Mot-clef : Hector Berlioz

Retour à la vie et au sirop contre la toux

Retour à la vie pour Muti et Depardieu

Mois de février fort berliozien sur ResMusica : après le Te Deum, après Béatrice et Bénédict, voici le «tube» de son compositeur, la Symphonie fantastique, et son hétéroclite suite, Lélio, sous-titrée «Le retour à la vie». Après la tranquillité de Colin Davis, place à la fougue de Riccardo Muti. Sous sa direction, la Symphonie fantastique, souvent présentée comme une œuvre venue de nulle part, affirme ses origines dans le bel canto romantique ...
Pudeur démesurée

Te Deum de Berlioz exceptionnel par Colin Davis

Curieux mariage que ce couplage de concert, entre le très galant Concerto pour piano n°18 de Mozart et l’imposant Te Deum de Berlioz. Malgré toutes les qualités du LSO – un pupitre de cordes remarquablement homogène – du pianiste et du chef, ce Mozart là reste désespérément lisse, sans drame, sans feu intérieur. Le son est magnifique, le jeu de Richard Goode toujours très égal, très lyrique, très chantant, mais ...
Histoires tragiques d’opéras

Altre Stelle, quand Juliette Deschamps retrouve Anna Caterina Antonacci

Quand Juliette Deschamps retrouve Anna Caterina Antonacci après leur première collaboration en 2007 autour de Monteverdi, c’est assurément pour le plaisir des spectateurs ! Et après la première mondiale au Grand Théâtre du Luxembourg le 7 décembre 2008, c’est au tour de Dijon de présenter la première française dans le cadre de son auditorium à la sonorité si homogène. Le thème choisi est celui des amours tragiques à travers divers extraits ...
La musique est un art qui les contient tous

La musique est un art qui les contient tous

Susan Graham / Tugan Sokhiev Ce concert devait consacrer l’art de Susan Graham tant aimée des Toulousains et servir de test concernant la variété stylistique de Tugan Sokhiev. Certes ce magnifique cycle des nuits d’été a été un moment de grâce intense, mais le concert en son entier a atteint des sommets d’expressivité et de musicalité. L’ouverture de Béatrice et Bénédicte a été ciselée avec esprit et élégance par le jeune ...
Démenti berliozien

Béatrice et Bénédict, démenti berliozien

De la musique de grosse cavalerie… ah, le beau préjugé que voila sur Hector Berlioz. On a beau chercher dans Béatrice et Bénédict où se trouve la cavalerie, rien à faire. Nous sommes en présence d’une œuvre curieuse, aux alliages instrumentaux surprenants, emplie de grâce et de légèreté. En 1860 Wagner s’impose, Verdi est déjà un grand nom, Faust de Gounod vient d’être créé. Béatrice et Bénédict, dernière œuvre importante ...
Camille Saint-Saëns (1835-1921) : Hélène

Camille Saint-Saëns (1835-1921) : Hélène

Rares opéras français Créée le 18 février 1904 au théâtre de Monte-Carlo, le poème lyrique Hélène, d’une esthétique antiquisante, classique dans sa forme, est une méditation sur un sujet mythologique, célébrant le thème éternel de l’amour. Le critique Pierre Lalo qui assista à la première à Monte Carlo en 1904, n’avait pas tout à fait tort de qualifier l’œuvre de «cantate pour le Prix de Rome », de ne voir ...
Première mondiale pour Juliette Deschamps et Anna Caterina Antonacci

Altre Stelle, première pour Juliette Deschamps et Anna Caterina Antonacci

Il s’agit avec ce spectacle en forme de pasticcio de la deuxième collaboration entre la metteur en scène Juliette Deschamps et la cantatrice Anna Caterina Antonacci. On avait encore en mémoire le magnifique spectacle Era la notte, donné sur un assemblage musical de pièces italiennes du début du XVIIe siècle (Monteverdi, Strozzi, Giramo…), et sur fond de rideau de cierges... Le spectacle produit aujourd’hui au Grand-Théâtre de Luxembourg propose encore plus ...
Pour chatouiller la guitare

Pour chatouiller la guitare

Le révolutionnaire - en musique - Hector Berlioz ne pratiqua durant sa jeunesse que la guitare et le flageolet. Ignorant les instruments rois que sont le piano et le violon, Berlioz démontra que la guitare peut mener à tout, y compris au Grand traité d’instrumentation et d’orchestration, une somme par lequel il devint le maître incontesté de la science de l’orchestre pour des générations de compositeurs. Après la clarinette (Le ...
Elina Garanca, Marguerite de lumière.

Elīna Garanča, Marguerite de lumière

La Damnation de Faust En juin 2003, La Damnation de Faust d'Hector Berlioz mis en scène par Olivier Py avait soulevé de violentes protestations du public genevois. Alors reçue par une bronca de protestataires aux cris de «De Py en pis!» et autres «Monsieur Blanchard, plus de Py à Genève!» par des spectateurs déjà perturbés par Les Contes d’Hoffmann que le metteur en scène français avait montré deux ans auparavant, cette ...
Le jeune et l’ancien jeune face à Berlioz

Dudamel et Rattle, le jeune et l’ancien jeune face à Berlioz

Les hasards des parutions Les hasards des parutions confrontent simultanément deux talents de la baguette dans la même Symphonie fantastique de Berlioz. D’un côté, l’actuel directeur de la Philharmonie de Berlin, longtemps présenté, comme l’un des «jeunes» chefs les plus inventifs de la planète avant d’accéder à la magistrature suprême du monde de musique classique et de l’autre le prodige actuel des pupitres, le très jeune, Gustavo Dudamel. Simon Rattle, comme tout ...
Concert épistolaire à Lambesc

François-René Duchâble, concert épistolaire à Lambesc

Les habitants de Lambesc, petite commune des Bouches-du-Rhône située non loin d’Aix-en-Provence, ont eu bien de la chance. Ils ont pu bénéficier d’un concert de très haute tenue artistique dans leur ville, pourtant dépourvue de véritable salle idoine. La recette en a été finalement assez simple : prenez un directeur de l’école de musique municipale ayant parmi ses amis un pianiste de renom international pas bégueule, ajoutez une municipalité prête à ...
Mortelle randonnée

Mortelle randonnée

Festival de Musique Classique Montreux-Vevey 2008 En raison de l’importance des moyens orchestraux et choraux qu’elle nécessite, La Grande Messe des Morts de Berlioz est rarement présentée sur scène. Il faut rendre hommage au Festival de Musique Classique Montreux-Vevey et à son directeur artistique Tobias Richter pour avoir osé mettre sur pied une aussi ambitieuse entreprise. Pour l’exécution de cette œuvre monumentale, il réussit la gageure de réunir pour la première ...
Un Benvenuto Cellini à la mitraille

Un Benvenuto Cellini à la mitraille

Dans une caricature fameuse de « L’illustration » de 1846, Berlioz dans une attitude impériale et flegmatique dirige un orchestre de cuivres - par douzaines - et de canons encore fumants. On peut y lire ce sous-titre vengeur : « Un concert à la mitraille ». Trente-cinq ans après avoir ressuscité Benvenuto Cellini, Sir Colin Davis repart à l’assaut de ce chef-d’œuvre et le fait avec une nouvelle dimension : il ...
Timbres, espace et profondeur

Requiem de Berlioz par Colin Davis : timbres, espace et profondeur

Festival de Saint-Denis Après Duruflé et Campra, le prestigieux Festival de Saint Denis convoquant cette année les plus grandes têtes d’affiche refermait cette trilogie des requiem français par la Grande Messe des morts d'Hector Berlioz, l’œuvre chérie entre toutes de celle du compositeur qui se réjouissait en 1835 d’avoir écrit « la musique apocalyptique qu’il s’agissait de trouver pour ce texte terrible ». Cette partition « passablement grande » réunissait le ...
Vol. 2 : son oeuvre

Centenaire Herbert von Karajan : son oeuvre

Comme Beethoven, Karajan eu trois périodes stylistiques dans sa longue carrière. La première, qu’on peut qualifier de « classique » va de ses débuts jusqu’à peu près la création du Philharmonia de Londres. La seconde, correspondant aux années 50, sera celle du murissement et de l’approfondissement de son style, et la troisième prendra ses racines dans les années 60, lorsque le style typique et caractéristique du chef sera définitivement établi, ...
Féeries nocturnes

Féeries nocturnes

Orchestre de Paris Ce mercredi soir à la salle Pleyel, il semblait que tous les éléments d’une riche et belle soirée musicale étaient réunis de façon presque miraculeuse. En premier lieu par la programmation d’œuvres majeures de deux très grands compositeurs français présentant la particularité d’être bien plus populaires au-delà de nos frontières qu’en leur ingrate patrie, Hector Berlioz et Maurice Ravel. Ensuite par la certitude d’une prestation orchestrale de très ...
Trip sous hallucinogènes

Trip sous hallucinogènes

DeFilharmonie Petit évènement dans la scène musicale belge, car l’Orchestre Philharmonique Royal des Flandres se présentait à Bruxelles avec son futur directeur le Néerlandais Jaap van Zweden. Au terme d’une carrière de violon solo du Concertgebouw d’Amsterdam, ce musicien s’est lancé en 2000 dans une boulimique activité de chef d’orchestre. Aussitôt nommé directeur de l’orchestre de la Résidence de La Haye avec lequel il a tout de même enregistré une intégrale ...
Kazushi Ono, un berliozien d’avenir !

Kazushi Ono, un berliozien d’avenir !

Orchestre Symphonique de La Monnaie Alors qu’il fait ses débuts dans la fosse de l’Opéra de Paris à l’occasion de la reprise de Cardillac de Paul Hindemith, Kazushi Ono revient au pupitre de l’orchestre dont il est, jusqu’en juin prochain, le directeur musical. Centré autour de Berlioz, ce concert avait tout pour plaire : une œuvre très populaire et l’espoir de grandes interprétations car le chef japonais avait été l’artisan d’un superbe ...
Une leçon d’élégance

Tedi Papavrami, une leçon d’élégance

Le romantisme français est à l’honneur ce soir sous la baguette de Kirill Karabits, fils du compositeur éponyme et chef associé de l’Orchestre Philharmonique de Radio France de 2002 à 2005. Composés en 1839 et dédiés à Paganini, les quatre extraits de Roméo et Juliette qui introduisent généreusement le concert (Introduction, Roméo seul- Grande fête chez Capulet, Scène d’Amour, Roméo au tombeau des Capulets), appellent ardemment le libre arbitre de l’imaginaire. Berlioz ...
argerich_dutoit

Martha Argerich à l’Opéra de Lyon : « Entrez, c’est fermé ! »

UBS Verbier Festival Orchestra Annoncé depuis des semaines, tout a été fait pour que le concert de Charles Dutoit, Martha Argerich et l’UBS Verbier Festival Orchestra passe pour l’évènement musical de l’automne à Lyon. Et c’est l’Opéra de Serge Dorny qui s’offrait le luxe d’une telle affiche, pris d’assaut l’espace d’une soirée prestigieuse par la clientèle de la fameuse banque suisse. Créé en 2000, l’UBS Verbier Festival Orchestra se compose des meilleurs ...
SWF : Les premiers enregistrements Polydor - Grammophon

Les premiers enregistrements Polydor de Furtwängler

La belle présentation de ce splendide coffret SWF associe quelques photos de Wilhelm Furtwängler à ce véritable anachronisme technique que représente le curieux montage photographique d’un microsillon à pas variable affublé d’une étiquette Polydor 78 tours ! Il est vrai cependant que si la carrière de Furtwängler fut essentiellement centrée sur l’époque du 78 tours, l’immense chef a connu non seulement les débuts de la bande magnétique, mais aussi les balbutiements ...
Muti et la radio bavaroise à la Philharmonie

Muti et la radio bavaroise à la Philharmonie du Luxembourg

Luxembourg Festival 2007 Très intéressant programme que celui proposé par Riccardo Muti, le Chœur et l’Orchestre de la Radio Bavaroise dans le cadre de «Luxembourg Festival». Les trois pièces jouées au cours de la soirée interrogent en effet, l’une comme l’autre, la destinée de l’âme humaine et la portée de la vie spirituelle, qu’il s’agisse d’ouvrages qui s’appuient sur un texte profane, comme les morceaux de Schubert et de Petrassi, ou ...
Drame et naïveté

L’Enfance du Christ par Pierre Cao, drame et naïveté

Le titre Trilogie sacrée donné par Hector Berlioz justifie pleinement la façon dont ce compositeur envisage l’enfance du Christ ; non pas comme un récit linéaire, mais comme une succession de tableaux. Ce parti pris est défendable, et lui-même l’a d’ailleurs revendiqué lors de l’exécution de la Damnation de Faust, qui est construite de la même façon. Mais cette démarche présente un risque, et on a du mal à ne pas ...
Sous le signe du Raffinement et de la Passion

Sous le signe du Raffinement et de la Passion

Rencontres Musicales Luxembourg Francesco Tristano Schlimé revenait ce soir à Luxembourg pour nous interpréter cette fois, un répertoire classique et nous montrer qu’il maîtrise toutes les musiques avec le même talent exceptionnel. Tel un félin noir et distingué, il entre souplement en scène. Un regard lancé à l’orchestre, un sourire au chef d’orchestre, il est prêt. Ses mains se lèvent, ses longs doigts de velours entrent en contact avec le piano ...
Le retour attendu de Seiji Ozawa

Le retour attendu de Seiji Ozawa à l’Orchestre National de France

C’est un Seiji Ozawa en pleine forme, souple et félin comme à ses plus beaux jours, que le public parisien a retrouvé après quelques années d’absence, à la tête de l’Orchestre National pour un concert entièrement consacré à la musique française. Et à le voir ainsi bondir sur son podium et courir entre les pupitres pour venir saluer un public enthousiaste et un orchestre aux anges, on se dit que ...
La grandeur des petits, des obscurs, des sans grades

Les Troyens à Genève, la grandeur des petits, des obscurs, des sans grades

À l’opéra pendant que l’orchestre s’épanche dans l’ouverture, l’exercice fréquent qui consiste à se caler tranquillement dans son fauteuil, à jeter un coup d’œil au voisinage immédiat de sa place est une manœuvre impossible avec Les Troyens. Trois mesures de violons et déjà le canon tonne. Zzim, boum, boum, en dix secondes tout l’orchestre et le chœur sont lâchés. Dans sa musique, Hector Berlioz frôle sinon la folie du moins l’excès. ...
Valery Gergiev

Gergiev perturbé par des goujats

Klara Festival Ce second « gros » concert symphonique du Klara Festival 2007, nous valait la visite du World Orchestra for Peace sous la baguette de Valery Gergiev. Fondée en 1995 sous la houlette de Georg Solti, pour célébrer les 50 ans de l’ONU, cette phalange ne se réunit qu’épisodiquement pour une série de concerts dédiés à des célébrations symboliques, pacifiques ou historiques. Cette tournée 2007 menait les musiciens, issus des formations des ...
Hector Berlioz à travers les âges

Hector Berlioz à travers les âges

Dans sa belle série Artone, sous forme d’albums 4 CD en format livre, le label Membran nous a déjà gratifié d’une soixantaine de publications plutôt variables techniquement, mais dévolues à de grands interprètes et toujours accompagnées d’excellentes notes en allemand et anglais. En ces colonnes, nous avons déjà chroniqué ceux consacrés à Yehudi Menuhin, Dimitri Mitropoulos, Charles Münch, Sir Thomas Beecham, Karl Böhm, Edwin Fischer, Rudolf Kempe, Hans Knappertsbusch et ...
La Ruhr fête les Bostoniens

La Ruhr fête les Bostoniens et Berlioz

Boston Symphonic Orchestra La saison 2007/2008 de la Philharmonie de Essen est placée sous le signe de la France. «Voilà la France !» est le titre d’une programmation spéciale qui présente à la fois des œuvres françaises et des interprètes venant de l’Hexagone. Pour l’ouverture, Hector Berlioz est à l’affiche avec sa Damnation de Faust. Cette fois pourtant, les interprètes ne sont pas français. En effet, le concert s’inscrit également dans un ...
Sergiu Celibidache : un portrait  vidéographique

Sergiu Celibidache : un portrait vidéographique

Sergiu Celibidache est entré dans la légende de l’art de la direction pour ses tempi retenus à l’extrême, ses exigences redoutables en terme de répétitions et son refus catégorique de se plier aux sessions d’enregistrement. L’édition simultanée par les labels Euroarts et Opus Arte de quelques témoignages vidéographiques du chef d’orchestre nous offre une occasion de revenir sur la carrière de l’une des grandes baguettes de la seconde moitié ...