Mot-clef : Igor Stravinsky

berlin-jansons-munich12

Avec Mariss Jansons, Pétrouchka bondit

Plutôt que pour un concerto de Brahms un peu frustrant, c'est Stravinsky qui triomphe dans le dernier concert de Mariss Jansons à Munich pour cette saison. On ne va pas voir l’orchestre de la Radio Bavaroise, a fortiori quand il est dirigé par son chef titulaire, pour l’originalité de ses programmes, mais pour la haute qualité attendue des interprétations qu’il propose. Pour le dernier programme proposé par Mariss Jansons cette saison, ...
ivo pogorelich

Le retour d’Ivo Pogorelich à l’Arsenal de Metz

Sa technique, sa virtuosité et sa puissance titanesque sont aujourd’hui insurpassables. Mais Pogorelich est encore plus convaincant quand il laisse libre cours à sa sensibilité. Lors de son premier concert à l’Arsenal de Metz, en mars 1989, Ivo Pogorelich avait interrompu son récital après avoir joué le premier des 24 Préludes de Chopin. Défaillance technique de l’instrument, selon ce perfectionniste du clavier qui avait ensuite enchaîné, sans entracte et sans la ...
lionel-bringuier 2015

La Tonhalle de Zurich en tournée européenne

Grâce à l'orchestre de la Tonhalle de Zurich, emmené par la baguette de Lionel Bringuier, musique russe et musique française se conjuguent en une soirée fulgurante. C'est le rêve, à peine avouable, de tout critique : un concert où coïncideraient la qualité musicale du programme, le professionnalisme des instrumentistes, la profondeur de l'interprétation des œuvres, et l'enthousiasme du public. Cette invraisemblable conjonction d'astres, un orchestre invité l'a fait advenir à Lyon ; ...
Photo-Amériques_horiz-©-GalateaSophie-Lanoote_20150206

La Belle Saison : Oeuvres phares du 20e transcrites pour deux pianos

Le Théâtre des Bouffes du Nord, initiateur du réseau de salles « La Belle Saison – Concert Halls »,  poursuit dans ce cadre une programmation innovatrice de musique de chambre avec souvent des œuvres du 20e et du 21e siècle, mettant en valeur de jeunes interprètes. Ce concert était sans aucun doute l’un des plus originaux de cette série, avec la création française de la version pour quatre pianistes des Amériques de ...
Storgards_Tuuli

John Storgårds and the Helsinki Philharmonic open the Sibelius anniversary year

As an appropriate conclusion to his tenure as Chief Conductor of the Helsinki Philharmonic, John Storgårds will perform a complete cycle of the symphonies throughout 2015. This evening's program featured Sibelius' Symphony No. 1, along with works from Stravinsky and Martinsson. The Finnish musical world will be celebrating Sibelius in many ways in 2015, and performances of his symphonies will feature prominently in the schedules of most of the major Finnish orchestras. Although ...
Païdassi-V.Knitter

Contes mythiques et féériques par Solenne Païdassi

Le nouveau disque de Solenne Païdassi, Premier Grand Prix au Concours Long-Thibaud-Crespin en 2010, est consacré à Stravinsky et à Szymanowski, sous le thème du mythe. Et elle choisit comme partenaire un poids lourd de la nouvelle génération du piano, Frédéric Vaysse-Knitter, lauréat Juventus et nommé parmi les Révélations Classiques de l’Adami. Ensemble, ils nous livrent un enregistrement aussi original que fantastique. D’abord deux suites écrites par Stravinsky avec le violoniste Samuel ...
Image 9

Le Sacre en cendres de Romeo Castellucci

Toujours là où on ne l'attend pas, Romeo Castellucci crée une fois de plus l'événement avec ce Sacre du Printemps alliant poésie et cybernétique. Inauguré dans la Gebläsehalle de Duisburg pendant la Ruhrtriennale, ce spectacle n'est pas sans évoquer la machinerie et le procédé du deus ex machina de Stifters Dinge de Heiner Goebbels, sans l'effet "boîte à musique" intimiste. Castellucci travaille dans la masse la dimension idéologique et sonore ...
marko nikodijevic© Linsengericht-Fotografie

Marko Nikodijević déchaine les turbulences

C'est au jeune Marko Nikodijević, DJ, performer et compositeur serbe, installé aujourd'hui à Stuttgart, qu'était confiée la programmation de ce quatrième week-end Turbulences. Ces deux soirées de concert aux profils singuliers permettaient de mieux cerner toutes les facettes de ce jeune trublion de la création, projetant un paysage musical entre « ténébrisme » et clarté solaire. La thématique des ténèbres - certes en décalage avec le temps de l'Avent - nourrissait le contenu du ...
richard_strauss_années40

Richard Strauss et ses collègues nordiques

L’esthétique de Richard Strauss s’étendit sur le monde entier sans épargner ses collègues nordiques qui à un titre ou un autre ne purent totalement l’ignorer. A l’occasion du cent cinquantième anniversaire de la naissance du compositeur bavarois Richard Strauss (1864-1949) on peut espérer bon nombre de commémorations et de recentrages des multiples évènements qui ont ponctué sa très riche et longue existence. Certains aspects de sa vie et de sa musique, ...
4793922

Barenboïm-Argerich, les dieux sont fatigués

Bien sûr, on comprend l’enthousiasme des heureux élus qui ont pu assister à cette mémorable rencontre à la philharmonie de Berlin entre Martha Argerich et Daniel Barenboim, deux légendes du piano, argentines l’une et l’autre de surcroît, qui jusque là n’avaient guère joué ensemble. Pourtant les deux natifs de Buenos Aires se connaissent depuis l’enfance. Mais à la froide audition du CD, en faisant abstraction du caractère exceptionnel de ces retrouvailles, le ...
Fukuma Dumka

L’âme russe de Kotaro Fukuma

À chaque nouveau disque, Kotaro Fukuma change de registre, comme pour explorer un univers inconnu. Après Schumann, Takemitsu, Albéniz, Debussy et Chopin, pour ne citer que les plus récents, il s’attaque à la musique russe, et avec des morceaux « poids lourds » tels les Tableaux d’une Exposition et Islamey. Pour les amateurs du piano, Kotaro Fukuma est une valeur sûre : technique éblouissante, sang-froid sur scène mais aussi une interprétation passionnée et passionnante, ...
Knudage Riisager

Knudåge Riisager, le Danois au style français

Durant l’entre-deux guerres,  Knudåge Riisager (1897-1974) fut le compositeur danois le plus saillant de ce qu'on appelle par facilité le courant néo-classique, et qui est en réalité le style musical français. Riisager tint en effet un rôle important en particulier grâce à ses brillantes qualités d’orchestrateur. Ce cosmopolite n’en fut pas moins, selon le musicologue Kappel, « un véritable danois au tempérament distinctement nordique ». Au sommaire de notre étude : 1. ...
pierre-boulez-a-moscou-

Pierre Boulez à Moscou

Un album collector de Pierre Boulez à Moscou en 1990.  En 1990, alors que la Guerre froide est terminée et que l’URSS agonise, Pierre Boulez est à Moscou pour une série de concerts avec l’Ensemble Intercontemporain, pour des séminaires, des rencontres artistiques, des conférences de presse et une session de travail avec l’orchestre du Conservatoire de Moscou ! Si l’orchestre avait déjà travaillé avec des chefs d’orchestres comme Helmut Rilling et Georg ...
Rudy2008

Récital Mikhaïl Rudy au festival de Besançon

Le retour à Besançon de Mikhaïl Rudy dans un récital thématique autour de la musique russe a permis à la salle comble de l'auditorium d'en apprécier toute la teneur expressive. Le tout nouveau Conservatoire de Besançon abrite en effet un auditorium certes de capacité limitée avec ses 290 places et sans vocation de concert mais d'une bonne acoustique pour le piano et parfaitement adapté à une relation étroite entre public et artistes. ...
noseda geneve

La beauté intérieure de Diana Damrau et de Gianandrea Noseda

A Genève, pour l’ouverture de sa saison, l’Orchestre de la Suisse Romande s’est offert une soirée inoubliable. Inoubliable de beauté. La beauté vocale d’une Diana Damrau en très grande forme. La beauté d’une direction d’orchestre d’exception avec un Gianandrea Noseda investi dans la musique et investissant l’entier de sa personne pour sublimer les pages de Giuseppe Verdi, de Richard Strauss et d’Igor Stravinski. Et la beauté intérieure du chef italien ...
Oedipus rex

Oedipus Rex par Gardiner, un opéra de chambre ?

La discographie d’Oedipus Rex de Stravinsky est déjà riche de versions légendaires, enlevées par des chefs de haut calibre et par des solistes de renom. Ici, ce ne sont certainement pas les chanteurs choisis pour ce concert d’avril 2013 qui vont nous conduire à revoir nos choix, même si aucun parmi les trois rôles principaux ne démérite véritablement. Ainsi, le heldentenor Stuart Kelton se bat vaillamment avec la tessiture élevée ...
DGatti

L’Orchestre National de France fête ses 80 ans

Pour son quatre-vingtième anniversaire, l'Orchestre National de France s'offre deux morceaux de choix. La distribution de l'Oedipus rex rassemble pour l'occasion des vedettes internationales et l'un de nos plus grands comédiens. Ce ne sont du reste pas les chanteurs qui contribuent le plus à l'excellence de la soirée : principalement, a-t-on l'impression, parce qu'on a les installés avec le chœur, derrière l'orchestre, les forçant ainsi à pousser le son (comme ...
Festival de Paques 2014. Aix en Provence. 21/04/2014. Photo Caro

Yo-Yo Ma et Kathryn Stott en récital au Festival de Pâques

La venue de Yo-Yo Ma au festival d’Aix en Provence a crée l’évènement en ce Lundi 21 Avril : ce fut l’affluence des grands jours pour entendre cet artiste charismatique dont les apparitions en France se font rares. Accompagné de sa fidèle pianiste, Kathryn Stott, il nous a offert un récital éclectique, représentatif du répertoire qu’il aborde depuis de nombreuses années. Dès la Suite Italienne de Stravinsky, (dont le thème, extrait ...
ONF

Le pari de Daniele Gatti au Châtelet

Le maestro Gatti, qu'une douleur à l'épaule a contraint à annuler ses derniers concerts, est de retour sur scène : il poursuit son intégrale des symphonies de Tchaïkovski, qu'il aime à apparier avec des œuvres inattendues. La Symphonie en ut de Stravinsky, son choix pour accompagner la Cinquième, pâtit même d'une triste réputation, et ses pourfendeurs sont rarement inquiétés pour faute de goût. Il faut reconnaître que la mise au ban ...
tazekawa

Étape parisienne de l’Orchestre Philharmonique de Tokyo

Ce concert unique en France, à Paris, est organisé dans le cadre de la tournée mondiale pour le centenaire de la fondation de l’orchestre, en 1911, à Nagoya (il s’installe définitivement à Tokyo en 1938). En effet, le projet de la tournée mondiale, ayant été annulé il y a trois ans suite au tremblement de terre de Tohoku et la catastrophe nucléaire à Fukushima, s’est enfin réalisé cette année, avec ...
andris nelsons

Grimaud livre un Brahms sans intérêt, Petrouchka sauve la face.

Inutile de tourner autour du pot : le concert fut terriblement décevant, particulièrement le Concerto pour piano n° 1 de Brahms. Hélène Grimaud l'ayant enregistré tout récemment pour Deutsche Grammophon, il paraissait légitime d'avoir des attentes élevées. Que nenni. Pour commencer, on a été frappé par l'absence de legato et de véritable cantabile, ce qui, dans une œuvre aussi éperdument romantique fut un peu dérangeant. À ce constat s'ajoutèrent deux choses : d'une part, les ...
Marc ROGER

L’Amérique du 20e siècle à La Folle Journée de Nantes

Ce rajeunissement du public est la répercussion directe de la programmation organisée autour de 4 axes : Les racines du nouveau continent (chanson traditionnelle et héritage européen, avec Foster, Ives, Gershwin ; puis, Bernstein, Cage, Reich, Glass, Adams…) ; Les Etats-Unis terre d’accueil (des musiciens européens réfugiés ou immigrés en Amérique comme Dvorák, Rachmaninov, Prokofiev, Korngold, Stravinsky, Schoenberg…) ; Les institutions américaines comme maître d’ouvrage (commandes des institutions américaines : Ramifications de Ligeti, Symphonie de ...
p kopatchinskaja jurowski

Patricia Kopatchinskaja et les Russes

Après un très bel album plutôt centré sur la Hongrie violonistique du XXe et XXIe siècle, la violoniste Patricia Kopatchinskaja affronte deux des grands concertos du répertoire russe du XXe siècle avec, comme toujours, un engagement et une générosité de jeu, sans comparaisons possibles, avec ses homologues instrumentistes. Dans le Concerto pour violon de Stravinsky, la musicienne trouve d’emblée le ton juste, mélange d’ironie acide et de virtuosité pure. Inspiré du ...
tana

Création de Substances de Raphaël Cendo par le Quatuor Tana

Fondé en 2004 par son premier violon Antoine Mainsonhaute, le Quatuor Tana, joue dans sa formation actuelle depuis 2010. Aux côtés des Arditti et des Diotima, les Tana, tous lauréats du Conservatoire royal de Bruxelles, ont mis au centre de leur travail la musique d’aujourd’hui qu’ils ont à cœur de susciter et de défendre. Ils donnaient ce soir en création française le quatuor n°2 Substances de Raphaël Cendo, commande du ...
Piotr Anderszewski

Classiques du XXe par un Orchestre de Paris triomphant

Salle comble pour cette série de pièces du XXe siècle (sauf celle de Debussy) devenues des classiques. Salle comble aussi en raison de la présence du pianiste Piotr Anderszewski. Et performance de taille pour l'Orchestre de Paris dans un ensemble d'oeuvres tenant toutes du concerto pour orchestre. Le concert débute en douceur avec le Prélude à l'après-midi d'un faune, mené avec délicatesse par Paavo Järvi. Loin du tour de chauffe habituel ...
dgg nezet seguin stravinsky

Yannick Nézet-Seguin à la russe pour ses débuts symphoniques chez DG

Pour ses premiers disques purement symphoniques pour Deutsche Grammophon, Yannick Nézet-Seguin se confronte à un répertoire russe, très à la mode au concert et au disque. En cette année du Centenaire du Sacre du printemps, il est au pupitre de son orchestre de Philadelphie pour une lecture du chef d’œuvre de Stravinsky. L’orchestre de Philadelphie est historiquement lié à cette partition : il en donna, en 1922, la création aux Etats-Unis et ...
jfverdier (c) ville de Besançon

Festival de Besançon : deux orchestres pour un Sacre

On ne pouvait regretter que deux choses hier soir au Théâtre de Besançon. D'une part un déséquilibre entre les deux parties du concert, déséquilibre temporel – une première partie d'à peine 30 minutes suivie d'une seconde de près d'une heure – et  que l'acoustique de la salle ne rendait pas justice au volume sonore des morceaux. En même temps, une logique s'y développait : centrée sur le Stravinsky des années 10, ...
yevgeny sudbin

Bagatelle : le pianiste Yevgeny Sudbin enfin à Paris

Voilà deux ans que le Festival Les Solistes aux Serres d’Auteuil s’est déplacé à Bagatelle. Le lieu change, mais pas la qualité des jeunes interprètes qui défilent sur la scène. C’est Marie Vermeulin qui inaugure le festival, le samedi 24 août à 15 heures. Deuxième Grand Prix au Concours International Maria Canals de Barcelone en mai 2006, Deuxième Grand prix au concours International Olivier Messiaen en décembre 2007, elle a un ...
Fine Arts prades 2013

Prades 2013 : quatuors et révélations

Le 1er août à 21h à l’Abbaye Saint-Michel de Cuxa, l’Ensemble Calliopée (direction artistique Karine Lethiec) et Didier Sandre offrent un concert-lecture dont les textes, de Pablo Neruda, Arthur Conte, Louis Aragon, Thomas Mann, et Pablo Casals, transmettent un message de paix. Dans la première partie, entre deux extraits, l’auditeur entend des musiques de Pablo Casals (Rêverie), de Federico Mompou (El Pont), d’Igor Stravinsky (Trois pièces pour clarinette, Cinq mesures pour ...
paavo jarvi stravinsky dvd

Paavo Järvi en démonstration parisienne avec Stravinsky

Le festival des Sacre du printemps « à la française » se poursuit car après les orchestres de Toulouse, de l’Opéra de Paris et le National de France, voilà une version vidéo dirigée par Paavo Järvi à la tête de ses Parisiens. L’Orchestre de Paris, comme le National de France, possède le Sacre dans ses gènes : en effet, dès la première année de son existence, en 1968,  il en donnait une version de ...