Mot-clef : Igor Stravinsky

Ennui feutré et performance

Présences 2011, ennui feutré et performance

Incontestablement l’un des grands chefs de sa génération, Salonen ne convainc pas autant par sa musique, pourtant mise à l’honneur dans cette édition du festival Présences. Que ce soit Memoria ou Homonculus, le verdict est le même : c’est bien écrit pour les instruments, certains passages sont «trouvés», quelques contours mélodiques retiennent l’attention, mais le discours se perd dans un flux de notes qui ne tarie jamais et fatigue autant l’oreille ...
Esa-Pekka Salonen

Esa-Pekka Salonen : Parcours du chef d’orchestre

Pendant de nombreuses années, Esa-Pekka Salonen était plus reconnu pour ses activités de chef d’orchestre que par ses compositions. Si désormais, la facette créatrice l’a consacré comme compositeur majeur, il n’en reste pas moins un virtuose de la baguette. À la tête des orchestres de la radio suédoise, puis du Los Angeles Philharmonic et désormais du Philharmonia orchestra de Londres, le chef a laissé des enregistrements majeurs et marqué le ...
Jean-Christophe Saïs met en scène l’Histoire du Soldat de Stravinsky

Jean-Christophe Saïs met en scène l’Histoire du Soldat de Stravinsky

«J’ai toujours eu horreur d’écouter la musique les yeux fermés, sans une part active de l’œil» disait Igor Stravinsky. «La vue du geste et du mouvement des différentes parties du corps qui la produisent est une nécessité essentielle pour la saisir dans toute son ampleur». Ces propos semblent trouver leur juste résonance dans l’ingénieuse mise en scène que nous propose Jean-Christophe Saïs de cet archétype du fabliau - lue, joué ...
Les forces vives du grand orchestre

Les forces vives du grand orchestre

Salle comble et ambiance chaleureuse à la Cité de la Musique ce mercredi 12 janvier où bon nombre d’étudiants du CNSM et du CRR étaient venus soutenir leurs petits camarades qui côtoyaient ce soir les solistes de l’Ensemble Intercontemporain dans un très beau programme d’orchestre. Deux des œuvres à l’affiche avaient été préparées en amont par les membres de l’Ensemble qui poursuivent leur mission pédagogique auprès des jeunes interprètes professionnels. L’Octuor ...
Le débauché de Warlikowski

The Rake’s Progress à Berlin, le débauché de Warlikowski

Le seul opéra long de Stravinsky avait perturbé le public de la Biennale de Venise en 1951, et on ne peut pas dire que, malgré les nouvelles productions qui se sont succédé depuis, il ait acquis une grande popularité depuis, comme le montre le remplissage médiocre de la deuxième représentation de cette nouvelle production berlinoise. Pourtant, ce chef-d’œuvre d’ambiguïté ne pouvait trouver meilleur écrin que l’art kaléidoscopique de Krzysztof Warlikowski, ...
50 ans et des défis ?

Orchestre philharmonique Royal de Liège, 50 ans et des défis ?

Concert-phare de cette saison anniversaire, cette soirée présentée à Bruxelles ainsi qu'à Liège où le concert a été joué à deux reprises célébrait le cinquantenaire de l'orchestre liégeois qu'il s'agira dorénavant de nommer « Orchestre philharmonique Royal de Liège ». Ce concert faisait l’événement en réunissant simultanément ses trois principaux directeurs musicaux : Pierre Bartholomée, Louis Langrée et Pascal Rophé. On (ne) s’étonnera cependant (pas) de l’absence de François-Xavier Roth, l’éphémère ...
Concert en tableaux

Mikhaïl Rudy, concert en tableaux

Dans le cadre du cycle «L’art total» à la Cité de la Musique, le pianiste d’origine russe Mikhaïl Rudy nous a offert un récital fort original, tout en tableaux. En première partie, des tableaux musicaux. On connaît les Trois mouvements de Petrouchka, tirés des 1er, 2e et 4e tableaux du ballet, transcrits par le compositeur lui-même. Notre pianiste a eu l’excellente idée de compléter les scènes manquantes de cette version avec ...
Krzysztof Meyer

Krzysztof Meyer, compositeur

ResMusica : Vous avez écrit la première biographie sur Chostakovitch dans les années qui ont suivi sa mort, intervenue en 1975. Comment sa musique était-elle alors perçue? Krzysztof Meyer : C´est bien dommage mais depuis la fin de la deuxième guerre mondiale jusqu´à sa mort, la musique de Dimitri Chostakovitch n´était pas bien connue en Pologne, ni souvent jouée. RM : La relégation de Chostakovitch dans la vie musicale était une conséquence ...
Les Ballets Russes : une déferlante orgiaque à travers Les Siècles

Les Ballets Russes : une déferlante orgiaque à travers Les Siècles

La série de concerts que nous proposait François-Xavier Roth était plus que bienvenue, ce pour plusieurs raisons. En jouant toutes les œuvres programmées en leur temps par Les Ballets Russes de Diaghilev, et non pas seulement les (habituels) tubes de Stravinsky, il nous donnait non seulement un portrait fidèle de ce phénomène artistique, mais également une radiographie de la musique de ballet à la fin de la belle époque, entre ...
Pierre Monteux à Boston en 1958-1959

Pierre Monteux à Boston en 1958-1959

Cet album West Hill Radio Archives consacré à Pierre Monteux est l’idéal compagnon du précédent coffret «Pierre Monteux in Boston : A Treasury of concert performances, 1951-1958» déjà chroniqué auparavant. Les enregistrements de concert proposés dans cette présente anthologie documentent dix concerts des saisons 1958 et 1959 ; un simple coup d’œil sur les noms des compositeurs étonnera plus d’un mélomane, puisque les œuvres de compositeurs français sont en minorité (Debussy, d’Indy, ...
Dudamel face au Sacre

Dudamel face au Sacre

Alors qu’il vient de boucler sa première saison comme directeur musical de l’Orchestre philharmonique de Los Angeles, le bouillant Gustavo Dudamel n’aura pas été épargné par les critiques étasuniens. À l’occasion d’une tournée du chef et de son orchestre dans les grandes villes des USA, nos confrères ont pointé un manque de profondeur musicale et des effets bien appuyés. La presse de la côte californienne a fait bloc avec son ...
Philippe Herreweghe : Stravinsky !

Philippe Herreweghe : Stravinsky !

Philippe Herreweghe dirige Stravinsky ! L’affiche qui peut paraître étonnante, ne l’est pas franchement car, le chef belge a déjà pratiqué la musique du XXe siècle et il a même enregistré deux beaux disques consacrés à Kurt Weill et Arnold Schönberg (Harmonia Mundi). Mais l’occasion était trop tentante de se confronter à l’auteur du Sacre du printemps avec son cher Collegium Vocale. Le programme, très cohérent, est centré sur la Symphonie de ...
Yuja Wang, essai partiellement transformé

Yuja Wang, essai partiellement transformé

L’idée de transformation habite le bouddhisme. Et la pianiste Yuja Wang l’illustre musicalement dans ce choix audacieux de solides partitions. Dans Petrouchka d’Igor Stravinsky, la marionnette se transforme pour un temps en être humain tandis que Johannes Brahms fait subir au thème des Variations sur un thème de Paganini de nombreuses et brillantes métamorphoses. Plus tard Maurice Ravel exercera génialement ce pouvoir de modification dans le déroulement de sa Valse. Quant ...
Andris Nelsons : la passe Stravinsky !

Andris Nelsons : la passe Stravinsky !

Jeune démiurge des podiums, Andris Nelsons est l’une des baguettes que l’on s’arrache ! Directeur musical de l’orchestre de Birmingham, l’artiste fait, cet été, ses débuts à Bayreuth dans Lohengrin alors qu’il est l’invité des orchestres les plus cotés ! C’est un beau CV, pour un chef juste trentenaire. Du côté de Birmingham, on espère certainement retrouver l’énergie et les opportunités internationales et le rayonnement de l’époque Rattle. Après l’éphémère épisode Sakari Oramo, ...
Féérie et simplicité

Féérie et simplicité pour le Rossignol et autres fables

S'il ne devait rester qu'un seul spectacle, ce serait celui-là. L'année 2010 n'est pas finie, mais Le Rossignol et autres fables est sans doutes la meilleure production du moment. De la réalisation scénique à l'interprétation musicale, tout y est exceptionnel. Un grand moment de théâtre, un grand moment de musique, bref, un grand moment d'opéra. Le metteur en scène québécois Robert Lepage, a qui on doit de superbes lectures du Rake's ...
Gergiev passe Noces de Stravinsky au rouleau-compresseur

Gergiev passe Noces de Stravinsky au rouleau-compresseur

Attention choc ! Oreilles sensibles, éloignez-vous de ces Noces de Stravinsky dirigées sabre au clair par Valery Gergiev. Tempos délirants, dynamiques extrêmes, percussions surexposées, pianos déchaînés, l’œuvre, qui ferme radicalement la «période russe» de Stravinsky, agit en véritable rouleau compresseur. Tableau vivant d’un mariage (duquel est exclu la cérémonie) populaire russe commandé par Diaghilev (à qui la partition est dédiée) et chorégraphié par Bronislava Nijinska, Noces est basée sur des mélodies ...
Boulez face à lui-même

Boulez face à lui-même avec le Chicago Symphony Orchestra

Les hommages discographiques à l’occasion des 85 ans de Pierre Boulez auront été presque réduit à néant. Alors que les précédents anniversaires du sage de Montbrison avaient été célébrés avec fastes via des flots de nouveautés ou de rééditions et des tournées d’hommage, le mois de mars dernier n’a été marqué que de cette parution en provenance de ses fidèles amis de l’Orchestre de Chicago où le vénérable chef dirige, ...
Stravinsky et Bruckner fort bien dirigés

Stravinsky et Bruckner fort bien dirigés par Herbert Blomstedt

Les harmonies savoureusement sèches, aigres ou stridentes du Stravinsky néo-classique ont ouvert le concert avec bonheur. Le pianiste Olli Mustonen en a fait ressortir le côté ludique et pince-sans-rire, tout en restant engagé et même tendre dans les premières pages du Largo central. Les phrasés expressifs des bois qui lui répondaient ont fait honneur à l’orchestre, juxtaposés à des sections massives et à des progressions rythmiques typiques du compositeur. La ...
Pas toujours gagnant !

Pas toujours gagnant !

Deutsches Symphonie-Orchester Berlin Après Paris et entre des étapes en Pologne et en Autriche, la tournée européenne de l’orchestre allemand de Berlin passait par le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Le long (à cause des tempi !) Concerto pour violon de Beethoven joué en ouverture de programme posait question. L’auditeur était tout d’abord frappé par l’ampleur de la masse orchestrale convoquée : quatorze premiers violons, douze seconds violons, dix altos, huit violoncelles et six ...
Solidité allemande

Ingo Metzmacher, solidité allemande

Deutsches Symphonie-Orchester Berlin Le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin n’est autre que l’héritier du fameux RIAS Berlin créé en 1946 dans le Berlin ouest post seconde guerre mondiale et dirigé dans ses premières années par Ferenc Fricsay. Il deviendra en 1956, Radio-Symphonie-Orchester Berlin (alias RSO de Berlin ouest), créant une confusion des noms avec le Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin (autre RSO !), né dès 1923, mais qui fut est-berlinois du temps du terrible mur. Ce n’est ...
Histoires de démons

Histoires de démons

Scharoun Ensemble / Fanny Ardant Le Scharoun Ensemble Berlin se fait plutôt rare en France. Derrière ce nom peu usuel se cache un ensemble de solistes issus de l’Orchestre Philharmonique de Berlin, créé en 1983, rendant hommage ainsi à l’architecte Hans Scharoun, créateur du bâtiment qui accueille ce célèbre orchestre. Formation à géométrie variable, cet ensemble se consacre aussi bien aux grandes pages de la musique de chambre qu’à des œuvres ...
Chambre Stravinsky s’il vous plait

Chambre Stravinsky s’il vous plait

Les mystères du marché du disque sont ainsi, il aura fallu attendre 17 ans entre la prise de son et le rendu final en CD. Merci à Saphir productions (qui n’existait pas en 1993) d’avoir pu sortir cette bande et de l’éditer pour en faire un album remarquable. Remarquable par le répertoire, peu courant. Les quatuors de Stravinsky sont souvent proposés en complément de programme dans des CDs consacrés aux chefs ...
Le Boulez de poche

Le Boulez de poche

Les festivités autour des 85 ans de Pierre Boulez, en mars prochain, stimulent ses deux éditeurs officiels : Universal et Sony, qui remettent sur le marché, sous forme très économique, la presque totalité de son legs. Venant après un indispensable coffret Bartók, ce box Stravinsky/DGG reprend l’intégralité des enregistrements du compositeur russe sous la baguette du compositeur et chef français. Il est intéressant de comparer Boulez au fur et à mesure des ...
Rachmaninov & Stravinsky

Rachmaninov & Stravinsky par Patrick Davin

Orchestre philharmonique de Liège Dans le cadre de son cycle de concert intitulé «l’Ame Russe», l’OPL portait au pupitre la Symphonie n°2 de Rachmaninov. Loin du terrible échec rencontré par la Symphonie n°1, cette œuvre, dont la durée (environ une heure) aurait pu en effrayer plus d’un, a connu un succès immédiat et égal à celui rencontré par son Concerto pour piano n°2. En guise de mise en bouche à ce ...
Virtuosité non démonstrative

Iván Fischer, virtuosité non démonstrative

Orchestre du Festival de Budapest A peine plus d’un an après une mémorable Symphonie n°3 de Mahler, l’Orchestre du Festival de Budapest était de retour dans la capitale, devant un auditoire toujours autant clairsemé… Disposition toujours inhabituelle, et cette fois quelque peu contestable, de l’orchestre pour le Siegfried-Idyll qui débutait la soirée : les quelques instruments à vent réunis autour du chef, tel des solistes d’un concert grosso, et les cordes réparties autour ...
Nuit russe

Nuit russe avec Rattle et les Berliner

Comme chaque année, l’Orchestre philharmonique de Berlin se produisait, devant des milliers de spectateurs, sur la scène en plein air de Waldbühne à Berlin. Ce cru, 2009, dirigé par Simon, Rattle, était 100 % russe, avec des partitions de démonstration que l’on assimile peu aux conditions de plein air. Assez inégal dans le grand répertoire (la récente intégrale des symphonies de Brahms est assez décevante), Rattle présente d’indéniables affinités, avec la ...
Messieurs, mesdames, applaudissez !

Ballets Russes : Messieurs, mesdames, applaudissez !

Une salle cacochyme accueille sans chaleur cette remarquable soirée en hommage aux Ballets Russes, créés il y a cent ans par Serge de Diaghilev. Pour le centenaire des Ballets Russes, l’Opéra National de Paris se devait de nous concocter une soirée patrimoniale, mais vivante, dont il a le secret ! C’est donc à un beau programme de répertoire que les spectateurs cacochymes de l’Opéra Garnier ont eu le droit en ce froid ...
Tom Rakewell III, épuré et saucissonné

Tom Rakewell III, épuré et saucissonné

The Rake’s Progress Et de trois ! Trois Rake’s Progress en deux ans, on atteindrait presque la surdose à Paris de cet opéra d'Igor Stravinsky, qui connaît des derniers temps un regain de mode : Bruxelles (production reprise à Lyon et San Franciso et immortalisée en DVD) et Angers-Nantes-Opéras. A l’Athénée nous sommes loin de vision traditionnelle d’André Engel au Théâtre des Champs-Elysées ou de la provocation d’Olivier Py à Garnier. Antoine Gindt ...
Service impeccable ?

Service impeccable ?

Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg Ce concert bruxellois de prestige était le premier de la résidence de la jeune violoniste Julia Fisher au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Belle introduction avec un tube du répertoire accompagné par un orchestre célèbre et un chef quasi-légendaire. Pourtant, c’est un sentiment de réserve qui domine après cette interprétation du concerto pour violon de Tchaïkovski. Certes, Julia Fischer a une technique ultra-précise associée à une culture ...
Stravinsky et les Ballets russes : retour aux origines

Stravinsky et les Ballets russes : retour aux origines

C’est une musique et des ballets d’exception que l’on découvre dans ce DVD tourné récemment au fameux Théâtre Mariinsky de Saint Pétersbourg. Son orchestre et ses danseurs, galvanisés par la direction musclée et exigeante de Valery Gergiev, constituent la colonne vertébrale d’un spectacle en tout point inoubliable. Pour L’Oiseau de feu les organisateurs ont eu la riche idée de s’appuyer sur la chorégraphie et le livret de Michel Fokine (1910). ...