Mot-clef : Frank Braley

Gautier Capuçon se mesure aux sonates de Beethoven

Gautier Capuçon se mesure aux sonates de Beethoven

ResMusica a rencontré Gautier Capuçon à l’occasion de la sortie de son double album dédié aux sonates de Beethoven avec Frank Braley chez Warner, des œuvres qu’il va jouer à Paris en deux concerts, le premier hier à la Philharmonie de Paris, le second à la Fondation Louis Vuitton le 20 mars 2017. L'occasion d'évoquer avec lui ce que représentent ces sonates d’une part, son activité de masterclasses à la ...
capucon_braley

Capuçon et Braley dans Beethoven

Gautier Capuçon et Frank Braley s’emparent des œuvres pour violoncelle et piano de Beethoven (lire notre entretien). Quelques mesures suffisent pour plonger dans l’univers beethovénien. En ce qui concerne les cinq Sonates pour violoncelle et piano cette reconnaissance opère de la même façon. Beethoven construit ses Sonates avec le ton qu’on lui connaît et que l’on retrouve également à l’écoute des trois séries de Variations sur des thèmes de Mozart et ...
Balanchine- Albisson_Bullion cFrancette Levieux

Nouvelle création enthousiasmante de Justin Peck

En parallèle des Etés de la danse au Châtelet, l’Opéra de Paris propose une soirée 100% américaine enthousiasmante où Justin Peck confirme sa place parmi les tous premiers chorégraphes du moment et se montre le digne successeur de George Balanchine. Cette première création pour l’Opéra de Paris du jeune prodige américain Justin Peck était un événement attendu. Le chorégraphe, qui a pu travailler avec les danseurs de l’Opéra lors de ...
Elts, Olari 06 © Marco Borggreve

Olari Elts conducts Ravel and Tüür

Frank Braley's performance was completely natural, effortless, and thoroughly integrated with both his musical and pianistic philosophy. The music of the Estonian composer Erkki-Sven Tüür is often performed in Helsinki, largely due to the regular podium presence of his compatriot Olari Elts. This evening's program featured Tüür's Symphony No. 8, coupled with works from Ravel. The program opened with Ravel’s Ma mère l’Oye. Right from the start one could appreciate the clarity of ...
_JM_8988

Le mystère de l’instant avec Henri Dutilleux

Le 22 janvier 2016, Henri Dutilleux aurait eu cent ans. La Philharmonie de Paris a symboliquement choisi cette date pour lancer officiellement - en présence de la maire de Paris Anne Hidalgo et de la Ministre de la culture Fleur Pellerin - la célébration du centenaire du musicien qui sera fêté dans le monde entier durant toute l'année 2016. Ce vendredi 22 janvier débute par une journée d'étude autour de l’œuvre ...
bel air argerich friends

Argerich (très peu) et ses amis (beaucoup)

Reflet de deux concerts donnés salle Pleyel en octobre 2013, ces deux DVD déroulent les concertos pour clavier de Bach dans une esthétique "moderne" et ne font intervenir la grande Martha Argerich que de façon marginale, ce qui en limite l'intérêt. Le titre de ce double album est trompeur et ceux qui l'achèteront en croyant retrouver la grande Martha dans les concertos de Bach seront inévitablement déçus. En effet, la pianiste-star ...
galliano-Demarquette2

Contrastes et harmonie entre Richard Galliano et Henri Demarquette

C’est un concert atypique réunissant deux univers musicaux différents, avec des effets inattendus, mais le mariage est heureux. Que se passe-t-il quand Richard Galliano, un grand nom de l’accordéon, héritier d’Astor Piazzolla qui était son mentor, et Henri Demarquette, un violoncelliste classique au talent incontestable, donne un concert commun avec un orchestre de chambre ? Ce concert offre une réponse qui se résume en un éclectisme musical de qualité. Pour la transcription ...
ARGERICH AND FRIENDS 22122013 Julien Mignot - Salle Pleyel e

Concerto en Steinway and Bach autour de Martha Argerich

On ne sait si c'est un festival Bach, de piano ou de pianistes que nous proposait la Salle Pleyel en ces deux très douces soirées d'automne, puisque pas moins de quinze pianistes allaient se relayer pour jouer les concertos pour un, deux, trois et quatre claviers de Bach. Réunis autour de Martha Argerich, qui elle-même n'intervenait que dans le concerto pour quatre claviers BWV 1065 qui concluait chacune des deux soirées, ...
25/08/2013 WarszawaKoncerty 9go Festiwalu Chopin i Jego Europa.Fot. Wojciech Grzedzinski dla NIFC wojciechgrzedzinski.comwojciech.grzedzinski@gmail.com0602 358 885

Jan Lisiecki rayonne sur le Festival Chopin et l’Europe 2013

Samedi 24 août : Anderszewski, Belcea Quartet et Capuçon Deux concerts de musique de chambre ont été donnés ce jour-là. D’abord, à 19h, la Grande salle de concert de la Philharmonie nationale affichait complet pour le récital de Piotr Anderszewski et de Belcea Quartet. Après un Quatuor en si bémol majeur K. 589 de Wolfgang Amadeus Mozart, interprété de manière trop timide et peu expressive, le pianiste polonais a exécuté le ...
Pierre-Alain Volondat © Christophe Grémiot

Maîtres et disciples à La Roque d’Anthéron, 33ème édition

On a pu en trouver la preuve par exemple dans les deux « nuits du piano », les 8 et 9 août. Le jeudi 8, la première partie du programme propose une œuvre rarissime, Concert pour piano, flûte, violoncelle et orchestre à cordes op. 89 de Vincent d’Indy, interprété par Philippe Giusiano au piano, Juliette Hurel à la flûte, Henri Demarquette au violoncelle et le Sinfonia Varsovia dirigé par Jean-Jacques Kantorow. La ...
festival lemperi

A Salon-de-Provence, la musique à l’ombre du château de l’Empéri

Donner à écouter à des amateurs fidèles et captifs les chefs-d’œuvre du vaste répertoire chambriste, mais aussi faire découvrir des pièces et des compositeurs moins familiers, telle est l’ambition du projet que mènent les trois directeurs artistiques réunis, trois magnifiques musiciens : le pianiste Eric Le Sage, le flûtiste Emmanuel Pahud et le clarinettiste Paul Meyer. A l’occasion de l’événement qui octroie pour 2013 à Marseille et sa région le ...
IMG_1155

Elne Piano Fortissimo, 8e édition rayonnante

Au terme d'une huitième édition éblouissante, le festival Elne Piano Fortissimo semble avoir pris sa vitesse de croisière et son plein rayonnement, tant dans sa mission auprès d'un public de plus en plus large et nombreux, que dans sa représentation au sein de la Région Languedoc-Roussillon. Depuis 2012 en effet, le partenariat avec le Festival de Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon a introduit sous les voûtes romanes de la très ...
ONF-quatuor-Ellipse

Festival Radio-France Montpellier : des œuvres (re)découvertes

Dans le cadre de « Méditerranée », le 17 juillet à l’Opéra Comédie, L’Arpeggiata dirigé par Christina Pluhar amène la salle sur la « frontière de l’olivier » qui délimite le monde méditerranéen, partant de l’Italie méridionale avec des chants et des tarentelles canti greci-salentini, vers la Grèce, la Turquie, puis en Majorque et à la Catalogne et au Portugal. Des œuvres de Maurizio Cazzati (1616-1678), d’Athanasius Kircher (1601-1680), de Girolamo Kapsberger (1580-1651), d’Andrea Falconiero ...
Chaplin et Sandre ©ONL

Lille Piano(s) Festival 2013

La 10e édition de Lille Piano(s) Festival a rassemblé 15 000 mélomanes en 50 concerts, un record, et fêté de nombreux anniversaires (Verdi, Wagner, Le Sacre du Printemps...). Deux lauréats du Concours international Reine Elisabeth de Belgique, qui vient de s’achever le 1er juin dernier, ouvrent le bal, avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège sous la direction de Patrick Davin (Zuo Zhang, 5e lauréat, dans le Premier Concerto de Liszt et ...
helene_mercier©Arnault

Musique française par un Orchestre Lamoureux enthousiaste

Le Théâtre des Champs-Elysées reçoit en visite les orchestres les plus célèbres d'Europe. Ce sont pourtant les orchestres parisiens, moins prestigieux, qui proposent les programmes les plus originaux. Ainsi l'Orchestre Lamoureux, après avoir présenté lors de ses deux précédentes apparitions des pièces de Guillaume Connesson et d'Ibert, achève son cycle de musique française avec un chef d’œuvre trop rarement donné, la Symphonie de Chausson. Qui plus est, l'orchestre paraît en ...
Renaud Capuçon et Frank Braley © François Darmigny

Les Capuçon fêtent Korngold et Schubert

Pari réussi pour les frères Capuçon et leurs amis, qui mettait Schubert et Korngold à l’honneur dans le cadre d’une édition des « Grands Solistes », Salle Pleyel. Onze partenaires, six instruments et trois concerts pour une leçon de musique de chambre. Abordé sous l’angle d’un parallèle entre les deux compositeurs autrichiens, le genre chambriste sort rehaussé et enrichi de cette confrontation, qui fait dialoguer des œuvres composées à un siècle de ...
Beethoven mou et trop romantique

Beethoven mou et trop romantique par le duo Capuçon-Braley

Le duo Capuçon-Braley peut être excellent dans un certain répertoire, notamment romantique et moderne. Mais l’est-il autant dans des œuvres classiques, comme Beethoven, par exemple ? Ce n’est pas aussi sûr. Les quatre sonates jouées au premier concert, à savoir les numéros 1, 6, 2 et 5, nous déçoivent : elles sont molles, trop «romantiques» ; chaque phrasé, systématiquement amplifié au milieu mais indécis à la fin, ainsi nuancé de façon assez maniérée, donne une ...
Beethoven avec Renaud Capuçon et Frank Braley

Beethoven avec Renaud Capuçon et Frank Braley

Comme pour les Symphonies, les Concertos ou les Sonates pour piano, chaque mélomane possède probablement une version de référence des Sonates pour violon de Beethoven. Magnifiquement réussie, l’intégrale signée Renaud Capuçon/Frank Braley ne menace toutefois pas nos repères en la matière. Car les deux compères, liés par une évidente complicité, offrent une version parfaitement homogène et équilibrée de ce corpus inégalé dans l’histoire du genre mais, malgré une belle imagination, ...
Désespérante perfection !

Désespérante perfection !

Gautier Capuçon, Frank Braley A quoi peut bien servir un chroniqueur quand la perfection est à ce point évidente, pour échapper au psittacisme ? Que dire, écrire et penser, qui n’ait pas été mille fois dit, écrit et pensé ? Inviter Gautier Capuçon et Frank Braley, c’était faire le choix de l’excellence. Leur rigueur technique et leur sensibilité raffinée se sont exprimées à travers quatre pièces très différentes, dans une une sympathique complicité musicale et ...
Fortissimo et con fuoco

Elne Piano : Fortissimo et con fuoco

Pour sa quatrième édition, le festival d’été Elne Piano Fortissimo, initié et porté à bout de bras par Nicole et Michel Peus investissait ce haut lieu du patrimoine roman en Roussillon qu’est la cathédrale d’Elne pour trois jours de musique invitant les plus grandes personnalités internationales du clavier au rythme de deux concerts par soirée. Aux côtés de ces artistes confirmés, une place de choix au sein du Festival ...
alpha_schumann_lesage

Eric Le Sage, schumannien de référence

Le lecteur non germaniste pourrait s’effrayer en lisant les titres des œuvres de Robert Schumann, présentés dans ce double album. Pourtant, il ne s’agit que de partitions à deux et à quatre mains destinées en priorité aux « jeunes » pianistes, d’un accès a priori très facile. Éric Le Sage poursuit donc son intégrale, dont les précédents volumes ont déjà été largement salués ici, avec ces recueils de pièces fort célèbres, comme ...
Intégrale Schumann / Éric Lesage, volume VI : intégralement splendide.

Intégrale Schumann / Éric Lesage, volume VI : intégralement splendide.

Eric Lesage poursuit tranquillement son intégrale de la musique pour piano et de chambre de Robert Schumann avec un sixième volume qui va encore une fois se faire remarquer. Remarquer tout d’abord par la qualité des œuvres proposées : dans ce double album bien rempli (regardez les minutages plus que généreux) on ne peut déceler aucune pièce vraiment faible ; on peut donc se poser la question de savoir s’il n’y a ...
frank_braley

Braley/Bartók à Bruxelles

Orchestre National de Belgique Au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, Frank Braley remplace Radu Lupu comme soliste dans le Concerto n°3 de Béla Bartók. Moins sec et sauvage que les deux concertos précédents, le troisième est écrit l’année de sa mort, en 1945 ; plus féminin, diront certains, lorsque le compositeur hongrois dédie l’œuvre à son épouse ; le concerto résonne, clair et serein, d’une heureuse simplicité. Braley choisit d’étendre les phrases musicales ...
Nicolas Angelich, l’effet perdure !

Nicolas Angelich, l’effet perdure !

Nicholas Angelich ne cesse de s’affirmer comme l’un des plus fins pianistes du moment et il était logique que dans le cadre de son contrat discographique avec Virgin, la firme lui offre un premier enregistrement concertant. La barre est placée très haut avec ce concerto n°1 de Brahms dont la discographie est barrée par de nombreuses et légendaires références anciennes et modernes. Mais cet opus de Brahms est tout compte ...
Le Trio s’amuse !

Le Trio s’amuse !

Renaud Capuçon, Gautier Capuçon et Frank Braley Le cadre enchanteur d’un château pittoresque, l’atmosphère d’une autre époque dans un grand salon au caractère médiéval, l’impression d’être les invités privés des châtelains donnaient à ce concert une ambiance particulièrement chaleureuse. Frank Braley, Renaud et Gautier Capuçon étaient au cœur de la salle, très proches du public, ce qui accentuait le côté intime de l’audition. Visiblement en grande complicité, les trois amis nous jouèrent ...
Un programme audacieux

Un programme audacieux

Festival de l’Empéri : la fin du temps Les soirées musicales du Festival de l’Empéri tiennent cette année encore leurs promesses : instants de complicité musicale partagés, joie de faire de la musique ensemble offerte au public, et ce en toute simplicité. Pourtant, le programme de cette soirée avait de quoi dérouter l’auditoire : proposer dans une même soirée Fauré et Messiaen était déjà un pari intéressant, mais ajouter à cela Boccherini et Molino, ...
renaud_gautier_capucon_braley

Les frères Capuçon et Franck Braley, trois garçons dans le vent !

La salle Pleyel proposait l’intégrale de la musique de chambre de Maurice Ravel avec trois concerts en deux jours. L’occasion de se (re)plonger dans la quintessence des Années Folles et dans un répertoire pilier de notre patrimoine musical. De nombreux artistes invités, dont les frères Capuçon et Frank Braley, pour un premier volet principalement axé autour de la sonate et du trio. L‘Allegretto de la Sonate n°2 pour violon et piano ...
La perfection inachevée

La perfection inachevée

Les frères Capuçon et Franck Braley Certaines œuvres du répertoire sont la promesse de moments intenses d’émotion musicale, d’instants magiques de complicité intime, de sensations immédiates au-delà des notes. Certains interprètes, réputés à la fois pour leur jeu en tant que solistes mais également pour leur complémentarité lorsqu’ils sont en trio, s’annoncent comme la garantie d’œuvres sublimées. En programmant les Trios opus 99 et 100 de Schubert par les frères Capuçon ...
Visite d’une exposition sonore

Visite d’une exposition sonore

Orchestre Français des Jeunes L’accueil réservé par les auditeurs de tous âges à l’auditorium du Duo Dijon lors de la création des deux mouvements pour orchestre de Bernard Cavanna montre que la musique contemporaine peut aussi être en phase avec le public. Pensionnaire de la Villa Médicis en 1985, il a reçu depuis 1998 de nombreux prix pour ses œuvres en particulier le prix de la SACEM la même année pour ...
Paul Badura-Skoda, Frank Braley

Paul Badura-Skoda, Frank Braley

Les Pianos du Nouveau Siècle Le piano était en fête ce week-end à Lille avec le troisième festival « Les Pianos du Nouveau Siècle », mis en place par l’Orchestre National de Lille. Tout le bâtiment était transformé en temple du piano, avec des concerts organisés dans le grand auditorium et dans plusieurs salles annexes, permettant à certains moments à quatre récitals de se dérouler simultanément. Les choix furent parfois cornéliens entre les ...