Mot-clef : Gustav Mahler

William Steinberg dirige Mahler : le chaînon manquant ?

William Steinberg dirige Mahler : le chaînon manquant ?

Grand chef d’orchestre, père de Pinchas Steinberg, William Steinberg a surtout fait carrière aux Etats-Unis. Ses passages à la tête des orchestres de Boston et surtout de Pittsburgh, restent des grands moments de la musique aux USA. Enregistrée lors d’une invitation du chef à diriger l’orchestre de la radio de Cologne, cette lecture de la symphonie n°2 de Mahler, est historiquement importante. En effet, elle documente un passage de relais, ...
Essai transformé

Essai transformé

Orchestre Dijon-Bourgogne Surprenante, l’adaptation pour orchestre de chambre de ces cycles de lieder que l’on a l’habitude d’écouter avec le poids de l’orchestre, même si celui-ci est employé avec parcimonie par Gustav Mahler… Pari tenu par David Walter, hautboïste de formation et arrangeur confirmé, pour les Rückert Lieder, et qui suit ainsi les traces d’Arnold Schönberg. On trouve dans les poèmes de Friedrich Rückert (1788-1866) tour à tour le thème de la ...
Thomas Hampson revisite Mahler

Thomas Hampson revisite Mahler

En 1991 déjà, le baryton américain Thomas Hampson, en compagnie du piano de Geoffrey Parsons, marquait de son empreinte la version originale pour voix et piano de Des Knaben Wunderhorn. Une passion pour l’œuvre de Mahler qu’il avait acquit au début de sa carrière quand le chef Leonard Bernstein l’appela une année plus tôt pour enregistrer les Lieder eines fahrende Gesellen, les Kindertotenlieder et les Rückert-Lieder en compagnie des Wiener ...
Rattle : 25 ans après !

Rattle : 25 ans après !

En 1986, Simon Rattle, alors jeune directeur musical de l’orchestre symphonique de Birmingham avait enregistré cette même symphonie n°2 de Mahler, en prélude à un cycle complet des symphonies qui s’était terminé à Berlin, en 2002, avec l’enregistrement de la symphonie n°5. Mais, années Mahler obligent, le chef anglais remet son Mahler sur le métier. Venant après une excellente symphonie n°9 (récompensée d’une Clef de Resmusica), cette nouvelle lecture est ...
Esa-Pekka Salonen

Esa-Pekka Salonen : Parcours du chef d’orchestre

Pendant de nombreuses années, Esa-Pekka Salonen était plus reconnu pour ses activités de chef d’orchestre que par ses compositions. Si désormais, la facette créatrice l’a consacré comme compositeur majeur, il n’en reste pas moins un virtuose de la baguette. À la tête des orchestres de la radio suédoise, puis du Los Angeles Philharmonic et désormais du Philharmonia orchestra de Londres, le chef a laissé des enregistrements majeurs et marqué le ...
Le Mahler de Manfred Honeck

Le Mahler de Manfred Honeck à Pittsburgh

À la tête de son orchestre de Pittsburgh, Manfred Honeck poursuit son exploration des symphonies de Mahler. Venant après une fort belle symphonie n°1, cette symphonie n°4 nous fait encore monter d’un cran en termes qualitatifs. Comme tous les symphonies de Mahler, la multiplication de versions a débouché sur de belles lectures contemporaines ; on peut ainsi citer les disques de Yœl Levi (Telarc), Michael-Tilson Thomas (SFS), Bernard Haitink (avec ...
Lumières sur la musique de l’avenir

Lumières sur la musique de l’avenir par Vladimir Jurowski

Liszt, Wagner et Mahler n’ont pas grand chose à voir avec «l’Époque des Lumières», ni avec l’Orchestre du même nom, qui s’aventure ici hors de son territoire habituel. A en juger par la tiédeur des applaudissements, le résultat a dérangé les habitudes, et il suffisait de tendre l’oreille à l’entracte pour percevoir des remarques perplexes, du type : «ces instruments anciens, ça n’est pas maîtrisé», «dans Mahler, ça ne peut pas ...
Le raffinement à l’américaine

Thomas Hampson, le raffinement à l’américaine

A Paris, on ne l’avait plus entendu depuis un moment Thomas Hampson, « le plus grand baryton américain » du moment fait un retour solo fracassant avec un récital comble au Théâtre des Champs Elysées. Fracassant, oui, mais distingué. Tout dans son attitude, sa musicalité et son répertoire confirment un artiste de grande classe dont les choix avisés commencent par le pianiste. Wolfram Rieger, déjà présent à ses côtés au Châtelet ...
La grande classe

Mariss Jansons, la grande classe

C’est désormais une bien bonne habitude que de retrouver le Bayerischen Rundfunk et son chef Mariss Jansons pour un concert de fin d’automne au Théâtre des Champs-Élysées. Etait-ce le temps plus qu’hivernal mais le public parisien avait laissé quelques places libres alors que le couple chef-orchestre qui nous attendait est un des meilleurs de la planète musicale actuelle. Les absents ont eu clairement tort car, une fois de plus le ...

Le Mahler aérien de Jansons

La radio bavaroise n’a pas de chance avec ses pianistes : après Murray Perahia, c’est au tour d’András Schiff d’annuler au dernier moment sa participation à ce concert, qui prend place dans une double intégrale en cours, celle des concertos de Beethoven et celle des symphonies de Gustav Mahler. Au moins, cette fois, le remplaçant est de valeur : la version que donne Lars Vogt du concerto de Beethoven est tout sauf ...
Sans surprises

Sans surprises

C’est un plaisir d’aller au concert pour y savourer des œuvres connues du répertoire romantique : on espère ainsi avoir l’impression de retrouver ses émois de jeune mélomane avide de sentimentalité, sans doute… Le Concerto pour piano de Grieg offre en effet toute la palette de contrastes nécessaires pour évoquer les affects qui «touchent l’âme», et Jean-Yves Thibaudet possède dans son jeu des ressources assez variées pour combler un public qui ne ...
En plein cœur du  marathon Mahler de Valery Gergiev

En plein cœur du marathon Mahler de Valery Gergiev

Orchestre du Théâtre Mariinsky C’est à un véritable marathon Gustav Mahler que nous conviaient entre le 11 et 13 décembre Valery Gergiev et ses troupes du Mariinsky, avec cinq symphonies données en trois concerts consécutifs. C’était ainsi le deuxième épisode du cycle Mahler Gergiev commencé le 8 septembre avec la Symphonie n°8, qui se clôturera fin mars 2011, avec une dernière salve de trois concerts pour les trois symphonies restantes (les ...
Mahler par Jansons

Troisième de Mahler par Jansons : un interprète devenu artiste créateur

Aujourd’hui comme hier, les bons chefs ne manquent pas ; aujourd’hui comme hier, certains prennent soudain une dimension supplémentaire qui les met en quelque sorte hors concours : parmi ces interprètes devenus artistes créateurs à part entière en se mettant, humblement, au service de la musique des autres, il y a depuis longtemps déjà Claudio Abbado ; il est désormais évident que Mariss Jansons est également de ceux-là. Ce concert mahlérien qui attire ...
Indispensable anthologie du Lied

Indispensable anthologie du Lied

Buchet Chastel Enfin un recueil paraît, regroupant les principaux poèmes mis en musique par les compositeurs appartenant au romantisme germanique depuis les précurseurs, Reichardt et Mozart, jusqu’à Zemlinski et Schönberg. Soit quelques sept cents textes, dont tous ceux formant des cycles, proposés avec leur traduction française. Entreprise réalisée par Hélène Cao, musicologue, auteur d’ouvrages sur Claude Debussy, Louis Spohr et Thomas Adès, responsable du choix des textes et auteur de l’introduction, ...
Le Mahler du peuple !

Le Mahler du peuple !

À l’occasion des 150 ans de la mort de Gustav Mahler, Universal a demandé aux mélomanes du monde entier de réaliser, à partir des fonds de la multinationale, une intégrale idéale ! En cette période de fin d’année, DGG édite ce joli coffret sous le titre «The People’s Edition». Outre le côté sympathique de l’entreprise, il faut saluer l’initiative qui montre que le mélomane aime un Mahler puissant, orchestral et plutôt subjectif ! ...
Fischer-Dieskau, the Birthday edition

Dietrich Fischer-Dieskau, the Birthday edition

Remarqué pour ses nouvelles parutions comme pour ses rééditions d’archives, le label Audite célèbre les 85 ans de Dietrich Fischer-Dieskau avec quatre albums inédits. Ces enregistrements radiophoniques, retranscrits à partir des bandes originales, redisent l’art humble et glorieux de l’infatigable liedersänger. Le programme de ce récital Mahler, capté à Berlin en 1971, sera gravé sept ans plus tard pour EMI. Ce document n’en est pas moins exceptionnel, offrant une voix ...
Le triomphe de Christian Thielemann !

Le triomphe de Christian Thielemann !

Orchestre Philharmonique de Munich Le cycle de concerts des orchestres internationaux du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles s’ouvrait avec la venue de l’Orchestre Philharmonique de Munich et de son chef Christian Thielemann. Mais la tête d’affiche de la soirée était sans contexte la soliste : la soprano américaine Renée Fleming ! La diva avait fait la réouverture, en 2000, de la grande salle de concert bruxelloise après une fermeture temporaire pour travaux. La ...
Mahler, Symphonie n°2

Mahler, Symphonie n°2 par John Neschling

Orchestre Philharmonique de Liège L’histoire de l’Orchestre Philharmonique de Liège est intimement liée à la Symphonie n°2 de Mahler. En 1898, Sylvain Dupuis la dirigeait au Conservatoire de Liège (l’actuelle Salle Philharmonique) alors que sa création en 1895 avait été largement boudée par la critique. En 1899, c’est Mahler lui même qui dirigeait sa composition à Liège devant un public enthousiaste. En 2000, la symphonie inaugurait la Salle Philharmonique après d’importants ...
L’extase cohérente

Mahler, Janowski, Iris Vermillion, l’extase cohérente

Orchestre de la Suisse Romande « Aufersteh’n, ja aufersteh’n wirst du ». Quand, dans un impalpable pianissimo, les quatre-vingt membres du Rundfunkchor de Berlin entonnent cette promesse de résurrection au dernier mouvement de la Symphonie n°2 de Mahler, on comprend soudain que l’art musical atteint son apogée. Tant dans l’œuvre sublime du compositeur que dans l’interprétation des musiciens. Il ne reste qu’une quinzaine de minutes avant l’accord final de cette tourmente musicale, de ...
Fin d’intégrale Mahler par Pierre Boulez

Fin d’intégrale Mahler par Pierre Boulez

Les célébrations des 85 ans de Pierre Boulez et des 150 ans de la naissance de Gustav Mahler étaient un bon prétexte pour publier le dernier album de son intégrale des symphonies et des lieder avec orchestre. Commencée, en 1995, avec une symphonie n°6 gravée à Vienne, cette somme se termine par cette lecture des Knaben Wunderhorn avec le Cleveland Orchestra, l’un des orchestres préférés du chef. Pierre Boulez aura ...
Retour aux sources

Retour aux sources pour Christian Thielemann

Que d’anniversaires ! On savait que 2010 et 2011 marquaient les 150 ans de la naissance et les 100 ans de la mort de Gustav Mahler ; les concerts de prestige où Christian Thielemann dirigeait sa Symphonie n°8 marquaient cependant aussi les 100 ans de la création de cette œuvre, par le même orchestre, mais pas dans le même lieu : l’immense salle qui l’a accueillie existe toujours à l’ouest du centre-ville de ...
Chailly et ses deux amours : Mahler et Berio

Chailly et ses deux amours : Mahler et Berio

Quand on pense à l’Italie musicale, on pense un peu trop souvent à ce long XIXe siècle entièrement dominé pour le meilleur et pour le pire par le triomphe de la voix et d’une sentimentalité à fleur de peau ; beaucoup moins à cette génération d’après guerre entraînée par les figures de Luciano Berio et de Luigi Nono, animés d’un inextinguible besoin d’aventure, portés par leurs convictions politiques et qui trouvaient ...
Abbado dirige Mahler : le grand chic symphonique

Abbado dirige Mahler : le grand chic symphonique

Le label Euroarts poursuit son édition annuelle des symphonies de Mahler avec Claudio Abbado dans le cadre du festival de Lucerne. Alors qu’une nouvelle symphonie n°4 est annoncée pour l’hiver, le mélomane peut déjà compléter sa collection avec les symphonies n°2, n°3, n°5, n°6 et n°7. On imagine que le chef, en complicité avec le festival suisse, ira au bout de ce qui sera sa seconde intégrale complète et ...
Le Chant de la terre à Liège

Le Chant de la terre à Liège

Orchestre Philharmonique de Liège Après deux grands concerts donnés en plein air au cœur de Liège dans le cadre des fêtes de Wallonie, l’OPL ouvrait réellement sa saison ce vendredi à travers un programme aux accents germaniques prononcés. La première pièce, Siefried-Ydill, nous invite dans l’intimité du couple Wagner. L’œuvre de 1870 a en effet été composée par l’auteur du Ring comme un cadeau d’anniversaire à l’attention des trente-trois ans ...
Gatti et Goerne font un malheur

Gatti et Goerne font un malheur

On ne saura sans doute jamais qui d’entre Matthias Goerne ou Mahler a rempli le Châtelet ce jeudi soir. Ce dont on est sûr par contre, c’est qu’à eux quatre - avec Daniele Gatti et l’Orchestre National de France –, ils ont mis le public debout. Dès le début du cycle «Tout Mahler par Gatti», le chef avait confirmé son affinité avec le compositeur et Gœrne avait habité les lieder ...
Un Mahler de plus, sans plus

Un Mahler de plus, sans plus

Orchestre Philharmonique de Rotterdam Coïncidence de la programmation parisienne, Yannick Nézet-Séguin, successeur de Valery Gergiev à la tête du Philharmonique de Rotterdam, suit de près son prédécesseur qui officiait Salle Pleyel quelques jours plus tôt, dans une autre symphonie de Mahler. Pour faire comme tout le monde, au risque de surdose mahlérienne dont nous ne sommes pas sortis, puisqu’après 2010, année du 150ième anniversaire de la naissance du compositeur, 2011 ...
Les hautes sphères mahlériennes

Gergiev en hautes sphères mahlériennes

«Réaliser ce qui semblait irréalisable», tel était le défi que se lançait Gustav Mahler en écrivant sa Symphonie n°8 dont les sept précédentes n’auraient été que des préludes. Avec l’extravagance de son effectif orchestral (les vents par cinq et la présence de cinq claviers dont l’orgue et l’harmonium) ajouté de trois chœurs, avec la singularité de la forme (deux parties sans référence au modèle traditionnel) et l’hétérogénéité des sources (un ...
Salonen, un grand mahlérien !

Esa-Pekka Salonen, un grand mahlérien !

Même si l’on est un admirateur d’Esa-Pekka Salonen (ce que l’auteur de ces lignes concède volontiers), force est de constater qu’on ne l’aurait jamais considéré comme un interprète majeur de Gustav Mahler. Jusqu’à ce disque, son apport à la discographie Mahler est assez maigre. Si l’on passe sur deux curiosités exotiques : la symphonie n°4 avec Barbara Hendricks et le Chant de la Terre avec Domingo, son enregistrement de la symphonie ...
Leonidas Kavakos, en maître d’émotions

Leonidas Kavakos, en maître d’émotions

Menuhin Festival Gstaad 2010 Une demi-heure avant le concert, Valery Gergiev se soumet en complète décontraction aux feux d’un interviewer qui porte son unique intérêt sur le la Symphonie n° 5 de Gustav Mahler au programme de la soirée. A la fin de l’entretien, Valéry Gergiev tout en souhaitant une excellente soirée aux auditeurs de sa présentation brièvement ajoute qu’il faut s’attendre à un aussi grand moment de musique avec Leonidas ...
Mahler à grande vitesse avec Neeme Järvi

Mahler à grande vitesse avec Neeme Järvi

Voilà un nouvel épisode dans le retour discographique de Neeme Järvi au cœur de l’actualité discographique avec cette symphonie n°7 de Mahler ! En matière de Mahler, Neeme Järvi, n’est pas un débutant. On lui doit une intégrale, enregistrée pour Chandos, lors de ses années auprès de l’Orchestre royal d’Ecosse, au début des années 1990. A l’exception d’une symphonie n°8, cette somme n’a jamais figurée au sommet de la discographie. Le choix de ...