Mot-clef : Georg Friedrich Haendel

spinosi

À Lyon, de Haendel à Vivaldi avec l’Ensemble Matheus

Quand Haendel compose en Italie, Jean-Christophe Spinosi est inspiré par… la Catalogne, pour ce concert à la Chapelle de la Trinité de Lyon. Georg Friedrich Haendel fit ses premières armes professionnelles à Hambourg. En 1703, il occupait un poste de violon à l’opéra, mais sa soif d’apprendre et sa curiosité musicale le conduisirent à faire plusieurs voyages en Italie. C’est à Rome, en 1707 (il avait alors 22 ans), qu’il composa ...
Emmanuelle Haïm/Sabine Devieilhe/Léa Desandre

Vive la Cantate haendélienne au Théâtre des Champs-Élysées

Témoignages du passage du jeune Haendel en Italie, les cantates composées pour les salons de l’élite manifestent déjà parfaitement le dramatisme des futurs opéras du compositeur saxon. Pour défendre ces « faux » opéras, Sabine Devieilhe et Lea Desandre visent le cœur, accompagnées par le Concert d’Astrée d'Emmanuelle Haïm. Les cantates profanes composées par Haendel illustrent parfaitement l’ambivalence de cet art qui ne possède pas de ressort théâtral et dramatique mais où tout ...
51nZ4hL-u0L._SS500

Anna Kasyan chante les cantates italiennes de Haendel

Pour son premier opus discographique, Anna Kasyan délaisse le répertoire mozartien et bel cantiste qu’elle affectionne, pour se tourner vers le répertoire baroque, avec ces cantates italiennes de Georg Friedrich Haendel. Un programme dramatique et virtuose où la jeune soprano fait preuve d’une vocalité impressionnante, portée par une théâtralité parfois un peu excessive. Ces cantates de chambre, où Margherita Durastanti excella en son temps, furent composées par le jeune Haendel ...
Hugo Reyne et la Simphonie du Marais : drôles d’oiseaux

Hugo Reyne et la Simphonie du Marais : drôles d’oiseaux

Lors de son week-end consacré aux oiseaux, la Philharmonie de Paris a fait appel à Hugo Reyne et La Simphonie du Marais, pour une approche baroque qui met en valeur les instruments du Musée, après le concert Renaissance de Doulce Mémoire la veille. En facétieuse pie voleuse, Hugo Reyne a rassemblé dans le nid de l'Amphithéâtre de la Cité de la Musique une belle poignée de petites perles baroques. Ce n'est pourtant ...
Alcina par Christof Loy au Théâtre des Champs-Élysées

Alcina par Christof Loy au Théâtre des Champs-Élysées

La troisième représentation d’Alcina de Haendel donnée dimanche dernier au Théâtre des Champs-Élysées doit être considérée comme une réussite, d’autant plus que la soprano Julie Fuchs, qui pour les deux premières représentations était présente sur les planches mais muette en raison de troubles de santé, a pu enfin chanter. Donnée pour la première fois à l’Opéra de Zurich en 2014, cette production propose une mise en scène originale (trois actes, trois ...
lea & thomas

L’amour dans tous ses états par Lea Desandre et Thomas Dunford

Lea Desandre, étoile montante particulièrement lumineuse et Thomas Dunford, déjà une star sur les scènes baroques, tournent ensemble dans toute l’Europe pour rendre hommage à l’affect amoureux exprimé dans les trois premières décennies du XVIIe siècle. Au tournant des XVIe et XVIIe siècles, la polyphonie vocale a cappella qui avait connu une formidable floraison a pris fin ; l’heure est désormais au règne de la mélodie accompagnée, du recitar cantando. La clarté ...
Rinaldo à Besançon, l’enchanteresse Croisade de la Co[opéra]tive

Rinaldo à Besançon, l’enchanteresse Croisade de la Co[opéra]tive

Bonne pioche pour la Co[opéra]tive : le style de Claire Dancoisne fait des merveilles dans l’opéra baroque. Avec la grâce d’une poignée d’excellents chanteurs, dont une fracassante révélation, et un orchestre sorti de sa réserve, la réussite est au rendez-vous. Assister à la première mise en scène d’opéra d’un metteur en scène de théâtre est toujours un moment captivant. C’est cette invite au glissement des genres que Loïc Boissier, directeur de ...
Messiah

Rafraîchissant Messie version 1754 par Hervé Niquet

Belle distribution vocale - lumineuse Sandrine Piau - et ensembles rôdés et stylés menés par Hervé Niquet pour un Messie léger et rafraîchissant, se voulant plus « opératique » que spirituel. La discographie haendélienne avait-elle besoin d’un nouveau Messie ? Dans l’absolu, sans doute non, même si les versions destinées à reprendre l’agencement de 1754, celui à cinq solistes que Haendel avait proposé pour les concerts de charité du Foundling ...
haendel-michel-chapuis

Concertos pour orgue de Haendel par Michel Chapuis

La réédition de six des Concertos pour orgue de Haendel par Michel Chapuis enregistrés en 1997 nous restitue une interprétation qui, si elle n'a rien de révolutionnaire, offre le plaisir du beau jeu partagé. Le succès des concertos pour orgue de Haendel a été pratiquement ininterrompu depuis leur création au XVIIIe siècle. En témoignent à l'époque les nombreuses publications de partitions plus ou moins autorisées, puis les innombrables enregistrements discographiques depuis ...
Jakub_Józef_Orliński_credit_Piotr_Porebsky

Jakub Józef Orliński, une jeune star à Gaveau

Alors que la ferveur dans cette salle Gaveau est à son apogée dès le début de la soirée, la performance prometteuse de Jakub Józef Orliński va crescendo pour un « art des castrats » parfois encore un peu trop grand pour lui. Formé à la prestigieuse Juilliard School de New-York, le jeune contre-ténor polonais Jakub Józef Orliński rencontre depuis deux ans un succès international retentissant, entre les reconnaissances officielles comme le prix Metropolitan ...
cencic

Max Emanuel Cenčić au TCE : un enfer pavé de bonnes intentions 

C'est une soirée excitante sur le papier, et plutôt décevante en réalité, à laquelle nous a conviés Max Emanuel Cenčić au Théâtre des Champs-Élysées. Décidé à réhabiliter et faire connaître le compositeur Nicola Porpora, bien oublié de nos jours, le célèbre contre-ténor s'est laissé aller à un excès de didactisme, finalement préjudiciable à la musique. En effet, après un fort beau concerto pour deux violons d'Antonio Vivaldi, la star que tous ...
1Jephtha

Jephtha à Garnier, parce qu’il doit en être ainsi

Le Jephtha présenté à l’Opéra Garnier vaut pour les Arts Florissants qui donnent sa force au spectacle et une distribution qui sait révéler l’humanité de chaque personnage. Claus Guth signe une mise en scène symbolique entre respect de l’œuvre et approche singulière. Ce n’est pas parce qu’un oratorio se compose de récitatifs, d’airs et de chœurs qu’il doit être abordé (et apprécié) comme un opéra. Et cela même s’il est potentiellement ...
Franco Fagioli dans un programme tout Haendel

Franco Fagioli dans un programme tout Haendel

Dans un programme taillé sur mesure -  l’opéra baroque de la première moitié du XVIIIe siècle - Fagioli fait renaître l’art des grands castrats du passé. Sa récente prestation dans la Semiramide de Rossini n’avait que moyennement convaincu. Un peu plus tôt, il avait déçu également au Palais-Garnier, où le rôle qui lui était dévolu dans l’Eliogabalo de Cavalli ne lui permettait pas de mettre en avant toute sa science vocale. ...
Dolce Duello Bartoli Gabetta

Cecilia Bartoli et Sol Gabetta, du duel au duo

Que l’on aime ou pas la diva italienne, chacun de ses disques thématiques, dont le programme est élaboré avec un soin musical recherché, est toujours un événement. Événement accompagné d’un système marketing parfaitement rodé où la sortie du disque est associée à une tournée de concerts européenne comme lors de son passage à Bruxelles. Outre la photo de la jaquette d’un kitch assumé, évoquant la complicité de deux accortes lolitas sous ...
Bach Haendel_Vox Luminis

Deux chefs-d’œuvre du répertoire baroque par Vox Luminis

Couplage on ne peut plus classique mais relativement rare au disque (déjà proposé par Andrew Parrott, Emmanuelle Haïm et Peter Dijkstra) pour cette nouvelle parution de l’ensemble Vox Luminis mettant en regard deux partitions majeures des deux grandes figures de la « génération 1685 », JS. Bach et Haendel. D’un effectif vocal relativement similaire, le Magnificat de Bach (cinq solistes, dans sa version en ré majeur de 1733) et le Dixit ...
programme Marco Polo ©

À l’Athénée, la soirée festive de 1001 notes en Limousin

Le Festival 1001 Notes en Limousin présente chaque année en décembre, au Théâtre de l’Athénée, l’essentiel de sa saison et le festival de l'année à venir. C’est une véritable fête musicale de fin d’année, ouverte à tous les genres, fidèle à la mission que l’association s’est fixée : « Ancrer la musique classique dans notre époque en visitant tout le répertoire classique, du médiéval au contemporain. » La soirée commence par un mini-récital du ...
piano carré

Les claviers de la fin de l’Ancien Régime avec Aurélien Delage

À la Cité de la Musique, jouant sur quelques instruments à claviers du Musée, Aurélien Delage propose un programme consacré pour la plus grande partie à des compositeurs allemands de la deuxième moitié du XVIIIe siècle. Ce programme nous  permet de découvrir un étonnant pianoforte organisé. Au milieu du XVIIIe siècle, fleurissent à Paris les salons privés qui attirent les musiciens de toute l'Europe et particulièrement de nombreux Allemands. La facture ...
Franco Fagioli dans un programme tout Haendel

Serse à Versailles : Fagioli toutes catégories

Le talent de Franco Fagioli justifie désormais que l'on monte un opéra en entier pour l'entendre : cette représentation exceptionnelle de Serse vient démontrer à nouveau qu'il dépasse les simples frontières de sa catégorie, faisant éclater les différences entre homme et femme, soprano et baryton. Dès son entrée, comme toujours très théâtrale et grandiloquente, il annonce le ton avec une présence écrasante et un Ombra mai fù confondant de phrasé, de couleurs ...
philippe grisvard audax

Philippe Grisvard fait briller le clavecin de Haendel

La virtuosité du Famoso Sassone est ici servie par la fougue du claveciniste Philippe Grisvard, qui nous offre son premier disque en soliste. Ce que le titre ne dit pas, c'est que ce programme associe une majorité de pièces pour clavecin de Haendel à quelques pièces de compositeurs de son entourage: ses professeurs Zachow et Krieger, son ami Mattheson, et Babell qui publia à Londres en 1717 des arrangements pour clavecin d'extraits de ...
Jaja

Album Haendel avec Philippe Jaroussky

Pour son premier album exclusivement consacré à Haendel, le contreténor français se mesure à certains des grands rôles du castrat Senesino. S’il fait merveille dans les airs lents et élégiaques, les airs de pure virtuosité laisseront l’auditeur quelque peu sur sa faim en raison surtout de leur manque de théâtralité. Cela ne fait pas très longtemps que Philippe Jaroussky aborde à la scène les grands rôles haendéliens. C’est tout récemment en ...
Philippe Jaroussky et Artaserse : récital Haendel à Bruxelles

Philippe Jaroussky et Artaserse : récital Haendel à Bruxelles

Il est de ces soirées rares où les planètes s'alignent : soliste, ensemble orchestral, répertoire et salle réceptive. Philippe Jaroussky entame la tournée liée à son dernier album en date, enregistré avec l'ensemble Artaserse, et ce soir, Bozar a l'honneur d'accueillir le second concert de cette tournée. Comme souvent, chez Philippe Jaroussky, on remarque un travail de fond axé sur la recherche et la constitution d'un répertoire. Le conte-ténor aime à ...
Sanssouci

Musique à Sanssouci, Dorothee Oberlinger fait briller la flûte à bec

Dans un programme entièrement consacré à la musique allemande du XVIIIe siècle, Dorothee Oberlinger mène ses musiciens de l’Ensemble 1700 vers les sommets du style rococo. Interprétation magistrale pour un programme savamment concocté. Le nouveau CD de Dorothee Oberlinger et de l’Ensemble 1700 est cette fois-ci consacré à la musique allemande du XVIIIe siècle telle qu’on aurait pu l’entendre dans les environs de Berlin du temps de Frédéric II de Prusse ...
DJhvP_iX0AAF8Cx

La flamme de la pianiste Laure Favre-Kahn

La pianiste Laure Favre-Kahn, que nous avions appréciée notamment chez Reynaldo Hahn, revient au disque, et compose un programme libre et personnel, de très bonne facture. Ne pas se fier au titre Vers la flamme : ce nouveau disque de Laure Favre-Kahn n'est pas spécialement composé autour de Scriabine très en vogue ces derniers temps, ni de sa pièce mystique et exaltée. Le disque est polarisé autour de deux pièces auxquelles ...
Requiem1

Envolées équestres pour le Requiem de Mozart à la Seine Musicale

Le Requiem de Mozart métamorphosé en un somptueux ballet équestre : dans cette mise en scène (en selle !) stupéfiante, Bartabas et Marc Minkowski font communier musiciens et cavaliers sur fond de poésie et de transcendance. Un spectacle total et envoûtant. 150 choristes, 42 musiciens, 13 chevaux et 8 cavaliers. Bartabas, l’homme qui fait de l’équitation un art total, s’attaque une nouvelle fois à Mozart en s’adjoignant la direction musicale de ...
Cencic

À Fénétrange, programme tout Orlando autour de Max Emanuel Cenčić

Cohérence thématique et unité chronologique auront marqué ce beau concert consacré à la folie du paladin de Charlemagne. En belle forme vocale, le contreténor croate a prêté sa voix de bronze au service d’un personnage aux multiples facettes. Pour sa trente-neuvième édition, le festival de Fénétrange a réuni l’Ensemble Desmarest et Max Emanuel Cenčić pour un concert entièrement consacré à la figure du paladin Roland/Orlando, le neveu de Charlemagne et héros ...
Festival Lumières1

Jeune génération baroque au Festival des Lumières de Montmorillon

Entre de jeunes talents l’après-midi sur la scène des jardins avec une programmation autour de Bach et Telemann, et une soirée Haendel proposée par Mailys de Villoutreys, Enguerrand de Hys et Les Musiciens du Louvre dans le nouvel espace Gartempe inauguré en juin dernier, on joue baroque en août à Montmorillon. Gratuits, les concerts de l’après-midi permettent de découvrir de jeunes talents ou de mettre en lumière quelques instrumentistes des plus ...
_JM_1486

A 93 ans, le pouvoir de la force chez Menahem Pressler à la Seine Musicale

Sa frêle silhouette dépasse à peine un mètre quarante. Il ne peut plus marcher seul et a besoin de quelqu’un, en plus d’une canne, pour s'avancer jusqu’au piano. Il lui faudra plus d’une minute pour s’installer sur une chaise renforcée par trois coussins. Puis les doigts de Menahem Pressler touchent le piano, et malgré de nombreuses notes tapées à côté, la grâce et l’intelligence ressortent avec évidence de ce magnifique ...
DiDonato 1

Joyce DiDonato impressionne en guerre et paix

Joyce DiDonato est actuellement en tournée pour promouvoir son album In War and Peace. Mais le récital qu’elle donne à Essen est bien plus qu’un  acte de publicité. La guerre est omniprésente dans l’univers de l’opéra baroque. On se dispute l’influence, le pouvoir, les femmes. À la fin pourtant, sonne l’heure de la justice. Les mauvais sont punis et les amants s’embrassent. Pas toujours, certes, mais souvent. C’est autour de cette ...
handel_guillou_augure

Haendel éblouissant par Jean Guillou

Pour fêter ses 10 ans, le label Augure offre aux discophiles une version inédite et intégrale des concertos de Georg Friedrich Haendel dans sa version pour orgue seul réalisée et donnée en concert lors d'une mémorable tournée en Hollande à l'été 1980. Éblouissante approche d'une œuvre taillée sur mesure pour cet interprète de génie. Nous connaissions par le passé quelques concertos de Haendel que Jean Guillou avait gravés ici ou là ...
Ariodante ou le charme haendelien à l’Opéra de Stuttgart

Ariodante ou le charme haendelien à l’Opéra de Stuttgart

Jossi Wieler et Sergio Morabito jouent avec un réel succès la carte de la légèreté. Ariodante n'est pas le plus réussi des opéras de Haendel du point de vue dramatique, et de loin ; ses qualités musicales en font cependant l'un des plus représentés, et cela ne va pas sans mal pour les metteurs en scène. Jossi Wieler et Sergio Morabito ont choisi d'ouvrir à cette complexe histoire à quiproquos multiples ...