Mot-clef : Henriette Bonde-Hansen

Paul Daniel

Paul Daniel takes the reins in Bordeaux

Paul Daniel made a curious choice for his first concert as musical director of the Orchestre National Bordeaux-Aquitaine: a Purcell–Mahler pairing, which started with a funeral service and ended with a mystical prayer about the meaning of life. A more optimistic program might have been more appropriate, but, regardless of the works chosen, the musical result of the evening promises a bright future for the ONBA and its new conductor. The ...
Paul Daniel

Paul Daniel prend les rênes de Bordeaux

Curieux choix, pour son premier concert en tant que directeur musical de l’Orchestre national Bordeaux-Aquitaine, que ce doublé Purcell / Mahler, qui commence par un service funèbre et se termine par une oraison mystique sur le sens de la vie. Peut-être aurait-on souhaité programme plus optimiste, mais le rendu sonore de la soirée, quelles que soient les œuvres, laisse entrevoir un avenir plus que radieux pour l’ONBA et son nouveau ...
delius_american_masterworks-362x362

American masterworks by Bo Holten, the best introduction to Delius

Frank Delius’s enthusiasts often come up against the same questions: how to help his music to get played, which pieces to put forward so we can hear it again in concert halls? His work sings of love, sensuality, nature, and deals with serious, timeless, deeply touching themes such as racism (in Koanga) and the loss of the beloved (in Sea Drift). One of the reasons Delius is not very well-known today ...
Delius American Masterworks

American Masterworks par Bo Holten, la meilleure clé d’entrée à Delius

Les admirateurs de Frederick Delius se heurtent inlassablement à cette même question : comment faire sortir le compositeur de son relatif oubli, quelles œuvres mettre en avant pour qu’il s’impose à nouveau dans les salles de concert ? Son œuvre chante l’amour, la sensualité, la nature, et traite de thèmes graves et éternels comme le racisme (Koanga) et la perte de l’être aimé (Sea Drift), autant de sujets qui touchent profondément. Une des ...
5709499728000_600

Verlaine, un jardin d’été et Paris la nuit, quel programme Delius !

La France est enfin au programme du voyage proposé par Bo Holten, après les belles escales au Danemark, en Norvège et en Angleterre. Ce quatrième volet, comme les trois précédents, enrichit de belle façon la discographie du compositeur en offrant une interprétation sensible, une chaleur sensuelle qui manquait aux enregistrements anglais des années 1960-1990. In a Summer Garden fait partie des œuvres emblématiques de l’art de Delius, concis, envoûtant, où la nature ...
Bo Holten (c) Agnete Schlichtkrull

Bo Holten, chef et compositeur danois

On le connaît sans le connaître vraiment. Mais qui est Bo Holten ? Né au Danemark le 22 octobre 1948,  au fil des ans  il s’est fait connaître comme chef d’orchestre et de chœur  mais encore comme compositeur. Comme l’on dit de nos jours, Bo Holten a plusieurs casquettes. Et sa renommée croît régulièrement dans son pays natal où elle est très bien implantée mais aussi bien au-delà des frontières du ...
Aarhus_Symphony_Orchestra_Bo_Holten_Henriette_Bond

Bo Holten, meilleur successeur à Beecham dans Delius ?

Frederick Delius a une relation compliquée avec les Anglais, qui ont défendu sa musique. Défendu… dans tous les sens du terme ! Lui-même de nationalité anglaise, Delius leur doit que sa musique a été joué de manière continue à partir de la 1ère Guerre mondiale, et qu’elle ait traversé le XXème siècle sans être oubliée. Mais pour un génial Thomas Beecham qui a su lui restituer sa poésie envoûtante, combien d’honnêtes ...
Carl Nielsen en 1905

Le « Motzart » de Carl Nielsen

Carl Nielsen n’a jamais caché son admiration sincère pour Wolfgang Amadeus Mozart. Très tôt dans le déroulement de sa carrière prestigieuse il a, régulièrement et sans faiblesse, manifesté ce sentiment profond et ce respect permanent que tant d’auditeurs, d’instrumentistes et de créateurs ont éprouvé pour le grand maître autrichien né à Salzbourg en 1756 (six ans après la disparition de Jean Sébastien Bach) et décédé à Vienne en 1791 à ...
hans_christian_andersen_vign

Hans Christian Andersen mis en musique par des Danois

Introduction Dire que Hans Christian Andersen occupe une place inexpugnable au sein de la famille des écrivains du 19e siècle est un doux euphémisme. Ses nombreux textes, son amour de la musique, son existence même ont suscité d’innombrables commentaires à travers le monde entier. Il suffit de se rendre à Odense, sa ville natale et de visiter le beau musée qui lui est consacré pour découvrir une bibliothèque riche d’un nombre ...
Maladie d’amour

Orlando de Haendel, maladie d’amour

Il suffit d’observer le rideau de scène baissé pendant que l’orchestre joue l’ouverture à la française pour être averti de ce que l’on va entendre : des fêtes galantes, peintes à la manière de Watteau ou de Lancret, laissent présager des histoires d’amour légères et cruelles teintées subtilement de mélancolie. Pourtant des mufles d’animaux sauvages étranges sortent des bosquets, et ces créatures fantastiques ne manquent pas de nous inquiéter quelque peu. ...
Haendel, version théâtre !

Orlando de Haendel, version théâtre par le Concert d’Astrée!

La première d’Orlando à l’Opéra de Lille affiche complet. Ce début de saison détonne sous la baguette d’Emmanuelle Haïm et la direction artistique de l’Écossais David McVicar qui nous sert cette histoire fantastique, d’amour, de mort et de démence, sur un plateau d’argent. Droit sorti de l’Orlando furioso de l’Arioste, Orlando est un chevalier amoureux et batailleur qui, fou de jalousie, supprime dans un accès de démence son aimée Angelica et ...
C’est l’histoire d’un Anglais, d’un Français, d’un Espagnol et d’un Italien…

La Vedova scaltra d’Ermanno Wolf-Ferrari à Montpellier

Sachons gré à René Kœring de sortir fréquemment des sentiers battus en matière de programmation. On lui doit notamment d’exhumer l’œuvre d’Ermanno Wolf-Ferrari, dont on a pu entendre à l’Opéra Berlioz Il Segreto di Susanna ou ici même cette Vedova scaltra, lors de la création de cette production présentée à nouveau aujourd’hui. René Kœring se saisit de cet ouvrage sinon inoubliable du moins fort divertissant, né de l’heureux mariage de ...
VI. Ludovic Tézier

Haydn, Fauré, une blague… de mauvais goût !

« Nous prenons un risque, celui de vous émerveiller ». Tel est le slogan actuel de Radio France. Et bien ce dimanche 15 octobre au Châtelet, l’émerveillement se fit attendre et tel Godot, ce fut l’incompréhension voire la consternation qui furent au rendez-vous. Comment un chef salué maintes et maintes fois pour son œuvre, notamment par le prix Toscanini, a-t-il pu nous donner une interprétation aussi plate ? De la technique, de l’électrique, du ...
L’Ineffable ici devient acte

Huitième de Mahler par Chung, l’Ineffable ici devient acte

Festival de Saint-Denis L’affaire s’annonçait risquée : quand on programme une intégrale Mahler, il faut bien « caser » quelque part la symphonie n°8, appartenant au genre « mastodonte symphonique » avec son orchestre pléthorique (auquel se rajoute un piano, un célesta, une mandoline et un orgue), son chœur d’enfants, son double chœur mixte et ses huit solistes. Mais où le faire à Paris? Aucune salle ne peut engloutir un tel effectif. Il y a quelques saisons ...
rose_nancy

C’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante

Le Chevalier à la rose Vous souvenez-vous de cette publicité Kenzo qui avait surpris plus d’un parisien lorsqu’un matin, au sortir de chez lui, il s’était retrouvé face à de superbes parterres rouges, telle la place du Panthéon parsemée de grands coquelicots ? Il en fut de même ce soir-là au lever de rideau lorsque est apparue une scène recouverte de photos de roses accrochées à des centaines de tiges bien trop figées. ...
Divertimento alla Veneziana

La Vedova Scaltra d’Ermanno Wolf-Ferrari

Que connaît-on de la production lyrique italienne du tournant du siècle ? Entre les derniers Verdi, l’œuvre de Puccini, Leoncavallo ou Mascagni, les ultimes avatars post-véristes de Zandonai, Montemezzi ou Alfano et la renaissance symphonique de Respighi ou Casella la figure d’Ermanno Wolf-Ferrari paraît tel un météorite, une île isolée de sa lagune vénitienne natale. Le personnage, protéiforme, est à l’image de sa musique. Tiraillé entre ses origines germano-italiennes — il partagé ...
Figaro bello

Figaro bello

W. A. Mozart Cette nouvelle production est de celles qui suscitent l’adhésion ou provoquent le rejet, mais elle ne peut laisser indifférent et ouvre un vrai débat. Voici Mozart, Da Ponte et Beaumarchais restitués dans leurs costumes, l’esprit du temps et le contexte historique. Elle donne la preuve qu’il n’est nul besoin de faire de Figaro un garagiste ambitieux ou bien encore du Conte un PDG adepte de la promotion canapé ...