Mot-clef : Ensemble Intercontemporain

Agora 2009

Musiques d’aujourd’hui au Festival Agora 2009

Entre mémoire et prospective, tel est l’espace dans lequel Frank Madlener, directeur de l’IRCAM a situé cette édition 2009 du festival Agora. En exergue, il a même placé cette fine citation de Jorge Luis Borges : «Je laisse aux nombreux avenirs (non à tous) mon jardin aux sentiers qui bifurquent». L’aspect «mémoire» concernait Luciano Berio : notre consœur Michèle Tosi s’en est fait le bel écho (Passaggio, Formazioni, Coro), on n’y reviendra ...
Une histoire mythique

Cassandre de Michael Jarrell, une histoire mythique

La dernière œuvre de Michael Jarrell est intéressante à plus d’un titre. Le sujet classique, la guerre de Troie, est traité de manière originale, du point de vue d’un des personnages les plus lointains de l’intérêt courant. Qui est Cassandre ? Que sait-on d’elle, de sa jeunesse, de ses relations familiales, de ses amours ? Pas grand chose, finalement… C’est dans cette brèche que s’engouffre l’œuvre, dont le long monologue rétrospectif – autant qu’introspectif ...
Une ouverture tapageuse

Une ouverture tapageuse pour le Festival Agora 2009

Placé sous le signe du croisement et de la divergence – y figurent, aux côtés de la création musicale, le cinéma de Lars von Trier et les tribulations de « Grand Magasin » - l’édition 2009 du Festival Agora débutait cette année à la Cité de la musique avec un concert de l’Ensemble Intercontemporain qui, d’emblée, donnait le ton de la manifestation ; en nous plongeant d’abord dans la sphère tumultueuse du compositeur ...
rameau_grisey

Cycle Rameau / Grisey, les Maîtres de l’Harmonie

Quoi de plus naturel que de faire entrer «en résonance» deux maîtres de l’harmonie qui ont œuvré avec cette dernière en travaillant «à l’intérieur même du son» ? Si certains parallèles – celui de Mozart/Lachenmann par exemple – initiés par la Cité de la Musique, ont pu sembler improbables, le rapprochement Grisey/Rameau s’impose comme une évidence à la faveur d’une pensée compositionnelle commune mue par le désir, voire l’obsession, de mettre à ...
Dialogues multiples

D’Aperghis à Xenakis, dialogues multiples

Le style de la production vocale de Georges Aperghis se signale par sa transversalité, entre théâtre et musique, qui lui confère toujours un caractère profondément original. Il en est ainsi de sa dernière création, Happiness Daily, pour deux chanteuses et ensemble, fondée sur un livret empruntant aux «petits riens» que l’on s’échange à la sauvette, au quotidien, et qu’Aperghis traite comme autant d’objets trouvés. D’un seul tenant, l’œuvre juxtapose plusieurs séquences ...
Parce que Dusapin !

To Be Sung de Dusapin, espace de son et de lumière

La genèse du troisième opéra de Pascal Dusapin To Be Sung (1992-1993), donné sur le plateau de la Cité de la Musique dans le cadre du «Domaine privé» du compositeur ce mardi 7 avril, est étrange et singulière. Mû par le désir de travailler avec le plasticien américain James Turrell pour «construire un projet scénique de musique et de lumière», Dusapin se fixe sur le texte de l’écrivaine américaine Gertrud ...
Toujours plus haut !

Boulez et l’Intercontemporain : toujours plus haut !

Il est des soirées qui comptent plus que d’autres et des concerts qui incitent à décliner tous les superlatifs. Ainsi ce 24 mars, à la Cité de la Musique, où Pierre Boulez retrouvait l’Ensemble Intercontemporain pour un concert d’exception, présageant immanquablement des instants d’une rare intensité. Tout semblait réuni pour y concourir. La pertinence d’une programmation, d’abord, qui arborait la griffe boulézienne. Le très ingénieux Concerto pour clarinette d’Elliott Carter, au ...
alain_damiens

Alain Damiens : Musique d’aujourd’hui dans le 9.3

A l’initiative d’Alain Damiens, clarinette solo à l’Ensemble Intercontemporain et professeur émérite dans le 9. 3, le conservatoire d’Aubervilliers/La Courneuve proposait, ce dimanche 8 février, un concert d’œuvres du XXe et XXIe siècles convoquant essentiellement les instruments du Quatuor pour la fin du temps d’Olivier Messiaen qui était donné en seconde partie. Avec la complicité de Nicolas Dessenne réalisant une véritable performance puisqu’il ne quittera pratiquement pas son clavier de toute ...
Marathon en forme de poire

Ensemble Intercontemporain au gré des temps

Inscrit dans la thématique «le temps de la danse» qui nous portait en cinq manifestations de l’antique légende du Ramayana à la création des «danses fictives» du compositeur allemand Arnulf Hermann, le concert de l’Ensemble Intercontemporain, ce vendredi 6 février, mettait en perspective le temps des «pères» - Debussy et Stravinsky - et la création d’aujourd’hui. Elégantes et subtilement dosées entre cordes et harpe soliste, les sonorités envoûtantes des Danses de ...
Exceptionnelle Susanna Mälkki

Exceptionnelle Susanna Mälkki

Partenaire privilégié du CNSM, l’Ensemble Intercontemporain accueillait sur le plateau de la Cité de la Musique, ce mardi 20 janvier, l’orchestre du Conservatoire dans son grand déploiement pour un concert symphonique placé sous la baguette de Susanna Mälkki. Tous chefs de pupitre dans la première partie de la soirée, les solistes de l’Ensemble encadraient les étudiants – qu’ils avaient fait travailler en amont – dans Seeds of time (graines de temps), ...
Concert tremplin : de l’esquisse à l’œuvre achevée

Concert tremplin : de l’esquisse à l’œuvre achevée

Les concerts Tremplin de l’Intercontemporain et de l’IRCAM visent à promouvoir de jeunes compositeurs sélectionnés, en amont d’une commande définitive, sur la «maquette» de leur composition à venir. L’esquisse de l’œuvre en cours a en effet déjà été entendue par un comité de sélection qui confirme ou non la commande officielle à l’issue de cet atelier. En création mondiale donc, nous entendions ce soir Nel cielo appena arato («Le ciel qui ...
Masques enjôleurs

Solistes de l’Ensemble Intercontemporain, masques enjôleurs

Le programme éclectique de l’Ensemble Intercontemporain ce jeudi 18 décembre à l’Auditorium du musée d’Orsay faisait écho à la très belle exposition «Masques. De Carpeaux à Picasso» que l’on peut voir au musée jusqu’au 1er Février. Clarinette haute émettant un son droit et strident dans le suraigu de la tessiture, Alain Billard surgissait des coulisses pour interpréter Le petit Arlequin de Karlheinz Stockhausen mais sans l’habit ni le masque. Cette pièce ...
Mozart/Berg

Boulez et l’Intercontemporain jouent… Mozart !

Un disque surprenant puisque Pierre Boulez et l’Ensemble Intercontemporain y réunissent les deux écoles de Vienne en rapprochant deux œuvres possédant chacune la particularité d’avoir été écrite pour treize solistes : la curieuse Sérénade en si bémol majeur de Mozart, dite «Grande partita», et le célèbre Concerto de chambre de Berg. Ce qui surprend dès la première écoute du chef-d’œuvre mozartien, c’est le merveilleux équilibre qui règne tout au long de l’œuvre ...
Le feu sacré de la transgression

Cycle Boulez au Louvre, le feu sacré de la transgression

Si la jauge de l’auditorium du Louvre est évidemment trop restreinte pour accueillir des concerts aussi prestigieux que ceux qui nous sont offerts courant Novembre dans le cadre de l’hommage particulier rendu à Pierre Boulez, l’atmosphère chaleureuse qui habite le lieu et sa qualité acoustique confèrent à toutes les manifestations une dimension exceptionnelle. Soulignons tout de même que, ce mercredi 19, Pierre Boulez était à la tête de l’ensemble Intercontemporain ...
Remarquable Peter Rundel

Remarquable Peter Rundel

Inscrit dans la thématique « 1945 », le concert de l’Ensemble Intercontemporain ce mercredi 5 novembre faisait revivre, à travers deux œuvres phares, l’esprit de Darmstadt, cette petite ville d’Allemagne qui, dès 1946, deviendra le ferment de la modernité musicale. S’y retrouveront chaque été, pour suivre des cours puis pour y enseigner, Stockhausen bien sûr, mais aussi Boulez, Bério, Maderna, tous ardents défenseurs du système sériel vécu alors comme une ...
Par tous les temps

Par tous les temps

Pour sa rentrée parisienne ce Jeudi 3 Octobre, l’Ensemble Intercontemporain réinvestissait le plateau de la Cité de la Musique pour un superbe concert inscrit dans le cadre du cycle «La mesure du temps». Fil rouge de la programmation 2008-2009, le questionnement sur le temps de la musique nourrira toutes les thématiques déclinées cette année par la Cité de la Musique. Mine radieuse et micro en main, Susanna Mälkki rendait d’abord ...
In memoriam Claude Pompidou

Pierre Boulez in memoriam Claude Pompidou

Festival Agora C’est dans l’Espace de projection de l’IRCAM qu’elle avait inauguré elle-même que Pierre Boulez tenait à rendre hommage à Madame Claude Pompidou décédée il y a tout juste un an, le 7 juillet 2007. Et c’est dans cet endroit « empreint de sa présence, nous rappelant sa passion pour l’art et la musique de notre temps » précise le compositeur qu’Alain Damiens interprétait le Dialogue de l’ombre double, la ...
Un éblouissement de couleurs

Un éblouissement de couleurs

Tout comme l’orchestre de Lyon – sa ville d’origine – l’Ensemble Intercontemporain fait partie du « Domaine privé » de Pierre-Laurent Aimard qui, à l’âge de dix neuf ans, est choisi par Pierre Boulez pour être le premier pianiste soliste de cette phalange d’exception. Le programme de la soirée incluant une création mondiale et commande de l’Ensemble débutait par l’interrogation métaphysique – celle de notre existence dans l’univers - lancée par ...
Mozart-Berg : le plus facile à réussir n’est pas forcément celui qu’on croit …

Mozart-Berg : le plus facile à réussir n’est pas forcément celui qu’on croit …

Ensemble InterContemporain L’Ensemble InterContemporain a parfaitement bien porté son nom ce soir, joignant Mozart à Berg, juxtaposant le classicisme intemporel de la fin du XVIIIe siècle à la modernité désormais classique du XXe, et en faisant entendre deux des plus belles œuvres pour instruments à vents du répertoire. En outre entendre Pierre Boulez diriger la Sérénade « Gran Partita » de Mozart constituait un intérêt tout particulier, sachant qu’il ne s’agit ...
Boulez, Mozart et l’évidence

Boulez, Mozart et l’évidence

Ensemble Intercontemporain En ouverture d’un mini-cycle Pierre Boulez, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles accueillait maître Pierre dans un programme, pour moitié, bien peu « boulézien ». En effet, Mozart, n’est pas le répertoire que l’on associe le plus naturellement à l’art du Sage de Montbrison. Cela étant, en tout bon chef d’orchestre et directeur musical de grandes phalanges, Boulez s’est toujours frotté au répertoire classique ; les discophiles maniaques du chef ...
L’énergie sonore et le caractère contemplatif de Bruno Mantovani

L’énergie sonore et le caractère contemplatif de Bruno Mantovani

A distance de quelques mois, un nouveau disque de Bruno Mantovani fait sa sortie discographique réunissant trois œuvres : Le sette chiese, Streets, Eclair de lune, écrites dans les quatre dernières années. Trois œuvres différentes par les effectifs qu’elles emploient, la durée, la conception musicale, qui révèlent surement l’évolution personnelle du compositeur et de son discours sonore complexe variant de l’ensemble traditionnel à l’introduction de l’électronique. Le sette chiese (2002), première ...
Cité céleste

Cité céleste

Messiaen 2008 C’est avec Des canyons aux étoiles que le cycle Bruckner/Messiaen s’ouvrait ; cette fresque magique qui rassemble à elle seule toutes les passions du maître : les oiseaux rencontrés au cours de l’ascension vers les étoiles, l’astronomie, la géologie et comme souvent chez le compositeur, la religion. Une œuvre de « son-couleur » donc, descriptive, qui fait voyager l’auditeur. Même si c’est le créateur qui nous permet de plonger dans ce monde ...
Exceptionnelle Susanna Mälkki

Ensemble Intercontemporain, un regard sur la Suisse

A l’occasion de la rétrospective consacrée au peintre suisse Ferdinand Hodler (1863-1918) – un artiste considéré aujourd’hui comme l’un des chefs de file de la modernité – le Musée d’Orsay proposait, en un cycle de huit concerts, un regard sur la musique suisse qui s’achevait, ce jeudi 24 Janvier 2008 avec la prestation de l’Ensemble Intercontemporain en petite formation fixant son choix sur cinq compositeurs helvètes d’aujourd’hui. Si certains sont ...
pierre_boulez_20071202

Du Spirituel dans l’art

Autour de Pierre Boulez Outre la chance d’écouter du « Boulez par Boulez », ce concert permettait d’entendre différemment l’Art de la fugue à travers les visions de trois compositeurs, chacune des instrumentations renvoyant à la formation d’une œuvre de Boulez jouée dans la soirée. La transcription de Georges Benjamin fut essentiellement portée par les cors qui ont su, à l’instar des cordes, trouver leur place et donner du sens à cette ...
Poésie et spiritualité à la Cité de la Musique

« Du spirituel dans l’art », cycle Boulez à la Cité de la Musique

C’est davantage le thème, « du spirituel dans l’art », décliné par la Cité de la Musique en dix manifestations – mêlant concerts et forum – qui réunissait ce vendredi soir 30 novembre Monteverdi et Boulez que la confrontation hasardeuse de deux démarches face à la mise en musique d’un texte qui semblent bien divergentes voire totalement opposées chez les deux compositeurs. Mais il y a chez tous deux la ...
Le « prestige », cela ne s’invente pas en un jour ...

Pierre Boulez : Le « prestige », cela ne s’invente pas en un jour …

ResMusica : En 1967, à la création de l’Orchestre de Paris, vous étiez préoccupé non pas par l’émergence d’un nouvel orchestre mais plutôt par la réforme de l’Opéra. Pierre Boulez : En effet, si j’étais préoccupé de l’avenir d’une institution, c’était par l’Opéra de Paris. Jean Vilar m’ayant demandé de me joindre à lui et à Maurice Béjart pour réfléchir sur un projet de réforme de ce théâtre, je n’avais aucune raison ...
Etre ou ne pas être wagnérien ?

Etre ou ne pas être wagnérien ?

Cycle Visions Wagnériennes Ce concert, dans lequel ne figurait aucune œuvre de Wagner, proposait de montrer l’influence de ce dernier sur les compositeurs du XXème siècle à travers l’influence des chants de troubadours de Tristan und Isolde chez Sørensen ou encore chez Stockhausen, dont Stravinsky disait que son échelle temporelle était celle du Crépuscule des dieux. L’interprétation de l’Ensemble de Kreuzspiel de Stockhausen était l’occasion rêvée de rappeler aux mauvais esprits que ...
Jazz, lyrisme et poésie

Jazz, lyrisme et poésie

Festival d’Automne 2007 L’association Donatoni-Sciarrino-Combier était judicieuse et harmonieuse avec quelques réserves pour la touche finale jazzistique qui rompait le charme de la création Stèles d’air. L’ensemble Intercontemporain semblait moins éveillé et investi qu’à son habitude, ne parvenant pas à convaincre dans Flag de Donatoni. Les musiciens manquaient de précision, de conviction et il fallut attendre un passage en tutti pour que les interprètes se sentent plus à l’aise et trouvent ...
Portrait Emmanuel Nunes : Musique de nuit

Portrait Emmanuel Nuñes : Musique de nuit

Festival Musica 2007 Après l’acte I de l’important portrait que Musica consacre au compositeur portugais Emmanuel Nuñes mettant en scène deux brillants solistes de l’Intercontemporain, Emmanuelle Ophèle et Christophe Desjardins dans des pièces pour flûte et alto solo, l’Acte II se tenait en soirée dans l’auditorium de la Cité de la Musique et de la Danse et arborait les couleurs du Portugal avec la présence du Gulbenkian Choir et le Remix ...
L’Intercontemporain dans « le goût » italien

L’Intercontemporain dans « le goût » italien

Festival d’Aix 2007 Il est toujours agréable de renouer avec le charme des petites salles, surtout lorsque l’intimité des lieux s’accompagne d’une bonne acoustique comme dans le théâtre du Jeu de Paume situé rue de l’opéra à Aix en Provence. Restauré depuis peu, ce théâtre accueillait ce dimanche 8 Juillet l’Ensemble Intercontemporain dirigé par son chef titulaire Susanna Mälkki, pour un très beau concert aux couleurs exclusivement italiennes. Des œuvres de ...