Mot-clef : Gabriel Fauré

DSC_7849

« La Belle Excentrique » enchante le public luxembourgeois

Numéro de charme à la Philharmonie. Dans un programme dont le succès n’était pas garanti, Patricia Petibon et Susan Manoff, rivalisent d’humour, de musicalité et de professionnalisme. On la savait parfois fofolle, un peu déjantée, quelque peu allumée... On la disait assagie ! Ce vendredi soir, le public de la Salle de Musique de Chambre de la Philharmonie aura surtout découvert un instrument bien plus rond, plus chaud, plus ample et ...
fauré_giardini

L’art sublime de Fauré servi au mieux par le Quatuor Giardini

Les premiers Quatuors avec piano de Gabriel Fauré et Mel Bonis bonifiés par la lecture du Quatuor Giardini. Le Premier Quatuor pour piano et cordes de Gabriel Fauré fut élaboré, non sans difficultés, sur une longue période puisqu’il le commença en 1876 pour ne l’achever qu’en 1879. Sa création se déroula le 14 février 1880 à la salle Pleyel lors d’un concert de la Société nationale. A cette époque il venait ...
1024_768_1_14-11-15-rsbartist-isabelle-druet-1-cop-nemo-perier-stefanovitch

Au pays où se fait la guerre

Un bien beau concert, dont l’intelligence et le raffinement aura marqué la sensibilité d’un public subjugué, quoiqu’étonnamment clairsemé. À l’instar de l’ensemble des concerts du festival « Je t’aime… Ich auch nicht », dont l’automne 2014 a proposé au public messin la sixième édition, le récital d’Isabelle Druet et du quatuor Giardini brille tout d’abord pour la cohérence et par l’intelligence de son programme. Consacré, en ces temps de commémoration, à ...
Alexandra Soumm - London Music Masters

Musique de chambre au Louvre : talentueuse jeunesse

Alexandra Soumm, Adrien La Marca, Victor Julien-Laferrière et Adam Laloum prêtent leur jeune talent à Fauré, Chausson et Mahler. De ces quatre musiciens, aucun n'a trente ans. Et si l'ardeur de la jeunesse les porte, comme au début de l'opus 45 de Fauré, ils savent aussi entretenir la tension et soigner les nuances. Ils proposent un beau programme de quatuors avec piano. L'opus 30 de Chausson ne pâlit pas au voisinage d'un ...
DessayCassard1-362x322

Natalie Dessay revient au classique à Gaveau

Après son duo en chanson et à succès avec Michel Legrand et alors qu'elle démarre un quatuor féminin aux influences brésiliennes avec notamment Agnès Jaoui, Natalie Dessay revenait salle Gaveau à la musique classique avec Philippe Cassard, avec un programme qu'ils défendent à travers le monde : mélodies et lieder, la plupart composés dans la seconde moitié du 19e siècle. La première partie est dominée par les lieder, de Clara Schumann, ...
colmar10

Musicales de Colmar, after the War

Pour sa 62e édition, les Musicales de Colmar - dont la direction artistique est confiée depuis plusieurs années au violoncelliste Marc Coppey - sont consacrées à la Grande Guerre. Un geste symbolique, dans une région - l'Alsace - durement marquée par les deux conflits mondiaux. Le programme, centré sur des oeuvres écrites entre 1914 et 1918 par des compositeurs des deux rives du Rhin (et d'ailleurs), était étendu à d'autres ...
!cid_A50C0096-CD7A-41FD-B2E1-1ED0D8FAD366@home

Le petit Requiem de Fauré est grand à la Grange au lac

Au contraire de Poulenc qui sidère en déclarant que l’œuvre est « un vrai supplice », qu’elle lui « ferait perdre la foi », le Requiem de Fauré fait partie de ces œuvres que l’on a toujours envie d’écouter. Puits sans fond de mélodies à l’inspiration inouïe (la longue phrase d’entrée des ténors dans le numéro 1 !), ses à peine 40 minutes tordent le cou aux apocalyptiques excroissances les ...
louis langrée 2012

Autour de Pelléas à l’Opéra-Comique : la musique d’orchestre

Après l'Orchestre Révolutionnaire et Romantique en 2010, c'est l'Orchestre des Champs-Elysées qui prête à Pelléas les couleurs des instruments d'époque. On était donc curieux de les voir aborder le répertoire symphonique des années 1890. Il y a en effet encore beaucoup à faire dans ce domaine. L'orchestre se caractérise avant tout ce soir par la pondération des masses sonores, car les cordes sont moins d'une dizaine par pupitre. C'est assez pour ...
Anne Rodier2

Trente ans d’art lyrique au Théâtre des Arènes de Béziers par la jeune soprano Anne Rodier

C'est sur la scène du Théâtre des Franciscains de Béziers, que dirige depuis 2011 l'éminent pianiste et chef d'orchestre Jean-Bernard Pommier, que la jeune soprano Anne Rodier faisait revivre en quelques heures l'épopée lyrique de sa ville natale. Foyer d'une grande tradition d'opéras, que des milliers de spectateurs allaient écouter dans le Théâtre des Arènes (ils étaient 8000 pour la création de Dejanire de Saint-Saens, en 1898 !), Béziers a ...
81QBUzAVJxL__SL1500_

Suite de l’intégrale Fauré chez Alpha, toujours au sommet

On ne peut que louer les enregistrements réalisés par Alpha qui, progressivement, sont en passe de devenir une référence moderne incontournable. D'une part grâce l'éminente qualité artistique de ses interprètes avec le pianiste français Eric Le Sage comme fil conducteur et d'autre part par le soin apporté à la prise de son et à la présentation en général. Ce volume 5 s'attache donc aux œuvres pour violon et piano. Les deux ...
QY---Gerard-RONDEAU-05-05--

Les adieux du Quatuor Ysaÿe

Trente ans. Et le quatuor Ysaÿe tire sa révérence. Ce fut en 1984 que quatre étudiants du Conservatoire de Paris fondèrent un quatuor à cordes qui allait changer le paysage musical en France. Le premier prix au Concours d’Evian le propulsa sur la scène internationale en 1988, puis il créa la classe du quatuor au Conservatoire de Paris en 1993, ce qui était une nouveauté absolue à l’époque. Excellents pédagogues, ...
Moreau-Edgar_HD2

Edgar Moreau confirme son grand talent au Louvre

Déjà très demandé par les plus grandes salles d’Europe et du monde, Edgar Moreau, qui va avoir cette année 20 ans, compte parmi les plus talentueux musiciens de sa génération et très probablement au-delà de sa génération. Ce concert l’a démontré de manière très convaincante. Il commence par Elégie de Fauré, avec des notes nostalgiques et romantiques, captant l’attention du public avec la largeur sonore, avant d’aborder Souffle sur les cendres ...
Fabien_Gabel

Philippe Cassard et Fabien Gabel font l’unanimité

C'est une œuvre exigeante et particulièrement délicate pour le pupitre des bois que nous proposait l'Orchestre National de France avec ce Tombeau de Couperin, merveilleusement dirigé par Fabien Gabel. D'emblée, on est impressionné par la maîtrise des musiciens et a fortiori du chef : tempos, dynamiques, couleurs, rien n'est laissé au hasard. Avec beaucoup d'intelligence, la direction, toujours souple et précise, a su mettre en valeur ce bijou d'orchestration à tel ...
LDV13, Aldo Ciccolini, Valses, La Dolce Volta

Aldo Ciccolini signe un nouvel album atypique et captivant

À mille lieux de la valse viennoise, c'est un disque à l'esthétique résolument française que nous livre ici Aldo Ciccolini. Du Feuillet d'album de Chabrier à la Valse lente de Tailleferre, les pièces se succèdent sur le mode du souvenir tandis que de brèves incursions romantiques ne font que renforcer cette douce mélancolie : sous les doigts de n'importe quel autre pianiste, cet album aurait pu devenir une juxtaposition de demi-teintes, ...
Festival de Saintes 2012, Herreweghe, par Michel Guérin

Philippe Herreweghe dirige le requiem de Fauré version symphonique

Après avoir contribué à faire renaître la version originale du Requiem de Fauré, Philippe Herreweghe en a joué et enregistré la version symphonique, qu'on n'oserait pas appeler, comme la note de programme, "définitive". C'est donc celle-là qu'il a donnée au Théâtre des Champs-Élysées, et, quoiqu'on pense de cette mouture pour grand orchestre, il serait difficile d'en trouver une illustration plus avantageuse. Le souci du détail et la justesse du geste caractérisent ...
71kvEkWBCdL__SL1500_

Fauré 4 avec Eric Le Sage : musique de chambre et piano à 4 mains

Alpha continue avec bonheur et pour notre plus grand plaisir son intégrale Gabriel Fauré. Toujours dans d'excellentes conditions techniques et avec des artistes « jeune génération » en totale justesse avec l'esprit de cette musique, voilà sans doute un album destiné à être un des piliers de votre discothèque. Dolly impose d'emblée la fraîcheur et la presque innocence de la jeunesse au travers la douceur et le naturel équilibre des deux mains, avec ...
extase thorofon

Une première mondiale de Philippe Gaubert

Voilà qui ne manque pas d'intérêt : Philippe Gaubert, surtout connu pour son oeuvre de flûte, fait publier en 1927 ses Quatre esquisses pour violon et piano. Remercions nos artiste d'outre-Rhin pour leur sens de la découverte heureuse, autrement dit l'importante et non l'anecdotique. C'est d'ailleurs le premier morceau, Extase, qui donnera son titre à l'album tout entier consacré à la musique de chambre française. Si des décennies séparent la première ...
paul lewis

Un Beethoven héroïque par l’Orchestre de Chambre de Paris

C'est avec la célèbre musique de scène de Fauré, Pelléas et Mélisande, que s'ouvrait ce concert, non sans quelques inquiétudes concernant la direction pour le moins agitée de Thomas Zehetmair. Une étrange dichotomie laissa tout d'abord la salle un peu perplexe : les nombreuses gesticulations du chef qui venaient sans cesse contredire l'atmosphère nocturne et mélancolique de l’œuvre finirent réellement par devenir perturbantes. Seuls quelques passages tragiques, soulignés par des cuivres quasi-wagnériens ...
Anna Caterina Antonacci (c) DR

Pénélope à Paris, tout de la fausse bonne idée

Certains opéras, sans le support scénique, ne fonctionnent pas en concert. Pénélope de Gabriel Fauré en est l'exemple flagrant. Livret inepte, lente progression dramatique, orchestration maladroite, longueurs, l'oeuvre ne manque pas de défauts malgré des instants magiques. Fauré, adepte de la petite forme, ne trouve pas ses marques dans le grand opéra. Quand la réalisation musicale accumule les maladresses, on dessert plus l'oeuvre qu'on ne la sert. L'Orchestre Lamoureux pêche par ...
marie nicole lemieux

Marie-Nicole Lemieux tient salon au Musée d’Orsay

Faire revivre la musique de salon dont raffolait la Belle Époque : c'est la noble ambition de Marie-Nicole Lemieux, dont la voix remarquable semble décidément convenir à tous les répertoires. Dans le décor chaleureux du petit Auditorium du musée d'Orsay, son génie est de montrer un reflet de l'atmosphère de ces soirées musicales dont les romans nous conservent le souvenir. Son art de la saillie, son tempérament affable, ses mimiques excessives, ...
demarqette 2 Jean-Philippe Raibaud

4e Folle Nuit à Gaveau

Devenue désormais un événement musical parisien traditionnel, la Folle Nuit à Gaveau a accueilli cette année encore des interprètes de grande qualité au cours de onze concerts d’une heure chacun, au prix modique de 10 euros pour le piano et 12 euros pour la musique de chambre. Nous avons assisté aux quatre premiers concerts. Le vendredi 19 heures, en ouverture de la série, le Quatuor Modigliani offre un Quatuor de Debussy ...
nemtanu_zeheitmair

Saint-Saëns et Fauré en lecture chambriste

Ce qui fait l’originalité de ce programme de musique française, par ailleurs largement jouée, tant au disque qu’en concert, tient à la volonté affichée de l’Orchestre de chambre de Paris, anciennement nommé Ensemble orchestral de Paris, de proposer des lectures et des interprétations « chambristes ». Plus, il œuvre efficacement pour mener ces merveilleuses musiques françaises – mais pas uniquement - à de nouveaux auditeurs, en les décantant et en les dépoussiérant ...
alpha le sage ebene

Le Fauré de Le Sage et d’Ébène, une référence moderne

Point n'est besoin de s'étaler longtemps sur l'évidente qualité artistique de cette nouvelle production, troisième volume, de l'intégrale de la musique de chambre de Gabriel Fauré. Les deux quintettes sont d'immenses partitions, du meilleur Fauré, et du meilleur de la musique française de ces années si intéressantes dans l'histoire de la musique. Leur écriture très ample, qui fuit le vide et le silence comme la peste, nécessite donc non seulement ...
pierre_fouchenneret©andré_georges

Chausson, Franck et Fauré en hommage à Massenet

Lors de ce concert donné pour célébrer le centenaire de Massenet, on n'entendit aucune note de ce compositeur, dont le legs en musique de chambre est négligeable. Mais David Grimal et ses invités avaient programmé trois superbes pièces. Et deux d'entre elles s'épanouirent dans toute leur beauté. La Sonate de Franck, jouée par David Grimal et Emmanuel Strosser, offrait en effet un contraste frappant avec le reste de la soirée. ...
Dawson-Lynne-2

Delius à l’Opéra de Paris !

So exciting! Le cent-cinquantième anniversaire de la naissance de Frederick Delius aura fait un miracle en France : l’Opéra de Paris donne sa musique ! Certes, pas un de ses opéras, ni même un concert qui lui serait entièrement dédié, mais enfin un hommage en deux soirées, avec le 5 novembre des mélodies par Lynne Dawson, et le 10 novembre le Quatuor par les Danel. Lynne Dawson a composé un programme en ...
letempsretrouve

Le temps retrouvé de la flûte française

Un titre proustien ne signifie pas pour autant une musique fleuve aux développements infinis et une dissolution du langage. Pour preuve, ces pièces courtes dans le temps et condensées dans l'expression sont de petites merveilles dans lesquelles la flûte, instrument-roi de la France de la Belle Époque, synthétise les mélodies vaporeuses et les passages virtuoses. La très belle flûte moderne en bois du belge Toon Fret et le piano accompagnateur discret ...
Fanny Clamagirand

L’Orchestre national de France hors les murs

L'Orchestre national de France, sous la baguette d'Alain Altinoglu, sort de ses salles de concert habituelles pour s'installer une soirée à l'église Saint-Eustache. En guise de première partie, la jeune violoniste parisienne Fanny Clamagirand interprète magistralement le Troisième Concerto de Saint-Saëns. Après avoir fait ses études à Paris et à Londres, elle remporte le Concours international Fritz Kreisler à Vienne, puis le prix Prince Rainier III de Monaco aux Violon ...
philartcellistes_saphir

Huit violoncellistes revisitent le répertoire romantique et moderne

Le violoncelle, comme chacun sait, offre une tessiture des plus séduisantes, qui lui permet d’assurer des parties de basse, ténor, alto, voire soprano. Grâce à cette qualité fondamentale, depuis longtemps certains groupes se sont formés, inspirant au passage des compositeurs : on pense aux Bachianas Brasileiras de Villa-Lobos, hautement célèbres. D’autres œuvres ou transcriptions ont depuis vu le jour, défendus par quelques ensembles prestigieux comme celui des violoncellistes de l’orchestre philharmonique ...
festivaldedinard 2012

Musiques françaises, connues et méconnues, à Dinard

Clôture du 23e festival de musique de Dinard Le 17 août, le Quintette Moraguès et le pianiste et directeur artistique du festival, Kun Woo Paik nous offrent des œuvres, assez mal connues du grand public, d’André Caplet (1878-1925), de Gabriel Fauré (1845-1924) et de Francis Poulenc (1899-1963). Mais ce sont les Six Bagatelles pour quintette à vent de György Ligeti (1923-2006) qui ouvre la soirée, avec un accent humoristique. Dans la ...
prades adami2

Prades et les jeunes talents

Sélim Mazari, né en 1992, ouvre le bal avec un captivant Toccata de Prokofiev qui montre son sens aigu du rythme. Il revient vers la fin pour former un duo avec l’époustouflant violoncelliste Edgar Moreau (2e prix au concours Tchaïkovski à 17 ans, en 2011), qui met l’accent sur son incontestable virtuosité dans les Variations sur la corde de la de Paganini. La flûtiste Mathilde Calderini fascine avec une extraordinaire ...