Mot-clef : Étienne-Nicolas Méhul

Couverture

Méhul : le premier romantique français dans nos bibliothèques

La richesse de ce premier ouvrage collectif autour du compositeur Étienne-Nicolas Méhul, musicien injustement oublié de la période révolutionnaire, lui mérite une place de choix dans notre bibliothèque. Ce n’est pas le premier ouvrage consacré à Méhul que nous proposent les éditions Actes Sud et le Palazzetto Bru Zane : Adélaïde de Place, qui a également participé à cet ouvrage collectif, a en effet publié en 2005 une biographie du ...
1

Ça vous fait quoi d’avoir Méhul pour ancêtre ?

Grand amoureux de culture, d’archéologie, d’art et d’histoire, Vincent Hadot est depuis 2015 le conservateur du musée des Beaux-Arts de Valenciennes. La découverte d’un lien de parenté avec Étienne-Nicolas Méhul a d’abord suscité la curiosité de ce jeune trentenaire qui peut désormais se targuer d’être un digne défenseur du compositeur. Il est l’auteur d’un article intitulé Dans l’intimité d’Etienne-Nicolas Méhul (1763-1817) : lettres choisies paru en 2016 dans la revue Ardenne Wallonne. Resmusica ...
JSVF-7

Sage ou fou, l’Opéra de Reims choisit Méhul

La région Grand Est répond naturellement présente à l’appel pour faire découvrir la musique d’un enfant du pays. La commémoration du bicentenaire de la mort d’Étienne-Nicolas Méhul, le plus grand compositeur d’opéra durant la Révolution française mais aujourd’hui oublié, n’a pas suscité une effervescence particulière dans les grandes maisons. Le seul fait que l’Opéra de Reims se soit lancé dans l’aventure avec Le jeune sage et le vieux fou place cette nouvelle production ...
Capture

Le rideau de l’Opéra Comique se lève de nouveau

A l'occasion de la réouverture de la salle Favart, fermée depuis juillet 2015 en raison de travaux de restauration et de mise en conformité de la salle, Resmusica vous propose un voyage dans le temps, l'Opéra Comique ayant été à la fin du XVIIIe siècle au cœur de l'activité lyrique parisienne. A l’aube de la Révolution française, de nombreuses scènes sont consacrées au théâtre lyrique. Pour la ville de Paris, les trois ...
Disque

Uthal de Méhul, pour ceux qui jouent le jeu

À l’occasion de la commémoration du bicentenaire de la mort d’Étienne-Nicolas Méhul, (voir le dossier proposé par ResMusica), le célèbre Palazzetto Bru Zane et son directeur artistique Alexandre Dratwicki, consacrent un disque à Uthal, opéra considéré comme l’un des plus « romantiques » du compositeur. Les invraisemblances du livret, ses alexandrins désuets, le charme musical suranné… C’est en acceptant toutes les maladresses de cette œuvre et les codes propres à l’opéra-comique de ...
10486666_313612568825568_2544236495976416882_n

Les Emportés redécouvrent les trésors oubliés du patrimoine musical français

Les Emportés ont choisi de faire redécouvrir au public Stratonice d’Étienne-Nicolas Méhul dans le cadre des commémorations de la mort de ce compositeur français de la période révolutionnaire. Le directeur artistique, Maxime Margollé, nous révèle ce qui a conduit la compagnie à se spécialiser dans ce répertoire ainsi, que sa vision personnelle de la musique de Méhul. ResMusica : Il est fréquemment décrété qu’en France, la seconde moitié du XVIIIe siècle ...
Monts du Reuil 2

Les Monts du Reuil, artistes lyriques tout-terrain de Reims

Sans les deux compagnies Les Monts du Reuil et Les Emportés, nous n’aurions pas beaucoup entendu résonner en France la musique d’Étienne-Nicolas Méhul dont nous avons tracé le portrait dans un précédent article. Les directrices artistiques Hélène Clerc-Murgier et Pauline Warnier nous révèlent ce qui les a conduits à se spécialiser dans ce répertoire et leur vision de la musique de Méhul que Les Monts du Reuil défendront durant toute cette ...
Capture

Mais pourquoi avoir oublié Méhul ?

Symphoniste accompli, c'est pourtant sur la scène lyrique qu’Étienne-Nicolas Méhul connaît ses plus grands succès entre la période révolutionnaire française et le Premier Empire, avec pas moins de trente-cinq ouvrages dans son catalogue. Plus grand compositeur à succès de son temps, membre de l’Académie des Beaux-Arts, médaillé de la toute première promotion de la Légion d’honneur, fondateur du Conservatoire de Paris (l’un des événements les plus déterminants de l’Histoire de la musique ...
Les Emportés, ou le bonheur de retrouver Stratonice de Méhul

Les Emportés, ou le bonheur de retrouver Stratonice de Méhul

Avis aux amoureux d’opéra-comique : ne ratez sous aucun prétexte cette Stratonice ! Nous étions une petite cinquantaine de spectateurs à avoir trouvé, pour cette représentation parisienne de Stratonice, le « Passage vers les étoiles ». Et pourtant, au regard du peu d’empressement des grandes institutions à commémorer comme il se doit le bicentenaire de la mort d'Étienne-Nicolas Méhul, plus grand compositeur d’opéra en France entre la fin du XVIIIe siècle ...
L’opéra durant la Révolution française

L’opéra durant la Révolution française

En France, la passion démocratique dominante et unificatrice des révolutionnaires à la fin du XVIIIe siècle est certainement celle de la patrie, de la nation, ce collectif auquel chacun s’identifie. Le théâtre lyrique, très foisonnant malgré le contexte social et politique, reporte naturellement sur scène ces élans populaires. Cette ardeur propulsera de nouveaux artistes, Étienne-Nicolas Méhul en tête, et un nouveau public dans les salles alors que l’opéra-comique tiendra une place ...
veronique_gens_metz1011_vign

Metz, Véronique Gens et les Talens lyriques

C’est à un vaste panorama de l’opéra français que nous a conviés ce concert, dont le programme aussi ambitieux qu’original a promené le public messin à travers près d’un siècle d’histoire musicale. Avec Iphigénie en Tauride, le Thésée de Gossec et l’ouverture des Danaïdes de Salieri, c’est l’opéra Ancien-Régime qui s’invite, déjà bien marqué par la grande réforme gluckiste. L’opéra post-révolutionnaire est bien représenté lui aussi, avec notamment l’ouverture de ...
Histoires tragiques d’opéras

Altre Stelle, quand Juliette Deschamps retrouve Anna Caterina Antonacci

Quand Juliette Deschamps retrouve Anna Caterina Antonacci après leur première collaboration en 2007 autour de Monteverdi, c’est assurément pour le plaisir des spectateurs ! Et après la première mondiale au Grand Théâtre du Luxembourg le 7 décembre 2008, c’est au tour de Dijon de présenter la première française dans le cadre de son auditorium à la sonorité si homogène. Le thème choisi est celui des amours tragiques à travers divers extraits ...
Première mondiale pour Juliette Deschamps et Anna Caterina Antonacci

Altre Stelle, première pour Juliette Deschamps et Anna Caterina Antonacci

Il s’agit avec ce spectacle en forme de pasticcio de la deuxième collaboration entre la metteur en scène Juliette Deschamps et la cantatrice Anna Caterina Antonacci. On avait encore en mémoire le magnifique spectacle Era la notte, donné sur un assemblage musical de pièces italiennes du début du XVIIe siècle (Monteverdi, Strozzi, Giramo…), et sur fond de rideau de cierges... Le spectacle produit aujourd’hui au Grand-Théâtre de Luxembourg propose encore plus ...
Méhul : L’emporté

Méhul : L’emporté

Avec cette parution d’un opéra en un acte de Méhul, on espérait en savoir un peu plus sur ce compositeur qui n’est plus guère connu que par le Chant du départ, et sur une époque, la fin de la révolution française et le début de l’empire napoléonien, qui n’est certes pas la plus foisonnante sur le plan musical, mais dont certains compositeurs se révèlent néanmoins fort intéressants. Hélas, il s’agit ...
Messe pour le Sacre de Napoléon 1er

Messe pour le Sacre de Napoléon 1er de Méhul pour le bicentenaire de la Légion d’honneur

A l’occasion des fêtes du bicentenaire de la Légion d’honneur, l’Ensemble Musica, avec le soutien de la Communauté de communes du Boulonnais, proposait le 27 Juin dernier la création d’une œuvre… datant de 1804 ! L’œuvre en question est une messe, composée pour le sacre de Napoléon 1er. Mais à la suite d’un différend entre le futur Empereur et le compositeur, cette messe ne fut pas jouée le jour du sacre, ...
Méhul Ouvertures

Ouvertures de Étienne Nicolas Méhul

La firme ASV et l’orchestre de Bretagne dirigé par Stefan Sanderling nous gratifient d’un enregistrement de neuf ouvertures de Etienne-Nicolas Méhul. En cette année Berlioz, il est précieux de pouvoir écouter ces œuvres qui sont, avec celles de Lesueur, le creuset du génie berliozien. Méhul souffre de son étiquetage de musicien de la Révolution, du Consulat et de l’Empire et résonne, pour beaucoup à nos oreilles, comme le compositeur du ...