Mot-clef : Entretiens Instrumentistes

Gérard Gasparian

Gérard Gasparian, pianiste

ResMusica : Beaucoup de musiciens font leurs propres festivals. Pour quelles raisons ? Gérard Gasparian : L’idée revient à ma sœur Arminé Varvarian. Nous connaissions cette région de Verneuil-sur-Avre, et nous constations qu’il ne s’y passait pas grand-chose au niveau culturel, à l’exception de l’exposition annuelle d’Art naïf (NDLR : le peintre Maurice de Vlamynck a vécu dans cette région). Un festival nous permet un contact permanent avec les artistes, nous donne des idées de ...
Le Pianiste qui venait du froid

Frédéric D’Oria-Nicolas, le pianiste qui venait du froid

ResMusica : Comment un jeune pianiste français se retrouve-t-il en Russie ? Frédéric d’Oria-Nicolas : Outre le fait que c’est un pays qui m’a toujours énormément fasciné, c’est un peu le hasard qui m’y a amené. A 13 ans j’ai participé aux masterclasses du Festival International de Colmar. Chaque élève passait une audition. Lorsque ce fut mon tour, une dame russe, Tatiana Zelikman, dit « je veux ce petit ». Ces trois premières semaines ...
Jonathan Gilad

Jonathan Gilad, pianiste

ResMusica : La vie de concertiste va de pair avec un rythme de vie difficile. Avez-vous une approche qui vous permette de vous y préparer au mieux et de conserver de la fraîcheur physique ? Jonathan Gilad : Un des principaux «inconvénients» du piano est que nous ne voyageons pas avec notre instrument. Lorsque nous sommes en déplacement, ce n’est pas forcément simple de trouver un piano pour travailler. J’ai résolu ce problème ...
Stéphanie-Marie Degand

Stéphanie-Marie Degand, violoniste

ResMusica : Racontez-nous votre premier contact avec le monde de la musique baroque. Stéphanie-Marie Degand : C’est avec la rencontre d’Emmanuelle Haïm qui a été mon professeur d’harmonie au conservatoire et celle des Arts Florissants (en partenariat, et toujours à ce jour, avec Caen, ma ville natale), que tout a commencé. Alain Poirier (actuel directeur du CNSMD, ndlr), mon professeur d’analyse de l’époque, m’a fait découvrir le Didon et Enée de ...
Olivier Charlier

Olivier Charlier, violoniste

ResMusica : Vous avez enregistré plusieurs albums chez différents labels dans des répertoires très différents des uns et des autres, quelles ont été vos motivations pour ce dernier ? Olivier Charlier : A côté de concertos «classiques», comme Mendelssohn, St Saëns, Lalo ou Dutilleux, j’ai eu la chance d’enregistrer des compositeurs du XXe siècle qui ne sont pas du tout connus comme Cyril Scott, le Debussy anglais, Gérard Schurmann qui a beaucoup ...
Chiara Banchini

Chiara Banchini, violoniste

ResMusica : Quels sont vos projets ? CB : Ils sont nombreux pour les deux ans à venir : Avec L’Ensemble 415, un CD Albinoni sort fin février 2009. Nous aurons plusieurs concerts dédiés à notre répertoire italien : Corelli, Geminiani, Albinoni, Vivaldi…en Italie, en Espagne, en Autriche. Nous rendrons aussi hommage à l’anniversaire de Haendel avec un programme de cantates et concertos et à celui de Haydn dans un programme de musique de chambre : ...
Julien Szulman, violoniste

Julien Szulman, violoniste

ResMusica : Est-ce vous qui avez choisi de jouer du violon ? Et quels sont les professeurs que vous avez côtoyés ?  Julien Szulman : Oui, il semblerait que j’étais très déterminé, j’avais environ 3 ans et demi, et nous avions un voisin violoniste, Antoine Goulard, ancien assistant de Christian Ferras, je l’entendais jouer ses gammes. Il paraît, car je ne m’en souviens pas personnellement, qu’un jour en le croisant dans l’escalier, je lui avais demandé ...
Pierre Lénert. Profession : ambassadeur... de l’alto

Pierre Lénert, profession : ambassadeur de l’alto

ResMusica : L’opéra exige un travail collectif et des compromissions permanentes, la musique de chambre permet la liberté et l’exigence artistique sans entrave : n’y a-t-il pas une contradiction dans le fait que vous meniez une double carrière de musicien d’orchestre d’opéra et de soliste international? Pierre Lénert : Je suis musicien avant tout. En soliste, dans un orchestre, en musique de chambre, à l’opéra, plus je joue et plus je suis heureux. Ces ...
Bruno Rigutto l’ami des pianos et du bel canto

Bruno Rigutto, l’ami des pianos et du bel canto

ResMusica  : La veille de votre concert vous êtes venu écouter le récital de Philippe Bianconi. Le connaissiez-vous? L’aviez vous déjà écouté ? Bruno Rigutto : Oui lors d’un concert auquel nous avions participé tous les deux et j’ai également écouté un de ses disques. On sait tout de suite les gens qui ont le sens du son. Je trouve qu’il a une façon d’être vraiment «dans le piano» et non de simplement articuler, ...
Alexander Markov

Alexander Markov, violoniste

ResMusica : Avec des parents violonistes, cela a été une évidence pour vous de jouer du violon, ou avez-vous été attiré par un autre instrument ? Alexander Markov : C’est un évolution qui pour moi a été naturelle, surtout en grandissant auprès de parents violonistes professionnels, j’ai eu mon premier violon vers l’age de cinq ans et demi, je ne me suis jamais posé la question de jouer un autre instrument. RM : À quel âge ...
Julien Quentin : C’est à notre génération de dépoussiérer !

Julien Quentin, pianiste : c’est à notre génération de dépoussiérer !

ResMusica : Comment êtes-vous arrivé à la musique? Julien Quentin : Cela s’est passé assez naturellement car mes parents sont mélomanes. Mon père est passionné de jazz, il a rencontré et côtoyé Duke Ellington. Du côté de ma mère, la famille d’ascendance juive, est très orientée vers la musique. Mon grand-père était polonais, et mon arrière-grand-mère était russe. Quand la famille se réunissait, les fibres tziganes parlaient d’elles-mêmes, tout le monde ...
Albert Markov

Albert Markov, violoniste

ResMusica : Cette question va peut-être vous surprendre tant le violon fait partie de votre vie, mais comment l’avez-vous choisi et vos parents étaient-ils musiciens ? Albert Markov : J’ai commencé le violon de façon inhabituelle, j’étais pianiste pendant la deuxième guerre mondiale, c’était une époque difficile et j’ai été évacué avec ma mère en Sibérie, forcément le violon est devenu un choix d’excellence parce que cet instrument était facile à obtenir et à ...
Le Traffic Quintet : en avant toute !

Dominique Lemonnier, violoniste du Traffic Quintet

ResMusica : Comment s’est créé cette formation originale ? Dominique Lemonnier : Au départ c’était pour Alexandre Desplat, sur la bande originale d’Un Héros Très Discret, Jacques Audiard désirait filmer le quintette et l’intégrer au film comme pour des changements de tableau. C’est la première fois que nous étions sous la forme du quintette à cordes. Puis chacun est reparti à ses activités musicales. Après, lorsqu’on a décidé de faire ces ...
Une étincelle joyeuse

Emmanuelle Guigues, violiste et Bruno Procopio, claveciniste

ResMusica : Emmanuelle, Bruno ce soir vous allez donner en concert le programme que vous venez d’enregistrer chez Paraty, les Sonates pour viole de gambe et clavecin obligé et le Concerto italien de Bach, un disque qui recueille un beau succès critique, pourquoi ce programme ? Emmanuelle Guigues : Si je suis musicienne aujourd’hui, c’est dû en grande partie à la musique de Bach et aux rencontres que j’ai faites autour de ce répertoire. ...
Emile Naoumoff

Emile Naoumoff, pianiste

ResMusica : Emile Naoumoff [NDLR : se prononce comme cela s’écrit] merci de passer ces quelques instants pour ResMusica… Emile Naoumoff : Merci d’avoir très bien prononcé mon nom. RM : Ah bon ? EN : Oui, j’ai eu droit à tout… RM : Bien, Emile Naoumoff, vous êtes surtout connu pour avoir été le dernier élève de Nadia Boulanger EN : Oui, c’est moi qui l’ait achevée. RM : Vous l’avouez ! Surtout vous venez d’enregistrer les Nocturnes de Fauré, vous avez réalisé une réduction ...
Jean Tubéry, un peintre pour la musique

Jean Tubéry, cornettiste et chef d’orchestre

Que ce soit avec la Fenice ou avec le chœur de chambre de Namur, Jean Tubéry sait donner à l’orchestre, aux voix et à son instrument de prédilection, le cornet à bouquin des couleurs chatoyantes et une luminosité délicate, semblable aux brocards et soieries précieuses de la peinture baroque. La veille de cette interview, nous l’avons entendu lors d’un concert donné dans la chapelle Royale à Versailles, dans un programme Du ...
Pascal Schumacher

Pascal Schumacher, vibraphoniste

RM : Comment êtes-vous arrivé à la musique ? Pascal Schumacher : Tout petit, j’étais déjà attiré par la musique. Je jouais avec un petit tambour, avec les poêles de mon grand-père que j’installais pour taper, et avec encore beaucoup d’autres choses… Et il y a eu aussi la fanfare de mon village où mon père jouait. J’allais tout le temps aux concerts et j’étais attiré par les batteurs. C’est comme ça que ...
Fanny Clamagirand

Fanny Clamagirand, violoniste

ResMusica : Pourquoi avoir choisi d’emblée les sonates d’Ysaÿe pour un premier disque? Fanny Clamagirand : C’était un rêve pour moi de les enregistrer. C’est un répertoire que j’ai abordé très jeune, qui m’a énormément plu, aussi bien dans l’apprentissage que dans l’évolution de l’interprétation. J’en connaissais déjà 5 sur les 6 ! Ces sonates font de plus partie d’une période musicale que j’affectionne particulièrement, et donc qui m’inspire ! C’est vraiment une chance d’avoir ...
Qu’est-ce qui fait courir Sarah ?

Sarah Chang, violoniste

ResMusica : Vous êtes Américaine et Coréenne, vos parents sont Coréens et vous jouez depuis l’âge de 9 ans avec les meilleurs orchestres et les chefs d’orchestres les plus célèbres. Est-ce que ce parcours vous donne l’impression d’être représentative de cette Amérique qui offre sa chance aux jeunes musiciens du monde entier, avec ses écoles prestigieuses et notamment la Julliard School ? Sarah Chang : Je suis née à Philadelphie, où est installée le ...
Hélène Grimaud

Hélène Grimaud, pianiste

ResMusica : Artiste à part de la scène pop rock, Tori Amos considère le piano, (son instrument de prédilection) comme une créature féminine en opposition à l’orgue, le « Mâle » par excellence. En avez-vous déjà fait l’expérience ou ce ne sont là que considérations très personnelles ?  Hélène Grimaud : Non, c’est intéressant. Cela dit, ça ne m’avait jamais traversé l’esprit. Si vous me demandez quelle est ma perception quant au genre du piano, je ...
Jean-Christophe Frisch : la musique est un voyage

Jean-Christophe Frisch, flûtiste et chef d’orchestre

Resmusica : Le Codex Caioni, rencontre de la musique baroque et tzigane ? Jean-Chistrophe Frisch : Le Codex Caioni est un manuscrit du XVIIe siècle, retrouvé en Transylvanie. Il a la particularité de contenir des pièces sacrées et des pièces profanes, populaires, chansons ou danses de village, qu’on a un peu hâtivement appelées tziganes. Quelques mots sur ce terme « musique tzigane ». Ce que nous appelons ainsi en France est une sorte de mélange confus ...
William David Lane : l’Alto et la Tasmanie comme passeports …

William David Lane : l’alto et la Tasmanie comme passeports …

Resmusica : William, comment la musique est-elle venue à vous ? William Lane : J’ai commencé à jouer du violon à l’âge de quatre ans, nous habitions sur la côte nord-ouest de la Tasmanie. Dès l’âge de neuf ans, j’ai su que je voulais faire carrière dans la musique, et j’ai décidé de passer à l’alto. Personne dans ma famille n’est musicien, mais ma maman voulait vraiment que je joue du violon. ...
Philippe Quint : Un nom royal pour un talent … hors norme !

Philippe Quint, violoniste : Un nom royal pour un talent … hors norme !

ResMusica : Philippe, en dépit de vos origines russes et de votre nationalité américaine, vos nom et prénom « sonnent » très français et italien. Pouvez-vous nous parler de vos origines ? Philippe Quint : Mon nom, Quint, vient d’Italie, de Prato, plus précisément. De génération en génération, la légende se transmet dans ma famille selon laquelle l’un de mes arrières grands-pères eut été un officier dans l’armée napoléonienne. En 1812, il a été ...
Richard Haynes : « De la musique avant toute chose » …

Richard Haynes, clarinettiste

Resmusica : Richard, comment la musique est-elle venue à vous ? Richard Haynes : Mes parents m’ont donné des cours de piano, ce qui est une excellente façon de commencer la musique. Je voulais cependant découvrir d’autres instruments et je me suis lancé dans l’étude de l’alto et de la clarinette. J’ai aussi débuté la composition à l’école. A seize ans, finalement, j’ai fait le choix de me concentrer sur la clarinette. RM : ...
Henri Demarquette Vol II

Henri Demarquette, violoncelliste vol. II

ResMusica : Comment découvrez- vous une nouvelle partition : en lecture avec l’auteur ou seul avec votre violoncelle ? Les indications d’un compositeur, en dehors de sa partition, vous apportent-elles un autre regard ? Pouvez-vous nous parler de ces rencontres avec Pascal Zavaro, ou Eric Tanguy et, ce qui n’est pas encore très commun, avec une femme telle que Florentine Mulsant ? Henri Demarquette : J’ai eu la chance de commencer, très jeune, à fréquenter les compositeurs vivants ...
Henri Demarquette Volume I

Henri Demarquette violoncelliste, Volume I

ResMusica : Vous avez déjà enregistré un disque avec Brigitte Engerer, comment l’avez-vous rencontrée ?  Henri Demarquette : Nous nous sommes rencontrés il y a une dizaine d’années ; elle avait déjà un duo avec Olivier Charlier et elle cherchait un violoncelliste jeune et plein d’entrain (sourire), on a vite sympathisé et joué en trio avec Olivier, et en sonates. Cette invitation a été pour moi une chance extraordinaire et un tournant dans ...
Eliane Reyes : La leçon de piano …

Éliane Reyes, pianiste

Resmusica : Éliane, vous avez fait vos classes dans différents ensembles : le Conservatoire de Bruxelles, la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, la Hochschule der Kunste de Berlin, le Lemmens Instituut et enfin Paris : comment ces différents types d’enseignement se sont-ils inscrits dans votre parcours ? Éliane Reyes : Cela correspondait à ma soif d’aller au bout des choses. J’ai souhaité vivre en Allemagne, me plonger dans la culture allemande et vivre au rythme allemand pour ...
Eric Sombret : la passion chevillée au … cor

Eric Sombret: la passion chevillée au … cor

ResMusica : Eric, vous êtes né dans le Pas-de-Calais. Quel est le parcours qui vous a conduit à devenir cor solo de l’Orchestre Lyrique de Région Avignon-Provence (OLRAP) ? Eric Sombret : J’ai effectivement commencé mon cursus à Douai, puis j’ai été l’élève d’André Fournier au CNSM de Lyon, au début des années 80. En 1982, à 18 ans, je suis entré à l’OLRAP (qui ne portait pas encore ce nom) et j’en suis ...
Arkadi Volodos

Arcadi Volodos, pianiste

Resmusica : Dans le programme du concert que vous allez jouer au Théâtre des Champs-Élysées 21 mai le prochain, on remarque tout de suite une sonate de Clementi. Le compositeur italien composa près de 110 sonates pour piano, qui continuent d’être très appréciées comme pièces d’exécution assez facile. Considérées comme des œuvres pédagogiques peu intéressantes, elles sont rarement jouées en concert. Pourtant les sonates de Clementi sont souvent d’exécution plus difficile ...
Vanessa Wagner

Vanessa Wagner, pianiste

ResMusica : Vous êtes à Lyon pour deux concerts de musique de chambre dans un programme Rachmaninov, Mendelssohn, Brahms. Peut- on parler de répertoire de prédilection ? Vanessa Wagner : Cela fait effectivement partie des compositeurs que j’aime énormément jouer et que je programme régulièrement. Surtout Mendelssohn même si j’ai commencé à le jouer depuis peu. Cette année, j’ai monté ses sonates avec violoncelle, les trios, et le Double concerto que je dois jouer ...