Mot-clef : Franz Schubert

Sophie Koch « Le souffle romantique »

Sophie Koch « Le souffle romantique »

Les récitals du mardi C’est une heureuse idée que celle de Georges-Francois Hirsch, directeur général de l’Orchestre de Paris, d’avoir pris cette initiative des récitals du mardi. C’est un bonheur musical absolu, un moment de grâce, une respiration de l’esprit. Celui de ce 15 février a été un pur joyau de musique. Après avoir bouleversé Vienne avec son Octavian du Chevalier à la Rose, enchanté le public français avec Ariane à Naxos ...
Faites l’Allemagne, pas la guerre

Henri Demarquette – François Kerdoncuff : Faites l’Allemagne, pas la guerre

Attention, une commémoration peut en cacher une autre. Alors que l’été fut consacré au soixantenaire du débarquement en Normandie contre l’occupation nazie, et que l’automne 2004 prolonge la thématique avec l’exposition la « Le IIIème Reich et la Musique », Henri Demarquette (violoncelle) et François Kerdoncuff (piano) se sont réunis sous les auspices de la Société Wilhelm Furtwängler pour le cinquantenaire du chef d’orchestre allemand né en 1886 et mort le 30 ...
Jonas Kaufmann et Helmut Deutsch convaincants dans Schubert

Jonas Kaufmann et Helmut Deutsch convaincants dans Schubert

24e Festival d’Automne (Herbstliche Musiktage) Depuis 1981, la ville thermale de Bad Urach, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Stuttgart, abrite un festival d’automne, fondé à l’époque par le grand baryton allemand Hermman Prey et voué, essentiellement, au lied et à l’opéra en forme de concert. Grâce au charme de la petite ville et grâce à une programmation intéressante, le festival a vite trouvé son public et attire aujourd’hui ...
Franz Schubert inspire la Wanderer

Franz Schubert inspire la Wanderer

La dernière parution chez Calliope d’un enregistrement du célèbre Voyage d’Hiver de Franz Schubert nous amène à considérer l’événement sous deux angles de réflexion. Est-il nécessaire d’enregistrer une n ième version d’une œuvre qu’entre autres les Hotter/Moore, Fischer-Dieskau/Moore, Ludwig/Levine … et plus récemment le tandem Gœrne/Brendel ont porté aux nues parmi plus d’une centaine de tentatives plus ou moins réussies ? Nous pourrions alors et de bonne foi occulter l’événement en nous ...
…pour un Schubert envoûtant

…pour un Schubert envoûtant

Musiques en Voûtes Xe Edition « Musiques en Voûtes » fête, cette année, ses dix ans d’existence. Manifestation itinérante sur les quatre départements bourguignons et lancée en 1994 à l’initiative du Quatuor Manfred, elle met en parallèle, dans une belle adéquation, le patrimoine (églises, abbayes) essentiellement roman de la Bourgogne, et des musiques autour du quatuor à cordes. La remarquable qualité des interprètes ajoutée à la volonté avouée de sensibilisation à ce patrimoine ...
Compositeur invité : Henri Dutilleux

Compositeur invité : Henri Dutilleux

Festival Musikalia - Eglise Luthérienne Saint-Marcel « Réunir des enfants, des artistes de renommée internationale et un public toujours plus nombreux autour de la musique classique, tel est le but que s’est fixé l’Association Musikalia en créant le Festival en Contrepoint. Ce faisant, elle poursuit un double objectif. L’après-midi, en s’associant à l’Education Nationale, c’est à travers des ateliers concerts, propices à la rencontre et au dialogue entre le jeune public et ...

Gœrne/Brendel : Et au bout du chemin, le voyage d’hiver

Après une prestation remarquable dans le cycle de la Belle Meunière, Die Schöne Müllerin, on attendait avec impatience les futurs enregistrements des autres cycles de Franz Schubert par le baryton Matthias Goerne. C’est chose faite avec la parution de cette captation en concert du Voyage d’Hiver (Winterreise) chez Decca. Enregistré en octobre 2003 au Wigmore Hall de Londres, Matthias Gœrne retrouve pour l’occasion un de ses partenaires préférés, le pianiste ...
Le Wanderer en Bohème

Le Wanderer en Bohème

Trio Guarneri de Prague Dans le cadre d’une année Dvořák – anniversaire (centenaire de sa mort), le cycle Dvořák et son temps entamé en novembre dernier à l’Auditorium de Dijon par le Quatuor Prazák, s’achève donc avec le Trio Guarneri de Prague … Rien de plus logique que le choix de ces prestigieux interprètes pour servir et honorer leur illustre compatriote. Mais si la présence de Brahms, Wolf, Smetana ou même…Puccini ...
Kennst du das Land ? Ou l’art de connaître sa Maison …

Kennst du das Land ? Ou l’art de connaître sa Maison …

La valeur du label Alpha ne réside pas seulement dans sa capacité à fournir des enregistrements de qualité, mais aussi à s’intéresser de près aux différents sujets qu’il traite. Combien de fois pourtant n’avons-nous pas entendu ces œuvres du Wanderer ici proposées, interprétées par les plus grands artistes schubertiens ? Les écouter une fois de plus, même de la bouche d’une très convaincante Johannette Zomer ou d’un très sérieux Arthur Schoonderwoerd, pourrait ...
Hummel : Intégrale des Sonates pour piano

Hummel : Intégrale des Sonates pour piano

Alexandre Cattarino (né à Košice le 4 avril 1940) est diplômé de l’université de Bratislava en art musical et dramatique. Il a étudié dans la classe de piano du professeur Macudzinski. Là, il a également travaillé pour obtenir le diplôme de « Candidat en Sciences Musicales ». Engagé en tant que claveciniste avec l’orchestre de chambre slovaque depuis 1969, il a également été soliste et a joué avec de nombreux autres orchestres. ...
Franz Schubert - Pastoral, ma non troppo

Franz Schubert – Pastoral, ma non troppo

L’Octuor de Schubert est le modèle même de la partition atypique, n’obéissant à aucun schéma préétabli. Son effectif, sa structure, ses proportions puisent une indéniable origine dans la musique de divertissement (Cassations, Sérénades, Divertimenti...) du XVIIIe siècle. Cependant, son langage à la fois enfantin et grave - derrière lequel le Beethoven du Septuor se profile - est très solidement ancré dans le siècle naissant. Il va même au-delà, comme souvent chez ...
Deux quintettes pour le Trio Wanderer

Deux quintettes pour le Trio Wanderer

Après avoir enregistré une part non négligeable du répertoire des plus grands trios et osé quelques belles escapades du côté, notamment, du triple concerto de Ludwig van Beethoven, le Trio Wanderer poursuit son long cheminement en offrant deux quintettes menés de mains de maîtres et savamment disposés. Si ces œuvres n’ont pas la prétention de faire partie intégrante de ce que l’on appelle « le grand répertoire », ils valent assurément par ...
Philippe Cassard - Le ciel schubertien peut attendre

Philippe Cassard – Le ciel schubertien peut attendre

Le Français a été formé en Schubert par Hans Graf (directeur de l’Orchestre de Bordeaux-Aquitaine). Force est de constater, à l’écoute de ce CD, la parenté interprétative qui semble les lier. Pour avoir entendu la Cinquième symphonie du Viennois par ce même chef, je ne peux que rester toujours songeur devant ce genre de lecture, qui oscille entre la redite et le surplace. Les Sonates constituent un corpus des plus ardus. ...
Florilège de jeunes interprètes

Florilège de jeunes interprètes

VIIe Festival de Pâques Voilà sept ans, un groupe de jeunes musiciens français alors quasi inconnus (Renaud Capuçon, Jérôme Pernoo, François Salque, David Grimal, Stéphanie-Marie Degand, Nicholas Angelich, Jérémie Rohrer, les membres des Quatuors Danel et Castagneri, Florent Héau et Benjamin Berlioz) se sont réunis pour une académie ayant pour objet la musique de chambre et d’orchestre. Dès les débuts du projet, ces instrumentistes ont acquis le soutien amical de plusieurs ...
Georges Pludermacher - Schubert revisité

Georges Pludermacher – Schubert revisité

Après avoir enregistré une somptueuse intégrale des sonates de Beethoven qui ponctuait déjà à l’époque de mémorables Flâneries musicales d’été de Reims, Georges Pludermacher récidive, cette fois avec la parution d’une intégrale des sonates de Franz Schubert. Réalisé en concert en août 2001 et juillet 2002 au CNR de Reims dans le cadre du même festival, cet enregistrement des quatorze sonates pour piano est enrichi des quatre Impromptus D. 935 ...
Le Mystère Schubert

Le Mystère Schubert

Comment se fait-il que Franz Schubert (1797 - 1828), dont l’œuvre fut reconnue par ses pairs et non des moindres (Beethoven, Weber, Schumann, Liszt …), étudiée en profondeur par les plus grands musicologues (Deutsch, Einstein, Massin, …) puis adulée et portée aux nues par un public reconnaissant, n’ait pu obtenir la gloire et la renommée de son vivant ? Forcer les portes d’un destin irrémédiablement voué à l’échec. C’est à cette question, ...

L’émoi n’est pas haïssable

Chamber Orchestra of Europe Elle pourrait chanter « J’ai du bon tabac », « Bécassine, c’est ma cousine », «Poupée de cire, poupée de son» ; que ce serait déjà du grand et noble Art ! Nul doute que, si l’on fondait le Cercle des Liedersänger(in) disparu(e)s, il faille en confier immédiatement la présidence au caméléon suédois... Avec Julia Varady, Elisabeth Söderström - ou la gundulante Gundula -, rarissimes sont les divas qui ...

Claudio Abbado & Anne Sofie von Otter à la Cité de la Musique

Ce concert, comme celui du 28 mai avec Thomas Quasthoff, était l’occasion, outre le fait de commémorer les vingt ans de l’orchestre, invité régulier de la Cité de la Musique, de saluer le maestro Claudio Abbado, qui fut en quelque sorte un des parrains de cette institution, dont il dirigea en 1994 le premier concert. Ce programme s’inscrivait également dans le cadre de l’exposition « L’invention du Sentiment - Aux Sources du ...
Schubert-xlarge

Frantz Schubert : Symphonie n°5 D485, une symphonie inspirée du génie Mozartien

Il ne fait pas ou plus de doute que la symphonie n°5 en si bémol majeur (D485) fut inspirée de la superbe symphonie n°40 en sol mineur (K550) de Mozart. Il suffit d’écouter les deux œuvres à suivre pour comprendre, malgré la différence de tonalité, toute l’influence du génie Mozartien sur le travail de composition du jeune Schubert alors âgé de 19 ans (octobre 1816). La particularité de cette symphonie est ...
Schubert Franz [1797 - 1828]

Franz Schubert, notre contemporain

« Etranger je suis venu, étranger je repars…» Ces mots, qui ouvrent Le Voyage d’hiver, le cycle de mélodies le plus bouleversant né de l’esprit d’un musicien, résument à eux seuls l’une des personnalités les plus riches et profondes de l’histoire de la musique, Franz Schubert. Le plus Viennois des compositeurs ayant vécu à Vienne, où il naquit et passa l’essentiel de son existence, n’eut guère le temps de se sentir ...