Mot-clef : Jacques Offenbach

Florez2

AU TCE, Juan Diego Flórez vers de nouveaux horizons

Après plus de 20 ans de carrière , Juan Diego Flórez rayonne tout autant qu’il se renouvelle. Lors de ce récital au Théâtre des Champs-Élysées, le ténor belcantiste démontre avec un naturel certain qu’il est prêt à s’aventurer vers d’autres horizons que le répertoire italien qui a fait sa notoriété. C’est avec un costume dépareillé dont est affublé Juan Diego Flórez lors du premier air Ich baue ganz auf deine Stärke ...
354575DSC3629

Des Contes d’Hoffmann bien musicaux à Saint-Étienne

Comme à son habitude, l'Opéra de Saint-Étienne montre son amour et son respect absolu de la musique française, en proposant une version des Contes d'Hoffmann dans une version indiquée dans le programme de salle comme étant de Michaël Kaye / Jean-Christophe Keck, et dans une distribution entièrement française, d'une grande qualité. Le prologue et les deux premiers actes diffèrent peu de ce qu'on l'on connaît bien maintenant depuis les travaux de ...
Fantasio.03

À Genève, ennuyeux Fantasio

Satisfaction mitigée pour l’œuvre comme pour l’interprétation de ce Fantasio, opéra-comique de Jacques Offenbach présenté au Théâtre des Nations de Genève. Jacques Offenbach n’a pas composé que des chefs d’œuvre. Preuve en est ce Fantasio dont la musique souvent pauvre le dispute à un argument et à un livret mince et mal ficelé. Vous prenez un peu de Rigoletto, un peu de Cenerentola, un zeste de Lucia di Lammermoor, vous secouez ...
À Bordeaux, jouissive Vie parisienne d’Offenbach

À Bordeaux, jouissive Vie parisienne d’Offenbach

La saison à Bordeaux démarre à grande vitesse avec cette formidable Vie parisienne d’Offenbach. La baguette de Marc Minkowski est pleine de fougue, la mise en scène de Vincent Huguet excelle par son panache tandis que la distribution mêle la jeune génération du chant lyrique francophone et les artistes habitués de l’opéra-bouffe. Jouissif. Astucieux début de saison pour l’Opéra de Bordeaux qui présente une programmation intitulée « Gare à l’Opéra » à l’occasion ...
contes metz

Les Contes d’Hoffmann à Metz, entre sobriété et démesure

Inspirée de l’esthétique de Tim Burton, la mise en scène de Paul-Émile Fourny convient parfaitement au chef d’œuvre d’Offenbach. Plateau inégal en revanche pour un opéra toujours difficile à distribuer. Paul-Émile Fourny n’a jamais caché sa fascination pour l’univers de Tim Burton, et sa nouvelle mise en scène des Contes d’Hoffmann s’en ressent fortement. Davantage que pour de précédents ouvrages, l’atmosphère fantastique du chef d’œuvre d’Offenbach épouse à merveille, notamment pour ...
hoff_0761p

Damrau & Grigolo in « Les Contes d’Hoffmann » at LA Opera

For her LA debut, Diana Damrau was scheduled (announced with great fanfare) to undertake the roles of Hoffmann’s three loves. Events, however, proved otherwise…  Therefore, a great disappointment ensued, especially when the soprano who finally opted for Antonia, appeared in Act III, exceedingly present and convincing, deeply involved and persuasive. Confronted with this stunning Antonia, who takes stage completely, with that soaring, powerful voice, a voice with perfectly placed high notes, ...
hoff_0761p

À Los Angeles, Damrau et Grigolo dans les Contes d’Hoffmann

Pour ses débuts angelenos, Diana Damrau devait affronter, annoncées à grand fracas, les trois amours de notre Hoffmann. Les événements en auront décidé autrement.  Déception donc, surtout lorsque la soprano, qui opte finalement pour Antonia, se révèle ainsi, à l’acte 3, violemment présente et convaincante, hautement pertinente et persuasive. Face à cette Antonia de choc, à la voix altière, percutante, qui vous habite l’espace scénique dans sa totalité, une voix ...
FANTASIO

Jacques Offenbach

opera-comique en trois actes sur un livret de Paul de Musset
cree a l'Opera Comique en 1872

direction musicale Laurent Campellone 
mise en scene Thomas Jolly
collaborateur artistique Alexandre Dain 
decors Thibaut Fack 
costumes Sylvette Dequest 
lumieres Antoine Travert et Philippe Berthome

assistant direction musicale Claire Levacher 
assistant mise en scene Katja Krueger 
assistant mise en scene pour le choeur Pier Lamande 
assistant creation costumes Magali Perrin Toinin 
chef de Chant Martin Surot 
chef de choeur Mathieu Romano

Fantasio Marianne Crebassa
Le roi de Baviere Franck Leguerinel 
La princesse Elsbeth Marie-Eve Munger 
Le prince de Mantoue Jean-Sebastien Bou 
Marinoni Loic Felix 
Flamel Alix Le Saux 
Sparck Philippe Estephe 
Facio Enguerrand de Hys 
Max Kevin Amiel 
Hartmann Flannan Obe 
Rutten, le tailleur, le garde Suisse Bruno Bayeux

choeur Choeur Aedes
orchestre Orchestre Philharmonique de Radio France

production Opera Comique
coproduction Grand Theatre de Geneve, Opera de Rouen - Normandie, Opera national de Montpellier, Croatian National Theater in Zagreb
corealisation Theatre du Chatelet 

editeur d'apres l'edition critique de Jean-Christophe Keck OEK - Boosey & Hawkes-Bote & Bock, Berlin

Le Fantasio tendre et enchanteur de l’Opéra-Comique

Des travaux retardés ? Peu importe puisque pour le lancement de la nouvelle saison de l’Opéra-Comique, le public avait rendez-vous au Théâtre du Châtelet afin d’assister à la première représentation de Fantasio. Dans un univers sombre tout autant que féérique, menée d’une main de maître par Laurent Campellone et Thomas Jolly, cette nouvelle production révèle une musique bien moins fantasque que celle à laquelle nous a accoutumé le brillant amuseur du ...
_F9A0366©OlivierMetzgerModds

Thomas Jolly, incarnation d’une audacieuse réouverture pour l’Opéra-Comique

C’est un Thomas Jolly étonnamment serein et très épanoui que nous rencontrons à un peu moins d’un mois de la première représentation de la nouvelle production qui donnera le coup d’envoi de la nouvelle saison de l’Opéra-Comique. Après une entrée très remarquée dans le monde lyrique avec Eliogabalo de Cavalli à l’Opéra de Paris, à seulement 35 ans, voici le metteur en scène de retour avec Fantasio d'Offenbach.  « C’est un très ...
Orpheus in der Unterwelt

Orphée aux enfers à Stuttgart, pas pour rire

Pas beaucoup plus d'esprit que de substance dans un Orphée aux Enfers peu festif. Même dans le temple du théâtre musical sérieux qu'est Stuttgart, il n'est pas interdit de se divertir pour les fêtes : cette année, c'est Offenbach qui est au programme, en allemand comme on le faisait à son époque. Le problème de ce spectacle commence là : la démarche n'est pas illégitime, même si elle oblige l'oreille des ...
la-vie-parisienne-02

La Vie Parisienne envahit Lausanne

Les grosses ficelles de La Vie Parisienne de Jérôme Savary présentées à Lausanne en 2005 sont encore dans les yeux des spectateurs quand s’ouvre le rideau sur cette nouvelle production. Alors qu’on riait assez grassement (quand on était certain de ne pas être épié par son voisin) sur les gags à deux balles du metteur en scène argentin, on sourit joliment au spectacle plus finement agencé de Waut Koeken. Le décor ...
crebassa

Oh, Boy ! Les affres de l’adolescence avec Marianne Crebassa

Qui ne connaît, est, ou a été, un adolescent ? Marianne Crebassa, avec une grande délicatesse et beaucoup de musicalité, nous fait entrer dans cet univers rempli d'angoisse et défi, de fragilité et d'hormones bouillonnantes, de doutes et de désirs. Voici un programme harmonieusement concocté, qui alterne Mozart et certains compositeurs français des XVIIIe et XIXe qui ont confié des rôles de jeunes garçons à une mezzo-soprano. Avec une grâce et ...
il-etait-une-fois

Il était une fois la féérie musicale romantique française

Voici un projet roboratif  et réjouissant, un CD musicalement abouti une fois admis ses principes. Un véritable abrégé de cent -cinquante années d'histoire de l'opérette ou de l’opéra bouffe à la française. Le tout est arrangé pour deux solistes du chant et quatuor avec piano. Une réussite inattendue et exemplaire. À l'époque romantique et au début du XXe siècle, pour nombre de compositeurs, l'imaginaire féérique s'est substitué à l'allégorie mythologique des ...
img_2311

Un dîner avec Jacques à l’auditorium du Musée d’Orsay

À l’occasion de l’exposition « Spectaculaire Second Empire 1852-1870 », présentée jusqu’au 15 janvier 2017, le Musée d’Orsay s’associe à l’Opéra Comique pour co-produire un spectacle aussi éclectique que ce régime caractérisé par les fastes et le « paraître ». En effet, l’exposition, organisée dans le cadre du 30e anniversaire de la fondation du Musée, met l’accent sur les éléments constituant la première société du spectacle et de consommation, tel ce dîner de luxe dans ...
Le Festival de Radio France Montpellier sous le signe du voyage d’Orient

Le Festival de Radio France Montpellier sous le signe du voyage d’Orient

Le 31e Festival de Radio France Montpellier-Languedoc-Rousillon-Midi-Pyrénées, rebaptisé Montpellier-Occitanie, se déroule sur le thème du « Voyage d’Orient ». Les premiers concerts sont d’une grande intensité, comme pour annoncer le succès de l’ensemble. Le festival commence par deux concerts de piano, par deux des jeunes pianistes les plus en vue, un récital par Beatrice Rana et un concerto par Lucas Debargue. Beatrice Rana entame une série de tournées avec les Variations ...

Les lauréats des Opera Awards 2016

Les Opera Awards 2016 ont été décernés hier à Londres. Fondés en 2012 en partenariat avec le magazine britannique Opera, ces prix sont décernés par un jury de professionnels de l'industrie musicale. Ont été primés en catégorie "CD Opéra" : Les Martyrs de Gaetano Donizetti (Opera Rara) ;  "CD récital" : la mezzo-soprano suédoise Ann Hallenberg pour Agrippina (DHM) ; "Choeur" : l'English National Opera ; "Chef d’orchestre" : Gianandrea Noseda ...
Marthaler et Cambreling unis pour de sombres Contes d’Hoffmann

Marthaler et Cambreling unis pour de sombres Contes d’Hoffmann

Les Contes d'Hoffmann sont une affaire sérieuse : belle démonstration à Stuttgart, avec une distribution largement dominée par Eric Cutler. Après sa création à Madrid, le dernier spectacle voulu et pensé par Gerard Mortier parvient à Stuttgart, qui l’avait coproduit, avec une distribution largement renouvelée, mais avec les mêmes maîtres d’œuvre, le metteur en scène Christoph Marthaler et le chef Sylvain Cambreling, directeur musical de la maison et grand spécialiste des ...
stage - icma

La cérémonie de gala des ICMA à Saint-Sébastien

La remise des prix et le concert de gala des International Classical Music Awards (ICMA) ont eu lieu vendredi dernier, le 1er avril, au Kursaal à Saint-Sébastien en Espagne, capitale européenne de la culture 2016. La cérémonie de remise des prix a été présentée par le Président du jury des ICMA, Remy Franck, et les trophées ont été décernés à : Dame Felicity Lott, Jordi Savall, Christian Lindberg, Pablo Ferrández, Nikolai Song, Marc ...
stage - icma

Big Success For ICMA Gala Concert In San Sebastian

The International Classical Music Awards (ICMA) organized their Award Ceremony and Gala Concert last week, April 1, at the nearly sold out Kursaal in Sebastian, where an audience of 1500 applauded the winners. The event was hosted by the Basque National Orchestra and San Sebastian Cultural Capital of Europe 2016. The Award Ceremony was presented by ICMA’s President Remy Franck, and awards were given to such artists as Dame Felicity Lott, ...
brabant_4

Geneviève de Brabant d’Offenbach à Montpellier

On avoue notre grande perplexité au sortir du Corum de Montpellier. Venu pour assister à la résurrection d'une œuvre rare d'Offenbach, Geneviève de Brabant, on ne peut pas dire qu'on a assisté à un mauvais spectacle, mais à quel spectacle justement ? Opéra, comédie musicale, théâtre de boulevard ? Le choix de la version, tout d'abord. Geneviève de Brabant fut d'abord un opéra-bouffe, créé en 1859. Objet d'une nouvelle version en 1867, il ...
orphee-aux-enfers_credits-opera-national-de-lorraine

Finesse musicale contre embonpoint scénique pour Orphée aux Enfers

Retour aux fondamentaux à Nancy avec Offenbach et son Orphée aux Enfers pour les festivités de fin d’année. Las ! L’excellence musicale du spectacle s’y trouve handicapée par une mise en scène aux semelles de plomb. Pourtant, tout commence plutôt bien avec le remarquable décor de Clement & Sanôu, reconstitution minutieuse du hall d’un grand hôtel à la décoration Art déco, où le metteur en scène Ted Huffman a choisi de dérouler ...
LaBelleHelene_c_GTG_CaroleParodi_10

À Genève, affligeante production de la Belle Hélène

Encore un spectacle raté au Grand Théâtre de Genève avec cette nouvelle production de la Belle Hélène de Jacques Offenbach, qui confond opérette avec revue de fin d’année d’une ville de province. L’opérette, on le sait, est synonyme de légèreté musicale, d’humour décalé et d’ironies théâtrales. Et Jacques Offenbach accompagné de ses librettistes Henri Meilhac et Ludovic Halévy en sont les maîtres incontestés depuis la deuxième moitié du 19e siècle. Depuis, ...
Offenbach

Les Contes d’Hoffmann de Marthaler en DVD

Une fois encore, Christoph Marthaler dépoussière les grands chefs d’œuvre du répertoire. Servie par un plateau d’exception, sa mise en scène comptera dans l’histoire de l’unique opéra d’Offenbach. Une mise en scène de Christoph Marthaler est toujours un petit événement, et celle qui figure sur le présent DVD ne déroge pas à la règle. Issu d’une série de représentations données à Madrid en mai 2014, le spectacle que l’on considérera comme ...
fantasio-13

À Montpellier, la redécouverte d’un opéra sentimental d’Offenbach

On retrouve, avec cet opéra peu connu d'Offenbach, une veine trop ignorée de ce compositeur, l'opéra sentimental. Peut-être son tempérament de génial amuseur a-t-il occulté cet aspect, au profit d’œuvres tout aussi bien ficelées, mais dans le genre comique, ce que le public de l'époque – et d'aujourd'hui – réclamait. On se retrouve avec Fantasio plus près des Contes d'Hoffmann que de la Belle Hélène, avec un personnage en or d'étudiant ...
départ pour Crète ©Théâtre du Châtelet - Marie-Noëlle Robert

Hélène et sa compagnie au jeu de l’art vidéo

15 ans après la version inoubliable de Marc Minkowski-Laurent Pelly avec Félicity Lott (2001), le théâtre du Châtelet présente La Belle Hélène dans une mise en scène jubilatoire avec vidéo. Le vidéaste Pierrick Sorin, réputé pour l’originalité de son œuvre, et le metteur en scène Giorgio Barberio Corsetti, pour qui la vidéo constitue un atout majeur, renouvellent leur aventure au Châtelet après La pietra del paragone de Rossini en 2007 (reprise ...
La-Grande-Duchesse.02w

Une Grande duchesse en manque d’esprit

Le Grand théâtre de Genève reprend la Grande duchesse de Gerolstein de Laurent Pelly. Afin de ne pas perdre l’essence même de la production du Théâtre du Châtelet  d’octobre 2004, le Grand Théâtre de Genève avait appelé Laurent Pelly en personne pour diriger cette reprise de sa Grande Duchesse de Gerolstein parisienne. Une reconstitution scénique qui aurait pu être réussie si l’on s’était préoccupé de réunir une distribution plus en ligne ...
barbebleue

Barbe Bleue d’Offenbach à Nantes, très réjouissante

Rien de tel pour célébrer les fêtes de fin d'année qu'un opéra bouffe d'Offenbach. Alors que le marché de Noël bat son plein place Royale, le Théâtre Graslin nous offre Noël avant l'heure avec cette production de Barbe-Bleue particulièrement réjouissante. Créé au théâtre des Variétés en février 1866, Barbe-Bleue prend place dans le catalogue des œuvres d'Offenbach entre La Belle Hélène et La Vie parisienne. Signé par les mêmes librettistes, les futurs académiciens ...
+3la-vie-parisienne_onr_photo-akaiser_45331418502222

La Vie parisienne entraîne Strasbourg dans son tourbillon

L’Opéra national du Rhin sacrifie à la tradition des fêtes de fin d’année avec une nouvelle production de La Vie parisienne de l’inusable Offenbach. Et toujours fidèle aux jeunes talents qu’il a contribués à découvrir, Marc Clémeur en confie la réalisation scénique à son compatriote Waut Koeken, déjà en charge in loco de Aladin et la lampe magique, L’Enlèvement au sérail ou, pour rester dans l’univers de l’opérette, La Chauve-souris. Le ...
32AE1DF820

Hoffmann traîne dans la banlieue de Bâle

Davantage que pour tout autre opéra, le suspense est de taille lorsque l'on se rend à une représentation des Contes d'Hoffmann : quelle mise en scène ? une seule chanteuse pour les 3 rôles féminins ? mais surtout : quelle version pour ce génial opéra où Offenbach mit l'art de toute une vie? L'Opéra de Bâle vient d'apporter sa réponse dans une nouvelle production où la partie musicale fait davantage rêver que la partie scénique. Décédé ...
1024_768_1_14-11-15-rsbartist-isabelle-druet-1-cop-nemo-perier-stefanovitch

Au pays où se fait la guerre

Un bien beau concert, dont l’intelligence et le raffinement aura marqué la sensibilité d’un public subjugué, quoiqu’étonnamment clairsemé. À l’instar de l’ensemble des concerts du festival « Je t’aime… Ich auch nicht », dont l’automne 2014 a proposé au public messin la sixième édition, le récital d’Isabelle Druet et du quatuor Giardini brille tout d’abord pour la cohérence et par l’intelligence de son programme. Consacré, en ces temps de commémoration, à ...