Mot-clef : Isaac Albéniz

L’éloquence discrète de Nelson Freire, en récital à Paris

L’éloquence discrète de Nelson Freire, en récital à Paris

Lors de ce récital à la Philharmonie de Paris, Nelson Freire s’affirme une fois de plus comme une figure majeure du piano de notre temps, dans un programme très varié convoquant nombre de ses compositeurs fétiches, comme Bach, Schumann, Brahms, ou encore Debussy et Albéniz. Si le pianiste avait initialement prévu de débuter ce récital par la Sonate « alla Turca » de Mozart, c’est finalement avec Bach qu’il ouvre ce concert, ...
72ded769366016c7c2d3045617a6ac0d01b75e61

Le piano impressionniste selon Fanny Azzuro

Trois œuvres phares du piano naissent autour de 1905 : Images de Debussy, Miroirs de Ravel et Iberia d'Albéniz. La pianiste Fanny Azzuro nous séduit dans ce répertoire ambitieux et maintes fois enregistré. Au-delà de l'expression métaphorique et pratique d'« impressionnisme musical » qui sert parfois à qualifier ces œuvres, comment traduire dans l'interprétation musicale cet art de la suggestion et de la couleur ? La pianiste trentenaire Fanny Azzuro nous donne ici une réponse. ...
ILF_concert23-08-17

Imperial Live Festival : une affiche pour toutes les oreilles

Un cadre somptueux - celui de l'Imperial Palace au bord du lac d'Annecy – une salle bien sonnante et des artistes renommés, voilà de sérieux atouts pour le Festival « Plaisir de Musiques », l'un des moments forts de l'Imperial Live Festival que le maître des lieux Philippe Gourgaud (lire notre entretien) porte avec ardeur et conviction. Le même élan anime sa directrice artistique Elizabeth Cooper, pianiste émérite et chef d'orchestre dont ...
3487549903158_600

Le piano espagnol du XXe siècle par Laurent Martin

Le pianiste Laurent Martin propose, pour son 25e enregistrement chez Ligia et à l'occasion des 25 ans du label, un choix varié et original de pièces espagnoles du XXe siècle, entre tradition classique, folklore régional et inspirations contemporaines. Nous retrouvons les représentants les plus célèbres du renouveau de la musique espagnole comme Granados, Turina, Albéniz et Falla mais aussi un répertoire plus rare, avec Joaquín Rodrigo, surtout connu pour son tube, ...
cover-1024x1024-960x960

Les racines latines de Simon Ghraichy

Simon Ghraichy est le pianiste qui monte. Sa prestation au théâtre des Champs-Élysées début mars était accompagnée de la sortie de son troisième album Héritages, premier enregistrement chez l’un des labels les plus prestigieux. Ce succès, loin de lui faire tourner la tête, lui permet de défendre un répertoire hispanique et latino-américain qui lui colle à la peau. C’est un album épatant, débordant de fougue, d’audace et d’une identité artistique ...
Simon Ghraichy ou le piano coloré au Théâtre des Champs-Élysées

Simon Ghraichy ou le piano coloré au Théâtre des Champs-Élysées

Simon Ghraichy, artiste qui sort largement des sentiers battus (lire notre entretien), a donné, le 4 mars, son premier grand récital à Paris : une soirée très colorée, qui bouleverse quelque peu le code d’un concert classique. Ce soir, le hall du Théâtre des Champs-Élysées est noir de monde, et ce sont essentiellement des jeunes gens de 30-40 ans qui s'y bousculent joyeusement. L’ambiance est inaccoutumée pour ce très chic théâtre, ...
6 Talich Quartet

Accords et désaccords parfaits au Festival Pablo Casals

Les sept dernières paroles du Christ de Joseph Haydn sont souvent à l'affiche du festival Pablo Casals, dans leur version pour quatuor à cordes. Mais l’œuvre n'avait jamais encore résonné dans les murs du Prieuré de Marcevol, ce haut lieu de l'architecture romane de la Catalogne bâti au XIIe siècle par les Chanoines du Saint-Sépulcre. Il importait à Michel Lethiec d'y faire entendre les « sept paroles », dans la version de ...
Trio 1©Céline Lamodi

Llanto dans le jardin de Federico García Lorca

Une formule inhabituelle et originale pour ce 19e concert à l’Orangerie du château de Rochemontès, mêlant poésie, mélodie et airs de guitare. C’était d’ailleurs la première d’un récital inédit, concocté par trois grands et beaux artistes, avec l’Institut Cervantès, pour célébrer à leur façon le 80e anniversaire de l’assassinat du poète espagnol Federico García Lorca par les troupes rebelles à la république. Un récital intimiste qui répond parfaitement à la ...
deesses-et-demones blanca-li-

Blanca Li et Maria Alexandrova, déesses et démones peu inspirées

La célèbre chorégraphe andalouse, Blanca Li, présente sa nouvelle création, Déesses et démones, au théâtre des Champs-Élysées. Un spectacle où la quête du spectaculaire prend le pas sur la profondeur et l'émotion. Reine égyptienne à la coiffe allongée, Maria Alexandrova se détache, silhouette sombre sur un fond blanc éclatant strié de raies noires, comme des persiennes. Elle ondule avec souplesse et précision, déesse mystérieuse et mystique. Dans ce spectacle conçu par Blanca ...
bashkirova_12_credits_monika_rittershaus

Elena Bashkirova excelle dans Liszt et Albéniz

Après une première partie consacrée à Mozart et Schumann et jouée avec finesse, c’est surtout en deuxième partie de concert qu’Elena Bashkirova nous ravit, dans deux styles différents : celui de Liszt et celui d'Albéniz. Un cortège funèbre avance à pas feutrés, sur un thème en croches pointées : c'est ainsi que la pianiste entame une interprétation très fantomatique et mystérieuse des Nachtstücke de Schumann. D'emblée, le toucher est très léger, la ...
Fukiko Matsushita Julie Alcaraz

Le Tremplin Talents des Concerts d’Esther

Deuxième édition du « Tremplin Talents » des Concerts d’Esther, qui a révélé, l’année dernière, un certain Lucas Debargue (4e prix de piano au Concours Tchaïkovski à Moscou cet été), propose, cette année encore, des perles cachées qui vont sûrement briller de tout leur éclat dans les années à venir. Les concerts de cette année étaient parrainés par le pianiste Bruno Rigutto, qui a joué la Fantaisie de Schubert à quatre mains ...
Danses Grosvenor

Benjamin Grosvenor fait danser le piano

Pour son deuxième disque solo chez le label Decca, le jeune pianiste britannique nous invite à un voyage à une diversité musicale sous le thème de la danse. Après la réussite de son premier album Rhapsody in blue (Clef ResMusica) Benjamin Grosvenor frappe encore. En reprenant le concept de Ferruccio Busoni pour son élève Egon Petri, incluant des compositions originales et des transcriptions, il présente des danses sous différents aspects, stylistiques ...
albeniz iberia

Isaac Albéniz indispensable avec Alicia de Larrocha et Manuel Rosenthal

Dans le cadre de sa collection d’enregistrements historiques, le label Praga nous offre un volume consacré  à Isaac Albéniz. On se retrouve ainsi plongé dans des enregistrements historiques, indispensables à l’art d’interprétation de ce compositeur. Le parcours commence évidement avec la version pour piano d’Ibéria sous les doigts d’Alicia De Larrocha. Il s’agit ici de sa première version, enregistrée en 1961, pour le label espagnol Hispavox. La pianiste remettra deux fois ...
sony_columbia_stereo_leopold_stokowski

Stokowski et les enregistrements stéréo de la Columbia : l’été indien

On pouvait penser que les derniers enregistrements du coffret RCA stereo collection 1954-1975, réalisés en 1975 par un Stokowski vétéran de 93 ans, étaient les derniers du maître. Il n’en est rien : la CBS (Columbia Broadcasting System) lui offrit un nouveau et surprenant contrat d’une durée de six ans, à l’âge de 94 ans, et le résultat presque impensable, crépuscule d’un long été indien et d’une vie, est rassemblé pour ...
fukuma-albeniz

Iberia d’Albéniz : interprétation éclatante de Kotaro Fukuma

Une seule écoute de ces deux disques suffit pour comprendre La sensibilité espagnole de Kotaro Fukuma. Et chacun de s’étonner : comment se fait-il qu’un musicien japonais puisse exprimer cette particularité ibérique avec autant de naturel ? La réponse pourrait se trouver dans son parcours. C’est à Paris, pendant ses études, qu’il fait connaissance avec les quatre cahiers d’Iberia, l’un des sommets du répertoire du piano. Il y bénéficie des conseils ...
misha_maisky_lily_maisky2

Misha et Lily Maisky, Olé

Sur la couverture du disque ¡ España !, une étiquette rouge comme une muleta interpelle le mélomane anglophone avec cette citation  de Mischa Maisky : « Je me sens très proche de cette musique – le public est toujours enthousiaste ». Voilà une information apparemment essentielle et inattendue, qui donne à penser que le fameux label jaune et ses artistes prestigieux peuvent se compromettre à publier des disques hors sujet ou ennuyeux. Il est vrai ...
dutton_arbos_conducts

Somptueux transferts de gravures du chef espagnol Arbós

Après une certaine accalmie dans la réception des CDs du label anglais Dutton, en voici plusieurs qui nous parviennent simultanément, dont celui-ci de la belle série consacrée à des compositeurs – chefs d’orchestre dirigeant leurs propres œuvres. Pour Enrique Fernández Arbós, l’éditeur précise en outre « d’autres Compositeurs Espagnols », et il fait bien, car d’Arbós compositeur, nous n’avons ici que Noche de Arabia et ainsi que des extraits de ...
luisfernandoperez

Luis Fernando Pérez, nouvelle étoile de la musique espagnole

Luis Fernando Pérez, encore mal connu du public français, fut élève, entre autres, de Dimitri Bashkirov et de Galina Eguiazarova, et surtout de la regrettée Alicia de Larrocha. Lauréat du prix spécial Franz Liszt du concours Ibla et du premier prix et du prix spécial du meilleur interprète de Granados au concours Granados de Barcelone, ce soir, ce virtuose et grand maître de la musique espagnole nous a généreusement gratifiés ...
tansman_lodz11_vign

Création mondiale d’une œuvre pour guitare et orchestre de Tansman

Débutons par poser deux questions formelles : pourquoi la création mondiale officielle de l’« Hommage à Manuel de Falla » d’Alexandre Tansman (‘officielle’ parce que nous supposons que l’œuvre a déjà été jouée en Russie) a-t-elle eu lieu à Łódź, au centre de la Pologne, et comment est-ce possible que toutes les œuvres concertantes de Tansman n’ont pas encore été créées ? Pour ce qui concerne Łódź, il s’agit tout simplement ...
cedille_bartonpine_capricho

Les caprices de Rachel Barton Pine

Si Rachel Barton Pine est l’une des interprètes phares du label américain Cedille Records, ses albums n’ont jusque-là bénéficié que d’une couverture médiatique négligeable en Europe. On reçoit donc celui-ci comme une bonne surprise car, en dépit d’un titre passe-partout (Capricho latino), la violoniste nous livre une prestation de haute tenue. Artiste atypique –elle milite activement pour la diffusion de la musique classique tout en menant une carrière « parallèle » dans ...
La danse hispanique, théâtre de toutes les passions

La danse hispanique, théâtre de toutes les passions

Nous retrouvons avec plaisir le duo Vernet-Meckler, déjà remarqué dans plusieurs productions précédentes, et au service cette fois-ci de musiques d’essence hispanique, d’où ce titre prometteur de «Pasiòn», caractéristique de ce répertoire. Plusieurs compositeurs espagnols côtoient certains autres, qui furent inspirés par l’ibérie, dont Maurice Ravel, considéré de son vivant par certains collègues, comme l’un des plus grands compositeurs espagnols (sic), ses origines basques, ayant sans doute influencé ce penchant. On ...
Heisser et Albeniz en trois constats

Heisser et Albeniz en trois constats

Un premier constat s’impose comme naturellement : Jean-François Heisser appartient à la belle famille des artistes internationaux de qualité. Sa carrière le prouve abondamment. Ses nombreux concerts et sa discographie généreuse renforcent s’il en était besoin cette ébauche de caractérisation. Son interprétation de douze impressions pour piano, Iberia, chef d’œuvre incontesté qu’Isaac Albeniz composa entre 1905 et 1908, opte volontairement pour une vision maussade, grave, en noir et blanc en quelque ...
Dukas le sacrifié

Jean-François Heisser : Dukas le sacrifié

Entre valeurs sûres et nouveauté, Jean-François Heisser nous promettait un concert des plus intéressants. Promettait. La Sonate de Dukas, œuvre vaste et d’autant plus précieuse qu’elle est l’un des rares exemples du génie de ce maître, trop peu souvent jouée d’ailleurs, débutait le programme. Pour défendre un tel monument, on aurait souhaité un interprète courageux, qui aurait pris la partition à bras le corps, pour en proposer une lecture qui rende ...
Ouverture par Leon Fleisher en Créateur

Ouverture par Leon Fleisher en Créateur

Piano aux Jacobins Pour fêter son trentième anniversaire Piano aux Jacobins offre 30 concerts prestigieux comme une évidence. Que de chemin parcouru depuis les débuts. L’ouverture dans ce cadre magnifique à l’acoustique exceptionnelle a été confiée à Leon Fleisher. À 81 ans, il a la stature d’un patriarche mais dès qu’il se met au piano il est comme transfiguré par sa force créatrice. Car dans un programme construit avec art, tout ...
Promenade musicale avec Blanche Selva : un doux parfum d’antan…

Promenade musicale avec Blanche Selva : un doux parfum d’antan…

Une aiguille sur un microsillon, quelques craquements, un enregistrement en mono, voilà de quoi attirer les plus nostalgiques d’entre nous. Surtout quand le CD proposé offre un programme très début de siècle (XXe, évidemment) autour d’une figure imposante du piano de l’époque : Blanche Selva, virtuose et pédagogue reconnue qui offre ici une interprétation raffinée de la Sonate pour piano et violon de César Franck, avec le violoniste Joan Massiá, lui-même ...
Albeniz, Iberia

Iberia par Albéniz par Olivier Chauzu

Difficile, voire redoutable, pour un pianiste de s’attaquer à l’enregistrement d’Iberia, chef-d’œuvre d’Isaac Albéniz, tant la version légendaire d’Alicia de Larrocha (Decca, 2004, avec Navarra, complétée par Déodat de Séverac, et Goyescas de Granados) reste dans toutes les mémoires. Pourtant ici, à l’écoute des douze tableaux formant l’illustre fresque sonore du maître catalan, l’auditeur est saisi par la rigueur idiomatique et l’exigence stylistique manifestées par le jeune virtuose Olivier Chauzu, disciple ...
Encore des découvertes dues à Felicja Blumental

Encore des découvertes dues à Felicja Blumental

L’intérêt de ce CD contenant ces précieuses rééditions est surtout centré sur le Concerto dans les formes brésiliennes (1941) du compositeur brésilien Hekel Tavares (1896-1969), et il était bien normal que Felicja Blumental (1908-1991) en soit l’interprète, elle qui s’installa au Brésil en 1942 et fut la dédicataire et créatrice du Concerto pour piano n°5 d’Heitor Villa-Lobos. Avec Michael Ponti, elle fut notamment à la base d’un riche catalogue d’œuvres ...
¡ Viva Pepita Jiménez !

¡ Viva Pepita Jiménez !

Alors que le genre de l’opéra s’affirmait à travers les capitales européennes, l’Espagne du XIXeme siècle restait fidèle à son style musical fétiche : la zarzuela. Mais cette esthétique, si elle charmait le public de Barcelone et de Madrid, ne satisfaisait pas certains compositeurs qui avaient envie de forger un drame lyrique national. Ce n’est que dans les années 1890 que l’on observa les premières tentatives de créer un drame lyrique ...
I Musici de Montréal, Arabesques ensorcelantes

I Musici de Montréal, Arabesques ensorcelantes

La renommée de l’orchestre de chambre I Musici de Montréal dépasse largement nos frontières. Fondé en 1983 par Yuli Turovsky, l’ensemble jouit d’une réputation méritée tant au Canada qu’à l’étranger. Cette nouvelle parution – la première chez Analekta – enregistrée à l’Église de la Nativité de la Sainte-Vierge de La Prairie, révèle bien des surprises. Ubiquiste de corps et d’esprit, Yuli Turovsky, chef d’orchestre et soliste, apporte une touche personnelle ...