Mot-clef : Georg Friedrich Haendel

Katrin Wundsam_bradamante (c)Klaus Lefebvre

Alcina à l‘Opéra de Cologne : Tronquée, mais brillamment chantée

On croyait révolus les temps où les chefs d’orchestre retravaillaient les partitions de Haendel afin de rendre ses opéras plus accessibles aux oreilles d’un public moderne. Eh bien, non ! L’Alcina que présente l’opéra de Cologne ces jours-ci – une reprise, la production datant de juin 2012 – est tronquée d’environ 45 minutes de musique. Des numéros entiers ont été coupés (dont toutes les interventions du choeur), d’autres ont été replacés. ...
OrlandoN450

A Rennes Orlando démarre en fanfare

Cette nouvelle production d’Orlando s’inscrit dans une tournée de deux mois qui, après Lorient et Brest, fait étape à l’Opéra de Rennes avant le Capitole de Toulouse et l’Opéra royal de Versailles. C’est dire si l’enjeu est important. Ce soir, Jean-Christophe Spinosi et sa formation évoluent dans leur répertoire de prédilection et le résultat est d’une évidence absolue. Le chef, dynamique et souriant, nous offre un Orlando limpide, nuancé et entrainant, ...
Mhairi Lawson & Ashley Riches

Acis et Galatée à Ambronay : Hændel à la crème anglaise

 Acis et Galatée a été l’un des plus grands succès de Hændel de son vivant. On parle d’une centaine de représentations ! Le sujet est inspiré des Métamorphoses d’Ovide. D’abord utilisé, en 1708, dans la cantate Aci, Galatea e Polifemo, il est repris dans ce « masque », semi-opéra écrit en 1718, pour le Duc de Chandos, son mécène d’alors. Il raconte comment les amours de la nymphe Galatée et du berger Acis furent ...
Isabelle Desrocher 2 -c Paul Attali

Festival Sinfonia en Périgord : Faste et intimité

Le vendredi 30 août à 14 h, notre week-end commence par l’Ensemble Résonnance constitué de deux jeunes gambistes, Victor Aragon et Paul Marcos Vicens, avec des œuvres de Sainte-Colombe. A 17 h, au Centre de la Communication, Kenneth Weiss interprète quelques Préludes et Fugues extraits du premier livre du Clavier bien tempéré de J.-S. Bach. Une salle idéale pour une petite formation : on entend toutes les notes jusqu’au moindre détail, ce ...
Robert King

La Chaise-Dieu : Bach et Haendel : les Kings du festival

Bach et Haendel, nés la même année, ont eu des trajectoires bien différentes mais, chacun à leur manière, ont marqué l’histoire de la musique. Au festival de La Chaise-Dieu 2013, Robert King et son King’s Consort ont proposé  un programme qui n’oppose pas ces deux « kings » mais pose un regard un peu différent sur chacun d’eux. La cantate Geist und Seele wird verwirret a été composée à Leipzig en 1726. Elle a ...
Ann Hallenberg (a) DR

Agrippina, la confrontation !

Hasard du calendrier, le public parisien a pu assister à l’opéra Agrippina de Haendel lors de deux soirées consécutives, l’occasion d’une belle confrontation. En passant de la salle Pleyel au Théâtre des Champs-Élysées il était possible d’entendre l’interprétation du chef belge Jacobs puis celle du chef espagnol Banzo. Le « match » s’annonçait serré et disons le d’emblée aucune des deux interprétations ne semble être sortie largement victorieuse de ce ...
handel_chezzi_fugatto

Une incroyable Water Music de Händel à l’orgue

Händel est connu à l'orgue pour ses fameux concertos avec orchestre, qui firent les délices du public à Londres durant les entractes de ses opéras. Durant sa vie, Händel connu essentiellement des instruments de petite taille, ayant quitté bien jeune son Allemagne natale, pour séjourner ensuite en Italie où les orgues baroques sont souvent dotés d'un seul clavier et d'un nombre réduit de jeux, sans parler enfin des petits orgues ...
Premier plan : Tamara Gura (Ariodante), Marcell Bakonyi (Re di Scozia), Mark Van Arsdale (Lurcanio). Au fond : Katharina Gergrath (Dalinda) & Nadezhda Karyazina (Polinesso) ©  Christina Canaval

A Salzbourg, Ariodante tout en force

Depuis quelques années, Christian Curnyn occupe la scène internationale avec ses interprétations baroques et plus particulièrement haendéliennes, certaines ont même donné lieu à des enregistrements discographiques louables comme Partenope, Semele, Il Trionfo del Tempo, ou encore Flavio. Alors d’emblée on est frappé par la direction tonique et le sens théâtral du chef, favorisant la générosité du son de l’orchestre, intensifiant les moments dramatiques comme dans les sinfonie qui soulignent les ...
Roberta Mameli / DR

A Vienne, Amadigi ou l’étourdissante Melissa de Roberta Mameli

C’est avec un opéra de jeunesse, Amadigi di Gaula, que l’infatigable chef Alan Curtis poursuit son incroyable conquête des opéras de Haendel, l’aventure le portant cette fois vers les contrées inquiétantes de la magicienne Melissa qui tente désespérément de conquérir le coeur du chevalier Amadigi, amoureux de la douce Orianna, qui elle même a éconduit le prince Dardano. Difficile sans mise en scène de prendre toute la mesure de la ...
PureHandel300

Haendel pour tous, avec élégance

Avions-nous vraiment besoin d’une nouvelle version de Water Music ou des concerti grossi ? Sans doute pas, même si l’on se laissera vite séduire, à l’usage, par le chic et par l’élégance de la direction de Lars Ulrik Mortensen, spécialiste incontesté du répertoire baroque en général, et de l’univers haendélien en particulier. De même, le European Union Baroque Orchestra joue sans bavure des œuvres manifestement destinées à mettre en valeur ...
icma 2013

Milan : Concert de Gala des ICMA 2013

Pour ce concert de gala annuel des International Classical Music Awards 2013, l’Auditorium de Milan accueillait les lauréats pour une belle soirée de musique. Fondé en 1993, l’Orchestre Verdi de Milan, s’est imposé comme l’une des grandes formations symphoniques européennes sous la baguette, entre autre, de Riccardo Chailly. Outre l’Orchestre laVerdi a, au fil des ans, étoffé ses activités : un chœur, un orchestre baroque et un orchestre amateur complètent une ...
julia lezhneva

Le triomphe de Haendel par René Jacobs

On doit à Marc Minkowski la redécouverte du premier oratorio (profane) de Haendel, Il trionfo del Tempo e del Disinganno (Le triomphe du Temps et de la Désillusion) qu’il enregistre en 1988 chez Erato. Composé en 1707 lors de son séjour à Rome, cet ouvrage de jeunesse (Haendel n’a alors que vingt-deux ans !) est basé sur un livret du cardinal (et célèbre mécène des arts) Benedetto Pamphili. L’oratorio connaîtra ...
David Daniels © DR

A Paris, David Daniels déçoit

Révélation de la Theodora de Glyndebourne sous la direction de William Christie en 1996, David Daniels avait véritablement subjugué et conquis le monde baroque, collectionné les succès puis subitement déserté les scènes européennes. C’est dire combien son come back était attendu, qui plus est dans une œuvre avec laquelle il avait déjà connu le succès : Radamisto de Haendel. Il y a quelques semaines, c’est au Theater an der Wien qu’il ...
Bad Guys

Xavier Sabata : Haendel et les mauvais garçons

« Bad Guys » ou « secondi uomini »? Dans les opéras londoniens de Haendel, les deux catégories allaient souvent de pair, tant il était l’usage de confier au second castrat – souvent un chanteur de moindre envergure, comme par exemple Gaetano Berenstadt pour l’Adalberto d’Ottone ou le Tolemeo de Giulio Cesare – le rôle du « méchant », l’empêcheur de tourner en rond, toujours prêt à ourdir ses complots ...
handel_ghielmi_passacaille

Haendel à l’italienne par Lorenzo Ghielmi

Lorenzo Ghielmi, à la tête de son ensemble La divina armonia, poursuit son exploration des concerti pour orgue de Georg Friedrich Haendel. Il nous avait gratifiés il y a quelque temps d’un premier volume qui avait déjà fait l’objet d’un article. Voici à présent la suite, tournée vers les derniers concerti, les moins joués en fait, à part le célèbre Coucou et rossignol. Cet enregistrement nous permet d’entendre un très ...
marc_minkowski_vign

Cité de la Musique : Minkowski dans son jardin

Difficile de passer à côté : Les Musiciens du Louvre Grenoble fêtent leur trente ans en 2012, l’année correspondant par ailleurs aux cinquantième anniversaire de Marc Minkowski. Programmé rien moins qu’à sept reprises en un peu plus d’un mois entre la Cité de la Musique et la Salle Pleyel, le chef français proposait ici un programme baroque allemand mettant en regard deux tubes du répertoire sacré (Dixit Dominus de Haendel ...
Karina Gauvain (c) DR

Rodelinda brille au Théâtre des Champs-Elysées

Avec Giulio Cesare et Tamerlano, Rodelinda fait partie des trois grands chefs-d’œuvre écrits coup sur coup par un Haendel touché par la grâce de l'inspiration et par la présence de vedettes italiennes comme la capricieuse Cuzzoni ou l'incroyable castrat Senesino. Même si l'opéra ne jouis plus de sa popularité d’antan, il a récemment été donné au Metropolitan de New York avec une distribution prestigieuse dont Renée Fleming et vient de ...
jordi_savallvign

Savall en hommage au style français

Très sollicité à travers le monde, il suffit de voir son planning ahurissant de concerts pour s’en convaincre, Jordi Savall faisait escale à Paris dans un programme sans risque et grand public à tout point de vue (essentiellement du très connu, le chef et gambiste ayant par ailleurs enregistré toutes ces œuvres au cours de sa carrière chez Astrée ou Aliavox). Il proposait au public, venu en nombre Salle Pleyel, ...
glyndbourne_theodora

Theodora à Glyndebourne, superlatif

Theodora faisait partie des nombreux martyrs qui se sont sacrifiés en 304 après Jésus-Christ à Antioche pendant le règne de l’empereur Dioclésien. Un drame qui a inspiré à Georg Friedrich Haendel un oratorio parmi les plus beaux de toute son œuvre religieuse. Pour qui en douterait, cette interprétation superlative est là pour en attester. En 1996, le Festival de Glyndebourne faisait appel au sulfureux metteur en scène Peter Sellars pour la ...
Esther

Esther de Haendel, version 1720

On connaît l’importance qu’eut dans la carrière de Georg Friedrich Haendel la première audition, en 1732, de son oratorio Esther. Destiné alors à contrer diverses entreprises de piratage, l’ouvrage proposé par le compositeur à son public londonien était en réalité la version étoffée d’une œuvre de jeunesse présentée en 1718 à Cannons pour le futur duc de Chandos, auprès de qui Haendel était compositeur en résidence. Le présent enregistrement s’appuie ...
Ann Hallenberg © Artefact

A Beaune, éclatante Agrippine

Comme à son habitude, Beaune ouvre les festivités de ses quatre weekends baroques avec une œuvre de Haendel. Cette année, il s’agit d’une truculente œuvre de jeunesse composée durant la période italienne du compositeur : Agrippina, dont le livret au sujet politico-amoureux, met principalement en scène les stratèges d’une Agrippina prête à l’impossible pour asseoir son fils Nerone sur le trône. C’est Eduardo Lopez Banzo et son ensemble qui devaient initialement ...
Joshua Ellicott © Askonas Holt

Christophers libère Saul à Versailles

Dans le cadre du festival “Le Triomphe de Haendel” de Versailles, l’oratorio Saul se devait d’être à l’affiche car l’œuvre, d’une séduction instrumentale particulièrement développée, fait appel à des solos de harpe, à des chœurs accompagnés de triomphales trompettes ou encore à un chatoyant carillon annonçant l’arrivée de David. Le chef anglais Harry Christophers a su très bien tirer partie de ces beautés musicales en évitant de brider son interprétation ...
John Butt © Agentur

Messie de poche à Versailles

Comment mieux célébrer la fête de la musique qu’en venant écouter l’œuvre la plus monumentale de Haendel, qui plus est dans le cadre idyllique de la Chapelle Royale du Château de Versailles : le fameux Messie ? John Butt et son ensemble l’ont mis au programme du festival « Le Triomphe de Haendel » de Versailles pour deux soirées consécutives (nous assistons à la seconde), œuvre qu’ils connaissent bien puisqu’ils en ont réalisé une récente ...
Nathalie Stutzmann_vign

Duel amoureux pour Nathalie Stutzmann

Artistes en résidence à l’Arsenal de Metz, Nathalie Stutzmann et son ensemble Orfeo 55 parviennent à chacune de leurs apparitions à renouveler le concept de leurs prestations. Après le concert réunissant la contralto française avec le contreténor David Hansen, c’est à un programme conçu autour de duos avec une soprano, la Suédoise Lisa Larsson, qu’était convié ce soir le public messin. Intitulé « Il duello amoroso » – sous-titre de ...
karina_gauvain

Alcina à Versailles : la séduction opère

Lors de cette seconde journée du Festival Haendel à Versailles (après un passionnant Orlando) l’éblouissement est monté d’un cran avec une Alcina qu’on n’est pas prêt d’oublier. En effet Christophe Rousset à la tête de son ensemble Les Talents Lyriques reprend avec bonheur une œuvre qu’il connaît bien pour l’avoir maintes fois mise à son répertoire (on se souvient notamment de son interprétation à la Cité de la Musique de ...
Roberta Mameli © Kohei Take

Orlando ouvre les festivités à Versailles

Après le succès de « Venise Vivaldi Versailles » en 2011, le Château de Versailles propose un passionnant festival intitulé « Le Triomphe de Haendel », regroupant les œuvres majeures du compositeur: les opéras Giulio Cesare, Serxes ou Alcina, mais aussi les oratorios Messiah, Solomon, Saul ou Israel in Egypt, œuvres entremêlées de prestigieux récitals où les contre-ténors sont à l’honneur ainsi que l’incontournable Cecilia Bartoli. C’est avec son chef d’œuvre Orlando que débute le ...
Ariodante

Ariodante brille à Bâle

Peut-on faire d’Ariodante un véritable spectacle théâtral ? Non que l’opéra baroque soit par nature inapte à la scène moderne : ne serait-ce que chez Haendel, des opéras comme Rodelinda, Alcina ou Xerse bénéficient de livrets remarquables qui font la joie des metteurs en scène et du public. Ariodante ne fait hélas pas partie de cette catégorie, comme en témoignent d’ailleurs des deux dernières productions parisiennes de l’œuvre (Jorge Lavelli ...
Sandrine Piau_metz12_vign

Theodora enflamme l’Arsenal

La dernière fois que Theodora, l’oratorio préféré de Haendel, a été donné à l’Arsenal de Metz, la distribution contenait rien moins que Susan Gritton, Robin Blaze, Paul Agnew et Neal Davies, tout ce petit monde étant placé alors sous la direction experte de Paul McCreesh à la tête de ses « Gabrieli Consort and Players ». Ce concert mémorable a été par la suite fixé sur un enregistrement pour la ...
alcina3_lausanne

Alcina chez Ikea à Lausanne

 Deux étages de bois montés sur pilotis, sorte de squelette d’un appartement façon Ikea, voilà l’univers poétique et paradisiaque imaginé par le metteur en scène et chorégraphe Marco Santi et sa décoratrice Katrin Hieronimus pour l’île dont Alcina est la reine. A l’arrière de ce maigre tréteau, un écran vidéo géant projette des images d’écoulements de peintures bleues, vertes ou rouges parasitant ce qui éventuellement pourrait se passer sur la ...
CD_EMI_Icons_Mackerras

Sir Charles Mackerras chez EMI entre 1956 et 1991

Avec ce coffret de 5 CD, la série Icons de EMI rend hommage au chef australien natif de New York, Sir Charles Mackerras, dont la carrière discographique s’étendit de la fin du 78 tours à l’ère la plus moderne de l’enregistrement numérique. Il ne faut d’ailleurs pas se fier à la photographie d’un Mackerras encore bien jeune ornant ce coffret, pouvant laisser croire que nous avons là les enregistrements princeps ...