Mot-clef : Gaetano Donizetti

Conte de fées et de plumes

Conte de fées et de plumes

L’Elisir d’amore Comme le Docteur Dulcamara va de village en village pour proposer ses panacées, cette production de l’Elisir d’amore parcourt la France en ravissant le public des villes où elle est montée. Créée à Nancy, reprise à Rennes, à Caen, programmée la saison prochaine à Bordeaux, elle arrivait cette semaine à Reims dont le Grand-Théâtre aux petites dimensions était un cadre idéal pour une telle œuvre. Signée par Omar Porras, ...
Classique Lucia écossaise

Classique Lucia écossaise

Lucia di Lammermoor L’Opéra de Montpellier conclut sa saison avec une production du Capitole de Toulouse d’un des grands classiques du répertoire belcantiste, l’histoire sombre et désespérée de Lucia di Lammermoor. Mariée contre son gré avec un allié de son frère, elle poignarde son époux dans la nuit avant de sombrer dans la déraison, folie prétexte aux virtuosités vocales. Lors de la première l’orchestre et les chœurs suivent le même mouvement, font ...
Distribution alternative

Distribution alternative

L’élixir d’amour Heureuse initiative, le Teatro Real de Madrid comme le Liceo de Barcelone ont pris l’habitude de proposer des représentations « hors abonnement » à prix réduits, avec ce qu’ils appellent une « seconde distribution ». Ainsi pas moins de 14 représentations de L’Elisir d’amore sont proposés du 12 au 28 février! La moitié de la série est chantée par la « première distribution » : Patricia Ciofi, Antonino Siragusa, Marco ...
Donizetti encore victime des ciseaux

Débuts d’Annick Massis dans Lucia au Staatsoper

Le chroniqueur de cette représentation se voit obligé de déplorer le sort que l’on fait subir aux œuvres du bel canto romantique. Certes on peut faire pire : nous avons entendu en octobre à Bratislava une Lucia défigurée, qui supprimait dès le lever de rideau le chœur des chasseurs! Deux heures plus tard, les spectateurs étaient dehors! De larges extraits de Lucia serait-on tenté d’écrire. Mais dans un théâtre de la ...
Donizetti

Donizetti par Philippe Thanh

Voilà qu’on nous propose enfin une première étude complète en français sur Gaetano Donizetti (1797-1848). Cet ouvrage de Philippe Thanh, spécialiste-amoureux de l’art lyrique, a le grand mérite, en sus d’être premier, de ne pas seulement proposer une biographie documentée, précise, sur le compositeur bergamasque. En effet, l’auteur s’attache d’emblée à croiser le destin de Donizetti avec celui de Bellini surtout, puis de Rossini et du jeune Verdi. L’avantage de cette ...
Une Rita ratée

Une Rita ratée

Rita de Donizetti Le répertoire lyrique comporte autant d’œuvres que d’émissions de télévision. Mais comme le petit écran a son TF1, l’opéra a aussi ses navets. Si Rita ou Le Mari Battu est un opéra oublié de Gaetano Donizetti, la faute à une œuvre qui n’a pas survécu à son temps. Non pas que la musique n’en soit pas charmante, ni que le livret d’aucun attrait, mais l’humour véhiculé n’a plus ...
Joseph Calleja, l’un des plus grands ténors du monde ?

Joseph Calleja, l’un des plus grands ténors du monde ?

« Malte a déjà produit d’autres chanteurs de renom international, et je rêve qu’un jour on dira que l’un des plus grands ténors du monde vient de notre pays. A en juger de la qualité du chant de Calleja sur ce récital, ce rêve semble près de s’accomplir. » Après avoir lu la notice du nouveau récital de Joseph Calleja, rédigé par Paul Asciak, le professeur du jeune ténor, on ne peut ...
Rossini et Meyerbeer

Rossini et Meyerbeer, Première mondiale au « bel canto opera festival »

Bad-Wilbad, Kurhaus. 7-VII-2005. Mélodies et airs de Gioachino Antonio Rossini, Giacomo Meyerbeer, Wolfgang Amadeus Mozart, Vincenzo Bellini et Gaetano Donizetti. Olga Peretyatko, soprano ; Xian Yu Yue Ge, soprano ; Filippo Adami, tenor ; Leonardo Silva, tenor ; Joan Ribalta, tenor ; Wojtek Gierlach, basse ; piano : Marco Bellei. Bad-Wilbad, Kurhaus. 8-VII-2005. Gioacchino Antonio Rossini (1792-1868) : l’Occasione fa il ladro, burletta per musica en un acte sur un livret de Luigi Prividalli. Mise en scène et adaptation ...
Natalie Dessay : tout simplement sublime

Premier concert de Natalie Dessay au Québec : tout simplement sublime

Concert-bénéfice de l’Opéra de Montréal Le Mai montréalais s’annonce résolument vocal. Mais avant de se laisser emporter dans le tourbillon du Concours, les amoureux de la voix se sont donnés rendez-vous dimanche 8 mai, pour assister au premier concert de Natalie Dessay en terre québécoise. Ils étaient venus nombreux saluer la plus illustre des sopranos françaises. L’accueil fut plus que chaleureux, au diapason de la soprano et à l’aune du talent ...
Una furtiva lagrima Ecco !

Una furtiva lagrima Ecco !

L’elisir d'Amore L’Opéra de Zurich a eu la bonne idée de proposer une reprise de L’elisir d’amore de Donizetti dans la mise en scène sémillante de Grischa Asagaroff. Le prolifique compositeur natif de Bergame, s’il a légué quelque soixante-dix opéras sur vingt-cinq ans d’une activité foisonnante, n’est parvenu à inscrire qu’une poignée de ses opus parmi les ouvrages traversant les époques. Don Pasquale, Lucia di Lammermoor, Maria Stuarda et L’elisir d’amore ...
Une heure de charmant hédonisme : Donizetti, un italien à Paris

Une heure de charmant hédonisme : Donizetti, un italien à Paris

Il fût un temps où tout musicien italien un tant soit peu célèbre se devait de s’établir à Paris, de se faire jouer dans les principaux théâtres de la ville, de franciser à la fois son style et ses mœurs. Gaetano Donizetti n’échappa pas à cette règle. Au XIXe siècle, qui dit parisien dit salon, et, bien entendu, romances. Le musicien bergamasque composa donc plusieurs recueils de mélodies de salon, ...
Lucrezia Borgia

Lucrezia Borgia

Difformité morale & Sentiment pur Le théâtre Fontvieille, salle provisoire durant les travaux au Casino Garnier, dit aussi «salle du Canton», espace polyvalent, se trouve à l’orée du nouveau quartier conquis sur la mer au pied du rocher princier. On sait que tout Fontvieille, expansion aux cent statues et immeubles géants, est bâti sur des gravats de pierres immergées. Quant au Casino de Garnier (1879), clef de voûte du quartier Monte-Carlo, ...
Don Pasquale : Salsa americana y mariachis

Don Pasquale : Salsa americana y mariachis

Donizetti aussi Outre Atlantique Don Pasquale fut créé au Théâtre-Italien à Paris en 1843 et connut un triomphe qui ne se démentit jamais. Cet opéra bouffe renouvelle en quelque sorte le miracle du Barbier de Séville de Rossini par différents aspects - jeux de crescendos, accélération du rythme dans les ensembles, débit extrêmement rapide dans certains airs et duos - et si par tous ces éléments, Donizetti se réclame de l’art ...
Bravissima Don Pasquale

Bravissima Don Pasquale

« Don Pasquale » à l'Opéra de Lausanne Donizetti composait des opéras à la chaîne, sommes-nous tentés de dire. Il ne lui fallait en effet souvent que quelques semaines pour élaborer un ouvrage entier et y apposer la double barre conclusive. Des quelque soixante-dix ouvrages qu’il a laissés, seule une poignée, constituée par les meilleurs, ont les honneurs réguliers de la scène. Don Pasquale, que l’on ne présente plus, fait partie ...

Fiancée de Lammermoor, sur les ailes du Chant

A quoi reconnaît-on un événement ? Si c’est la remise dans une perspective historique et musicologique, aussi moderne que rigoureuse, d’une œuvre - et d’une manière de composer - qui appartiennent à l’histoire de Paris et de l’Europe ; alors le Châtelet, au service de l’Opéra de Lyon, a bien offert à la capitale un événement. Rien, peut-être, n’a plus marqué la vie lyrique de la première moitié du XIX° siècle que l’influence, ...
Une Mamma au carnaval

Une Mamma au carnaval

Viva la Mamma C’est dans une ambiance de carnaval, baignée de pluie et de confettis, que l’Opéra de Nantes donnait, dimanche 7 avril, la deuxième représentation de Viva la Mamma, opéra en deux actes de Gaetano Donizetti. Cet ouvrage, dont le compositeur italien a réalisé deux versions, respectivement créées en 1827 puis en 1831 au Teatro Nuovo de Naples, puise son inspiration dans l’opera buffa du XVIIIe siècle. La thématique des ...
Un retour d’exil pas vraiment indispensable.

Un retour d’exil pas vraiment indispensable.

Paraphrasons un peu Chabrier ; il y a, dans le monde de l’opéra belcantiste du XIX° siècle, trois sortes de musiques. La bonne, la mauvaise... et celle de Gaetano Donizetti. Les (nombreux) chefs d’œuvre de celui-ci ne doivent pas masquer une facilité de plume - aux deux sens du terme - absolument décourageante. Le meilleur n’en a pas toujours résulté, tant s’en faut. A la décharge du musicien, reconnaissons que certains ...
Donizetti Gaetano [1797 - 1848]

Gaetano Donizetti [1797 – 1848]

Gaetano Donizetti naît à Bergame, en Italie, le 29 novembre 1797. Sa famille étant pauvre c’est l’« École charitable de musique » de sa ville natale, fondée par Mayr, qui l’accueille et lui offre sa première éducation musicale. Il y apprend le clavecin et la composition. Dès 1807, soutenu par son Maître, il réussit à intégrer le Conservatoire de Bologne où il travaille auprès de Mattei qui fut également le ...