Mot-clef : Jacques Calatayud

LA SIRENE - 
Compositeur : Daniel-Francois-Esprit AUBER - 
Livret : Eugene SCRIBE - 
Direction musicale : David REILAND - 
Chef de choeur : Benjamin LAURENT - 
Mise en scene : Justine HEYNEMANN - 
Scenographie : Thibaut FACK - 
Costumes : Madeleine LHOPITALIER - 
Lumieres : Aleth DEPEYRE - 
Avec : 
Jeanne CROUSAUD (Zerlina) - 
Xavier FLABAT (Francesco) - 
Jean-Noel TEYSSIER (Scipion) - 
Jean-Fernand SETTI (Le Duc de Popoli) - 
Benjamin MAYENOBE (Nicolaio Bolbaya) - 
Jacques CALATAYUD (Pecchione) - 
Le 25 01 2018 - 
Au Theatre Imperial de Compiegne - 
Photo : Vincent PONTET

La Sirène à Compiègne, ou la folie d’Auber encore en rodage

En résidence à Compiègne, c’est donc dans son Théâtre Impérial que les Frivolités Parisiennes sortent pour un soir du placard la partition oubliée d’Auber, La Sirène. Même si la phalange paraît au meilleur de sa forme et que le chœur Les Métaboles offre une performance sans défaut, la folie de cette farce proche du vaudeville ne se retrouve pas toujours dans une mise en scène parfois austère et une distribution ...
Ode tchèque à la nature

Ode tchèque à la nature

Une Petite Renarde rusée Avec l’appui hyperréaliste d’un montage vidéo, cette mise en scène pour jeune public d’Une petite renarde rusée ouvre habilement une fenêtre sur la nature et le rythme des saisons. Pour cette nouvelle adaptation d’Alexander Krampe et Ronny Dietrich, le chef d’orchestre Denis Comtet a choisi de faire chanter les personnages humains (Le Forestier, sa femme et ses enfants) en français et les animaux en tchèque. Si ce système ...
Comme des amoureux de Peynet

Fortunio, comme des amoureux de Peynet

Avec une seule production par année, on pourrait penser que la maison d’opéra d’une ville de moins de 35 000 habitants programmerait des tubes de l’opéra pour assurer son succès commercial. C’est mal connaître l’audace du directeur de l’Opéra de Fribourg qui, depuis un dizaine d’années, s’offre un surprenant succès avec des œuvres peu ou pas connues. Après Les Aventures du Roi Pausole d’Arthur Honegger en 2003, La Pietra del ...
Le dialogue musical entre deux œuvres

Tournée de Zaïde(s), dialogue musical entre Mozart et Bernard Cavanna

On ne sait pas exactement pourquoi Mozart n’achève pas Zaïde qu’il laisse en 1780 sans ouverture ni partie finale, sans dialogues et même sans titre ; l’ouvrage en chantier fait un peu figure de work in progress que Mozart mènera à maturité deux ans plus tard dans l’Enlèvement au Sérail. On y trouve cependant des pages d’une intense beauté et on se souvient de cette intéressante « restitution » qu’en avait donné ...