Mot-clef : James Levine

Le temps s’est arrêté à Berlin avec James Levine

Le temps s’est arrêté à Berlin avec James Levine

Pour un concert exceptionnel, James Levine dirige la Staatskapelle Berlin et emmène la Troisième Symphonie de Gustav Mahler sur des sommets, malgré un orchestre très souvent pris en défaut. Une telle atmosphère électrique à la Philharmonie de Berlin n’avait plus été ressentie depuis les derniers concerts de Claudio Abbado, mais aujourd’hui sur la scène, une longue rampe donne accès à un pupitre surélevé pour permettre à un autre chef d'y accéder, ...
italienne-a-alger-met

L’Italienne à Alger au Met dirigée par James Levine

L’Italienne à Alger classique mais convaincante de la production de Jean-Pierre Ponnelle a séduit le public new-yorkais du Met, qui a retrouvé à cette occasion « son » chef attitré, James Levine. Cet opéra-bouffe réunit tous les ingrédients du drame amoureux : jalousie, séduction, manipulation, sur fond de patriotisme italien. Une bonne dose d’humour donne à cette œuvre de jeunesse de Rossini un caractère de comédie légère qui fait rire de bon cœur. Ildar Abdrazakov ...

Yannick Nézet-Séguin succède à James Levine au Met

Le chef d'orchestre québécois Yannick Nézet-Séguin a été nommé ce jeudi 2 juin 2016 directeur musical du Metropolitan Opera de New York et succède ainsi  à James Levine, 72 ans, dont ResMusica avait annoncé le départ le 15 mai, après des années d'incertitude et d'annulations en raison de ses problèmes de santé (maladie de Parkinson). Il ne prendra toutefois ses fonctions de directeur musical à plein temps qu'à partir de la ...

Nomination au MET

L’important Metropolitan Opera’s Lindemann Young Artist Development Program (programme de soutien aux jeunes artistes du Metropolitan Opera de New York) a un nouveau directeur, Michaël Heaston. Agé de 37 ans, il exerçait déjà d’importantes fonctions de conseiller au Washington National Opera (WNO). Il travaillera en étroite collaboration avec James Levine qui, en tant que directeur musical honoraire du MET, demeure le directeur musical de ce programme pour les jeunes artistes, ...

James Levine quitte le Met

La direction du Metropolitan Opera de New York a annoncé hier le départ à la fin de cette saison de son directeur musical depuis 40 ans, James Levine. Arrivé au Met en 1971 pour diriger Tosca, il était devenu directeur musical en 1976. Atteint de la maladie de Parkinson, il ne se déplaçait plus qu'en fauteuil roulant et avait des difficultés à diriger en raison de complications à son bras ...

James Levine annule des concerts à Philadelphie

Le chef d’orchestre américain James Levine a annulé ses prochains concerts avec le Philadelphia Orchestra. Le chef, qui souffre de la maladie de Parkinson, a dû modifier son traitement et ce dernier n’est pour l’instant pas compatible avec voyages, répétitions et concerts. De ce nouveau traitement James Levine et ses médecins attendent des améliorations qui lui permettraient de continuer à diriger. Il sera remplacé à Philadelphie par Michael Tilson-Thomas, directeur ...

Verbier Festival : Levine remplacé par Salonen

Le chef d'orchestre James Levine a fait savoir qu'il nous pourra assurer l'ouverture du Verbier Festival 2015  (17 juillet) en raison d’une grave infection auriculaire qui l’empêche de prendre l’avion. Il sera remplacé par Esa Pekka Salonen à la tête du Verbier Festival Orchestra.
dg_mozart_symphonies_james_levine

Levine et Vienne irradient Mozart

Deutsche Grammophon réédite la lecture des symphonies de Mozart par James Levine : une référence ! Confier une intégrale des symphonies de Mozart au chef d’orchestre américain James Levine peut a priori paraître une démarche étonnante, mais si l’on sait qu’il dirige ici l’Orchestre Philharmonique de Vienne, et que James Levine est précisément le choix de l’illustre phalange viennoise, la Deutsche Grammophon devait avoir de sérieuses raisons, devant lesquelles on ne ...

Le Verbier Festival 2015 dévoile sa programmation

Le Verbier Festival a dévoilé sa programmation estivale. La 22e édition se tiendra du  17 juillet au 2 aout 2015. Elle verra le grand retour, pour le concert inaugural de James Levine qui a tant marqué les premières années du Festival. L’orchestre du festival sera dirigé par des grands chefs : Zubin Mehta, Valery Gergiev, Gianandrea Noseda, Manfred Honeck et Charles Dutoit pour le concert de clôture. L’Orchestre de chambre se produira ...
stravinsky sacre decca

Les Sacres du Printemps

En prélude à l’année Centenaire du Sacre du printemps, Decca plonge dans les archives d’Universal pour nous offrir un coffret, très conceptuel, mais éditorialement unique, avec 38 interprétations différentes du Sacre du Printemps, autant dans ses versions orchestrales (1913, 1921 ou 1947) que dans sa transcription pour deux pianos (1913). Certainement réservé aux collectionneurs émérites et aux fans de la partition, ce coffret n’en n’est pas moins passionnant à travers les évolutions ...
orfeo_keilberth

En différé symphonique du festival de Salzbourg

Du côté symphonique, Orfeo nous rend un concert de 1960, où le grand mais trop oublié Joseph Keilberth officie à la tête de la philharmonie de Berlin avec un soliste de choix : le Français Christian Ferras. Valeur sûre des podiums des années 1950-1960, Joseph Keilberth était un fidèle du festival autrichien, il y dirigea, une légendaire Arabella, en 1958. Ce long programme débutait par une belle et fort classique ouverture ...
CD_Helicon_Mahler_Sym2_Levine

Une Résurrection inédite pour fans de James Levine

A l’heure où Sony réédite à prix très doux les petits coffrets blancs de la série Masters d’origine RCA, dont une « presque » intégrale Mahler Levine étalée sur plusieurs années et plusieurs orchestres (Philadelphie, Chicago, London Symphony) mais où manque justement la Résurrection, voilà qu’arrive cet enregistrement live fait avec l’Israel Philharmonic en 1989, en même temps d’ailleurs qu’une autre version du même chef et de la même année ...
mahler

Mahler : une épopée discographique, des pionniers à la reconnaissance

La fin des célébrations autour de Gustav Mahler est une bonne occasion d’évoquer la discographie ses symphonies. Au fil des ans et des évolutions des goûts du public, le nombre de disque Mahler n’a jamais cessé de croître et il atteint désormais des sommets assez vertigineux ! Tant est si bien que l’on peine à croire la timidité des enregistrements dans les années 1950-1960. En dépit de la crise du ...
Pavarotti pour toujours

Pavarotti au Met, pour toujours

Bravo Pavarotti ! Les apparitions de Luciano Pavarotti (1935-2007) au Metropolitan Opera de New York appartiennent à l’histoire de l’Opéra et enchantent encore la mémoire de tous ceux qui ont dégusté son art en direct. Pour ceux-là et surtout pour tous les autres, voici un rendez-vous grandiose et fascinant avec une sélection de quatorze morceaux de bravoure du répertoire italien. Le meilleur de l’art de Pavarotti, en somme. Tout est là, ...
Bouleversante Maria Gulegina

Bouleversante Lady Macbeth de Maria Gulegina

Peu présent il y a quelques mois encore sur le marché du DVD, le Metropolitan Opera de New York vient de publier toute une série de titres : Peter Grimes, Hansel and Gretel, The First Emperor, La Bohème, Manon Lescaut et ce présent Macbeth. Enregistrée en janvier 2008, cette représentation avait été retransmise dans des salles de cinémas partout aux Etats-Unis et aussi en Europe. Première saison d’un évènement ...
Nouvelle production de Lucia au Met

Nouvelle production de Lucia au Met

Metropolitan Opera La dernière fois que nous avions rendu compte d’une représentation de Lucia di Lammermoor, il s’agissait de la vieille production du Staatsoper de Vienne que nous avions qualifiée de «rouillée». Nous avions alors déploré les décors vieillots, la partition mutilée, le degré zéro de la mise en scène. Quel plaisir, par contrecoup, de découvrir cette nouvelle production ! L’action n’est plus située au XVIe siècle mais à l’époque victorienne de ...
La Flûte pour les enfants…germanistes

La Flûte pour les enfants…germanistes

Le spectacle figurant sur ce DVD est une émanation de la fameuse production salzbourgeoise autrefois mise en scène par Jean-Pierre Ponnelle, celle qui fut créée à la Felsenreitschule en 1978 et donnée au festival lors de neuf saisons consécutives. Ces représentations légendaires, notamment marquées par le choix de présenter au public l’intégralité du dialogue de Schikaneder, furent également immortalisées par une très belle version discographique jadis publiée chez RCA, et ...
La Ruhr fête les Bostoniens

La Ruhr fête les Bostoniens et Berlioz

Boston Symphonic Orchestra La saison 2007/2008 de la Philharmonie de Essen est placée sous le signe de la France. «Voilà la France !» est le titre d’une programmation spéciale qui présente à la fois des œuvres françaises et des interprètes venant de l’Hexagone. Pour l’ouverture, Hector Berlioz est à l’affiche avec sa Damnation de Faust. Cette fois pourtant, les interprètes ne sont pas français. En effet, le concert s’inscrit également dans un ...
Pour gagner une Neuvième

Pour gagner une Neuvième

Verbier Festival et Academy 2006 Le formatage actuel du temps d’un concert étant de deux heures, impossible de programmer la Symphonie n°9 de Beethoven sans y ajouter quelque chose. Pour gagner sa Neuvième, le spectateur doit passer par le pensum du remplissage. Alors, on remplit. Avec du n’importe quoi. De préférence une musique qui se doit d’être totalement inintéressante pour ne pas porter ombrage à l’œuvre maîtresse de Beethoven. Pour cette ...
Simon Boccanegra de Verdi

Simon Boccanegra de Verdi

Festival de Verbier Dans sa récente critique parue dans «Le Monde», notre éminent confrère Renaud Machart n’a pas jugé utile de mentionner la prestation des chanteurs des Nozze di Figaro de Mozart au Festival de Salzbourg. Estimant beaucoup plus importante la mise en scène de Claus Guth, c’est à se demander s’il n’avait pas plutôt fait le compte-rendu de la pièce de Beaumarchais ! Heureusement qu’il s’est évité d’assister à la version ...
L’épure viennoise

L’épure viennoise

Vienne Art nouveau Dans le cadre du cycle « Vienne, fin de siècle » à l’Auditorium du Musée d’Orsay, l’Ensemble Intercontemporain dirigé pour l’occasion par Ludovic Morlot – assistant depuis 2004 du Boston Symphony Orchestra et de James Levine – faisait revivre une des soirées viennoises de la société d’exécutions musicales privées fondée par Arnold Schoenberg en 1918 pour tenter de faire connaître un répertoire trop mal accueilli par le public autrichien dans ...
Festival & Academy 2005

Festival & Academy 2005

Impairs gagnent, pairs manquent Lorsqu’une œuvre aussi imposante, aussi porteuse que le Requiem de Verdi est offerte aux mains de jeunes et enthousiastes musiciens comme ceux du UBS Verbier Festival Orchestra, nul doute que chacun tentera d’y mettre le meilleur de lui-même. Bien qu’encore sagement aux ordres de leurs chefs, ils sont prêts à exploser dès que l’occasion pourrait leur en être donnée. Sourires entendus entre deux violonistes, clins d’oeils entre ...
Wilhelm Furtwängler en 1951

La direction d’orchestre, origines, chefs, et écoles nationales

I. ORIGINE On sait que, dès l’Antiquité, les chœurs sont dirigés par l’un des chanteurs qui marque les mouvements de la mélodie avec la main, tandis que le coryphée scande la mesure du texte avec ses pieds chaussés de bois ou de fer. Au Moyen âge, les chefs de chœur, pour se distinguer, tiennent un bâton, signe de leur fonction, dans la main gauche tandis qu’ils marquent les temps de la ...

Olga, Jessye, Jimmy… et les autres.

Festspielhaus de Baden Baden James Levine a conduit deux concerts au Festspielhaus de Baden Baden. Olga Borodina et Jessye Norman étaient ses solistes de prestige pour une aventure musicale qui aura d’abord confirmé que le « Met » est devenu un des grands orchestres de notre temps. Jimmy Levine, pareil à lui même, a rallié les foules malgré quelques réserves de style. Le constat est désormais sans appel ; l’orchestre du Metropolitain ...