Mot-clef : Gerard Mortier

Prix Diaghilev décerné à titre posthume à Gerard Mortier

Créé en 2012, le Prix Diaghilev est décerné chaque année à Perm à l'occasion du Festival Diaghilev. Ce prix est remis à un producteur exécutif de spectacle musical, ballet comme opéra, après une sélection de productions considérées comme remarquables au niveau mondial. Exceptionnellement cette année le Prix Diaghilev a été décerné post-morte à Gerard Mortier (Président du jury de ce prix en 2012 et 2013) pour l'ensemble de son action. Les ...

Hommage posthume à Gerard Mortier par le gouvernement espagnol

Le Conseil des Ministres du gouvernement du Royaume d'Espagne, sur proposition de Jose Ignacio Wert, Ministre de l'Education, de la Culture et des Sports, a décidé de donner à titre posthume à Gererd Mortier la Médaille d'Or du Mérite des Beaux-arts. Cette distinction est la plus élevée d'Espagne dans le domaine des arts.
gerard mortier L Venance

Gerard Mortier (1943-2014), toujours de l’avant

Gerard Mortier voit le jour à Gand, le 25 novembre 1943. Il est le fils d’un boulanger. Dans sa ville natale, et sous l’influence d’un des professeurs d’une sévère école secondaire, il découvre la littérature et le théâtre. Gerard Mortier étudie ensuit le droit, mais il penche déjà vers le monde de la culture et en particulier celui de la musique en étant particulièrement actif dans l’association des jeunes de ...
SONY DSC

Le Festival de Salzbourg à la croisée des chemins

Salzbourg 2013 est à peine fini qu’il faut déjà songer à l’avenir : le 25 septembre prochain, le conseil d’administration du Festival choisira le successeur d’Alexander Pereira, deux ans après son entrée en fonction pour un mandat de cinq ans qu’il abandonnera à la fin de l’édition 2014, deux ans avant le terme. Ce genre de ruptures de contrat n’est pas exceptionnel dans le monde de la culture ; mais le problème ...

Joan Matabosch à Madrid

Joan Matabosch à été nommé à la tête du Teatro Real de Madrid, il prendra, en 2016, la succession de Gerard Mortier.  Joan Matabosch est directeur du Liceu de Barcelone depuis 1996. Les regards se tournent désormais vers Gerard Mortier. Le Belge avait menacé de quitter son poste immédiatement s'il n'était pas impliqué dans la nomination de son successeur car il refusait l'idée du gouvernement espagnol de nommer, à Madrid, un ...
Dissidente Iphigénie

Dissidente Iphigénie par Krzysztof Warlikowski

Iphigénie en Tauride Depuis 2004, les choix de Gérard Mortier auront-ils réussi à faire évoluer le goût du public parisien, jugé conservateur? En guise de test, on reprendra à l’Opéra Garnier Iphigénie en Tauride de Glück dans la mise en scène controversée du polonais Krzysztof Warlikowski (2006). L’argument est transposé de nos jours dans une maison de retraite aux allures d’asile psychiatrique communiste. Iphigénie, âgée, hantée par son passé revit son épopée en ...
… la liberté … ?

Il Prigioniero… la liberté … ?

Après Parsifal, après Wozzeck, Gerard Mortier a décidé de plonger un peu plus le public parisien dans les abîmes de l’expressionnisme dépressif avec ce Prigioniero de Dallapiccola. Le compositeur, quand il écrivit son opéra entre 1944 et 1948, se remettait à peine de la gifle qu’il reçut du fascisme. Contrairement à d’autres dictatures européennes, le fascisme mussolinien a encouragé les arts. De grands noms ont soutenu ce régime (on a ...
Huis clos freudien

Huis clos freudien

Angers-Nantes-Opéra Ouvrir une saison avec Béla Bartók, il fallait oser. La salle flambante neuve Le Quai s’est pourtant remplie d’un public enthousiaste pour le premier spectacle lyrique dans ce lieu depuis son inauguration en mai dernier. Venu de Strasbourg, la vision du Mandarin merveilleux de Lucinda Childs renoue avec l’esprit de pantomime d’origine. L’argument – considéré comme licencieux le jour de la création - est à peine retouché : trois voyous obligent une ...
Une ère nouvelle à La Monnaie, première partie

Une ère nouvelle à La Monnaie, première partie

Changement d’ère à La Monnaie. Après les quinze ans du mandat de Bernard Foccroulle parti à Aix-en-Provence, le théâtre lyrique national belge débute une nouvelle période sous la houlette de Peter de Caluwé. Ancien assistant de Gérard Mortier dans ces mêmes murs, Peter de Caluwé s’est surtout fait connaître comme chef des castings à l’opéra d’Amsterdam. Comme tout passage de relais, son arrivée s’effectue avec un changement dans la communication : ...
Fantômas, Arsène Lupin, Cardillac ?

Fantômas, Arsène Lupin, Cardillac ?

Le label Bel Air Classiques nous propose de manière fort opportune l’édition en DVD du spectacle d’ouverture de la saison 2005-2006 de l’Opéra national de Paris. Les opéras de Hindemith sont, en dehors du monde germanique, très rares à la scène. C’est donc avec grand intérêt que l’on se satisfaisait à l’idée de pouvoir redécouvrir sur ce support cette pièce et cette production. Impatient de composer un premier « vrai » opéra après ...
La Monnaie de Bernard Foccroulle

La Monnaie de Bernard Foccroulle

C’est de tradition, un directeur d’opéra qui termine son mandat se voit célébrer par un ouvrage. Gérard Mortier, le prédécesseur de Bernard Foccroulle au Théâtre Royal de La Monnaie de Bruxelles, avait eu son peu modeste La Monnaie de Gérard Mortier. Son successeur n’étant pas adepte du culte de la personnalité, il se retranche derrière un humble : La Monnaie, les coulisses de l’Opéra. Le programme de ce livre est de retracer ...
Crapoteuses Noces de Figaro

Crapoteuses Noces de Figaro

Les tenants et aboutissants du foisonnant marché du DVD lyrique sont parfois difficiles à comprendre. Exemple nous en est fourni par ce DVD, qui possède bien peu des qualités musicales ou scéniques qui pourraient en faire un achat recommandable. La production des Nozze di Figaro qu’immortalise ce DVD fut créée à Salzbourg en 2001, lors de la dernière année du mandat de Gérard Mortier à la direction du Festival, et reprogrammée ...
Gérard Mortier. Le petit livre rouge de l’élitisme égalitaire ?

Gerard Mortier. Le petit livre rouge de l’élitisme égalitaire ?

Le label discographique Naïve se lance dans l’édition d’une nouvelle collection intitulée « parcours musique », dont le premier volume est consacré à Gerard Mortier. On notera, intéressé mais plutôt circonspect, que le début de cette série dédiée aux musiciens est le portait d’un directeur d’opéra ! Contamination venue des arts plastiques où les commissaires des expositions sont devenus aussi importants, voir plus, que les artistes eux-mêmes ! Incontestablement Gérard Mortier est une personnalité ...
Entrez dans la ronde !

« Reigen » de Philippe Boesmans à l’Opéra de Lausanne

Pour sa production annuelle estampillée « moderne », l’Opéra de Lausanne proposait en ce milieu d’automne Reigen (La Ronde) de Philippe Boesmans d’après la pièce éponyme et sulfureuse d’Arthur Schnitzler. Gérard Mortier, alors Directeur du Théâtre de la Monnaie à Bruxelles, aborda vers la fin des années quatre-vingt le metteur en scène Luc Bondy, qui venait de remporter un vif succès avec son Couronnement de Poppée, pour lui proposer d’écrire un livret ...

… Ou comment avoir vingt ans ouvre la porte à l’éternité …

Mark Minkowski / Les Musiciens du Louvre « Rameau est la récompense de notre fatigue et l’un de nos plus chers étonnements ». Jacques Rivière – « Etudes » (1909) Le 20 mars 1982, en l’Eglise Saint-Merry à Paris, un nouvel ensemble, les Musiciens du Louvre, donnait un premier concert, sous la direction de Marc Minkowski, avec des concertos de Bach, Haendel et Vivaldi. Depuis, que de chemin parcouru, concerts et enregistrements à la clé, jusqu’à l’installation à ...