Mot-clef : Frederick Delius

Chandos New Logo fitz

La Norvège selon Delius et Sir Andrew Davis

Certains hausseront éventuellement les épaules mais nous l’affirmons : Frederick Delius a laissé de très délicates et atmosphériques partitions. Britannique longtemps installé en France, il fut fasciné par la majestueuse géographie et la culture rurale norvégiennes qui lui inspirèrent de fines musiques. Il parlait la langue avec ses amis musiciens et compositeurs Christian Sinding et John Halvorsen et le violoniste Arve Arvesen. Ces derniers ne manquèrent pas de l’introduire auprès du ...
delius_american_masterworks-362x362

American masterworks by Bo Holten, the best introduction to Delius

Frank Delius’s enthusiasts often come up against the same questions: how to help his music to get played, which pieces to put forward so we can hear it again in concert halls? His work sings of love, sensuality, nature, and deals with serious, timeless, deeply touching themes such as racism (in Koanga) and the loss of the beloved (in Sea Drift). One of the reasons Delius is not very well-known today ...
Delius American Masterworks

American Masterworks par Bo Holten, la meilleure clé d’entrée à Delius

Les admirateurs de Frederick Delius se heurtent inlassablement à cette même question : comment faire sortir le compositeur de son relatif oubli, quelles œuvres mettre en avant pour qu’il s’impose à nouveau dans les salles de concert ? Son œuvre chante l’amour, la sensualité, la nature, et traite de thèmes graves et éternels comme le racisme (Koanga) et la perte de l’être aimé (Sea Drift), autant de sujets qui touchent profondément. Une des ...
5709499728000_600

Verlaine, un jardin d’été et Paris la nuit, quel programme Delius !

La France est enfin au programme du voyage proposé par Bo Holten, après les belles escales au Danemark, en Norvège et en Angleterre. Ce quatrième volet, comme les trois précédents, enrichit de belle façon la discographie du compositeur en offrant une interprétation sensible, une chaleur sensuelle qui manquait aux enregistrements anglais des années 1960-1990. In a Summer Garden fait partie des œuvres emblématiques de l’art de Delius, concis, envoûtant, où la nature ...
tasmin_little_by_melanie_winning3

Interview with Tasmin Little on Delius anniversary

ResMusica : You have been among the few musicians championing the music of Frederick Delius throughout their career. You play it on stage regularly and lastly at the Prom’s, you recorded with EMI and Chandos, or by discussing it on the BBC. Have you seen a change in how this music is perceived and received by the audience, in the UK and abroad ? Tasmin Little : I do think that ...
tasmin_little_by_melanie_winning3

Tasmin Little, violoniste

ResMusica: Vous comptez parmi les rares musiciens qui ont défendu la musique de Frederick Delius tout au long de leur carrière. Vous l’interprétez en concert régulièrement et dernièrement aux Prom’s de Londres, vous l’enregistrez pour EMI ou Chandos, et vous lui avez consacré des émissions à la BBC. Avez-vous constaté une évolution dans la manière dont sa musique est perçue et reçue par le public, au Royaume-Uni et ailleurs ? Tasmin Little : ...
Andrew Davis - Delius - Beecham

Andrew Davis fête Paris!

On n’arrête plus Andrew Davis dans sa reconquête discographique de la musique de Frederick Delius ! Après Appalachia et The Song of the High Hills suivis des 3 concertos pour violon et violoncelle avec Tasmin Little et Paul Watkins, tous enregistrements de référence, sa troisième livraison apporte de nouvelles pépites, même si la concurrence avec Thomas Beecham est cette fois plus marquée. Choix délibéré ou hasard de la mise en page, la ...
Dawson-Lynne-2

Delius à l’Opéra de Paris !

So exciting! Le cent-cinquantième anniversaire de la naissance de Frederick Delius aura fait un miracle en France : l’Opéra de Paris donne sa musique ! Certes, pas un de ses opéras, ni même un concert qui lui serait entièrement dédié, mais enfin un hommage en deux soirées, avec le 5 novembre des mélodies par Lynne Dawson, et le 10 novembre le Quatuor par les Danel. Lynne Dawson a composé un programme en ...
Théâtre royal de Copenhague (License Creative Commons : Frits Ahlefeldt-Laurvig)

Nielsen : Rencontre avec Stravinsky, Bartók, Schoenberg

Carl Nielsen et la modernité Si Carl Nielsen n’a jamais songé à renier le passé ni à amoindrir les influences multiples et diverses qui ont contribué à colorer sa musique, il a de tout temps eu à cœur d’exprimer un courant de fond intérieur, souvent impérieux, toujours très personnel, et de le traduire en musique à sa manière, suffisamment singulière pour qu’il soit largement considéré comme le compositeur scandinave le ...
B0094O0E7W.01.L

L’Amérique s’attaque à Delius

Enfin les Américains jouent Delius, et dans un programme superbe et entièrement influencé par l’Amérique ! Lui qui a vécu en Floride et y a découvert la musique noire, suivant de peu Dvořák et sa Symphonie du Nouveau Monde, mais contrairement au compositeur tchèque il en fut profondément influencé et méritait bien cette reconnaissance par les forces vives de la nation musicale américaine. Avec l'orchestre de Floride et un baryton Noir-Américain, ...
Delius 150th anniversary

Coffret 150 ans de Delius par EMI, toute une époque

Le coffret EMI de 18 disques, plus de 22 heures de musique, est assurément LE coffret événement pour la célébration des 150 ans de la naissance de Frederick Delius, réunissant  les grands noms du label des années soixante et soixante-dix , les solistes Yehudi Menuhin,  Jacqueline du Pré, les chanteurs Ian Bostridge, Elisabeth Söderström, Robert Tear, les glorieux orchestres du Royal Philharmonic Orchestra,  London Symphony Orchestra et Hallé Orchestra , ...
Bo_Holten2011_by_Agnete_Schlichtkrull2

Bo Holten et le secret de Frederick Delius

Delius a eu la chance de trouver le champion de sa musique avec Sir Thomas Beecham, qui s’est fait le truculent champion de sa musique. Depuis, les chefs venus du Royaume-Uni et du Commonwealth se sont succédés au chevet de cette musique présentée comme nostalgique et impressionniste, contribuant à lui tisser un suaire en forme de pianissimo. Le chef Bo Holten bouscule cette pieuse dévotion et remet les fondamentaux de ...
Aarhus_Symphony_Orchestra_Bo_Holten_Henriette_Bond

Bo Holten, meilleur successeur à Beecham dans Delius ?

Frederick Delius a une relation compliquée avec les Anglais, qui ont défendu sa musique. Défendu… dans tous les sens du terme ! Lui-même de nationalité anglaise, Delius leur doit que sa musique a été joué de manière continue à partir de la 1ère Guerre mondiale, et qu’elle ait traversé le XXème siècle sans être oubliée. Mais pour un génial Thomas Beecham qui a su lui restituer sa poésie envoûtante, combien d’honnêtes ...
naxos_delius_mass

David Hill exalte la Mass of Life de Delius

Quand Frederick Delius découvre Also Sprach Zarathustra  dans la bibliothèque d’un ami norvégien, c’est une révélation. Il trouve dans Nietzsche la synthèse éclairante et intensément poétique à ses convictions sur l’inexistence de toute vie après la mort. Sa grande messe, la Mass of Life (1904-1905), tout comme son court Requiem (1913-1916), sont deux œuvres fondées sur Ainsi parlait Zarathoustra et donc résolument… païennes. Delius rejetait le christianisme et il écrivait ...
delius_partie

Frederick Delius et la Scandinavie

Anglais d’origine allemande, Frederick (Fritz) Delius (1862-1934), contrairement à son compatriote et contemporain Edward Elgar (1857-1934), a vécu comme un cosmopolite à la recherche d’un destin singulier avec possiblement, comme corollaire, une postérité trop modeste eu égard aux qualités intrinsèques de sa musique. « La musique est un cri de l’âme. Elle est une révélation, une chose que l’on doit vénérer » (Delius, 1917) Avant de nous concentrer sur les rapports que Delius entretint avec ...
lionelcarley2007c

Lionel Carley, Président de la Delius Society

Dès 1935, l’année suivant la disparition de Frederick Delius, la Delius Trust était créée par la volonté testamentaire de sa veuve Jelka. Instituée sur les conseils de Sir Thomas Beecham pour promouvoir l’œuvre du compositeur et financer enregistrements et représentations, elle est complétée en 1962 par la Delius Society qui s’adresse aux mélomanes admirateurs de Delius. Celle-ci organise depuis 2004 le Prix Delius pour inciter les jeunes musiciens à interpréter ...
Frederick_Delius_1907b

Jérôme Rossi, le premier biographe français de Frederick Delius

Juste avant que 2012 célèbre le cent-cinquantenaire de Frederick Delius, Jérôme Rossi, Maître de conférences à l’Université de Nantes, avait publié la première biographie en français sur Frederick Delius. Une reconnaissance tardive pour un compositeur qui vécut trente-sept ans en France, y composa ses œuvres de maturité, et voulait y être enterré. Cette publication amorce-t-elle une réévaluation de l’art de Delius ou restera-t-elle un acte isolé ? ResMusica ouvre un ...
CD_EMI_Icons_Mackerras

Sir Charles Mackerras chez EMI entre 1956 et 1991

Avec ce coffret de 5 CD, la série Icons de EMI rend hommage au chef australien natif de New York, Sir Charles Mackerras, dont la carrière discographique s’étendit de la fin du 78 tours à l’ère la plus moderne de l’enregistrement numérique. Il ne faut d’ailleurs pas se fier à la photographie d’un Mackerras encore bien jeune ornant ce coffret, pouvant laisser croire que nous avons là les enregistrements princeps ...
deliusconcertos_davis_chandos_vign

Sir Andrew Davis enchante les Concertos de Delius

Caramba, c’est encore réussi ! Sir Andrew Davis s’impose à nouveau dans Delius  à côté de Sir Thomas Beecham! Le doute n’est plus permis, il est le chef actuel de référence dans ce répertoire. Le 150ème anniversaire de la naissance de  Frederick Delius sous les meilleurs auspices. Comme pour son précédent volume qui contenait Appalachia et The Song of the High Hills (Chandos, Clef ResMusica), ce disque reprend les deux concertos pour ...
delius_appallachia

Frederick Delius, le Mississipi et la Norvège en SACD

Sir Andrew Davis plus fort que Sir Thomas Beecham dans Delius ? Non !?… Si ! Après une Crown of India de Sir Edward Elgar remarquée (Clef ResMusica) et un programme Holst moins notable incorporant les fameuses Planètes, Davis s’attaque avec succès à deux œuvres de Delius qui pour être importantes dans la vie créatrice du compositeur ne comptent pas parmi ses plus populaires. Appalachia, version révisée en 1902-1903 d’une première tentative orchestrale et ...
Thomas Beecham et Sibelius

Thomas Beecham et Sibelius

Le chef d’orchestre Thomas Beecham fut l’un des plus fervents défenseurs de la musique de Sibelius. Le chef anglais, né quatorze ans après Sibelius, silencieux à partir de la fin des années 1920 pendant presque trois décennies dans sa retraite solitaire de sa propriété d’Aïnola, ne lui survivra que de quatre années seulement. A l’occasion du 50e anniversaire de la disparition du chef d’orchestre britannique Sir Thomas Beecham (1879-1961), deux ...
Musique oblige !

Thomas Beecham : Musique oblige !

L’année 2011 marque les cinquante ans de la mort du chef d’orchestre anglais Thomas Beecham. Alors qu’il commence à être injustement oublié, il est intéressant de se replonger dans le parcours d’un artiste qui fut l’égal de Wilhelm Furtwängler, Bruno Walter ou Arturo Toscanini. Avant de raconter la vie de Sir Thomas Beecham (1879-1961), il est essentiel de rendre hommage à l’incroyable animateur de la vie musicale anglaise qu’il fut ! ...
Delius à son sommet

Frederick Delius à son sommet avec Sir Thomas Beecham

Pour le cinquantenaire de la disparition du grand Beecham, EMI publie quatre coffrets en hommage dont celui consacré à Delius est un must. Il permet d’ajouter plus de trois heures de musique au coffret EMI «Great Recordings of the Century» paru il y a dix ans, avec de nouveaux masterings pour Over the Hills and Far Away, Songs of Sunset et la plus anecdotique Marche Caprice. Delius a eu des ...
Première biographie de Delius en français

Première biographie de Delius en français

Enfin on la tient, la première biographie en français sur Frederick Delius ! La France a toujours boudé ce compositeur anglais qui a pourtant vécu trente-sept ans dans le village de Grez-sur-Loing, non loin de Fontainebleau et y a écrit des pages d’une poésie merveilleuse, la cantate océanique Sea-Drift, des miniatures de jardin envoûtantes comme In a Summer Garden, On Hearing the First Cuckoo in Spring, la «rhapsodie anglaise» Brigg Fair, ...
Delius, vue sur chambre

Delius, vue sur chambre

L’art de Delius atteint la quintessence de la poésie dans les formes courtes et orchestrales évoquant la nature, et il est mystérieux que des pièces enchanteresses comme On Hearing the First Cuckoo in Spring, In a Summer Garden, Over the Hills and Far Away ne soient jamais présentées au public en concert. ResMusica le regrettait déjà en 2001 à l’occasion de la sortie d’un excellent double CD d’œuvres orchestrales par ...
A la hauteur de sa réputation

A la hauteur de sa réputation

Semaines Musicales de Quimper 2009 Le Chœur de la Radio Flamande de Belgique est connu pour son excellence. Son répertoire est immense et il participe à de très nombreux projets. Le concert de ce soir est a capella. En effectif de chambre avec exactement 8 chanteurs par pupitre il a fait belle impression à Quimper dans la superbe cathédrale Saint-Corentin. Un habile éclairage offrait de plus une lumière originale et d’un ...
Ian Bostridge

Ian Bostridge dans un jardin anglais

Le plaisir d’entrer dans la splendide salle des fêtes du Musée d’Orsay était malheureusement assez vite assombri par une acoustique difficile et par les bruits de circulation sur les quais. Le programme, quant à lui, évoquait un jardin anglais : de beaux massifs de fleurs étaient séparés par des étendues de gazon beaucoup moins intéressantes, mais tout aussi soigneusement mises en valeur par de merveilleux jardiniers. Le gazon, c’était l’impressionnisme gracieux ...

Concert en téléchargement, la saison II, épisode n°2

Après un passage au Nouveau monde, retour sur le Vieux continent avec un atterrissage à Londres pour deux programmes du Philharmonia Orchestra et quatre du BBC Symphony Orchestra. Pianiste émérite et grand interprète de Schubert, Andras Schiff nous ravit dans une soirée 100% Schubert. Sa vision de la sonate D. 664 toute en fragilité et suggestion est un très beau moment, mais l’oreille est encore plus charmée par l’interprétation des ...
Les Delius et coutumes de Sir Thomas Beecham

Les Delius et coutumes de Sir Thomas Beecham

Le 11 Janvier 1908, un jeune (mais déjà renommé) chef d’orchestre britannique de vingt-huit ans, Thomas Beecham, donnait à Liverpool Paris, the song of a great city de Frederick Delius (1862-1934), compositeur que le Quartier Latin - justement - surnommait « le grand Anglais ». Le 7 Mai 1960, Sir Thomas, lors de son ultime concert de Portsmouth, tirait sa révérence avec, entre autres, Florida suite ; une des toutes premières ...