Mot-clef : Georges Bizet

Verse-nous l’ivresse !

Marie-Nicole Lemieux, verse-nous l’ivresse !

On ne présente plus Marie-Nicole Lemieux, qui, dans Vivaldi, Brahms ou Fauré, a marqué les auditeurs par son timbre aux reflets fauves. Du récital qui vient de paraître chez Naïve, on n’entendra en fait que les airs les plus célèbres, en dehors de la belle scène de Charles VI. On s’en console vite cependant. Le chant allie l’exactitude au naturel et les mots, fermement posés, lui assurent un relief que ...
Bizet et Berlioz à l’auditorium : 2 B comme Bravo ! Bravo !

Bizet et Berlioz à l’auditorium : 2 B comme Bravo ! Bravo !

Anima Eterna Brugge Nombreux sont les auditeurs à s’être déplacés pour écouter le concert offert par Jos van Immerseel à la tête de son ensemble Anima Eterna Brugge. À l’affiche, deux symphonies de grands maîtres français du XIXe siècle : la Symphonie en do majeur de Bizet et la Fantastique de Berlioz. Choisir ces deux œuvres est un choix judicieux puisqu’il permet de bénéficier d’un panorama varié, les esthétiques étant complètement différentes. En ...
Magnifique Nadir de Javier Camarena

Magnifique Nadir de Javier Camarena

Les Pêcheurs de Perles Pour l’ouverture de sa nouvelle saison de concerts, le Pour-Cent-Culturel-Migros déplace l’Opéra de Zurich sur la scène du Victoria Hall pour une représentation concertante d’un des opéras parmi les plus oubliés de Georges Bizet : Les Pêcheurs de Perles. La notoriété de Carmen a pratiquement fait de Bizet le compositeur d’une seule œuvre. Et c’est bien dommage ! Même si l’intrigue amoureuse est faible, même si elle tombe souvent ...
Carmen Side Story

Carmen Side Story à Bordeaux

La saison bordelaise s’ouvre sur un véritable four : distribution inégale, orchestre brouillon, chœur braillard, mise en scène chahutée… Chronique d’une production gâchée. Gâchée, car Janja Vuletic a tout d’une grande Carmen. Le physique bien sûr, à faire pâlir plus d’une consœur. Le timbre de la voix est sombre et généreux, l’ambitus large de sa tessiture lui assure de chanter toutes les notes, la prononciation, si elle peut encore progresser, est soignée. ...
Une Lettonne en Espagne

Elīna Garanča, une Lettonne en Espagne

L’Espagne, c’est sa passion ! Dès son premier album, enregistré pour Deutsche Grammophon en 2006, Elīna Garanča se dédie régulièrement à la musique proprement espagnole ou inspirée par la culture ibérique. A Düsseldorf aussi, l’Espagne est à l’honneur. Annoncé comme un concert pour promouvoir son dernier CD (intitulé «Habanera»), le programme varie pourtant sensiblement. Certes, on retrouve certaines compositions espagnoles, on retrouve Carmen aussi, mais à côté, on découvre également des ...
Paavo Järvi dirige Bizet

Paavo Järvi dirige Bizet

Pour son premier disque avec son nouvel orchestre de Paris, Paavo Järvi a décidé de mettre Bizet à l’honneur. L’idée s’avère bonne car le programme choisi est à la fois exigeant et relativement rare pour jauger un orchestre par rapport à d’autres versions. On pense en particulier à la Fantaisie symphonique : souvenirs de Rome qui n’encombre pas les bac des disquaires ! Quant à la Symphonie en ut, il s’agit ...
Bon Bizet de Russie

Bon Bizet de Russie

Festival Etoiles des nuits blanches Avec Tugan Sokhiev pour diriger Carmen, Valery Gergiev et le XVIIIème festival «Etoiles des nuits blanches» ont trouvé l’homme de la situation, aussi à l’aise avec le répertoire russe que français puisqu’il dirige l’Orchestre du Capitole de Toulouse depuis 2005. L’ouverture est prise avec un panache berliozien, ce qui est de circonstance à Saint-Pétersbourg où le compositeur avait été reçu et fêté comme il ne l’aura ...
Concert de Noël

Concert de Noël à l’OPL avec Alain Altinoglu

Orchestre philharmonique de Liège L’Orchestre Philharmonique de Liège a pour habitude de choyer son public à l’occasion de son concert de Noël. Cette saison, la programmation se voulait accessible aux oreilles les plus jeunes avec comme produit d’appel le célèbre Casse-noisette. La direction de l’orchestre était confiée au jeune chef Alain Altinoglu, très en vogue actuellement (il vient de diriger i>Salome à l’Opéra de Paris avec succès). Avant cela, le monde ...
Une Carmen de salon

Une Carmen de salon

Les décors étaient beaux et imposants, la mise en scène fut très classique, à la fois sans surprise et pourtant très fraîche. Le reste fut approximatif voire décevant. Les chœurs surtout, très peu ensembles, les dictions rapides étaient toutes dissolues, particulièrement les voix de femmes. Les plus grands airs, furent tous largement escamotés, tantôt par les chœurs, incapables d’articuler, tantôt par des solistes sans voix. La seule voix réellement présente ...
Une question de feeling

Janine Jansen, une question de feeling

A Paris, Janine Jansen (lire notre entretien) contourne les sentiers battus. En sonate, dans une création contemporaine ou un concerto de Beethoven, rien dans ses débuts français ne ressemble à un plan de lancement pour virtuose. Répertoire audacieux, succès à l’international : pas étonnant que son Beethoven, récemment enregistré avec Paavo Järvi qui dirige ce soir l’Orchestre de Paris, puisse alimenter ici une polémique. Mais l’artiste n’est ni à une transgression – ...
Pour un plateau d’exception

Carmen londonienne : pour un plateau d’exception

Malgré les défauts de la production de Francesca Zambello, il fallait être des spectateurs de cette Carmen londonienne, ne fut-ce que pour voir et entendre un grand couple d’opéra. Car Elīna Garanča a tout pour être la grande Carmen des dix années à venir. Le timbre est somptueux, la voix bien menée et projetée, et l’actrice très crédible, belle et majestueuse. Il ne lui manque qu’un accent français un peu ...
La tragédie de Carmen

La tragédie de Carmen avec Anna Caterina Antonacci et Jonas Kaufmann

Ce DVD apporte la preuve qu’il n’est pas impossible à notre époque de concilier grand spectacle, réalisme historique et couleur locale avec justesse, vérité et intensité dramatiques. La mise en scène de Francesca Zambello excelle en effet autant dans la peinture de la vie bohémienne andalouse que dans la direction d’acteurs, particulièrement soignée dans cette présentation du chef-d’œuvre de Bizet. Le spectacle montre des scènes de foule parfaitement réglées, notamment ...
Le rêve brisé

Les Pêcheurs de perles, le rêve brisé

Les vents soufflent du côté de l’océan Indien, apportant entre deux moussons, de profondes modifications climatiques. Les doux sortilèges de Lakmé ont fait place à la tempête des sentiments qui secoue la prêtresse Leïla des Pêcheurs de perles. Deuxième production de sa 29e saison, l’Opéra de Montréal présente le premier ouvrage important de Georges Bizet : Les pêcheurs de perles, opéra écrit par un tout jeune homme de 25 ans. ...
Brigitte Hool, Micaëla de velours

Brigitte Hool, Micaëla de velours

Carmen Au tomber du rideau, le chef d’orchestre Cyril Diedrich s’avançant sur le devant de la scène salue avec, à ses côtés, tous les musiciens de l’Orchestre de Chambre de Lausanne. Un hommage bien mérité à une formation qui sait comme aucune autre anticiper et s’immiscer admirablement dans la sensibilité musicale des chefs qui la dirigent. Et dans ce Carmen, il le démontre avec brio. Certes, la direction sans effet de ...
Le Bizet de Minkowski : la déception

Le Bizet de Minkowski : la déception

Quelques précisions pour commencer. On nous propose un programme de Georges Bizet comportant le Prélude et les trois Entractes de Carmen (1875) d’une part, et, d’autre part, et dans cet ordre, la Suite d’orchestre n° 1 (1872), une sélection de neuf numéros de la musique de scène (1872) et enfin de la Suite n° 2 (1879) dans l’orchestration d’Ernest Guiraud. Il s’agit là de la musique de L’Arlésienne. A priori un ...
Carmen rendue à sa vérité théâtrale

Carmen rendue à sa vérité théâtrale

Deux mois après nous avoir superbement révélé les côtés les plus sombres de Pelléas et Mélisande, Gilles Bouillon a décidé, pour cette nouvelle production, de rendre Carmen à sa vérité théâtrale première, en la libérant des tics et des pesanteurs imposées par une certaine tradition interprétative. Il estime en effet, à fort juste titre, que Bizet et ses librettistes ont fait preuve d’un tel instinct, dans la construction dramatique comme ...
On a retrouvé Jonathan !

On a retrouvé Jonathan !

Concert de Nouvel An Les grands espaces du Far-West, les règlements de compte entre bandits de grands chemins... voilà qui n’est pas banal dans un concert de Nouvel An. Avignon n’est pas Vienne, et si Strauss ne pouvait être oublié (quelle réussite dans le Pizzicato, léger sans mièvrerie, allègre sans précipitation !), Jonathan Schiffman n’oublie pas, lui, qu’il est américain. Il a donc décidé, pour toute cette programmation 2007-2008, de faire entrer ...
Puccini dope Laurent Naouri

Puccini dope Laurent Naouri

Djamileh et Il Tabarro Si l’écrivain italien Alessandro Baricco s’offre la liberté de réinventer l’intrigue de Die Zauberflöte en réécrivant les dialogues d’Emmanuel Schikaneder dans la production turinoise de cette saison, pourquoi le metteur en scène Christopher Alden ne s’arrogerait-il pas le droit de changer l’épilogue du Djamileh de Georges Bizet ? L’art, ce doit être cela. Changer ce qui existe déjà. En totale dénégation du livret de Louis Gallet, au lieu d’un sultan ...
Don José sauve Carmen

Le Don José de Marcelo Álvarez sauve Carmen

Théâtre du Capitole de Toulouse Voici donc enfin, dix ans après, la reprise tant attendue de cette Carmen qui avait vu le triomphe de Béatrice Uria-Monzon. La mise en scène de Nicolas Joël, très sobre, fuit la couleur facile d’une Espagne de carte postale. Trop sobre peut-être, on pourrait même la trouver par moments bien statique, particulièrement dans le traitement des chœurs. De bonnes idées ne peuvent racheter totalement une certaine ...
On a « pêché une perle » !

Bizet par Lodéon : On a « pêché une perle » !

Entré à l’âge de neuf ans au Conservatoire de Paris, Georges Bizet n’a plus que quelques années à vivre lorsqu’il commence à travailler à l’œuvre qui restera son seul grand succès universel : Carmen, créée en 1875. Malgré une réception mitigée tant de la part des critiques que du public, cet opéra deviendra le plus joué au monde. Frédéric Lodéon s’inscrit parmi les meilleurs chefs d’orchestre qui s’y sont essayés. Directeur de ...
¿ Ole ? Si, ma non troppo !

¿ Ole ? Si, ma non troppo !

Carmen « C’est sur la place brûlée de soleil, reflétée par les murs blanchis, que commence notre histoire… A la fin, c’est sur la place qu’au printemps l’on assistera à la corrida sanglante… » C’est ainsi qu’Olivier Desbordes explique son choix du décor unique pour les quatre actes, décor parfois agrémenté d’un tapis rouge ou bien des ballots des contrebandiers. Depuis trente ans on a tendance à faire des mises en scène dépouillées, ...
Le rôle de Don José transcendé par Georges Thill

Le rôle de Don José transcendé par Georges Thill

Dès l’apparition de l’enregistrement électrique en 1925, La Voix de son Maître et la Columbia françaises rivalisèrent d’ingéniosité pour offrir aux discophiles divers opéras, principalement français, dans des versions plus ou moins intégrales : citons, parmi les premiers gravés par Columbia, Carmen (1928), Pelléas et Mélisande (1928), Manon (1928/29), L’Heure espagnole (1929), Werther (1931), Mignon (1932), Louise (1935), Otello (1935). De plus, Columbia eut la main heureuse en engageant le ténor ...
Le World Philharmonic Orchestra revit sous la baguette de Yutaka Sado

Le World Philharmonic Orchestra revit sous la baguette de Yutaka Sado

Ce disque enregistré lors de la dernière Fête de la musique nous remémore un événement qui n’est pas anodin : la reconstitution du World Philharmonic Orchestra. On se souvient que cet ensemble, créé en 1985, rassemblait une fois l’an des solistes des orchestres de tous les continents pour transmettre un message de solidarité et de paix à toute l’humanité. Lors de sa création, l’orchestre fut dirigé par Carlo Maria Giulini en ...
Sans l’âme de la femme fatale

Sans l’âme de la femme fatale

Carmen Afin de souligner le centenaire de la naissance de Raoul Jobin, l’Opéra de Québec a dédié la production de Carmen à la mémoire de l’un des ténors les plus illustres du XXe siècle. Il est vrai que le monde lyrique reconnaît les qualités uniques du grand artiste québécois. Malheureusement, on est en droit de se demander si celui-ci n’a pas eu quelques soubresauts d’outre-tombe, lors de la première. Un décor ...
Carmen seule et vulnérable

Carmen seule et vulnérable

Une manufacture de tabacs transformée en bordel (qui remplace également la taverne de Lillas Pastia), pas de Manzanilla ni de danses espagnoles, des enfants qui font tout sauf imiter une garde montante, un torero sans arènes – voici encore une mise en scène de Carmen qui évite soigneusement les éléments espagnols dits folkloriques. Comme si ce folklore n’était pas présent dans la musique ! Le texte aussi est souvent en contradiction ...
Noé entre Palestiniens et extra-terrestres

Noé entre Palestiniens et extra-terrestres

Ce fut une petite sensation à Compiègne en octobre 2004 : la création mondiale dans la version française de Noé, opéra inachevé de Fromental Halévy, complété par Georges Bizet et une troisième main anonyme, dont les seules représentations avaient eu lieu en Allemagne dans les années 1880. Aujourd’hui, le label suisse Cascavelle nous présente cette découverte en DVD. L’enregistrement – disons-le d’emblée – nous laisse un peu perplexe. C’est d’abord la faute ...
I Musici de Montréal, Arabesques ensorcelantes

I Musici de Montréal, Arabesques ensorcelantes

La renommée de l’orchestre de chambre I Musici de Montréal dépasse largement nos frontières. Fondé en 1983 par Yuli Turovsky, l’ensemble jouit d’une réputation méritée tant au Canada qu’à l’étranger. Cette nouvelle parution – la première chez Analekta – enregistrée à l’Église de la Nativité de la Sainte-Vierge de La Prairie, révèle bien des surprises. Ubiquiste de corps et d’esprit, Yuli Turovsky, chef d’orchestre et soliste, apporte une touche personnelle ...
Intégrale Beniamino Gigli, volume 11

Intégrale Beniamino Gigli, volume 11

La firme Naxos publie le onzième volume de la collection consacrée aux enregistrements de Beniamino Gigli ne faisant pas partie d’intégrales. Nous en arrivons aux années de guerre (1941-1943) durant lesquelles les prestations du ténor se trouvaient principalement confinées en Italie, années qu’il qualifie dans ses mémoires de « six ans d’immobilité et de relatif isolement ». On trouve un peu de tout dans les pièces présentées : le lamento de Federico de l’Arlesiana de ...
A bout de souffre

A bout de souffre

Carmen Pour clore sa saison, l’Opéra de Lausanne met à son affiche l’opéra qui est vraisemblablement le plus connu de l’histoire de l’art lyrique : Carmen. Le chef-d’œuvre de Bizet est présenté dans une production du Welsh National Opera qu’ont monté Patrice Caurier et Moshe Leiser. Un tandem qui a permis à nombre d’ouvrages d’être présentés dans les murs du Théâtre municipal de la capitale vaudoise sous les meilleurs auspices scéniques qui ...
L’arc solaire du destin

Carmen, l’arc solaire du destin

Elle a, dans sa laideur piquante, Un grain de sel de cette mer D’où jaillit, nue et provocante, L’âcre Vénus du gouffre amer. Carmen. Théophile Gautier Carmen est unique et pourtant toutes les femmes se reconnaissent en elle. Sa fascination est telle qu’elle attire un large public qui d’ordinaire ne fréquente pas les théâtres lyriques. Les amateurs de tout acabit et autres aficionados confondus viennent entendre chanter et voir mourir la ...