Mot-clef : Franz Liszt

cd gaillard shumann liszt2

Etranges pièces de Schumann et de Liszt

Le Concerto de Schumann est une œuvre étrange, du moins pour ses contemporains : intitulé « Morceau de concert pour violoncelle avec accompagnement d’orchestre », le violoncelle est omniprésent, sans un véritable moment de répit, à travers les trois mouvements qui se jouent continument. L’unique cadence ne se trouve qu’au bout du troisième mouvement, juste avant la fin. Déjà, le choix du violoncelle pour un instrument soliste dans une œuvre ...
Denis Matsuev

Matsuev : à grands coups de griffes

Denis Matsuev fait revivre le mythe de « l’ogre russe ». Physiquement prodigieux face au clavier, le pianiste dévore littéralement son programme, cultivant son côté « ours de Sibérie ». Pour un pareil sujet, les Scènes d’enfants de Schumann ne constituent peut-être pas l’œuvre rêvée : Matsuev n’en fait qu’une bouchée. Cette série de treize courtes pièces, d’une profonde intimité familiale, se mue en une cavalcade effrénée et beaucoup trop ...
ligia_pelerinage

Le pèlerinage de Mûza Rubackyté

Outre d’innombrables concerts et récitals consacrés au grand Franz partout en Europe et en France, l’année de son centenaire aura été d’une grande richesse discographique, tant en nouveautés qu’en rééditions. L’essentiel de son œuvre a été parcouru et il n’est pas question ici de recenser toutes les parutions. Le cycle des Années de pèlerinage, qui aura occupé quarante années de sa vie en trois volets, est particulièrement bien représenté, bien ...
delius_partie

Frederick Delius et la Scandinavie

Anglais d’origine allemande, Frederick (Fritz) Delius (1862-1934), contrairement à son compatriote et contemporain Edward Elgar (1857-1934), a vécu comme un cosmopolite à la recherche d’un destin singulier avec possiblement, comme corollaire, une postérité trop modeste eu égard aux qualités intrinsèques de sa musique. « La musique est un cri de l’âme. Elle est une révélation, une chose que l’on doit vénérer » (Delius, 1917) Avant de nous concentrer sur les rapports que Delius entretint avec ...
Herman Severin Løvenskiold (1815-1870)

La Sylphide de Løvenskiold

Musique de ballet du Danois Løvenskiold (1815-1870) Les amateurs de ballets, les spécialistes de chorégraphies, les mélomanes avertis connaissent tous le titre de ce ballet romantique, La Sylphide, et celui du chorégraphe de la création, le célèbre August Bournonville. Peu en revanche sont capables de citer le nom du Danois qui en composa si habilement la musique : le discret baron Herman Severin Løvenskiold. Voici son histoire singulière…   Un baron nommé… Herman ...
tomas_transtromer-c

Allusions musicales dans l’œuvre poétique de Tomas Tranströmer

Musique, bruit et silence La poésie de Tranströmer génère un monde musical paradoxal, aux frontières incertaines, au sein duquel il organise de multiples rebondissements toujours brefs, concentrés, percutants. Son rapport à la musique, au bruit et au silence ponctue régulièrement ses textes qui viennent de (re)paraître en traduction française sous le titre générique de « Baltiques.  Œuvres complètes 1954-2004 » chez la nrf, collection Poésie/Gallimard. Traduit du Suédois et préfacé par Jacques ...
melodya_liszt

Liszt le rouge

Melodya explore ses archives pour offrir deux disques dédiés à Liszt. Plus que les œuvres, limitées à des tubes, le choix éditorial mérite une attention car il propose, certes des noms connus : Vladimir Ashkenazy, Lazar Berman, Gennady Rozdestvensky ou Kirill Kondrashin, mais il présente surtout des artistes passablement oubliés comme Vladimir Ovchinnikov, Marc Ermler ou Pavel Serebryakov. Ainsi, Pavel Serebryakov (1909-1971), pilier de la vie musicale de l’URSS et recteur du ...
cd beethoven-lszt symphonies martynov

Piano symphonique pour symphonies pianistiques

Au XIXe siècle, la transcription pour piano était un excellent moyen pour révéler certaines compositions que l’on n’avait pas toujours l’opportunité d’entendre en version originale. Ainsi trouve-t-on de nombreuses partitions d’opéras réduits au chant et piano et, dans une autre mesure, les symphonies de Beethoven, extrêmement difficiles à exécuter pour cette époque, en faisaient partie. Carl Czerny, élève de Beethoven, s’est déjà prêté à l’exercice pour les neuf symphonies de ...
liszt_levaillant

Le dernier Liszt par Denis Levaillant

Finir l'année du bicentenaire de la naissance de Franz Liszt avec un enregistrement consacré uniquement aux dernières compositions eut été une belle opportunité, à la seule condition d'une réussite exemplaire. Or, à l'écoute de cet album, la déception est totale. D'une part, la sonorité du piano est absolument détestable : très sèche, sans rondeurs, au médium qui claque, aux aigus mats, généralement sans couleurs, nous déconseillons fortement d'acheter un tel instrument dont ...
neuburger

Jean-Frédéric Neuburger à Liège

"Liszt Virtuose". L'en-tête du programme résumait efficacement l'esprit de ce concert auquel ont assisté en nombre les mélomanes liégeois. En présentant le même soir les deux concertos pour piano du Maître Hongrois, il était certes difficile de ne pas créer l'événement. D'autant plus qu'au clavier était attendu un talent certes jeune, mais combien prometteur: le français Jean Frédéric Neuburger. Déjà remarqué pour ses enregistrements (Chopin, Czerny, Brahms), ce talent montant ...
guilhem_fabre_1211

Liszt en Hongrie

Sous le titre générique de « Liszt en Hongrie », des élèves du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris donnent un concert collectif (pour ne pas dire des auditions) rassemblant des œuvres de compositeurs hongrois, construit autour de quelques Rhapsodies hongroises pour piano de Liszt. Ces pièces sont toutes des danses, excepté Kosmos pour deux pianos, joué à la fin de la soirée, que Péter Eötvös ...
hermann_liszt

Liszt : suivez le guide

2011… Il n’est pas évident de part les actualités liées à cette date d’avoir d’emblée une référence historique musicale. Et pourtant, comment passer à coté du bicentenaire de naissance d’un des plus grands musiciens du XIXe siècle. Toutes les institutions, les musiciens, les éditeurs, les labels  se sont donnés rendez-vous pour ne pas oublier cet anniversaire. Mais de qui s’agit-t-il ? Une des toutes premières stars de la musique vivante de ...
luisfernandoperez

Luis Fernando Pérez, nouvelle étoile de la musique espagnole

Luis Fernando Pérez, encore mal connu du public français, fut élève, entre autres, de Dimitri Bashkirov et de Galina Eguiazarova, et surtout de la regrettée Alicia de Larrocha. Lauréat du prix spécial Franz Liszt du concours Ibla et du premier prix et du prix spécial du meilleur interprète de Granados au concours Granados de Barcelone, ce soir, ce virtuose et grand maître de la musique espagnole nous a généreusement gratifiés ...
liszt_luganski

Nikolai Lugansky,pour un Liszt décanté et moderne

Jouée et commentée aux quatre coins du monde la musique de Franz Liszt peine néanmoins à bénéficier d’un engouement populaire franc et massif. Considéré comme le grand virtuose de son temps, Franz Liszt n’est-il pas le premier à offrir au public des récitals entiers en soliste… initiative prolongée par des générations de virtuoses exceptionnels. Sans doute, son originalité foncière et son abord pas toujours si évident que cela, ont-ils constitué ...
Muza Rubackité © D.Matvejevas

Deuxième festival de piano de Vilnius

Depuis l'indépendance chèrement gagnée de la Lituanie en 1990, Vilnius renaît, restaure les beaux bâtiments, les magnifiques églises baroques et offre une riche vie culturelle. Creuset intellectuel et artistique, la Lituanie est un des rares pays au monde ayant élu un chef d’état pianiste et musicologue : Vytautas Landsbergis, membre du très avant-gardiste mouvement Fluxus. Elle est la patrie, entre autres, du philosophe Emmanuel Levinas, de l’écrivain Romain Gary, du ...
chamayou

Festival L’Esprit du Piano

Créé l’an dernier, le festival L’Esprit du piano s’impose déjà à Bordeaux comme événement musical de la ville, offrant des récitals de grands maîtres (Aldo Ciccolini pour la première édition et Joachim Achuccaro cette année) et de jeunes pianistes. Le 26 novembre, l’intégrale des Années de Pèlerinage de Franz Liszt par Bertrand Chamayou, est un grand moment de la manifestation. Extrêmement puissante, son interprétation atteint un tel degré de perfectionnement que ...
sophie_koch_paris2011

Sophie Koch : one touch of Venus

A peine sortie de la série des Tannhäuser, où elle incarnait une mémorable Vénus, Sophie Koch revient à l'Opéra Bastille. On connaît les facettes de son talent, une générosité vocale de cantatrice d'opéra alliée à une attention au mot et à une intelligence des couleurs qui servent également le lied. Aussi peut-on apprécier le parcours bien pensé de ce récital, qui mène de pièces contemporaines de Tannhäuser à des avatars ...
nicolas_stavy_paris2011_vign

Nicolas Stavy, Liszt et la poésie

Ce récital constitue la série « Franz Liszt et la paraphrase » et dans ce cadre, Nicolas Stavy a choisi des « paraphrases » pianistiques d’œuvres poétiques de la génération romantique : Lamartine (Bénédiction de Dieu dans la solitude), Sainte-Beuve (Consolations), Victor Hugo (« Après une lecture du Dante » extrait des Voix intérieures), mais aussi Dante lui-même et Pétrarque, qui ont exercé tant d’influence sur le renouveau artistique du début du XIXe siècle. Après sa formation à ...
liszt_dolcevolta

Claire Chevallier, au plus près de Liszt

Parmi toutes les productions qui marquent l’année Liszt et commémorent le bicentenaire de sa naissance, le disque de Claire Chevallier mérite une attention particulière. Son programme éclectique introduit des climats qui contrastent et s’entrechoquent, du plus virtuose au plus religieux, à l’image des multiples facettes du compositeur. On ne peut que louer l’agencement du disque, qui témoigne d’une ardeur et d’un goût pour un répertoire lisztien assez personnel. La succession des ...
Hortus_Liszt_Stavy

Le superbe et poétique programme Liszt de Nicolas Stavy

Il y a quelque temps Nicolas Stavy signait un très réussi disque Chopin, avec en particulier une remarquable Sonate n°3. Le voilà maintenant qui se frotte à Lizst, l’autre pianiste compositeur romantique du cœur du XIXème siècle, et force est de reconnaitre que la réussite est de nouveau au rendez-vous avec des pièces qui ne sont pas choisies parmi les plus célèbres du compositeurs hongrois mais dans un répertoire plus ...
zoltan_pesko

Christus de Liszt, le génie du christianisme

L'anniversaire de naissance de Liszt fut, le 22 octobre dernier, célébré par des représentations simultanées de son oratorio Christus à Séoul, Vienne, Prague, Bayreuth, Vilnius, dans plusieurs villes de Hongrie et à Paris. Ce fut un événement mémorable. Dans la Cathédrale Saint-Louis-des-Invalides, tout au long des deux heures et demie, l'œuvre impressionnait par son ampleur et sa beauté. Christus se déroule comme un monumental triptyque : la première partie dépeint ...
Isabelle_faust

Schumann et Liszt par l’Orchestre Philharmonique de Radio-France

Schumann et Liszt : au premier abord, le programme semble banal, mais il propose des œuvres qui, si admirables soient-elles, sont finalement rares dans les salles de concert. Le Concerto pour violon en ré mineur fut renié par son dédicataire, Joseph Joachim et ne s'est jamais vraiment installé au répertoire d'un genre pourtant apprécié du public. Il faut donc toute la rigueur et la sobre virtuosité d'Isabelle Faust pour remettre en ...
pascal_amoyel

Anima Eterna sans éclat. Thomas Bauer et Pascal Amoyel exceptionnels

Les deux légendes écrites pour piano ne sont sans doute pas les meilleures transcriptions que Liszt a opérées pour l’orchestre ; en effet, celles-ci insistent d’une manière un peu trop conventionnelle sur les oppositions entre Nature et Foi, entre révélation et ignorance. L’orchestre Anima Eterna Brugge n’a pas ressenti le souffle sacré qui est sensé parcourir ces deux œuvres qui sont par ailleurs d’une naïveté touchante : les oiseaux, interlocuteurs ...
Zoltán Kocsis © Zsuzsa Pető

Quatre pas de danse avec Zoltán Kocsis

Chatoyant, dynamique, raffiné, coloré, piquant, humoristique, typique, revisité : cette avalanche d’adjectifs convient tout à fait à un programme dont l’interprétation par l’Orchestre Philharmonique de Hongrie est un gage d’authenticité ; ce voyage musical guidé par quatre musiciens sentimentalement attachés à l’Europe centrale a le goût épicé du paprika et des brochettes tsiganes. On a admiré une programmation qui nous met en bouche avec les inévitables Danses hongroises de Johannes ...
liszt_andre_aleas_vign

Une approche intimiste de Liszt

En cette fin d’année anniversaire (lui qui naquit un 22 octobre), divers ouvrages, livres ou disques, viennent exciter notre curiosité à propos de celui qui fut l’un des compositeurs les plus fascinants de son siècle : Franz Liszt. L’approche qui nous est proposée ici, au travers de deux tomes, est consacrée aux fameux cycles pour le piano « Années de pèlerinage ». Le support est original pour nous aider essentiellement à ...
Jean-Frédéric Neuburger © DR

Neuburger le Rhapsode

En intitulant son concert « Au fil de Liszt », Jean-Frédéric Neuburger, tout juste vingt cinq ans, avait conçu un programme à la hauteur de ce génial rhapsode, ambitieux, virtuose et généreux. Commençant là où d'autres auraient pensé finir, Neuburger attaque d'emblée avec des pages de transcription lisztienne extraites des opéras de Wagner. Il « préludait » avec quelques pages intimistes de Lohengrin et se lançait ensuite dans l'Ouverture de Tannhäuser, assumant cette performance technique ...
pierrelaurentaimard

Besançon, les contes et légendes de Pierre-Laurent Aimard

Ce récital, donné dans le cadre du 64e Festival international de musique Besançon-Franche-Comté, illustre à la perfection le thème de la manifestation : contes et légendes. Le concert commence par une œuvre « miniature » de Michael Jarrell, compositeur en résidence du Festival, évoquant des sons de cloche dans une atmosphère de recueillement. Puis, Tangata Manu de Marco Stoppa, qui narre musicalement un mythe de l’homme-oiseau, avec des descriptions de différents types de ...
zzt_salque-peirani-est

Est – Réinvention de la musique de l’Europe orientale

Violoncelle et accordéon : l’association de ces deux instruments est inattendue, même si les cordes – du violon – sont constamment présentes dans des musiques dites populaires de l’Europe de l’Est, notamment « tziganes ». Mais le violoncelle a une tessiture très étendue et différentes techniques lui permettent des possibilités sonores parfois étonnantes. Cet enregistrement est parsemé de ces effets piquants, voire étranges, jusqu’à faire oublier qu’il s’agit bien d’un violoncelle. Et les ...
Budapest_Festivalorchester_c_BFO_2011

Beethovenfest III : Iván Fischer revisite ses classiques !

Pour ses débuts au festival Beethovenfest, le Budapest Festival Orchestra aura, comme toujours, déchaîné l’enthousiasme d’un public pourtant blasé par la venue des grands orchestres mondiaux. On l’a souvent noté dans ces colonnes, cette phalange est certainement l’une des plus extraordinaires du moment ! Si le fini instrumental n’est jamais pris en défaut, la sonorité de l’ensemble est l’une des plus belles au monde. Le timbre de cet orchestre est : fruité, ...
roger_muraro_berlioz

Festival Berlioz 2011 : La Côte-Saint-André, berliozien en diable

« Où diable le bon Dieu avait-il la tête quand il m'a fait naître en ce plaisant pays de France? ...Et pourtant je l'aime ce drôle de pays... Comme on s'y amuse parfois! Comme on y rit! ». Voilà esquissé, via ces quelques mots d'Hector, l'esprit qui souffle sur le Festival Berlioz de La Côte-Saint-André durant une dizaine de jours. Anniversaire oblige, la figure de Berlioz était associée cette année à celle ...