Mot-clef : Felix Mendelssohn

wanderer_Marco Borggreve

L’ONDIF un orchestre sans domicile fixe

Ils sont des concerts auxquels on assiste soit par hasard, soit parce qu’on est fan d’un soliste et qui par enchantement deviennent un véritable évènement.  Il faut dire que la programmation est mobilisatrice. Le « triple de Beethoven » par le Trio Wanderer avec l’Orchestre national d’Île de France. Ce fameux trio fait plus de 180 représentations par an, 90 % des destinations à travers la planète, pour une fois qu’ils sont ...
Suwanai Akiko

Deux Järvi pour le prix d’un : le sobre et l’imaginatif

C’est à une soirée romantique que nous conviait l’Orchestre de Paris dirigé pas son actuel patron Paavo Jarvi avec le concours de la  violoniste japonaise Akiko Suwanai puisque  allaient se succéder Weber, Mendelssohn et enfin Berlioz avec sa célèbre Symphonie fantastique. De quoi montrer, pour l’orchestre parisien, tempérament et savoir faire dans des œuvres bien connues des publics du monde entier à la veille de sa tournée asiatique. L’Ouverture du Freischütz ...
PARIS, SALLE PLEYELTHE CLEVELAND ORCHESTRA AND FRANZ WELSER-M…ST

Le Cleveland « Atomic » de Franz Welser-Möst en visite à Paris

En tournée européenne, le Cleveland Orchestra offrait aux spectateurs de la salle Pleyel deux concerts d’œuvres très classiques du répertoire symphonique, auxquelles se joignaient le plus rare Agon de Stravinsky et l’inévitable pièce américaine, en l’occurrence la Doctor Atomic Symphony de John Adams. Ce programme, assez typique des orchestres américains, avait quand même un air de patchwork, la logique rapprochant ces œuvres semblant difficile à percevoir. Toutefois la réputation d’excellence ...
elias_mendelsohnn_profil

Elias, histoire sacrée de Mendelssohn par Wolfgang Sawallisch

Dans cet enregistrement radio d'Elias de Felix Mendelssohn réalisé en 2001, on retrouve la concision et la fluidité de la version enregistrée plus de trente ans auparavant par Wolfgang Sawallisch pour Philips, certainement une des plus belles de la discographie. Le verbe s'affirme avec une majesté indispensable dans cette œuvre, et les rares longueurs de la partition sont emportées dans l'élan du chœur. A chaque moment, le naturel du geste ...
Foto: Barbara Frommann

Beethovenfest I, le triomphe de l’orchestre de Pittsburgh !

Bonn n’a plus souvent la possibilité de se présenter comme une capitale de la musique classique. La ville est d’autant plus fière du « Beethovenfest », organisé chaque année à la rentrée et attirant les plus grands stars du monde entier. Ainsi, pour l’ouverture de l’édition 2011, on avait invité le Pittsburgh Symphony Orchestra sous la baguette de son directeur, Manfred Honeck, et, en soliste, Anne-Sophie Mutter. Pour ouvrir le programme, la grande ...
festivalchopin_argerich

Varsovie, Festival Chopin et l’Europe : Argerich et Herreweghe

Cette année la 7ème édition du festival Chopin et l’Europe porte le sous-titre De Mahler à Liszt et Noskowski, en faisant un lien entre l’héritage chopinien et les compositeurs soit contemporains de Chopin, soit vivants après lui, dont on célèbre l’anniversaire de la naissance (Liszt) ou de la mort (Mahler et Noskowski). Remarquons que pour Noskowski, la commémoration fut retardée du fait que les deux dernières années, le paysage musical ...
RCA_Munch_Romantic

Charles Munch dirige la musique romantique allemande

Charles Munch est bien connu pour avoir été un des interprètes les plus inspirés de la musique symphonique française, en particulier dans Berlioz et Ravel sans oublier une Mer de légende, mais sa palette était bien plus large, comme le montre avec éclat ce recueil consacrés aux enregistrements de musique « romantique » faits à Boston dans les années 50, où on trouvera tous les Brahms, Mendelssohn, Schubert et Schumann enregistrés pendant ...
equilbey_laurence_accentus

Mendelssohn du choral à l’oratorio, nouveau pari pour Laurence Equilbey

La musique sacrée de Felix Mendelssohn, voici encore un nouveau pari pour Laurence Equilbey : si ce répertoire est bien implanté dans les pays anglo-saxons, il n'éveille guère d'attente chez nous. On y trouve pourtant des richesses insoupçonnées, à commencer par ces pièces écrites en Italie aux alentours de 1830, lorsque Mendelssohn terminait ses études par un tour de l'Europe. Des œuvres d'une envergure limitée, pas mémorables sans doute (le compositeur ...
Une lecture probe de Mendelsshon

Une lecture probe de Mendelsshon

« C’est le maître trio de notre époque… » s’exclama Robert Schumann à propos du Trio avec piano, violon et violoncelle op. 49 en ré mineur de son ami Felix Mendelssohn. Dans l’élan de son admiration sincère il l’élève au niveau de l’immense Beethoven disparu seulement dix-huit ans auparavant. « Le plus éblouissant » des compositeurs clame-t-il encore en découvrant ce Trio n° 1 créé au Gewandhaus de Leipzig le 1er février 1840 par ...
En barque sur le Rhin

Orchestre des Champs-Elysées, en barque sur le Rhin

Pour l’une de ses trop rares haltes à Paris, Philippe Herreweghe et son Orchestre des Champs-Elysées ont plongé au cœur du premier romantisme, et avec deux œuvres que tout oppose. Ou plutôt deux œuvres dont le lien relève de ce qui, dans le théâtre de Musset, attire irrépressiblement et repousse inéluctablement l’»enfant du siècle» (Schumann, dont le Concerto pour violon porte une dense écriture de l’intime) et l’innocente jeune amoureuse ...
Opus Kura épanouit le violon de Georg Kulenkampff

Opus Kura épanouit le violon de Georg Kulenkampff

Le label japonais Opus Kura fête dignement ses dix années d’existence en publiant une série d’excellents transferts dont les plus imposants sont consacrés au violoniste allemand Georg Kulenkampff (1898-1948). Nous avons déjà évoqué cette belle figure d’artiste lors d’une précédente publication Andromeda qui, si elle était loin d’une qualité technique irréprochable par son filtrage excessif, permettait néanmoins de maintenir ce musicien hors d’un oubli injuste : nous ne reviendrons donc pas ...
Confirmation du retour à Mendelssohn

Confirmation du retour à Mendelssohn, avec le Quatuor Modigliani

Bicentenaire de la naissance aidant (1809), le retour par la grande porte de l’œuvre de Felix Mendelssohn l’a translatée, et ce n’est que justice, du statut de créateur mineur, négligeable et fébrilement romantique à l’obtention avérée de ses galons en grande pompe. Ses symphonies reconsidérées, ses œuvres chorales valorisées et sa musique de chambre rehaussée à sa juste valeur… contribuent à le ranger définitivement parmi le peloton de tête des romantiques ...
EMI met Furtwängler en boite

EMI met Furtwängler en boite

Bayreuth, 29 juillet 1951, concert de réouverture. Quelques pas résonnent sur un parquet, soudain un crépitement d’applaudissements, secs comme une décharge électrique, saluent le chef. Le silence rapidement. Wilhelm Furtwängler, fidèle à sa manière, fait émerger des nimbes la musique de la Neuvième Symphonie de Beethoven pour, en quelques mesures, lui faire déclencher des éclairs jupitériens. Moment historique, enregistré par EMI par l’incontournable producteur anglais Walter Legge, celui-là même qui ...
Heureusement qu’il y avait Maria João Pires !

Heureusement qu’il y avait Maria João Pires !

Trevor Pinnock est bien connu comme claveciniste. Il partage aujourd’hui son temps entre la direction d’orchestre, des concerts en tant que soliste ou en musique de chambre et des projets pédagogiques. Il est spécialisé dans l’exécution d’œuvre de musique baroque avec des instruments d’époque. L’interprétation de l’Ouverture « La Belle Mélusine » de Felix Mendelssohn, même si elle était légère et joyeuse, ne nous ravit pas vraiment. Il eut fallu plus de corps ...
Du nouveau sur l’orgue Mendelssohnien !

Du nouveau sur l’orgue Mendelssohnien !

Ce disque est un délice. Nous connaissions déjà ce duo de frères organistes hollandais au travers de 4 CDs consacrés à des transcriptions de cantates de Bach. Leur travail d’investigation se poursuit naturellement dans une suite logique, représentée par la musique de Mendelssohn. Encore plus que pour Bach, la transcription s’impose ici comme une évidence : bien malin celui qui pourra déceler là, qu’il ne s’agit pas d’œuvres originales pour l’instrument ...
Pierre Monteux à Boston en 1958-1959

Pierre Monteux à Boston en 1958-1959

Cet album West Hill Radio Archives consacré à Pierre Monteux est l’idéal compagnon du précédent coffret «Pierre Monteux in Boston : A Treasury of concert performances, 1951-1958» déjà chroniqué auparavant. Les enregistrements de concert proposés dans cette présente anthologie documentent dix concerts des saisons 1958 et 1959 ; un simple coup d’œil sur les noms des compositeurs étonnera plus d’un mélomane, puisque les œuvres de compositeurs français sont en minorité (Debussy, d’Indy, ...
Elias de Mendelssohn enflamme Eurochorus

Elias de Mendelssohn enflamme Eurochorus

Eurochorus 2010 Pour la quatrième année, la rencontre chorale toulousaine Eurochorus s’efforce d’offrir les meilleures conditions possibles à des chanteurs amateurs passionnés et de très bon niveau pour favoriser l’apprentissage en commun et la restitution en concert d’une œuvre majeure du patrimoine musical. Venus de France, d’Allemagne, de Belgique, des Pays-Bas et d’Espagne, les 120 choristes de tous âges travaillent ensemble au cours d’un stage intensif d’une dizaine de jours avant de ...
Un nouvel orgue à Strasbourg à l’image de ceux que connus Bach

Un nouvel orgue à Strasbourg à l’image de ceux que connut Bach

L’arrivée d’un nouvel orgue produit en général de nouveaux disques, c’est bien le cas ici, puisque déjà plusieurs CDs ont été gravés sur ce spécimen tout droit sorti des ateliers Thomas à Francorchamps en Belgique. Reconstruit à neuf dans l’esprit des orgues de Thuringe que Bach a joués à la fin de sa vie, l’orgue du bouclier à Strasbourg représente le style d’orgue qui a suivi la génération de Gottfried ...
De la Sicile à la Suisse

Musikfestpiele Saar, de la Sicile à la Suisse

Depuis quatre décennies, la Radio Sarroise organise un festival annuel de musique contemporaine où est passée la fine fleur des compositeurs de la seconde moitié du XXe siècle. Organisée autour du week-end de l’Ascension, le festival 2010 était consacré à trois compositeurs majeurs, l’un sicilien, les deux autres bernois et amis. Salvatore Sciarrino, qui n’était pas présent, était au cœur du premier des deux concerts d’orchestre. L’unique création du festival, commandée ...
Mendelssohn entre ciel et terre

Mendelssohn entre ciel et terre

Au commencement était Moses Mendelssohn, premier émancipateur des Juifs allemands dont Félix descend directement : c’est son grand-père. Philippe Olivier, musicologue spécialiste principalement dix-neuvièmiste – on se souvient de son très utile guide wagnérien – rappelle l’historique de l’antisémitisme à l’égard de Mendelssohn (entre autres) tant à son époque que plus tard. Il travaille en fait sur quatre générations. Ainsi, dans les années 1933, «Félix, figure représentative du multiculturalisme et de ...
Paul Kletzki, un très grand chef sans tapage médiatique

Paul Kletzki, un très grand chef sans tapage médiatique

Il nous faut être particulièrement reconnaissant envers Forgotten Records de remettre à l’honneur le très grand chef d’orchestre suisse d’origine polonaise Paul Kletzki (1900-1973) ; son nom polonais s’écrivait en fait Paweł Klecki, tandis que Kletzki en est l’écriture phonétique, telle qu’elle doit se prononcer. Cet homme immensément musicien n’était pas concerné par le vedettariat médiatique si prisé par certains dont nous tairons les noms. Il accomplissait tout simplement son métier ...
Des débuts symphoniques très prometteurs

Les débuts symphoniques de Felix Mendelssohn par Laurent Quénelle

Imaginez ! Un garçon d’une douzaine d’années ambitionne d’écrire quelques symphonies pour orchestre à cordes. Même précoce et doué, pouvait-il produire en toute logique des œuvres d’un tel niveau de maîtrise et de maturité ? Probablement pas ! Et pourtant en 1821-1823 Felix Mendelssohn élabore treize symphonies que l’on ne saurait qualifier de simples exercices sans pour autant leur attribuer le terme de géniales. Il restitue avec pénétration ce que son professeur Karl Friedrich ...
Un apôtre aux Champs-Elysées

Matthias Goerne, un apôtre aux Champs-Elysées

Après Elias en janvier dernier, le Théâtre des Champs-Elysées donne l’occasion d’entendre le premier essai de Mendelssohn dans le genre de l’oratorio (1836). La première partie de l’œuvre présente la conversion du jeune Saül, après qu’il a pris part au martyre de Saint-Etienne : le sujet touchait évidemment le compositeur, dont le père s’était converti au luthéranisme et avait adopté le nom de Bartholdy. La seconde partie, un épitomé de la ...
Un Mendelssohn organiste profondément romantique

Un Mendelssohn organiste profondément romantique par Edouard Oganessian

L’approche de l’œuvre d’orgue de Felix Mendelssohn proposée dans ce nouvel album est résolument tournée vers le romanisme, voire le symphonisme. On a souvent dit combien cette musique devait au classicisme, voire au baroque, au travers de la figure incontournable de Johann Sebastian Bach, et combien le jeune Felix joua les fameux orgues Silbermann, qu’il aimait profondément. De nombreux interprètes ont donné quelques exemples très convaincants sur de tels instruments ...
Mendelssohn inconnu

Mendelssohn inconnu par Chailly

Si les célébrations des deux cents ans de la naissance de Mendelssohn n’ont pas donné lieu à une débauche de parutions discographiques, Decca a la bonne idée de publier un disque qui complète notre connaissance des partitions symphoniques du compositeur. Très exigeant avec sa production, Mendelssohn a laissé de nombreuses pièces à l’état de fragments et multiplié les versions de ses œuvres ; c’est donc pour les musicologues, un terrain d’investigation ...
Quatuor Atrium, Nicolas Stavy : l’intensité musicale

Quatuor Atrium, Nicolas Stavy : l’intensité musicale

Festival International de Musique de Wissembourg 2009 Wissembourg, Eglise Saint Jean 28-VIII-2009. Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Quatuor en ré mineur KV 421. Felix Mendelssohn-Bartholdi (1809-1847) : Quatuor en fa mineur op. 80. Dimitri Chostakovitch (1906-1975) : Quintette avec piano op. 57. Quatuor Atrium : Alexey Naumenko, 1er violon ; Anton Ilyunin, 2nd violon ; Dimitri Pitulko, alto ; Anna Gorelova, violoncelle. Nicolas Stavy, piano Wissembourg, Eglise Saint Jean 29-VIII-2009. Frédéric Chopin (1810-1849) : Polonaise-Fantaisie ...
Abbaye aux Dames

Festival de Saintes à l’Abbaye aux Dames

Au mélomane, le Festival de Saintes, dont Stephan Maciejewski est le directeur artistique, offre d’occuper assidûment son temps, avec, au minimum, trois concerts quotidiens : à l’apéritive mi-journée, une cantate de Bach ou, ça et là, de la musique de chambre; au souper, un programme plus développé; enfin, à la nuit tombée, un récital de mélodies. Sans compter, au cours de l’après-midi, des présentations de sessions de formation (le Jeune Orchestre ...
La mécanique Harding à l’œuvre

La mécanique Harding à l’œuvre

Le dernier concert de la saison parisienne du Philharmonique de Vienne était placé sous le triple signe du renouvellement : inévitable de génération, encore surprenant de culture et fortuitement de chef. Car s’il se présenta sur la scène du Théâtre des Champs-Élysées dans une formation bien rajeunie, remplacement de certains de ses membres atteint par l’âge de la retraite oblige, la révolution culturelle commencée voilà dix lors de l’arrivée de la ...
Le petit Kreisler illustré

Le petit Kreisler illustré

Fritz Kreisler fut certainement le virtuose le plus légendaire de la première moitié du XXe siècle. Né à Vienne, il étudie dans sa ville natale et à Paris, suivant les cours de personnalités comme Anton Bruckner, Joseph Hellmesberger, Joseph Massart, Jules Massenet et Léo Delibes. Sa carrière débute rapidement : dès 1888, il se produit en récital à New York, avant d’entamer une tournée avec le pianiste Moriz Rosenthal. Rentré à ...
Félix Mendelssohn-Bartholdy  Sonates pour piano

Sonates de Mendelssohn par Christian Ivaldi

Les pianistes n’ont guère d’occasions de jouer des Sonates pour piano de Felix Mendelssohn et les mélomanes, encore moins d’en entendre. Certains ouvrages et dictionnaires les ignorent totalement. Et pourtant, il en a composé six dans sa jeunesse, entre 1820 et 1827. On peut en écouter trois sur ce disque, complétées par deux œuvres pour piano à quatre mains, tout aussi rarement jouées. La numérotation donnée à ces trois sonates risque ...