Mot-clef : Franz Liszt

concours_geneve_2006

61ème Concours de Genève (Piano) : le talent et la confiance

Le jury, présidé par le pianiste Nelson Gœrner, figure émérite du piano actuel et lauréat de ce même concours en 1990, appuyé par huit autres spécialistes de la musique pianistique, dont l’Italienne Maria Tipo (elle-même lauréate du Concours de Genève en 1949) a très justement considéré qu’aucun des finalistes de cette année ne méritait un premier prix. Il a donc décerné deux deuxièmes prix à Gilles Vonsattel (premier nommé) et ...
Liszt selon Noseda

Liszt selon Gianandrea Noseda

Le label Chandos se lance dans une intégrale des poèmes symphoniques de Franz Liszt. L’entreprise est salutaire car les intégrales de ces œuvres n’encombrent pas les bacs des disquaires : les sommes gravées par Bernard Haitink (Philips) et Kurt Masur (EMI) datent de près de trente ans, alors que les disques plus récents d’Arpáad Jóo pour Hungaroton (diffusion Brilliant) se disqualifient d’eux même. On était donc impatient de jauger l’un des ...
Caroline Fischer, déjà tout d’une grande

Caroline Fischer, déjà tout d’une grande

Dès les premières mesures de La Campanella de Franz Liszt on est fixé sur la qualité du jeu de l’interprétation de la jeune pianiste Caroline Fischer (21 ans) au parcours déjà très étoffé. La suite du programme confirme l’impression première. Voici assurément une exceptionnelle artiste. Engagée, tonique et sensible, Caroline Fischer ne lésine pas, assure et assume sa lecture équilibrée et en tout point respectueuse de l’esprit et de la lettre ...
Des pianistes vinyles, poussières et souffles coupés

Des pianistes vinyles, poussières et souffles coupés

Ampico Le projet de Pascal Marcelin est comme une synthèse entre la rénovation d’enregistrements rares et la transcription pour piano mécanique : mais au lieu de passer au VST des chefs d’œuvre convertis en MIDI, il s’agit de soumettre au clavier électronique, les touchers numérisés des interprètes historiques dont il ne nous restait, jusque là, que des enregistrements empoussiérés, de plus en plus illisibles (malgré les progrès de la restauration des vinyles). ...
Jeune pianiste

David Saunier, talent inattendu

Dans un monde artistique de plus en plus prévisible, rien ne sonne plus agréablement aux oreilles du critique insoucieux des réputations affirmées que les échos d’un talent inattendu. Dans la superbe église de Vimoutiers, en ce maussade dimanche de crépuscule estival, le jeune pianiste David Saunier a ainsi donné à son récital toutes les nuances d’une exaltante aventure spirituelle, seul ou en soutien de la soprano Mathilde Marodon. Le choix de ...
L’esthétique de Pedro Burmester

L’esthétique de Pedro Burmester

Avanti confie deux grandes pages du piano romantique, la Fantaisie op. 17 de Robert Schumann et la Sonate en si mineur de Franz Liszt, à un pianiste dont nous ne savons pas grand-chose : Pedro Burmester. Cependant une telle lacune biographique ne saurait masquer la grande qualité de cet artiste au tempérament de feu, au jeu volontaire et sans concession. Ainsi dans la Fantaisie que Schumann composa en 1836-38, il ne cherche ...
Liszt par Claudio Arrau

Liszt par Claudio Arrau

Via sa collection Eloquence, le label Universal nous propose ici de (re)découvrir les concertos de Liszt sous les doigts de Claudio Arrau. Issu du catalogue Philips, cet enregistrement nous rappelle toutes les qualités d’un pianiste ayant développé de fortes affinités avec le répertoire de Franz Liszt tout au long d’une carrière résolument exceptionnelle. Fort de ses premiers récitals donnés dès l’âge de cinq ans, Arrau décrochera une bourse qui lui ...
Tous premiers enregistrements de symphonies complètes

Tout premiers enregistrements de symphonies complètes

Il existe sur Internet un site allemand, Truesound Transfers, dont la cheville ouvrière a pour nom Christian Zwarg. Cet homme passionné d’enregistrements acoustiques consacre son énergie à leur restauration avec une qualité sonore tout à fait exceptionnelle et a déjà édité environ 175 CD-R actuellement disponibles sur demande. La plupart est consacrée à d’anciennes gloires du chant dont certaines sont particulièrement bien représentées : Pasquale Amato (5 CD-R), Fernando de Lucia ...
Harold en strings

Berlioz transcrit par Liszt : Harold en strings

L’histoire et la partition d’Harold en Italie abondent en rocambolesque et en pittoresque. Aussi transcrire la liberté rythmique et la brillance de la couleur orchestrale aux seules cordes du piano, instrument aussi peu berliozien que possible, est une gageure. Pourquoi un Harold réduit à une grosse poignée de cordes, et pour quoi faire? Tout commence par l’admiration du célébrissime violoniste Niccolò Paganini (1782-1840) pour la Symphonie Fantastique. Il vient d’acquérir un ...
Duchâble : Là, tout n’est qu’ordre et beauté

François-René Duchâble : Là, tout n’est qu’ordre et beauté

Festival de Bellerive 2006 On prend les mêmes et l’on recommence. Pour la troisième année consécutive, le pianiste François-René Duchâble et le comédien Alain Carré se retrouvent sur la petite scène de la Ferme de St Maurice près de Genève pour une formule de spectacle dont ils ont fait un cheval de bataille. Raconter des épisodes de la vie de personnages célèbres entrecoupant les interventions du récitant avec des extraits choisis ...
Un morceau d’Histoire pour Paul Sacher

Un morceau d’Histoire pour Paul Sacher

Les célébrations du centenaire de la naissance du mécène et chef d’orchestre Paul Sacher nous amènent un beau coffret commémoratif. Paul Sacher fut une des personnalités les plus marquantes du siècle dernier. Musicien, il est le fondateur de l’orchestre de chambre et du chœur de chambre de Bâle puis du Collegium Musicum de Zurich. Mécène, il fut l’instigateur de dizaines de commandes aux plus grands compositeurs de son temps : Stravinsky, ...
nicholas3_angelich

Nicholas Angelich marathon man à la MC2

Années de Pèlerinage de Franz Liszt Les concerts-marathon sont presque une tradition à la MC2. Mais lorsqu’il s’agit des Années de pèlerinage de Franz Liszt par Nicholas Angelich, cela devient un événement réellement incontournable. Liszt, le symbole de la virtuosité. Angelich, fascinant pianiste qu’il n’est plus besoin de présenter. Et les Années de pèlerinage, cycle d’œuvres dont le seul nom fait frémir tous les pianistes par la richesse stylistique, émotionnelle et, ...
Muza Rubackyte, pianiste à suivre

Mûza Rubackyté, pianiste à suivre

Symfonieorkest Vlaanderen Après plusieurs concerts au style novateur sous la direction d’Etienne Siebens, le SinfonieOrkest Vlaanderen renouait avec un style plus traditionnel avec le retour au pupitre de David Angus. Début de programme stimulant avec les Danses de Transylvanie de Bartok, que le SOV joue avec la pointe de verdeur et de rusticité requise. L’orchestre accueille ensuite la pianiste Mûza Rubackyté pour jouer le concerto n°2 de Liszt. Muza Rubackyte est une ...
La musique dans les camps de la mort

La musique dans les camps de la mort

Le block 15 « la musique en résistance » Emmanuelle Bertrand et Pascal Amoyel nous reconstituent le témoignage de deux musiciens rescapés des camps de la mort : Anita Lasker-Wallfish, violoncelliste dans l’orchestre des femmes, et Simon Laks, compositeur qui dirigea l’orchestre des hommes dans le camp de concentration d’Auschwitz II de 1942 à 1944. Le spectacle commence par la voix-off du comédien et metteur en scène Jean Piat « …La musique, telle ...
Beethoven Liszt Hupmann

Beethoven Liszt par Jean-Bernard Hupmann

Franz Liszt admirait et respectait nombre de ses prédécesseurs et contemporains et a transcrit de très nombreuses œuvres orchestrales, parfois même vocales (le Requiem de Mozart!), pour l’instrument dans lequel il excellait : le piano. Au XIXème siècle, l’entreprise n’était pas rare : avant l’invention de l’enregistrement, elle permettait aux musiciens et mélomanes avertis de réentendre chez eux les pièces qu’ils appréciaient le plus. Alors, pourquoi cette transcription de la Symphonie Pastorale ...
Romain Hervé ; Dans la cour des grands

Romain Hervé dans la cour des grands

Quand aujourd’hui les pianistes se comptent par milliers, comment parvenir à faire prévaloir une singularitéet ce notamment en début de carrière? Il semble alors judicieux de se présenter comme le défenseur marginal d’un répertoire ignoré, et d’apparaître au-delà d’un instrumentiste comme un musicien armé de soucis musicologiques. On se souviendra à ce titre des débuts de Jean-Philippe Collard dans Fauré, de Thibaudet dans Satie… Les géants de ce siècle ont été ...
duchable-300x198

François-René Duchâble et Alain Carré

Les Effarés de Rimbaud chez Chopin Le succès remporté l’an dernier avec les musiques de Chopin alliées aux paroles épistolaires échangées entre George Sand et Alfred de Musset, ramène le pianiste François-René Duchâble et le comédien Alain Carré dans l’enceinte du Festival de Bellerive. Alors qu’il récitait encore son piano, le musicien s’est forgé une belle réputation parmi les mélomanes genevois, qui ne manquent donc jamais une occasion d’assister à ses ...
Liszt transcripteur suivi de Schubert et l’infini

Liszt transcripteur suivi de Schubert et l’infini

Franz Schubert, Franz Liszt, deux compositeurs aux destins comparables par la notoriété dont ils jouissent aujourd’hui pour l’ensemble de leur œuvre, ont pourtant eu des vies sociales totalement différentes. L’un, Schubert, introverti par une timidité maladive qu’un physique ingrat et une maladie précoce n’auront jamais aidé à surpasser, l’autre, Liszt, rayonnant au concert, puissant séducteur du public et surtout des femmes. Si le hongrois a pu bénéficier, de plus, d’une ...
Lise de la Salle et l’équilibre « Bach Liszt »

Lise de la Salle et l’équilibre « Bach Liszt »

Lise de la Salle avait quatorze ans lorsqu’elle enregistra sous le label Naïve un premier disque consacré à des œuvres pour piano de Rachmaninov et Ravel. Passé l’étonnement d’apprendre qu’une si jeune pianiste pouvait déjà graver au disque des œuvres qui requièrent une pleine maturité artistique et technique, le public et la critique ont, à l’époque, unanimement salué la performance. Ne nous égarons pas toutefois, la pianiste cherbourgeoise ne peut ...
Liszt dans son contexte

Liszt dans son contexte par Jos van Immerseel

Sous la direction de Jos van Immerseel, les grandes pages pour orchestre de Franz Liszt. Il s’agit d’œuvres pour la plupart extrêmement connues. L’intérêt d’en offrir un nouvel enregistrement? Il s’agit là d’une vision historique de ces monuments de la musique symphonique : interprétation sur des instruments d’époque, mais également relecture des œuvres à la lumière des écrits du compositeur (correspondance avec ses amis, Des Bohémiens et de leur Musique en Hongrie), ...
Epure d’une symphonie

Epure d’une symphonie

Par ce volume 21, Naxos continue avec succès son intégrale de l’œuvre pour piano de Liszt, pour l’heure seule rivale à l’intégrale très remarquée de Leslie Howard chez Hyperion qui compte elle 57 disques. Naxos a préféré confier les divers volumes de cette vaste entreprise, regroupant plus logiquement les œuvres par thème et non chronologiquement, à différents pianistes. Ce n’est en soi pas une mauvaise idée, d’autant que nous ont ...
Franz Liszt par Paul Lewis

Franz Liszt par Paul Lewis

« Il faut qu’il y ait une idée, pas un amas de pseudo-idées » (Franz Liszt). Après trois enregistrements consacrés à Schubert et un disque Mozart, Paul Lewis nous revient cette fois-ci dans un programme alléchant consacré à la fameuse Sonate en si mineur et à quelques pièces de vieillesse du Roi des pianistes, le grand Franz Liszt. Révélé lors de la World Artist Competition et profitant des conseils avisés d’Alfred Brendel, Paul ...
Claire-Marie Le Guay interprète Franz Liszt

Claire-Marie Le Guay interprète Franz Liszt

Encore ces deux concertos de Liszt, pourront dire les mauvaises langues. Et pourtant, nous sommes toujours dans l’attente d’une version pouvant donner une alternative à l’exceptionnelle lecture de Sviatoslav Richter dirigé par Kondrashin (Juillet 1961 : CD Philips). Nombreuse sont pourtant les réussites discographiques (Claudio Arrau et Alfred Brendel (Philips), Samson François (EMI), Lazar Berman (DG) et bien d’autres encore) mais aucun n’a su faire montre d’une telle passion, d’une telle ...
Dénes Várjon - In memoriam Géza Anda

Dénes Várjon – In memoriam Géza Anda

Le jeune pianiste hongrois Dénes Várjon, lauréat du concours Géza Anda en 1991, rend hommage dans ce récital au maître trop tôt disparu (1921-1976), au travers de quelques-uns de ses compositeurs fétiches : Dohnányi, le mentor, Franz Liszt dont il remporte le concours à Budapest, Bartók et Schumann qu’il a si bien servi - au disque comme au concert. Mais rien dans tout cela qui relève d’une imitation servile ; seulement de ...