Mot-clef : Frédéric Chopin

dg_the_originals_3D

Coffret d’enregistrements légendaires Deutsche Grammophon

Cette belle publication du label Deutsche Grammophon sera très certainement de nature à satisfaire non seulement le discophile débutant, mais comblera également le mélomane d’un certain âge quelque peu nostalgique. En effet, parmi les quelques 250 CDs de la série « The Originals » de la Deutsche Grammophon, en voici dans ce coffret 50 choisis par la firme allemande, qui constituent en soi une discothèque de base de très haute qualité, ...
sokolov

Grigory Sokolov, un géant d’argile

Un concert de Grigory Sokolov est un événement d’exception vers lequel le public se presse. A Genève, le déjà légendaire soliste remplit le Victoria Hall jusqu’au dernier strapontin. Mais le colosse qui respire la force, l’inébranlable, révèle quelques failles qu’on ne lui imaginait pas. Le rituel est immuable. Le public prend place dans le brouhaha des saluts, des sourires aux connaissances, d’un dernier mot soufflé à un voisin. On s’installe. Puis, ...
fedorova

Ténacité triomphante d’Anna Fedorova

Un nouveau nom pour l’école russe du Piano : Anna Fedorova. Quatorze prix internationaux, dont au Piano Campus à Cergy Pontoise en 2012 (Prix Denis Antoine de la Fondation AVC Charity), elle possède un jeu à la fois raffiné et dynamique qui séduit l’auditoire du Théâtre de l'Athénée. Dans la salle, on voit de nombreux visages de pianistes concertistes venus écouter cette jeune Russe qui attire déjà beaucoup d’attention. Et on le ...
IMG_0539

Festival Chopin à Nohant

La grange de la maison de George Sand à Nohant, aujourd’hui réaménagée et rebaptisée « Auditorium Frédéric Chopin », accueille depuis près de 50 ans un festival de musique centré sur celle de Chopin et de la période romantique. Le vendredi 18 juillet au soir, « Un salon chez Chopin ». Un concert thématique avec la violoncelliste Olivia Gay, la soprano Helen Kearns, le pianiste François Dumont et le co-directeur artistique du Festival ...
louis-schwizgebel-wang

Louis Schwizgebel, le plus jeune des grands interprètes

Le jeune pianiste d’origine suisse et chinoise Louis Schwtzgebel  se produit encore bien rarement en France. Rappelons donc  brièvement que, né en 1987, il est lauréat du fameux prix de Genève à 17 ans et  second prix du concours de Leeds en 2012. Il a déjà une carrière internationale importante derrière lui. Louis Schwizgebel acquiert enfin  la célébrité  auprès du public français grâce à la parution, en 2013, de son ...
chopin1848

Évocation du dernier concert de Chopin à Paris

Laissez opérer votre imagination… et vous voilà transportés au mercredi 16 février 1848 dans l’un des salons de Pleyel, 20 rue Rochechouart, où Frédéric Chopin donne son dernier concert à Paris, peu de temps avant qu’il ne s’installe place Vendôme. Il disparaîtra le 17 octobre 1849 après une longue et inexorable dégradation de son état de santé miné par la tuberculose. L’affiche du programme n’indique pas très précisément les œuvres interprétées lors ...
tons voisins

Au Festival Tons Voisins, mosaïques de correspondances musicales

Pour sa 8e édition, le festival albigeois Tons Voisins, initié par le pianiste Denis Pascal, qui revient sur les terres de son enfance, avait choisi la thématique inépuisable des musiques de l’image. Le cinéma était naturellement invité d’honneur de ces rencontres chambristes permettant de fructueuses réflexions sur les rapports qu’il entretient avec la musique, qui est loin d’en être une simple illustration. Mais au-delà du thème, avec des musiciens qui ...
NFreire

Triomphe de Nelson Freire à la salle Pleyel

Nelson Freire, malgré une santé défaillante, honore régulièrement Paris de sa visite. Le programme qu’il a choisi pour sa dernière venue en date, cependant, n’augurait rien d’exceptionnel. Le mélange de pièces arrachées à leur recueil d’origine, l’incongru rapprochement de Debussy et de Rachmaninov, et le choix d’un Chopin plutôt tapageur, avaient de quoi attiser l’inquiétude. Combien l’auteur de ces lignes se repent de s’être laissé aller à de telles pensées ...
Hache

L’Atelier lyrique de l’Opéra à l’heure polonaise

Pour cet ultime concert en l’honneur de Witold Lutosławski, dignement célébré cette année pour le centenaire de sa naissance (voir le lancement à Paris par l'Orchestre de Paris et les festivités à Varsovie), huit chanteurs, tous membres ou issus de l’Atelier Lyrique de l’Opéra National de Paris, accompagnés par leurs pianistes-chefs de chant respectifs, avaient conçu un programme vocal franco-polonais des plus passionnant ; aux côtés des mélodies de Chopin, ...
Pogorelich

Ivo Pogorelich au théâtre des Champs-Elysées

Un événement très attendu de la saison musicale 2013-2014, l’unique récital parisien d’Ivo Pogorelich de l’année – son apparition sur scène est en soi très rare – a exigé une formidable patience de la part des auditeurs. On connaît son jeu très particulier, voire extravagant, sans parler de la fameuse anecdote lors du Concours international de piano de Varsovie en 1980 où Martha Argerich démissionna du jury, outrée par l’élimination ...
gallimard_berceuses

Mes plus belles berceuses classiques

Ce disque reprend le principe de Mes plus belles musiques classiques pour les petits. Les berceuses et "autres musiques douces pour les petits" sont illustrées de façon tout aussi charmante par Cécile Gambini, Charlotte Roederer, Elsa Fouquier et Olivier Latyk. Il y toujours les jolis petits médaillons des compositeurs, mais celui de la page 3 n'est sûrement pas Schumann... Les pièces musicales sont encore une fois choisies avec discernement, ce qui ...
LDV13, Aldo Ciccolini, Valses, La Dolce Volta

Aldo Ciccolini signe un nouvel album atypique et captivant

À mille lieux de la valse viennoise, c'est un disque à l'esthétique résolument française que nous livre ici Aldo Ciccolini. Du Feuillet d'album de Chabrier à la Valse lente de Tailleferre, les pièces se succèdent sur le mode du souvenir tandis que de brèves incursions romantiques ne font que renforcer cette douce mélancolie : sous les doigts de n'importe quel autre pianiste, cet album aurait pu devenir une juxtaposition de demi-teintes, ...
chopin_collard

Chopin plus humain sous les doigts de Jean-Philippe Collard

Liszt, pour faire comprendre à ses élèves comment interpréter Chopin, employait cette comparaison devenue célèbre : « Regardez ces arbres : le vent joue dans leurs feuilles, les fait ondoyer ; mais l'arbre ne bouge pas. Voilà le rubato chopinesque. » Jean-Philippe Collard, lui aussi, dans l'interview qu'il donne en guise de notice, se réclame d'une conception froide, maîtrisée, carrée de la pulsation, vue comme un « cadre spatio-temporel » indéformable où quelques libertés sont, à la ...
NatashaParemski_WebCrop

A Marseille, Natasha Paremski et son piano inspiré

La pianiste américaine d’origine russe Natasha Paremski donnait pour la première fois un récital à Marseille le mardi 19 novembre. Félicitons la Société de Musique de Chambre de la cité phocéenne pour nous avoir permis de l’entendre car encore peu connue en France, elle mène depuis des années une brillante carrière à travers le monde notamment le continent américain et la Grande-Bretagne. Le public marseillais lui a réservé un accueil ...
pollini

Rendez-vous manqué avec Maurizio Pollini à Pleyel

Après sa dernière série de concerts, très applaudis en février 2012 et en janvier 2013 et  et dans l'attente de ses nouvelles « Perspectives » programmées pour le mois de mars, le grand pianiste italien Maurizio Pollini nous conviait à un concert intime, articulé autour de deux maîtres du piano, Chopin et Debussy. Un choix logique, puisque d'une part Chopin est la pierre angulaire du répertoire du pianiste, (voir ses enregistrements du ...
lukas_geniusas_01

Jeunes pianistes à la folle nuit à Gaveau

Le jeudi 24 à 19h, Dana Ciocarlie propose un programme croisé entre Alkan et Chopin. Excepté la Polonaise-Fantaisie de Chopin et le Scherzo-focoso d’Alkan, ce sont toutes des pièces assez courtes qu’elle joue en alternance, dont des extraits des Impromptus op. 32 n° 1 et 2 et ceux du Deuxième Recueil de Chants op. 38 d’Alkan, ainsi que des Mazurkas, Nocturnes et Valses de Chopin. Elle nous fait ainsi découvrir ...
Abduraimov

Behzod Abduraimov, étoile ouzbèque du piano

Le jeune pianiste ouzbek Behzod Abduraimov est un phénomène. Né en 1990 à Tachkent, cité millénaire sur la route de la soie, il commence à apprendre le piano à l’âge de cinq ans dans sa ville natale et étudie actuellement à Kansas City, aux Etats-Unis. Sa virtuosité époustouflante, les phrasés d’une limpidité exceptionnelle font incontestablement de lui l’un des jeunes pianistes les plus talentueux de sa génération. Il commence par la ...
Alsop-Marin-credit-Alessandra-Fratus1

Tournée européenne de l’orchestre de São Paulo, lancement à Paris

Annoncé comme la formation la plus prestigieuse du Brésil philharmonique, l'Orchestre Symphonique d’État de São Paulo rendait visite au public français, parisien ce soir, toulousain le 11, au milieu d'une très copieuse tournée européenne passant par la Suisse, l'Allemagne, l'Autriche, la Grande Bretagne et l'Irlande. Emmené par son chef en titre, l'américaine Marin Aslop, et accompagné par son illustre compatriote Neslon Freire, l'orchestre brésilien avait inscrit à chacun de ses ...
CD Jan Lisiecki Chopin Etudes

Etudes de Chopin selon Jan Lisiecki

Après les Concertos pour piano n° 20 et 21 de Mozart, Jan Lisiecki signe un deuxième disque pour la firme allemande : Les 24 Etudes de Chopin. Jan Lisiecki se lance un défi dans ce pari difficile à seulement 18 ans. Quand on sait que chez Deutsche Grammophon, la dernière intégrale des Etudes de Chopin a été publiée par un certain Maurizio Pollini au début des années 1970, on comprend l’ampleur du ...
Jan Lisiecki

Etonnante maturité de Jan Lisiecki

A peine 18 ans (né en 1995), la carrière du Canadien d’origine polonaise Jan Lisiecki est déjà bien entamée. Sa dernière apparition à Paris remonte au 14 septembre 2011, lors de l’ouverture de la saison de l’Orchestre de Paris avec le Premier Concerto  de Chopin. Depuis, il s’est présenté dans les plus grands festivals et salles du monde, et le public parisien attendait impatiemment un récital. Cette attente était si ...
dame aux camélias

La Dame aux Camélias, un peu routinière à Garnier

La saison du Ballet de l’Opéra National de Paris s’ouvre avec la désormais familière Dame aux Camélias de Neumeier. Certaines des Étoiles l’ayant dansé sont parties depuis les dernières reprises (comme Clairemarie Osta ou Delphine Moussin), et d’autres sont devenues Étoile entretemps ; tel est le cas de Mlle Abbagnato, qui avait par ailleurs eu l’occasion de danser le rôle de Marguerite Gautier en tant que Première Danseuse. Elle se révèle ...
Kit Armstrong

Pianos aux Jacobins : talentueux Ingolf Wunder et Kit Armstrong

Le mercredi 4 septembre, Ingolf Wunder commence son récital avec les notes délicates de la Sonate « Clair de la Lune » de Beethoven. Au premier mouvement, le son est brumeux et sonne comme s’il livrait un secret dans un chuchotement ; cela exige parfois une écoute plus qu’attentive, tant l’émotion est retenue dans l’interprétation – ce qui accentue paradoxalement sa grande sensibilité – et surtout, parce que le pianiste a l’air tendu. ...
Elisabeth Leonskaja, photo 1, par Yunus Durukan

Elisabeth Leonskaja et Daniil Trifonov enchantent Septembre musical

À qui croit que, après son éphémère passage parmi nous, un géant continue d’inspirer les (sir)vivants et leur dessine des sillons à suivre, les deux premiers jours du Septembre musical de Montreux – Vevey ont enchanté le cœur : au travers de deux hautes figures du piano – Elisabeth Leonskaja et Daniil Trifonov, à trois générations d’écart, et chacun dans son domaine –, l’ombre de Svjatoslav Richter a plané au-dessus de ...
25/08/2013 WarszawaKoncerty 9go Festiwalu Chopin i Jego Europa.Fot. Wojciech Grzedzinski dla NIFC wojciechgrzedzinski.comwojciech.grzedzinski@gmail.com0602 358 885

Jan Lisiecki rayonne sur le Festival Chopin et l’Europe 2013

Samedi 24 août : Anderszewski, Belcea Quartet et Capuçon Deux concerts de musique de chambre ont été donnés ce jour-là. D’abord, à 19h, la Grande salle de concert de la Philharmonie nationale affichait complet pour le récital de Piotr Anderszewski et de Belcea Quartet. Après un Quatuor en si bémol majeur K. 589 de Wolfgang Amadeus Mozart, interprété de manière trop timide et peu expressive, le pianiste polonais a exécuté le ...
belair bringuier freire

La carte de visite de Lionel Bringuier

Aussi surprenant que cela puisse paraître à l’heure où les « bébés chefs d’orchestre », ont presque enregistré tout le répertoire à 30 ans (on pense à Gustavo Dudamel), le prodige français Lionel Bringuier, directeur musical désigné de la Tonhalle de Zurich, avait une discographie réduite à un unique album consacré à des pièces de Vincent d’Indy (Timpani).  Grâce aux caméras de la BBC, le voilà désormais immortalisé, pour ses débuts aux ...
NikolaiLugansky_caroline_doutre

Nikolaï Lugansky, musiques latines à Pleyel

Pour ces deux concerts à Pleyel, le célèbre chef espagnol Rafael Frühbeck de Burgos, prévu à l'origine, cédait son pupitre à Alondra de la Parra, d'origine mexicaine et formée à New York, sans doute une des étoiles montantes de la jeune génération d'interprètes sud-américains. Autre surprise, le programme, axé autour de musiques latines, ou d'inspiration espagnole, était enrichi d'une pièce d'Arturo Márquez, la Danzon n°2. Le Cappriccio espagnol de Rimsky-Korsakov est ...
Yundipressshot2_1

Yundi Li : l’autre virtuose chinois du piano

Si Lang Lang et Yuja Wang trustent la scène médiatique du piano "made by China", il ne faut pas oublier le jeune Yundi Li.  Agé de seulement 30 ans, le jeune homme a déjà 10 ans de carrière discographique au sommet (DGG puis EMI). Plus constant que Yuja Wang et moins narcissique pianistiquement que Lang Lang, il est l'un des jeunes interprètes majeurs du clavier des années 2010. Le choix du ...
Murray Perahia© Felix Broede

Murray Perahia, Un concert tout en nuances à Pleyel

Un concert de Murray Perahia est toujours un événement attendu. Le pianiste, qui a su imposer auprès du public son style d'interprétation clair et rigoureux, reste une valeur sûre pour le répertoire allant de Bach à Brahms – quand bien même on note dans sa discographie quelques rares incursions dans la musique de Bartok et de Rachmaninov. Le programme qu'il nous proposait salle Pleyel restait dans les clous, tout en proposant ...
512Qf03kYqL._SL500_

A la découverte de la musique classique

La musique classique raconte de belles histoires. Voici le propos de cet album, qui accompagne chaque morceau d'une double page joliment illustrée. Le choix est assez original, puisqu'on trouve, à côté de tubes du répertoire pour enfant (Children's corner, Pierre et le loup), des pages plus difficiles (Laideronnette impératrice des pagodes, la Symphonie pastorale), et même de la musique pure (l'Adagio du 23e Concerto de Mozart, représenté par un ours ...
Kotaro Fukuma_DR

Kotaro Fukuma à Paris

Ceux qui ont écouté son dernier disque, l’intégrale d’Iberia d’Albeniz, se souviendront sans aucun doute de la netteté de son interprétation. Cette qualité lui est tout à fait propre et n’échappera à aucune oreille. Dans le programme intitulé « Le scintillement de l’eau », le jeune pianiste japonais tire pleinement parti de la sonorité perlée et très homogène d’un piano demi-queue Yamaha, surtout dans la première partie consacrée à Debussy. Extrêmement ...