Mot-clef : Felix Mendelssohn

25/08/2013 WarszawaKoncerty 9go Festiwalu Chopin i Jego Europa.Fot. Wojciech Grzedzinski dla NIFC wojciechgrzedzinski.comwojciech.grzedzinski@gmail.com0602 358 885

Jan Lisiecki rayonne sur le Festival Chopin et l’Europe 2013

Samedi 24 août : Anderszewski, Belcea Quartet et Capuçon Deux concerts de musique de chambre ont été donnés ce jour-là. D’abord, à 19h, la Grande salle de concert de la Philharmonie nationale affichait complet pour le récital de Piotr Anderszewski et de Belcea Quartet. Après un Quatuor en si bémol majeur K. 589 de Wolfgang Amadeus Mozart, interprété de manière trop timide et peu expressive, le pianiste polonais a exécuté le ...
dg_symphony_edition_claudio_abbado

Anniversaire symphoniste pour Abbado en 41 CDs

Universal fête dignement le 80e anniversaire (déjà !) du grand chef d’orchestre milanais Claudio Abbado né le 26 juin 1933, non seulement en publiant un album Decca reprenant les gravures de ses débuts pour la firme britannique (référence 4785365), mais surtout en éditant cet admirable coffret de 41 CDs Deutsche Grammophon intitulé – un peu restrictivement d’ailleurs – « The Symphony Edition », et consacré essentiellement à des symphonies de Beethoven, Brahms, Bruckner, ...
Colin Davis - Staatskapelle de Dresde

Hommage superficiel de la Staatskapelle de Dresde à Sir Colin Davis

Que la Staatskapelle de Dresde rende hommage à Sir Colin Davis, lequel dirigea cette formation de manière régulière de 1981 et jusqu’en mai 2012, rien de plus normal. C’était même un devoir : si le chef n’en a jamais été le directeur musical, l’orchestre l’avait élu chef honoraire à vie en 1991, en remerciement au soutien qu’il lui avait apporté à travers la période difficile de la fin de l’Allemagne de ...
parsiphonie_mahler

Mahler et Mendelssohn version méditerranéenne

La Maîtrise des Bouches-du-Rhône a été jusqu'à une date récente un peu la "belle endormie". Créée en 1967 à Marseille au sein d'un établissement scolaire privé, par la suite devenu le collège public André Malraux, le "Choeur Vincent d'Indy" (son premier nom) a été dirigé jusqu'en 2002 par sa créatrice, Jeannine Prosper. Au cours des années 80 le nom changea, en raison du rapprochement avec l'Opéra de Marseille, dont la ...
FugaLibera Pashchenko Transition

Transitions : du classicisme au romantisme

Ce disque regorge de surprises. Le programme, qui rassemble des œuvres représentatives servant de transition entre deux grandes périodes de l’histoire de la musique, classique et romantique, transmet des idées musicalement révolutionnaires qui bouillonnent sous une structure formelle plus ou moins rigoureuse. Dans ce sens, la Sonate « Elégie harmonique » que Dussek écrivit de 1806 à 1807 – à la fin d’une série de 35 sonates pour clavier solo – est ...
martha argerich (c)DR

Argerich et Abbado : la légende à Pleyel

Incontestablement le duo composé de Martha Argerich et de Claudio Abbado fait partie de la légende musicale des cinquante dernières années. C'est d'ailleurs à l'évidence ainsi que le public qui avait rempli à ras bord la Salle Pleyel a accueilli ces deux artistes et salué par d'instantanées standing ovations leur prestation sitôt la dernière note éteinte. Comme le rappelait le programme délicieusement vintage c'est le 12 novembre 1969 qu'eut lieu ...
emi_constantin_silvestri

Constantin Silvestri, finalement, mais partiel

Ce superbe coffret EMI de la série Icon, consacré à l’un des plus grands chefs du XXe siècle, est à la fois une bénédiction et une déception. D’abord, pour en être quitte, la déception : le visuel de l’album affiche fièrement, mais en caractères presque illisibles, « Complete EMI Recordings ». C’est faux et abusif, car il n’en est rien : toutes les gravures concertantes EMI avec solistes sont hélas omises ! Nous sommes ainsi ...
Julian Rachlin © Julia Wesely

Julian Rachlin, un styliste dans Mendelssohn

Invité de l'Orchestre National de France, le violoniste Julian Rachlin a conquis le public parisien dans un programme où l'on ne l'attendait pas. Créateur du double concerto de Penderecki avec Janine Jansen, agent double troquant volontiers son violon pour l'alto, il a présenté, avec le Concerto pour violon de Mendelssohn, une autre facette de son talent. Aussi redoutable qu'incontournable, Mendelssohn a trouvé en Julian Rachlin un styliste hors pair. Une technique ...
decca mendelssohn chamber

Prometteuse musique de chambre de jeunesse de Mendelssohn

De même qu’Abdel Rahman El Bacha nous avait proposé en son temps les œuvres pianistiques du plus jeune Chopin (Forlane, 1996), cet enregistrement nous invite à faire connaissance avec les premières musiques de chambre de Felix Mendelssohn. Dans un cas comme dans l’autre, si le génie est invité à attendre encore un peu avant de s’imposer sans conteste, nous recevons en cadeau une musique fort bien faite, très maîtrisée et ...
© Quatuor Ebene

Belle harmonie chez le Quatuor Ebène

L’un des plus grands plaisirs que procure l'écoute du quatuor Ebène tient au fait de pouvoir goûter à cette atmosphère de franche camaraderie qui règne entre les quatre musiciens et également à l’harmonie musicale résultant de leur lien à travers une attention mutuelle. D’où certainement cette résonance particulièrement agréable qui imprègne la salle. Tout cela est une garantie de plus de la qualité de leur interprétation. Ce soir-là, cette harmonie ...
dolcevolta_mendelssohn

Mendelssohn : les œuvres pour violoncelle et piano

La dolce volta se présente comme un nouveau label qui entend « privilégier la qualité sur la quantité », et qui peut déjà afficher les noms d'Aldo Ciccolini, André Isoir, et le Quatuor Talich. La prise de son et la notice de présentation sont effectivement très soignées. La présente parution donne une bonne occasion de découvrir des œuvres assez peu fréquentées, malgré une discographie riche de quelques grands noms (Micha Maisky et Sergio ...
© Dan Bros

Von Dohnányi transfigure Bartók à Paris

La venue de Christoph von Dohnányi, un des rares "monstres sacrés" de la direction d'orchestre, est en soi un événement. Avec Mendelssohn et Bartók il est dans son élément et sait faire sonner un Orchestre de Paris en très grande forme. Sa vision de la Symphonie italienne de Mendelssohn s'inscrit dans la tradition : orchestre étoffé, tempos modérés, brillance et virtuosité mises en valeurs. Aucun relâchement, aucun temps mort, de l'énergie à revendre ...
sony_columbia_stereo_leopold_stokowski

Stokowski et les enregistrements stéréo de la Columbia : l’été indien

On pouvait penser que les derniers enregistrements du coffret RCA stereo collection 1954-1975, réalisés en 1975 par un Stokowski vétéran de 93 ans, étaient les derniers du maître. Il n’en est rien : la CBS (Columbia Broadcasting System) lui offrit un nouveau et surprenant contrat d’une durée de six ans, à l’âge de 94 ans, et le résultat presque impensable, crépuscule d’un long été indien et d’une vie, est rassemblé pour ...
emi colin davis

Portrait de Colin Davis en jeune homme

Tournant des années 1950-1960 en Grande-Bretagne : la reine Elisabeth II est montée sur le trône depuis bientôt 10 ans ; Harold Macmillan dit Supermac gère, en premier ministre téméraire et volontaire, le déclin mondial de la Grande-Bretagne, et James Bond contre Docteur No n’est pas encore sorti sur les écrans pour revigorer l’égo de l’Albion. Mais EMI offre à jeune chef l’opportunité de graver ses premiers disques : Colin Davis (qui n’est pas ...
audite mendelssohn

Le Quatuor Mandelring pèche (encore) par trop de perfection

Il peut paraître paradoxal que la critique se morfonde de l’absolue perfection technique d’un interprète ou d’une formation. Pourtant, les reproches qu’il nous faut (encore) adresser au Quatuor Mandelring sont cet ordre : sa recherche d’idéal plastique (pleinement atteint) manque d’un souffle vital qui rendrait pleinement justice à des pages de Felix Mendelssohn déjà remarquablement bien servies au disque par les Emerson (DGG), Melos (DGG) ou Leipzig (MDG), pour ne ...
314169873_a7dc5e11d2bis

Les deux admirables symphonies de Johan Svendsen

Johan Svendsen (1840-1911), violoniste, chef d’orchestre et compositeur norvégien a connu une célébrité extraordinaire presque tout au long de sa brillante carrière. Sa réputation et sa popularité furent exceptionnelles. Pratiquement aussi considérables que celles dont bénéficia son grand ami Edvard Grieg, bien que dans des domaines un peu différents et pour une moindre durée. Un Norvégien aussi connu que Grieg Après des débuts précoces et prometteurs il parfait sa formation à ...
profil_elias

Mendelssohn : aux sources d’Elias ?

Cette parution fait suite à un Paulus dû à la même équipe. Les oratorios de Felix Mendelssohn ont été écrits pour de nombreux choristes, et la recherche de l'authenticité ne passe pas, comme souvent, par une réduction des effectifs. Pour cette raison, peut-être, le choix de versions « authentiques » est restreint et ne menace pas la position des plus belles références traditionnelles. Il existe, peu ou prou, Christoph Spering (MDG), Philippe ...
emi_guido_cantelli

Guido Cantelli, destin coupé net

Par un destin troublant de similitude, deux artistes EMI pratiquement contemporains nous furent tragiquement enlevés dans la fleur de l’âge : le corniste anglais Dennis Brain (1921-1957) et le chef d’orchestre italien Guido Cantelli (1920-1956), le premier dans un accident de voiture, le second dans un accident d’avion à l’aéroport d’Orly. Les deux se connaissaient et s’appréciaient mutuellement : c’est d’ailleurs le légendaire corniste que nous pouvons entendre dans les solos de ...
Herman Severin Løvenskiold (1815-1870)

La Sylphide de Løvenskiold

Musique de ballet du Danois Løvenskiold (1815-1870) Les amateurs de ballets, les spécialistes de chorégraphies, les mélomanes avertis connaissent tous le titre de ce ballet romantique, La Sylphide, et celui du chorégraphe de la création, le célèbre August Bournonville. Peu en revanche sont capables de citer le nom du Danois qui en composa si habilement la musique : le discret baron Herman Severin Løvenskiold. Voici son histoire singulière…   Un baron nommé… Herman ...
michael-nagy_0312

Mendelssohn par Accentus : de la musique de fées

A propos de La première nuit de Walpurgis, Berlioz écrit dans ses Mémoires : « J’incline fort à regarder cette espèce d’oratorio (la Nuit du Sabbat) comme ce que Mendelssohn a produit de plus achevé jusqu’à ce jour », ajoutant plus tard en note : « Je ne connaissais pas encore, quand j’écrivis ces lignes, sa ravissante partition Le songe d’une nuit d’été. ». On ne peut que lui donner raison sur la qualité de ces ...
groningen_vries_fuguestatefilm_vign

Groningen, le pays de l’orgue historique hollandais

A la veille des fêtes un tel coffret consacré à l’orgue hollandais a de quoi nous émerveiller. Luxueusement présenté, un boitier noir réunit un livre et une palette de 5 Cds et 1 DVD.On penserait presque à une boite de chocolats, mais jamais l’édition n’avait fait un tel effort dans ce domaine. Les orgues de hollande ont de la chance, car voici plus de 40 ans déjà, un énorme livre tout ...
wanderer_Marco Borggreve

L’ ONDIF un orchestre sans domicile fixe

Ils sont des concerts auxquels on assiste soit par hasard, soit parce qu’on est fan d’un soliste et qui par enchantement deviennent un véritable évènement.  Il faut dire que la programmation est mobilisatrice. Le « triple de Beethoven » par le Trio Wanderer avec l’Orchestre national d’Île de France. Ce fameux trio fait plus de 180 représentations par an, 90 % des destinations à travers la planète, pour une fois qu’ils sont ...
Suwanai Akiko

Deux Järvi pour le prix d’un : le sobre et l’imaginatif

C’est à une soirée romantique que nous conviait l’Orchestre de Paris dirigé pas son actuel patron Paavo Jarvi avec le concours de la  violoniste japonaise Akiko Suwanai puisque  allaient se succéder Weber, Mendelssohn et enfin Berlioz avec sa célèbre Symphonie fantastique. De quoi montrer, pour l’orchestre parisien, tempérament et savoir faire dans des œuvres bien connues des publics du monde entier à la veille de sa tournée asiatique. L’Ouverture du Freischütz ...
PARIS, SALLE PLEYELTHE CLEVELAND ORCHESTRA AND FRANZ WELSER-M…ST

Le Cleveland « Atomic » de Franz Welser-Möst en visite à Paris

En tournée européenne, le Cleveland Orchestra offrait aux spectateurs de la salle Pleyel deux concerts d’œuvres très classiques du répertoire symphonique, auxquelles se joignaient le plus rare Agon de Stravinsky et l’inévitable pièce américaine, en l’occurrence la Doctor Atomic Symphony de John Adams. Ce programme, assez typique des orchestres américains, avait quand même un air de patchwork, la logique rapprochant ces œuvres semblant difficile à percevoir. Toutefois la réputation d’excellence ...
elias_mendelsohnn_profil

Elias, histoire sacrée de Mendelssohn par Wolfgang Sawallisch

Dans cet enregistrement radio d'Elias de Felix Mendelssohn réalisé en 2001, on retrouve la concision et la fluidité de la version enregistrée plus de trente ans auparavant par Wolfgang Sawallisch pour Philips, certainement une des plus belles de la discographie. Le verbe s'affirme avec une majesté indispensable dans cette œuvre, et les rares longueurs de la partition sont emportées dans l'élan du chœur. A chaque moment, le naturel du geste ...
Foto: Barbara Frommann

Beethovenfest I, le triomphe de l’orchestre de Pittsburgh !

Bonn n’a plus souvent la possibilité de se présenter comme une capitale de la musique classique. La ville est d’autant plus fière du « Beethovenfest », organisé chaque année à la rentrée et attirant les plus grands stars du monde entier. Ainsi, pour l’ouverture de l’édition 2011, on avait invité le Pittsburgh Symphony Orchestra sous la baguette de son directeur, Manfred Honeck, et, en soliste, Anne-Sophie Mutter. Pour ouvrir le programme, la grande ...
festivalchopin_argerich

Varsovie, Festival Chopin et l’Europe : Argerich et Herreweghe

Cette année la 7ème édition du festival Chopin et l’Europe porte le sous-titre De Mahler à Liszt et Noskowski, en faisant un lien entre l’héritage chopinien et les compositeurs soit contemporains de Chopin, soit vivants après lui, dont on célèbre l’anniversaire de la naissance (Liszt) ou de la mort (Mahler et Noskowski). Remarquons que pour Noskowski, la commémoration fut retardée du fait que les deux dernières années, le paysage musical ...
RCA_Munch_Romantic

Charles Munch dirige la musique romantique allemande

Charles Munch est bien connu pour avoir été un des interprètes les plus inspirés de la musique symphonique française, en particulier dans Berlioz et Ravel sans oublier une Mer de légende, mais sa palette était bien plus large, comme le montre avec éclat ce recueil consacrés aux enregistrements de musique « romantique » faits à Boston dans les années 50, où on trouvera tous les Brahms, Mendelssohn, Schubert et Schumann enregistrés pendant ...
equilbey_laurence_accentus

Mendelssohn du choral à l’oratorio, nouveau pari pour Laurence Equilbey

La musique sacrée de Felix Mendelssohn, voici encore un nouveau pari pour Laurence Equilbey : si ce répertoire est bien implanté dans les pays anglo-saxons, il n'éveille guère d'attente chez nous. On y trouve pourtant des richesses insoupçonnées, à commencer par ces pièces écrites en Italie aux alentours de 1830, lorsque Mendelssohn terminait ses études par un tour de l'Europe. Des œuvres d'une envergure limitée, pas mémorables sans doute (le compositeur ...
Une lecture probe de Mendelsshon

Une lecture probe de Mendelsshon

« C’est le maître trio de notre époque… » s’exclama Robert Schumann à propos du Trio avec piano, violon et violoncelle op. 49 en ré mineur de son ami Felix Mendelssohn. Dans l’élan de son admiration sincère il l’élève au niveau de l’immense Beethoven disparu seulement dix-huit ans auparavant. « Le plus éblouissant » des compositeurs clame-t-il encore en découvrant ce Trio n° 1 créé au Gewandhaus de Leipzig le 1er février 1840 par ...