Mot-clef : Edgard Varèse

Pierre Lenert

Vous avez dit romantique ? Marathon musical chambriste à Bastille

En ce week-end printanier, l'Opéra Bastille présentait un cycle de concerts autour du romantisme allemand : la programmation axée autour de la filiation Schumann-Brahms, dans divers aspects de la musique de chambre, laissait aussi la place aux ascendants, aux amis, à l'un ou l'autre successeur de ces deux maîtres, et même à une descendance récente (le Sextuor de Penderecki, que nous n'avons pu malheureusement entendre) ou aux maîtres du XXe siècle totalement rétifs à cette tradition ...
new york

New York – la diversité musicale en héritage

L’Ensemble InterContemporain et leur chef Matthias Pintscher continuent d’étoffer leur discographie avec la sortie d’un nouveau double CD « New York» consacré aux compositeurs Américains (de 1915 à aujourd’hui) issus de la pluralité culturelle et artistique de cette ville symbole de mixité sociale et intellectuelle. Entre héritiers des traditions européennes et pionniers d’une nouvelle pensée musicale, ce nouvel opus constitue une fresque brillante de la richesse et de la diversité esthétique de ...
Les sons purs de Varèse à la sauce américaine

Les sons purs de Varèse à la sauce américaine

Edgard Varèse a foulé le sol américain il y a exactement cent ans. Le compositeur français naturalisé américain fera à travers ses œuvres table rase du passé, autant sur la notion de tonalité mais surtout sur le concept de degré ou l’art d’aller au-delà des notes. Entre les clusters, le développement de l’emploi des percussions, le lyrisme visionnaire des cuivres et un langage de timbres nouveau, l’esthétique musicale de Varèse ...
orkiestra_2_artyku

Wroclaw fêtée par Musica Electronica Nova

La ville polonaise de Wroclaw est cette année capitale européenne de la culture (tout comme San Sebastián en Espagne). Pour fêter l'événement, la biennale Musica Electronica Nova (MEN), portée par la compositrice Elzbieta Sikora depuis 2009,  organisait quatre jours festifs dans l'espace prestigieux de la nouvelle Philharmonie qui a ouvert ses portes en septembre dernier. Immense vaisseau aux lignes épurées d'une couleur terre de Sienne très chaleureuse, la Philharmonie offre en ...
new!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Amour, désir et passion d’un Grand Soir à la Philharmonie

La thématique porteuse de ce Grand Soir « Passions », qui conjuguait les forces de l'Orchestre de Paris et de l'EIC, sous la baguette de Matthias Pintscher, avait de quoi exalter les âmes et les oreilles du public, convié, dans l'espace de la Philharmonie de Paris, à une programmation exceptionnelle qui bousculait un rien le rituel du concert traditionnel. On est propulsé dans le feu de l'action et l'hystérie de la passion avec ...

Carlson cultive l’art du solo à Chaillot

Le plus ancien et le plus récent des soli de Carolyn Carlson réunis dans un même programme au Théâtre de Chaillot, où la chorégraphe américaine est artiste associée. C’était il y a 43 ans. Density 21.5 allait lancer la carrière de la jeune chorégraphe américaine, invitée par Rolf Liebermann à danser sur la scène de l’Opéra de Paris. Ce dialogue bref et intense avec la partition pour flûte d’Edgar Varese marquerait ...
Jansons et les percussionnistes d'Amériques

Mariss Jansons, des Amériques en Bavière

Amériques ! Le titre du premier chef-d’œuvre d'Edgard Varèse sonne comme une promesse, d'autant plus que le coût considérable que son exécution occasionne fait de chaque concert une expérience à ne pas manquer. Mariss Jansons, à qui on a pu parfois reprocher un répertoire particulièrement restreint, a placé la pièce à la fin d'un concert très original, autour de patries réelles et imaginaires - la Russie que Balakirev, dédicataire et inspirateur ...
20150716_21h_-13

Festival Messiaen : une 18e édition à haute tension

Ce 19 juillet, Gaëtan Puaud et toute l'équipe du festival ont bouclé une 18e édition à haute tension, qui, sans les aléas climatiques, aurait pu culminer à 2 400 mètres d'altitude ! La montée sportive du col du Galibier, passage obligé cette année pour accéder par le nord au village de La Grave, en raison de la fermeture du tunnel de Chambon, n'avait en rien découragé les aficionados du Festival Messiaen ...
Photo-Amériques_horiz-©-GalateaSophie-Lanoote_20150206

La Belle Saison : Oeuvres phares du 20e transcrites pour deux pianos

Le Théâtre des Bouffes du Nord, initiateur du réseau de salles « La Belle Saison – Concert Halls »,  poursuit dans ce cadre une programmation innovatrice de musique de chambre avec souvent des œuvres du 20e et du 21e siècle, mettant en valeur de jeunes interprètes. Ce concert était sans aucun doute l’un des plus originaux de cette série, avec la création française de la version pour quatre pianistes des Amériques de ...
marisol-montalvo

Ensemble Intercontemporain : l’ivresse du son à la Philharmonie de Paris

La grande salle de la Philharmonie de Paris faisait son « baptême du son » avec l'Ensemble Intercontemporain agrandi ce soir de l'Orchestre du Conservatoire de Paris : au programme, deux œuvres visionnaires du XXème siècle, qui trouvaient enfin leur espace de résonance et leur audience. Une salle comble, de 7 à 77 ans, était en effet tenue en haleine par une des œuvres les plus exigeantes du catalogue boulézien, servie par ...
eic

L’EIC inaugure sa résidence à la Philharmonie 2

Deux jours après ces soirées historiques où le public parisien découvrait l'espace et l'acoustique prometteurs de la grande salle de la Philharmonie 1, l'EIC, basé dans la Philharmonie 2, inaugurait quant à lui sa résidence au sein de la Philharmonie de Paris, tout juste 20 ans – le 12-I-1995 - après l'ouverture de la Cité de la Musique. Le corniste de l'Ensemble Jean-Christophe Vervoitte prenait la parole en début de ...
br berlioz jansons

Berlioz moderne par Mariss Jansons

Ces dernières années, la Symphonie Fantastique a été particulièrement gâtée par le disque car de nouvelles et belles versions de sont adjointes à celles déjà légendaires : Marek Janowski à Pittsburg pour Pentatone, Esa-Pekka Salonen à Londres (Signum), Robin Ticciati à Edinburgh (Linn), Leonard Slatkin à Lyon (Naxos) et Paavo Jarvi à Cincinnati (Telarc). Quant à Mariss Jansons, il avait gravé lors de ces années chez EMI, avec le Concertgebouw d’Amsterdam une ...
matthias pintscher

Déserts de Varèse par Pintscher et l’Intercontemporain

Cinquante-huit ans après sa création, qui fit scandale, Déserts était de nouveau proposé au Théâtre des Champs-Elysées, dans la même salle. Pour accompagner Varèse ont été choisis deux personnages eux aussi essentiels dans l’histoire du Théâtre : Stravinsky et Boulez. Et peut-être pour compenser la très grande envergure de Déserts, les autres œuvres proposées étaient plus intimes, du moins au niveau du nombre d’instrumentistes. Données comme mise en bouche, les deux ...
_MG_1251_copyright Simon Fowler2

Des espaces futuristes à la Cité de la musique (I)

« Mon but a toujours été la libération du son et d'ouvrir largement à la musique tout l'univers des sons » proclamait Varèse le visionnaire à qui l'Ensemble Intercontemporain rendait un vibrant hommage lors d'un des concerts du cycle Futurismes de la Cité de la Musique, concert co-produit par le Festival d'Automne et le CNSMD de Paris. Cette soirée somptueuse où l'oeuvre d'Edgard Varèse côtoyait la création d'aujourd'hui s'ouvrait avec Ionisation, ...
MANCA 2012, L'Instant Donné, phtoto 3, par Jean-Luyc Thibaut

Au coeur du festival MANCA 2012

Comme à son habitude, le festival MANCA (il en est à sa trente-troisième édition), que produit le CIRM – centre national de création musicale, s’est déployé dans toute le territoire niçois, a croisé les disciplines (musiques, arts visuels, danse, cinéma) et a mêlé les générations de créateurs comme de spectateurs (ce festival dispose d’une indiscutable base d’aficionados – de 7 à 77 ans ! –, que rejoignent des publics plus ...
Varduhy Yeristian et ©Colin Samuels

Un Festival Messiaen résolument contemporain

Toute aussi riche et aventurière, cette quinzième édition du Festival Messiaen au Pays de la Meije célébrant cette année les vingt ans de la disparition du Maître, était résolument tournée vers la musique d'aujourd'hui – de Boulez à Benjamin - puisque Gaetan Puaud avait donné carte blanche aux élèves d'Olivier Messiaen, deux générations de compositeurs ayant bénéficié de l'enseignement de cet « extraordinaire éveilleur de talents » durant les 37 ...
Salonen : chef et compositeur ?

Salonen à Présences : chef et compositeur ?

Dix minutes avant le début du concert de clôture du Festival Présences, au théâtre du Châtelet, on s’arrachait encore les dernières places. La salle était comble et le public bouillait d’impatience d’entendre Esa-Pekka Salonen diriger deux de ses pièces (dont une création mondiale), ainsi qu’une création française : une œuvre pour clarinette et orchestre de sa compatriote Kaija Saariaho. Et enfin, pour conclure en beauté ce festival, une interprétation d’Amériques nous ...
La flûte ailée de Pierrette de Fauconval

La flûte ailée de Pierrette de Fauconval

C’est sur le thème de l’envol, du dépassement de soi et de la transcendance que la flûtiste Pierrette de Fauconval avait imaginé son parcours sonore en invitant sous la superbe voûte de la Maison Cadinot le vidéaste et plasticien Roger Bénévant ; ses « décors » projetés à même le mur entraient en résonance avec le son de la flûte, « pour que l’image devienne symbole » aurait dit André Jolivet dont les Incantations figuraient ...
Les Grandes répétitions, des archives inestimables

Messiaen, Varèse, Stockhausen : Les Grandes répétitions, des archives inestimables

Trois compositeurs (Olivier Messiaen, Edgard Varèse, Karlheinz Stockhausen), un chef d’orchestre (Scherchen) et un jazzman (Cecil Taylor). Cinq portrait intimes de grands musiciens du XXe siècle, réalisés sous la houlette de l’ORTF sont sortis des archives de l’INA et proposés en DVD. Citons Pierre Schaeffer, à l’initiative à l’époque de ces documentaires : «La répétition d’une œuvre musicale constitue une sorte de drame dont le sujet est de passage difficile du ...
Des mondes percussifs riches

Des mondes percussifs riches

Salon Musical à l'Opéra Garnier Le Palais Garnier proposait une soirée presque exclusivement consacrée à la percussion, présentant des œuvres du XXème siècle de différents compositeurs, et dans lesquelles l’influence d’Edgar Varèse, et en particulier de son Ionisation, se faisait toujours ressentir. La première œuvre jouée, Khnoum, nom qui désigne le dieu égyptien des cataractes, est un morceau dans lequel réside une force brute, animale. Dans ce morceau, le compositeur François-Bernard Mâche ...
Varèse 360°

Varèse 360°

Festival d'automne à Paris Tout Edgard Varèse (enfin presque, manquaient à l’appel l’orchestration d’Anthony Beaumont d’Un grand sommeil noir, une fugue de jeunesse pour piano – rare partition survivante avant l’exil américain – et La Procession de Vergès, courte musique électronique de film) en deux concerts, il était temps de le proposer au public parisien, alors que les intégrales discographiques abondent. Fallait-il pour autant y juxtaposer les navrantes vidéos de Gary ...
La multiplicité des sources sonores

Ensemble Intercontemporain, multiplicité des sources sonores

En ouverture de sa saison 2009-2010, l’Ensemble Intercontemporain sous la conduite de Susanna Mälkki proposait un programme très alléchant inscrit dans la thématique «Babel, la diversité des langues» courant du 25 septembre au 3 octobre à la Cité de la Musique. La soirée débutait avec Intégrales (1925) d’Edgard Varèse, un compositeur particulièrement fêté en ce début de saison puisque l’on entendra l’ensemble de son œuvre en deux concerts à Pleyel le ...
Varèse, pour  celles et ceux qui ne connaissent pas encore…

Varèse, pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore…

Avec ce disque se clôt l’intégrale de l’œuvre d'Edgard Varèse sous la houlette de Christopher Lyndon-Gee. Petit événement car il s’agit de la seconde intégrale (après celle de Riccardo Chailly pour Decca) à proposer la version originale d’Amériques dans l’édition de Chou Wen Chung, mais surtout, cette somme rend disponible à prix modique l’œuvre d’un des géants de la musique moderne et contemporaine. La première version d’Amériques ; Americas, New Worlds de ...
Un programme encore plus homogène qu’éclectique

Un programme encore plus homogène qu’éclectique

Festival d’Automne 2007 Des compositeurs nés dans les années 60-70, le premier orchestre à se consacrer au répertoire des XXe et XXIe siècles, Pierre Boulez à la direction : le Festival d’Automne offrait au public parisien un programme pêchu, illustre et ténu. Organisé comme un échange de bons procédés, les grands noms (Varèse et Boulez) étaient bien entendus d’autant plus importants, qu’ils prêtaient de leur prestige à des compositeurs plus jeunes : Mark ...
Une ouverture utopique

Festival Agora 2007 : une ouverture utopique

Un concert très atypique, centré sur la spatialisation, ouvrait l’édition 2007 du festival Agora. Une de ses originalités consistait en la division du public en deux salles : grande salle du Centre Pompidou (avec l’Intercontemporain en grande formation) et salle de projection de l’IRCAM (avec 8 solistes de l’EIC répartis autour du public). Après l’entracte, l’auditoire était amené à changer d’espace afin d’écouter la seconde partie, à la fois complémentaire de ...
Les audacieux du XXe siècle

Les audacieux du XXe siècle

Anniversaire Vol I Ensemble InterContemporain Le retour de Pierre Boulez et de l’Ensemble InterContemporain est salué comme il se doit par le public grenoblois : la salle est comble pour entendre ce programme aux allures disparates, parcours entre des œuvres surprenantes en leur temps qui sont passées à la postérité. Le concert débute par l’une des œuvres phares d'Edgard Varèse : Intégrales, pièce intense et dynamique, dont les changements brutaux de climats et d’intensité ...
Le retour de James Conlon

Le retour de James Conlon à l’Orchestre National de France

Le public parisien serait-il rancunier ou aurait-il la mémoire courte? Le retour de celui qui fut pendant 9 ans le directeur musical (parfois contesté) de l’Opéra National de Paris sous l’ère Gall (après Myung-Whun Chung) n’a pas attiré les foules au TCE. S’ajoute à cela un programme exclusivement consacré au XXe siècle, qui décidément peine à se faire valoir comme « classique », et pourtant... Et pourtant James Conlon a concocté une soirée digne ...
kyburz

Giacinto Scelsi par Sylvain Cambreling : Envoûtants mysticismes

SWR Sinfonieorchester Quand Pierre Boulez créa l’ensemble InterContemporain, il voulait un orchestre de musiciens virtuoses maîtres de leurs instruments, pour qui les difficultés techniques ne seraient pas une impasse à l’exécution d’œuvres contemporaines. L’idée en soi, si elle a été fortement critiquée en son temps, n’avait rien de révolutionnaire : dès sa réorganisation en 1946 l’Allemagne avait prévu plusieurs phalanges destinées à la musique contemporaine, tel le SWR Sinfonieorchester Baden-Baden und Fribourg, ...
Rythm : la leçon de Simon Rattle

Rythm : la leçon de Simon Rattle

Les émissions – diffusées en leurs temps sur Arte et Mezzo- de Leaving home - Orchestral Music in the 20th Century ont eu un certain succès d’audience. Leurs parutions aujourd’hui en DVD est un évènement à saluer. Toutefois la « gravure » ad vitam aeternam fait ressortir les imperfections qui lors de la diffusion télévisée –donc passagère et fugitive- n’apparaissaient pas. Non pas que cette série manque d’intérêt ou soit faite avec indigence, ...