Mot-clef : Eugène Ysaÿe

klarthe_eugene_ysaye_sonates_eric_lacrouts

Les Sonates d’Ysaÿe magnifiées par Éric Lacrouts

L’excellent label français Klarthe nous offre une version poétique des six Sonates pour violon seul d’Eugène Ysaÿe (1858-1931), dont la notoriété en tant que compositeur est enfin reconnue à sa juste valeur. Éric Lacrouts en est l’interprète particulièrement enthousiaste et inspiré. Ces Sonates pour violon seul op. 27 ont probablement été les premières œuvres de virtuosité transcendante à rendre compte de l’envergure d’Ysaÿe en tant que compositeur, et l’on en dénombre ...
The-Violin-Battle

Violon ancien contre violon moderne par Philip Draganov

Confronter les violons anciens dus aux luthiers les plus réputés de Crémone et les instruments modernes n'est pas une idée nouvelle, mais pour que la comparaison ait un sens, encore faut-il que les instruments choisis soient exceptionnels et que l'interprète sache en tirer le meilleur. Ce n'est malheureusement pas le cas de ce disque plutôt décevant. La comparaison entre les violons des luthiers de Crémone et les instruments modernes fait figure ...
ernst bloch

Schelomo de Ernest Bloch

La postérité du compositeur suisse naturalisé américain Ernest Bloch (1880-1959), repose, en dépit d’un catalogue intéressant, sur un authentique chef-d’œuvre : une rhapsodie hébraïque pour violoncelle et orchestre intitulée Schelomo, créée il y a un siècle à New York, le 3 mai 1917. Élève d'Émile Jaques-Dalcroze à Genève, d’Eugène Ysaÿe à Bruxelles et de Ludwig Thuille en Allemagne, Ernest Bloch élabora au cours de sa carrière, un vaste catalogue aussi passionnant ...
so_french

Délicieux programme par Stéphanie-Marie Degand et Christie Julien

La violoniste Stéphanie-Marie Degand et la pianiste Christie Julien nous convient à déguster un programme franco-belge certes assez "classique" mais de très belle tenue. Dès l’Introduction et Rondo Capriccioso en la mineur, pièce incomparable du catalogue de Camille Saint-Saëns, écrite en 1863, les deux musiciennes séduisent par une lecture échevelée correspondant parfaitement à l’esprit de la pièce. On imagine les rencontres stimulantes du compositeur et de Sarasate qui la travaillèrent ensemble, ...
rca_emil_guilels_complete

Emil Guilels en Amérique

Pour honorer le centenaire du grand artiste, Sony-RCA réédite les enregistrements ici présents, contemporains des tournées américaines du pianiste Emil Guilels (1916-1985) qui fut parmi les tout premiers musiciens soviétiques à se rendre à l’Ouest après la Seconde Guerre Mondiale mais en pleine guerre froide, instrumentalisé par la propagande du régime officiel suite à son Premier Prix au Concours Eugène Ysaÿe à Bruxelles (1938), et à son Prix Staline (1946). ...
la-bande-a-denis-pascal-avec-laurent-petitgirard

Tons voisins ou les vertiges de l’amour à Albi

[caption id="attachment_142411" align="alignright" width="362"] Jean Rondeau magnétise Rameau[/caption] Une fois de plus le festival de musique de chambre Tons Voisins à Albi, qui atteignait cette année sa 10e édition, s’est révélé d'un niveau exceptionnel. Mais au-delà de la qualité musicale il s'agit d'une formidable rencontre entre musiciens animée par le pianiste Denis Pascal. Qu’ils soient concertistes confirmés, amis de conservatoire, élèves des uns ou jeunes solistes, le plaisir de faire de ...
rca_yehudi_menuhin_american_victor

Yehudi Menuhin en Amérique

Dans le cadre du centenaire de Yehudi Menuhin (1916-1999), et avec ses 6 CDs, ce petit coffret Sony-RCA consacré à l’un des plus purs musiciens du XXe siècle, n’a certainement pas l’envergure des 80 CDs et 11 DVDs de l’édition exhaustive Warner Classics « The Menuhin Century », mais il la complémente à merveille, en des transferts impeccables, avec notamment les toutes premières et miraculeuses gravures du maître, accomplies en mars-avril 1928, ...
mew_eugene_ysaye_jeanjacques_kantorow

Eugène Ysaÿe réévalué comme compositeur

Un premier CD Musique en Wallonie (MEW1472) consacré à des compositions d’Eugène Ysaÿe ayant été très favorablement accueilli par la presse internationale, le sympathique label belge continue sur sa lancée en nous en proposant un second tout aussi enthousiasmant qui réjouira à coup sûr non seulement les admirateurs de la musique du tournant du XIXe-XXe siècle, mais également les mélomanes friands de musique exprimant avec sincérité une réelle sensibilité, et ...
Sonate Ravel

Marc Coppey et Liana Gourdjia dans un étonnant duo de cordes

Depuis 2012, les concerts de l’Orangerie du Château de Rochemontès, dominant la Garonne à un jet de pierre de Toulouse, accueillent la fine fleur des musiciens chambristes dans des programmes rares et originaux. C’était à nouveau le cas pour ce 18e concert où Marc Coppey et Liana Gourdjia se produisaient dans une configuration violon-violoncelle peu usitée. Marc Coppey avait laissé de fort bons souvenirs en ce lieu intime avec un ...
8939b602c769ee8257f6e92691046a32244e39e1

Salonen et le Philharmonia Orchestra, tambour battant

La superbe machine orchestrale du Philharmonia Orchestra est menée par Esa-Pekka Salonen au Théâtre des Champs-Elysées. Dès le premier accord de l’Ouverture de Beethoven, la manière est entendue : ce sera vite, fort et souvent un peu brusque. Le concert débute en fanfare, presqu'au sens propre, avec cette ouverture peu jouée de Beethoven, puisque le thème est celui du Postillon de Karlsbad. C’est enlevé, rapide, un peu tonitruant aussi par moments mais ...
51rJNrAYxTL__SX450_

Un nouvel Ysaÿe indispensable par Kantorow à Liège

Jean-Jacques Kantorow, éminent violoniste, se retrouve dans la musique toute pensée en cordes d'Eugène Ysaÿe. De ces pièces rares écrites pour violoncelle, quatuor à cordes, un ou deux violons solistes avec accompagnement d'orchestre à cordes ou traditionnel, produites tout au long de sa vie, on soulignera le mélodisme postromantique et des harmonies enjôleuses, sortes de mélange réussi des impressionnistes français et des chromatiques germaniques. Eugène Ysaÿe aurait plus ou moins ...
Jeu intériorisé

L’archet solo souverain de David Grimal à Rochemontès

Heureux mélomanes toulousains, qui au-delà d’une offre musicale abondante et de qualité tout au long de l’année, bénéficient depuis trois ans d’une saison de musique de chambre très originale dans l’écrin magnifique du XVIIIe siècle qu’est l’Orangerie du château de Rochemontès. Ce onzième concert donnait carte blanche au violoniste David Grimal, qui avait concocté un programme d’une rare densité autour de l’œuvre de Bach pour violon solo. En une sorte ...
djpack_1CD

Vadim Repin en culottes courtes

Le label russe Melodiya ressort quelques gravures du très jeune Vadim Repin, captées dans sa ville natale et sibérienne de Novossibirsk. Pour ses 13 ans, il se voir offrir ses premiers enregistrements : les deux Romances de Beethoven et la Sonate n°6 d’Ysaÿe. On ne peut qu’admirer la sûreté technique et la hauteur de vue dans une Sonate d’Ysaÿe, maîtrisée comme rarement. En 1986, Vadim Repin revient au disque pour graver le ...
Print

Coffret Columbia : des gravures américaines légendaires

En un superbe petit coffret de 28 disques, Sony rassemble une partie des rééditions en CD « Masterworks Heritage » parues fin des années 90 et consacrées à des gravures marquantes de la Columbia américaine (CBS) remontant aux tout débuts de l’ère acoustique (1903) jusqu’aux années 60. Nous précisons bien « une partie », car contrairement à certaine publicité faite pour cet album, il ne s’agit pas ici de « l’intégrale de la célèbre série », ...
violon belge

L’école belge de violon : vers l’universalisme

Si l’on devait déterminer le plus grand violoniste belge de tous les temps, ce titre reviendrait à  Eugène Ysaÿe (1858-1931). Né à Liège, le jeune virtuose attira l’attention de Vieuxtemps qui l’aida et qui le prit comme élève. Sa carrière débuta avant même la fin de ses études. Il s’implanta ensuite à Berlin, et fit des tournées en Scandinavie et Russie. Il posa ses valises à Paris où il devint, ...
François_Prume

L’école belge de violon : les fondateurs

u XIXe siècle et jusqu’au milieu du XXe siècle, les « écoles nationales » de violon présentent des caractéristiques différentes. De la Russie, à l’Italie, en passant par la Belgique naissante, il existe différentes manière d’envisager la technique et la sonorité de l’instrument. Pour le grand violoniste Tedi Papavrami, l’école franco-belge : « permit l’éventail le plus large de sonorités et d'articulations. Par conséquent c'était la plus apte à épouser le langage et le ...
pavane_carlo_van_neste

Hommage au violoniste belge Carlo Van Neste

Il est des labels qui n’ont peut-être pas les moyens des grands majors discographiques, mais dont les réalisations rivalisent avec eux en prospection et qualité, les surclassant souvent dans ces domaines. C’est le cas de l’excellente étiquette belge Pavane qui nous a toujours conquis par ses réalisations de très haut niveau, tant du point de vue artistique que de celui de la technique sonore. Toute notre chaleureuse gratitude à son ...
koh bach

Bach et au-delà, avec le violon de Jennifer Koh

Née à Chicago de parents coréens, Jennifer Koh fit ses débuts avec l’Orchestre symphonique de sa ville natale à l’âge de 11 ans avant de remporter le Concours International Tchaïkovski de Moscou et d’autres distinctions prestigieuses. La suite de son brillant parcours ménage une place aux études, à la musique de chambre, à la  confrontation  avec orchestre, à l’enregistrement  (concertos de Szymanovski, Martini, Bartók ; pièces de Schubert, Schumann, Schoenberg ; œuvres ...
12. (c) Crédit photographique Rafał Czekajewski

Pologne : Niziol et Sikorski conquièrent la ville de Pabianice

Pabianice est une ville polonaise ancienne – datant du Xème siècle – située dans le centre du pays, qui cultive depuis des années des traditions musicales. C’est là où la Société Karol Nicze a été créée en 2004. Cette société a organisé un concert qui n’a pas pu échapper à notre attention : Bartek Niziol, le violoniste polonais le plus doué de nos jours, et Marcin Sikorski ont donné un ...
Skagen, Danemark. Licence Creative Commons Santa Cruiser

Hakon Børresen (1876-1954) fidèle à la tradition

Hakon Børresen décède à l’âge de 78 ans, le 6 octobre 1954, presque jour pour jour 23 ans après son ami Carl Nielsen. Son aisance matérielle et son attachement à la tradition lui auront permis de composer exclusivement la musique qu’il souhaitait écrire. Une chance ?   Vue de loin, de très loin, la vie musicale danoise du 19e siècle et de la première moitié du 20e siècle pourrait sembler anémique. En ...
concours_reine_elisabeth_2012

Concours Reine Elisabeth 2012 magnifiquement restitué au CD

Quelle évolution, quel parcours accompli dans la médiatisation par le disque du Concours Reine Elisabeth depuis 1965 ! Les mélomanes d’un certain âge se souviennent très certainement des quelques microsillons Decca-Fonior gravés par l’admirable pianiste belge Jean-Claude Vanden Eynden, suite à son troisième prix au Concours Reine Elisabeth 1964 : ces gravures avaient été réalisées en studio, car à cette époque, aucune firme de renom n’osait publier, captées sur le vif, les ...
RMI Niziol Ysaye

Bartek Niziol joue Ysaÿe : raffinement et poésie

Elégance. Tel est le maître mot de cet enregistrement des Sonates pour violon seul d’Eugène Ysaÿe. Et si l’on apprécie particulièrement le rhapsodique Kremer (Mobile), Korcia « l’improvisateur » inspiré (Lyrinx), le précis et rigoureux Zimmermann (EMI) ou la dernière grande réussite en date, celle de Rachel Kolly d’Alba (Warner), la version de Bartek Niziol les concurrence singulièrement. Pas de poudre aux yeux ni d’effets de manche, le jeu du Polonais vise ...
delius_partie

Frederick Delius et la Scandinavie

Anglais d’origine allemande, Frederick (Fritz) Delius (1862-1934), contrairement à son compatriote et contemporain Edward Elgar (1857-1934), a vécu comme un cosmopolite à la recherche d’un destin singulier avec possiblement, comme corollaire, une postérité trop modeste eu égard aux qualités intrinsèques de sa musique. « La musique est un cri de l’âme. Elle est une révélation, une chose que l’on doit vénérer » (Delius, 1917) Avant de nous concentrer sur les rapports que Delius entretint avec ...
orchestrenationaldebelgique_2011

Les 75 ans de l’Orchestre national de Belgique

L’Orchestre symphonique de Bruxelles En 1929, Le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, centre culturel construit par Victor Horta était inauguré en grande pompe. Il ambitionnait d’imposer la ville aux plus hauts rangs internationaux. Comme toute capitale européenne d’alors, Bruxelles comptait des associations symphoniques qui animaient les soirées orchestrales de la capitale. Mais, il manquait, une phalange symphonique de haut niveau, en résidence au Palais des Beaux-Arts. En 1931, l’Orchestre symphonique de ...
Eiichi Chijiwa seul en scène

Eiichi Chijiwa seul en scène

Musiciens français ou étrangers ayant travaillé à Paris, tous les compositeurs réunis sur le disque « Solo Migration » d’Eiichi Chijiwa, deuxième violon solo de l’Orchestre de Paris, ont un lien étroit avec la culture de l’Hexagone. Un programme des plus inhabituels qui apporte un incontestable vent de fraîcheur sur les one man shows violonistiques trop souvent cantonnés au même répertoire. La seule pièce véritablement connue de ce récital est la Sonate n°3 ...
Georges-Emmanuel Schneider face à lui-même

Georges-Emmanuel Schneider face à lui-même

Une réalisation antérieure du label autrichien Classic Concert Records, consacrée à des œuvres pour violon et orchestre d’Alban Berg et de Frank Martin, nous avait déjà révélé le remarquable talent du violoniste suisse Georges-Emmanuel Schneider, dans des captations publiques où s’épanouissait une personnalité musicale hors du commun et sortant assurément des sentiers battus. Le voici cette fois dans un enregistrement studio de pages pour violon solo réalisé sept ans plus tard ...
Leonidas Kavakos, en maître d’émotions

Leonidas Kavakos, en maître d’émotions

Menuhin Festival Gstaad 2010 Une demi-heure avant le concert, Valery Gergiev se soumet en complète décontraction aux feux d’un interviewer qui porte son unique intérêt sur le la Symphonie n° 5 de Gustav Mahler au programme de la soirée. A la fin de l’entretien, Valéry Gergiev tout en souhaitant une excellente soirée aux auditeurs de sa présentation brièvement ajoute qu’il faut s’attendre à un aussi grand moment de musique avec Leonidas ...
Un volcan sans nuage

Ilian Garnetz et Alina Bercu, comme un coup de foudre

Certaines rencontres musicales sont comme des coups de foudre. Quelques notes suffisent pour que les musiciens comprennent qu’ils sont sur la même longueur d’onde. Ainsi Clara Haskil et Arthur Grumiaux se rencontrèrent au hasard du Festival de Prades et après quarante-cinq minutes de répétition, formèrent un des plus beaux duos de leur temps dans Beethoven et quelques Mozart. Ilian Garnetz et Alina Bercu (finaliste du concours… Clara Haskil !) semblent s’être ...
Virtuosité à la française

François-Xavier Roth & Tedi Papavrami, virtuosité à la française

Les versions du Rondo capriccioso et du Concerto n°3 de Saint-Saëns ne manquent pas, ni du Poème de Chausson. Seul le Poème élégiaque d’Ysaÿe est moins enregistré. Faut-il pour autant s’interdire d’en faire de nouvelles gravures ? Devant la réussite de ce présent album, le doute n’est plus permis. François-Xavier Roth et Tedi Papavrami offrent une lecture claire et équilibrée de ces quatre pièces du violon français virtuose du XIXe siècle. L’Orchestre Philharmonique ...
Milstein période EMI

Nathan Milstein période EMI

La collection Icon d’Emi continue de remettre à disposition des collectionneurs les trésors du catalogue de la firme anglaise. Natif d’Odessa, Nathan Milstein (1903-1992) étudie avec Piotr Stoljarski (qui est aussi le professeur de David Oïstrakh et de Leonid Kogan) et de Leopold Auer (qui dispense son enseignement à Mischa Elman et Jascha Heifetz) lors de classes de maître données à Moscou. De retour à Odessa, le jeune virtuose survit tant ...