Mot-clef : Isabelle Poulenard

double coquette

La double coquette sur la scène du Théâtre des Abbesses

« Il m'a toujours semblé que le travail de la mémoire et celui de l'invention étaient contiguës » écrit le compositeur Gérard Pesson. On ne saurait mieux rendre compte du processus à l'oeuvre dans La double coquette à laquelle il collabore. Ce nouveau spectacle lyrique est donné en création parisienne au Théâtre des Abbesses, dans la version scénique produite par le Festival d'Automne. En 2011, à l'Opéra royal de Versailles, l'ensemble baroque Amarillis ...
Rene-Jacobs-Photo-Marco-Borggreve

Version semi-scénique des Noces de Figaro par Jacobs à Pleyel

Dans le prolongement d’un concert donné avec la même œuvre, la même distribution lors de l’édition 2013 du Festival d’Ambronay (et précédant d’autres dates ailleurs en Europe), c’est à la Salle Pleyel que René Jacobs présentait le premier épisode de la trilogie Mozart/Da Ponte. Le chef gantois n’a pas son pareil pour bousculer les convenances, les certitudes par ses lectures du répertoire baroque et classique, au risque de surprendre voire ...
La passion partagée des Passions

La passion partagée des Passions à Toulouse

Elle n’avait sans doute pas tort, cette bourgeoise de Leipzig qui le Vendredi saint de 1727 s’est précipitée affolée hors de l’église Saint-Thomas en s’exclamant : « Au secours, c’est de l’opéra ! », concernant la première audition publique de la Passion selon Saint-Matthieu de Jean-Sebastien Bach. Nous ne partageons certes pas son effroi, mais il s’agit très certainement du plus grand opéra sacré qui ait jamais été composé. C’est en tout ...
Le diable saxon en sa gloire

Le diable saxon en sa gloire

Les Passions / Archipels C’est un programme festif et revigorant, comme une gourmandise musicale propre à repousser toute mélancolie que proposaient Les Passions en ce beau dimanche automnal sur les berges de la Garonne. Légère et d’une écoute aisée, la musique instrumentale et sacrée de Hændel attire un large public dans cette imposante église du XIXe siècle en briques roses, bien que son interprétation soit beaucoup plus complexe. Compères d’étude, qui firent ...
Haendel en brique historique

Opéras de Haendel en brique historique

Réalisés entre 1967 et 2004, les enregistrements réunis dans cet élégant coffret conçu par Sony Music pourraient presque se lire, ou s’écouter, comme une anthologie de l’interprétation des opéras haendéliens au cours de la deuxième moitié du XXe siècle. Ainsi, le Giulio Cesare dirigé par Julius Rudel, dans la foulée des fameuses représentations du New York City Opera, atteste encore l’ancienne manière initiée dans les années 1920 – instruments modernes ...
Le charme et la grâce d’une grande Dame de France

Le charme et la grâce d’une grande Dame de France

Le charme délicat de la harpe sied admirablement à la reine la plus élégante de France. Femme de grande culture et d’une sensibilité rare, son salon de musique a été l’un des plus brillants qui se puisse imaginer, mais aussi l’un des plus libres. Les goûts de la reine sont variés, à la fois audacieux et soucieux de goûts raffinés. Ce récital très intelligemment construit offre une variété extrême dans le ...
Suona la tromba, con Voce festiva !

Suona la tromba, con Voce festiva !

Voici un CD qu’il convient de ne surtout pas oublier de fêter. Une cantate de Bach la BWV. 51 a pour certains apparié la voix de soprano et trompette pour l’éternité. Ce serait faire injure à Alessandro Scarlatti qui ne démérite pas un seul instant. Ainsi ces cantates et sonates, habilement agencées pour faire un concert enthousiasmant, rapprochent la voix de soprano et l’instrument des grands espaces, tandis que la ...
Le retour de la Caravane du Caire

Le retour de la Caravane du Caire

Le label Ricercar réédite dans sa série : « Paris au temps du concert spirituel », l’un de ses titres indispensables : La Caravane du Caire du Liégeois André Modeste Grétry. Ecrite pour divertir un public lassé des abus de la tragédie lyrique, cette pièce est une brillante synthèse de tous les genres existants : opéra comique, chœur, ballet sur fond d’exotisme et de dépaysement. Créée avec un luxe insensé et salué par le ...
Vêpres vénitiennes : Brillantissime lagune

Vêpres vénitiennes par Les Passions, brillantissime lagune

Décidément la rentrée baroque est au disque comme au concert brillantissime ! Tandis que le soleil se couche sur la lagune, les premières notes joyeuses de ces vêpres vénitiennes font frémir la Sérénissime et ses fantômes. Jean-Marc Andrieu associe dans le programme de ce CD celui dont le nom doit d’avoir survécu à George Sand, Nicola Porpora et Vivaldi. Composées pour les ospedali (institutions de charité, hospices et hôpitaux vénitiens qui possédaient ...
Purcell maître es émotions à l’abbaye-école de Sorèze

Purcell maître es émotions à l’abbaye-école de Sorèze

Festival musique des lumières 2007 Ce concert se place dans la programmation d’un très beau festival dirigé par Joël Suhubiette, faisant alterner en pays de Cocagne la fine fleur des artistes de Midi-Pyrénées et des invités prestigieux, tous au même niveau d’excellence. Ce programme entièrement dédié au génie de Purcell a été un enchantement de tous les instants. Admirable choix artistique de Jean-Marc Andrieu, directeur des Passions, d’extraits des plus belles pièces ...
Un maillon fort du baroque français

Pirame et Thisbé, maillon fort du baroque français

Angers Nantes Opéra Au terme d’un prologue allégorique, pendant lequel Vénus et la Gloire débattent de la compatibilité de l’amour et du devoir pour finalement proclamer « Régnons d’intelligence », nous sommes plongés dans la tragédie de Pirame et Thisbé, deux jeunes gens qui s’aiment depuis toujours. Ninus, roi de Babylone et fils de Sémiramis, tombe malheureusement amoureux de Thisbé et délaisse Zoraïde. Celle-ci n’est autre que la fille du grand magicien Zoroastre, ...
La petite guêpe qui monte…

La petite guêpe qui monte…

Vespetta e Pimpinone d’Albinoni A l’origine, Vespetta e Pimpinone ossia la serva astuta, fut composé par Albinoni pour servir d’intermèdes à Astarto, opera seria créé à Venise en 1708. L’œuvre relève donc du genre des intermezzi comici musicali dont le succès les fit rapidement jouer de façon indépendante. Chacun des trois intermezzi est constitué de récitatifs et d’airs et se termine par un duo entre les deux personnages. Vespetta, femme de ...
Hasse le sage chez les incurables

Hasse le sage chez les incurables

Ce très beau disque va peut-être lutter contre l’oubli, voire le quasi-abandon, dont est victime Johann Adolf Hasse. Des quatre Ospedali qui accueillent les jeunes filles à Venise, l’Ospedale delle incurabili est celui dont le niveau musical est le meilleur. Hasse est très célèbre et convoité dans toute l’Europe. Il accepte toutefois la haute charge de maître de chœur de l’Ospedale delle incurabili vers 1736, charge à laquelle son maître ...
Eternelle jeunesse

60 ans de la Maîtrise de Radio-France, éternelle jeunesse

« L’absence de projet pédagogique est la première chose qui m’a frappée ». Toni Ramon – auteur de ce propos - devait hériter en 1998 d’un instrument formidable en bien mauvais état : les années de gloire de la Maîtrise de Radio-France étaient bien derrière elle, les garçons avaient quasiment déserté ce chœur, devenu un ensemble de jeunes femmes plutôt qu’un chœur d’enfants et d’adolescents. Le défi était de taille pour le chef ...
XIIe Festival musique et mémoire

XIIe Festival musique et mémoire

Région Franche-Comté Un festival au cœur des Mille étangs Le « pays des mille étangs », déploie plus d’une offre de loisirs. C’est un plateau cerné par deux rivières, le Breuchin au Nord, l’Oignon au sud. Le site se confond avec le parc des ballons, aux pieds des Vosges. Evidemment, l’eau des étangs permet les jeux aquatiques dont le ski nautique, mais aussi, la remise en forme grâce aux bienfaits de ses eaux thermales, ...
Hauteur de vue…et grandeur d’âme

Hauteur de vue…et grandeur d’âme

Dialogues des carmélites L’opéra de Francis Poulenc serait-il en passe de supplanter Pelléas dans les programmations lyriques? On est en droit de se le demander au vu de la multiplication, depuis quelques années, du nombre de Dialogues à l’affiche des productions d’opéras ; mais loin de nous la tentation de le déplorer… Notre collaboratrice Catherine Scholler rendait compte, il y a seulement trois semaines, d’une représentation fort bien réussie et perçue (à Saint-Etienne) ...
Chouette cocher !

Chouette cocher !

Le Postillon de Longjumeau « Oh ! Qu’il est beau, qu’il est beau… » Non, non ! Vous n’y êtes pas : le postillon de Longjumeau, voyons ! Adolphe Adam, exact contemporain de Berlioz (tous deux sont nés en 1803), dont les seuls succès vraiment populaires se limitent aujourd’hui à son ballet Gisèle et au fameux cantique Minuit, chrétiens ! (qu’il traîne comme une casserole aux yeux de ses pairs), s’est, en outre, souvent vu taxé de facilité, ...
II. L’Opéra en Italie après Monteverdi

L’Opéra en Italie après Monteverdi

C’est à Rome que le genre va connaître un premier développement sous l’impulsion des princes Barberini, neveux du pape Urbain VIII qui font construire dans leur palais un théâtre privé de 3 000 places où ils donnent de fastueux spectacles faisant appel à de multiples machines. Domenico Mazzocchi (1592-1665) l’inaugure en 1624 avec la Catena d’Adone. Suivront d’autres créations, de Luigi Rossi (1597-1653) ou Stefano Landi (1590-1655), notamment Sant’Alessio, premier ...