Mot-clef : Gaetano Donizetti

Comédie à l’italienne

Don Pasquale à Tours, comédie à l’italienne

Sandro Pasqualetto a choisi de s’inspirer du cinéma italien des années 1950 pour construire cette nouvelle production de Don Pasquale. Valentina Bressan, directrice technique de l’Opéra de Tours, a, dans le même esprit, conçu un dispositif unique original, assemblage de portes et de fenêtres s’ouvrant à vue pour révéler la collection de tableaux d’un intérieur bourgeois. Au troisième acte, la fausse Sofronia a substitué aux paysages académiques un condensé des ...
L’auberge espagnole

Viva la mamma de Donizetti à la Scala, l’auberge espagnole

Le convenienze ed inconvenienze teatrali parfois appelé Viva la mamma, est une œuvre qu’on peut trouver aussi amusante que sinistre, aussi pétillante que sans inventivité, aussi plate que gracieuse, bref, on y trouve ce que les intervenants ont bien voulu mettre à l’intérieur. Donizetti est en partie responsable, il a remanié sa partition à plusieurs reprises, et a invité ses chanteurs à y ajouter tous les «airs de valise» qui leur ...
Le triomphe de la Lucia d’Isabelle Philippe

Le triomphe de la Lucia d’Isabelle Philippe

L’opéra se déroule dans un décor unique représentant le fond d’un tombeau, dans lequel erre dès l’introduction le fantôme de Lucia. Malgré la présence de quelques marches et échelons, ainsi que d’une corde riche de symboles, les murs de la fosse paraissent infranchissables pour la jeune femme désespérément à la recherche de sa vie et de son amour perdus. Des images tourmentées de lune et de mer sont projetées sur ...
Être ou ne pas être ?

Roberto Devereux de Donizetti : Être ou ne pas être ?

On ne peut tenir rigueur au directeur de l’Opéra de Montréal, Michel Beaulac, de sortir des sentiers battus et de proposer parallèlement aux œuvres de répertoire, quelque opéra jugé obscur ou du moins, peu joué. On se doit de souligner une telle initiative et d’applaudir le coup d’audace. Le choix d’une rareté de Donizetti que représente Roberto Devereux fût pour les mélomanes montréalais l’occasion d’une découverte. Rappelons que l’opéra est ...
Une Lettonne en Espagne

Elīna Garanča, une Lettonne en Espagne

L’Espagne, c’est sa passion ! Dès son premier album, enregistré pour Deutsche Grammophon en 2006, Elīna Garanča se dédie régulièrement à la musique proprement espagnole ou inspirée par la culture ibérique. A Düsseldorf aussi, l’Espagne est à l’honneur. Annoncé comme un concert pour promouvoir son dernier CD (intitulé «Habanera»), le programme varie pourtant sensiblement. Certes, on retrouve certaines compositions espagnoles, on retrouve Carmen aussi, mais à côté, on découvre également des ...
Linda di Chamounix sauvé par Majella Cullagh

Linda di Chamounix sauvé par Majella Cullagh

En dépit de sa relative rareté sur nos scènes, l’opéra de Gaetano Donizetti Linda di Chamounix a déjà fait l’objet de plusieurs enregistrements intégraux, qui ont tous permis de mettre en valeur les grandes donizettiennes du XXe siècle. Citons ainsi Margherita Carosio, Antonietta Stella, Margherita Rinaldi ainsi que, plus proches de nous, Mariella Devia ou encore Edita Gruberova, qui ont toutes laissé à la postérité leur portrait de la fragile ...
Où David l’emporte sur Goliath

Chorégies d’Orange, où David l’emporte sur Goliath

«Soirée dantesque», commentait, le lendemain, Christophe Hondelatte lors de la retransmission en direct de Tosca par France2. Dantesque ! Pour le moins… Certes Goliath avait bien failli gagner. On avait oublié, même chez les Provençaux de souche, que le mistral pouvait s’inviter impromptu au théâtre antique, et qu’on le réclamait depuis plusieurs semaines d’une chaleur poisseuse. Les bourrasques avaient bien failli gagner : soulevant queues-de-pie et jupes, faisant voler les partitions, enveloppant la ...
Un philtre magique filmique pour Donizetti coloré et magnifié

Un philtre magique filmique pour Donizetti coloré et magnifié

L’Elisir d’amore Les Dijonnais ont pu assister à un spectacle haut en couleurs à l’auditorium avec l’Elisir d’amore de Gaetano Donizetti. Même si l’histoire et la musique sont un peu convenues, tous les éléments étaient réunis pour une soirée idéale. Le succès remporté avec un public chaleureux et très enthousiaste atteste d’ailleurs de la réussite de l’entreprise. Tout d’abord, il faut saluer la prestation des chanteurs. Et quand on dit «chanteurs», il ...
Les folies de Natalie Dessay

Les folies de Natalie Dessay

Natalie Dessay fait partie de ces gens qui pourraient captiver un public en lisant le Bottin du téléphone. Plus encore si elle le chantait. Natalie Dessay fascine. Dans cet album commercial, elle fait revivre quelques instants de sa déjà légendaire carrière. Une carrière en deux parties. Celle de la découverte stupéfiante d’une soprano aux aigus uniques. Celle qui a fait délirer le public avant que la découverte de polypes nécessite ...
Grubimania, ça balance au TCE

Grubimania, ça balance au TCE

Edita Gruberova Edita Grubevora, bien qu’adulée dans le monde entier, est scandaleusement négligée en France. Ne serait-ce que pour cette raison, le Théâtre des Champs-Élysées fait œuvre de salubrité publique en l’invitant. Cependant, il semble que la soprano soit tout aussi boudée par le public français que par les directeurs de théâtre, car les places ne se sont pas aussi bien vendues qu’elles l’auraient dû. Serait-ce une conséquence du kitsch immodéré ...
Lucia... sans Lucia !

Lucia… sans Lucia !

Lucia di Lammermoor Osons dire tout haut ce que chacun disait mezzo voce : quelle déception avec Desirée Rancatore dans le rôle-titre, malgré son palmarès prestigieux et sa longue familiarité avec le rôle ! Un joli timbre, certes, dans les aigus tenus, bien qu’un peu nasal, mais beaucoup de difficultés dans les amplitudes, avec une voix qui hésitait entre la gorge dans les médiums et la poitrine dans les basses, flirtant parfois avec ...
Un couple de rêve

Eglise Gutiérrez & Stephen Costello, un couple de rêve

Lucia di Lammermoor C’est assurément l’une des meilleures productions de l’Opéra de Montréal. Et une excellente façon de terminer la saison en beauté ! Cette Lucia di Lammermoor est à marquer d’une pierre blanche. C’est surtout la réunion d’un couple de rêve, tous deux crédibles au plan vocal et scénique, animés d’un élan dramatique qui ne se dément pas. Les décors «gothiques» de Henry Bardon, à défaut d’originalité, ont le mérite d’encadrer cette ...
L’amour amer

L’amour amer

Lucia di Lammermoor «Convaincante», tel est le qualificatif qui vient à l’esprit au sortir de cette représentation du plus connu des opéras de Donizetti ; «homogène», c’est celui que l’on peut ajouter en parlant de la distribution et «de qualité» si l’on évoque le travail musical de Claude Schnitzler et de Sandrine Abello, responsable des études vocales. En fait, la mise en scène sobre contribue à mettre l’accent sur la prestation des chanteurs : ...
elina_garanca1

Elīna Garanča frôle la perfection à Düsseldorf

Qu’est-ce que la perfection ? Certes, elle reste inaccessible aux êtres humains et, par conséquent, toujours un rien énigmatique. Et pourtant, depuis ce soir à la Tonhalle de Düsseldorf, nous avons un soupçon de ce qu’elle pourrait être. C’est qu’Elīna Garanča a fait escale dans la ville rhénane dans le cadre de sa tournée à travers l’Allemagne. Tournée promotionnelle oblige, la première partie du concert était essentiellement tirée de son nouvel album intitulé ...
La beauté de la tradition

L’Elisir d’amore mis en scène par Laurent Pelly, la beauté de la tradition

Défini comme un opéra buffa romantique, L’Elisir d’amour de Gaetano Donizetti, met en musique une des situations amoureuses la plus en vogue au XIXe : le coup de foudre «déterminé» par une présumée potion magique voire un filtre d’amour. Ce philtre développera une intrigue amusante autour du classique triangle amoureux autour duquel se noue l’idylle : Adina, la villageoise éduquée à la lecture d’histoires d’amour, Nemorino, le pauvre amoureux et Belcore, le ...
Un veritable regal

L’Elisir d’amore à SF, un veritable régal

L’opéra se ferait-il brusquement californien ? Après l’énorme échec de ce Rheingold (San Francisco, juin 08) transposé au pays de l’or (ce Ring «américain» de Francesca Zambello serait d’ailleurs en plein péril), après un Elisir d’amore (San José, septembre 08) transplanté dans les champs et les vergers de la Santa Clara Valley (aujourd’hui «Silicon Valley») des années 30, voici un nouvel Elisir que James Robinson, Allen Moyer et Martin Pakledinaz situent en ...
Belcanto ou rien ?

Belcanto ou rien ?

Lucrezia Borgia Avec cette nouvelle production du Teatro Regio en coproduction avec le Festival Gaetano Donizetti de Bergame se pose la question de l’opportunité actuelle de monter des opéras de pur belcanto avec les exigences vocales particulières d’une œuvre aussi exigeante que Lucrezia Borgia. En se penchant sur le cas de cet opéra de Donizetti, force est de constater que les productions qui ont tenu la route jusqu’ici se sont appuyées ...
Don Pasquale au Grand-Théâtre de Genève

Don Pasquale au Grand-Théâtre de Genève

Ce très beau DVD est le reflet du spectacle genevois chroniqué sur le site de ResMusica en juin dernier et nous partageons tout à fait l’enthousiasme de notre collègue, notamment pour les superbes décors de Francis O’Connor. Située au début du XXe siècle, l’action se déroule, au premier acte, dans un élégant café Art Nouveau, puis, au deuxième, dans la superbe demeure, de style Empire, de Don Pasquale. Le début ...
A consommer sans modération

A consommer sans modération

L’Elisir d’amore Donizetti avait tort. « Nous avons une prima donna allemande, écrivait-il avant la première, en mai 1832, un ténor qui bégaie, une basse-bouffe à la voix de chèvre, et une basse française qui ne vaut pas grand-chose ». Il s’attendait à un échec retentissant. Il avait tort, car le public de la première à Milan en 1832, et les critiques, le lui ont bien montré en accordant un succès ...
Seule contre tous

Seule contre tous

Lucia di Lammermoor La version française revue par Donizetti en 1839 pour le théâtre de la Renaissance à Paris a connu un regain d’intérêt à Lyon puis Paris en 2002. Mais cette version fait figure de rareté face au poids écrasant sur les scènes de la Lucia di Lammermoor italienne. Dans la version française Lucie est le seul rôle féminin : Alisa a disparu. Le rôle du traître Gilbert est plus développé ...
Natalie Dessay, la reconversion belcantiste.

Natalie Dessay, la reconversion belcantiste

Idole de l’art lyrique, Natalie Dessay a connu des fortunes diverses dans sa carrière. Fortunes diverses souvent orchestrées par les médias qui, après avoir encensés les dons exceptionnels de sa voix, ont tiré à boulets rouges sur la soprano quand elle a connu une baisse de régime en raison de ses problèmes vocaux. Oubliés les extraordinaires moments que Natalie Dessay a offert au théâtre lyrique, oubliée ses aigus inimitables. Que ...
La mariée était en noir

La mariée était en noir

Lucia di Lammermoor Après une ouverture de saison intégralement dédiée à Monteverdi avec la reprise du triptyque lyrique dans une mise en scène de Pierre Audi et avec Christophe Rousset à la baguette, le Nederlandse Opera d’Amsterdam offre à ses fidèles spectateurs une nouvelle production de Lucia di Lammermor. Bien que composée de noms peu connus du grand public international, cette affiche s’est avérée particulièrement pertinente ; composant l’un des spectacles les ...
De la Comédie dantesque à l’opéra de Donizetti

De la Comédie dantesque à l’opéra de Donizetti

Rendue fameuse par les commentateurs de la Divine Comédie de Dante, la Pia de’Tolomei, citée dans le Purgatoire fut selon la tradition, une gentille dame de Sienne, épouse du Seigneur de Castel di Pietra (dans la Maremme toscane), Nello d’Inghiramo. Placée par Dante à l’endroit où séjournent les âmes de ceux qui ont péri de mort violente, Pia anime l’un des passages, le plus mélancolique et élégiaque du poème. La ...
Nouvelle production de Lucia au Met

Nouvelle production de Lucia au Met

Metropolitan Opera La dernière fois que nous avions rendu compte d’une représentation de Lucia di Lammermoor, il s’agissait de la vieille production du Staatsoper de Vienne que nous avions qualifiée de «rouillée». Nous avions alors déploré les décors vieillots, la partition mutilée, le degré zéro de la mise en scène. Quel plaisir, par contrecoup, de découvrir cette nouvelle production ! L’action n’est plus située au XVIe siècle mais à l’époque victorienne de ...
Don Pasquale : la veine comique-sentimentale de Donizetti

Don Pasquale : la veine comique-sentimentale de Donizetti

Don Pasquale, comédie musicale bourgeoise, témoigne bien du grand sens de l’humour de Donizetti et inaugure le genre comique-sentimental. Il ne s’agit pas d’un opéra « larmoyant », mais d’une nouvelle veine pathétique et mélancolique dans laquelle le compositeur enveloppe ses personnages. Composé en onze jours, l’opéra fut représenté au Théâtre Italien de Paris le 3 janvier 1843. À cette époque, Donizetti est le compositeur italien le plus connu à l’étranger. Pour son ...
Beverly Sills, soprano (New-York, 25 mai 1927- 2 juillet 2007)

Beverly Sills, soprano (New-York, 25 mai 1927- 2 juillet 2007)

Tristesse dans le monde de l’opéra avec la nouvelle du décès de la soprano américaine Beverly Sills, le 2 juillet dernier, des suites d’un cancer des poumons. Avec sa disparition s’éteint l’une des figures parmi les plus emblématiques de l’histoire de l’opéra. Car la personne de Beverly Sills ne se résume pas seulement à l’image de la soprano au timbre de voix argenté, à l’agilité exceptionnelle, mais aussi à celle d’une ...
Juan Diego Flórez, vers l’essentiel

Juan Diego Flórez, vers l’essentiel

L’Elisir d'Amore Peu importe que la légende veuille que Donizetti ait composé L’Elisir d’Amore en deux semaines alors qu’il lui en fallut six, le seul air « Una furtiva lagrima » suffit à motiver quiconque d’assister à cet opéra. De surcroît, quand le théâtre annonce Juan Diego Flórez dans le rôle de Nemorino, ne pas s’y précipiter tient du sacrilège. Et pourtant, le Teatro Regio n’a pas fait le plein pour ...
Donizetti, un très grand cru !

Donizetti, un très grand cru !

Voici une intégrale du chef d’œuvre de Donizetti tout à fait envoûtante. Enregistrement historique datant de 1949 au vieux Met, elle réunit les meilleurs interprètes disponibles du moment, qui se disputent les faveurs d’un public enthousiaste. L’affiche fait rêver plus d’un amateur de belles voix et c’est grande chance que de pouvoir bénéficier de cette interprétation dans un son qui est plutôt bon, compte tenu de son âge. En tout ...
Leçon de chant dans la pénombre

Marin Faliero de Donizetti à Parme, leçon de chant dans la pénombre

L’intrigue de Marin Faliero est curieuse. A Venise, Le doge Faliero et Israele Bertucci soutiennent la révolte que le peuple fomente contre le Conseil des Dix. A cette intrigue politique s’ajoute l’adultère de sa femme Elena avec le neveu de son mari, Fernando. Ce dernier est tué par Steno et c’est Faliero, aveugle sur leur relation, qui décide de venger la mort de son neveu. Sa femme, prise de remords, ...
Lucia sans Lucia, mais avec tous les autres !

Lucia sans Lucia, mais avec tous les autres !

Il est de ces représentations dont l’œuvre nous est parfaitement connue, mais dont on apprend de nouvelles facettes sous l’éclat de certains interprètes. Bien que l’on puisse connaître l’opéra sur le bout des cordes vocales, certains airs qui sont souvent au programme de concours de chant et qui sont une sorte de carte de visite vocale, prennent une autre allure lorsque ces airs-là sont incarnés et non pas exécutés de ...