Mot-clef : Jean Françaix

decca_maurice_gendron

Maurice Gendron, l’autre aristocrate des violoncellistes

Si parmi les violoncellistes français, les belles figures musicales de Pierre Fournier (1906-1986) et Paul Tortelier (1914-1990) sont toujours bien présentes en nos mémoires et au disque, ce n’est sans doute pas tout à fait le cas d’André Navarra (1911-1988), et encore moins de Maurice Gendron (1920-1990), dont le centenaire de la naissance de Yehudi Menuhin nous rappellera, par l’intermédiaire du fameux trio que sa sœur Hephzibah avait initié, quel ...
decca_mono_years

La légende Decca à ses débuts

Après les boîtes cubiques THE DECCA SOUND, DECCA SOUND - THE ANALOGUE YEARS, excellentes mais quelque peu disparates, et PHASE 4 STEREO - STEREO CONCERT SERIES, au contenu pas toujours indispensable et aux prises de son d’origine souvent trafiquées et parfois saturées, voici que de manière plutôt inespérée, Universal nous restitue nombre de gravures mono orchestrales et instrumentales du légendaire label anglais. À notre époque du numérique pur et dur, ...
Pierre-Monteux 2014

Pierre Monteux, chef d’orchestre

Lors de ses adieux à l’Orchestre Symphonique de San Francisco en 1952, Pierre Monteux déclara avec le plus grand sérieux toutefois non dénué d’humour : « Messieurs, je vais vous faire une importante et solennelle communication : je ne me teins pas les cheveux ! » Âgé à ce moment de 77 ans, le grand chef d’orchestre français, fait plutôt rare, exhibait une chevelure noire de jais malgré sa blanche moustache, et l’aspect d’éternelle jeunesse ...
Knudage Riisager

Knudåge Riisager, le Danois au style français

Durant l’entre-deux guerres,  Knudåge Riisager (1897-1974) fut le compositeur danois le plus saillant de ce qu'on appelle par facilité le courant néo-classique, et qui est en réalité le style musical français. Riisager tint en effet un rôle important en particulier grâce à ses brillantes qualités d’orchestrateur. Ce cosmopolite n’en fut pas moins, selon le musicologue Kappel, « un véritable danois au tempérament distinctement nordique ». Au sommaire de notre étude : 1. ...
quintette Loti

Musiques au Pays de Pierre Loti

Le dimanche 1er juin, on assiste au concert gratuit en plein air, au Port du Château d’Oléron, intitulé « Embarquement pour le Festival ». Entre Schumann, Chopin, Koechlin, Granados et Debussy interprétés par le pianiste Gabriel Gorog, la comédienne Marie-Christine Barrault lit des textes de Pierre Loti avec délicatesse. Les extraits sont judicieusement choisis, en parfaite adéquation avec la musique : en répondant à l’évocation de pièces de Chopin jouées sur un piano ...
françaiq_gai_paris4

Le Gay Paris de Jean Françaix

Avec deux parents musiciens et une très précoce immersion dans le monde de la musique, Jean Françaix n’allait plus jamais le quitter et acquérir cette expression naturelle, animée et festive si caractéristique de son art centré sur le dominant plaisir offert aux auditeurs. A bien des égards et à juste titre on souligne sa filiation avec Emmanuel Chabrier et Francis Poulenc. Ces liens rendent compte de tant de partitions emplies ...
bis_françaix

Un style si Françaix

Le centenaire de la naissance de Jean Françaix, laisse, comme d’habitude avec ce compositeur, la France musicale et officielle de bois ! 15 ans après sa disparition l’ostracisme dont ce créateur fait toujours l’objet reste étonnant. Mais les artistes internationaux savent passer au-dessus des aprioris simili-snobs et grandement petit bourgeois des milieux autorisés et c’est tant mieux ! Jean Françaix était particulièrement à son aise dans le domaine des vents. Son esprit léger ...
aparte_fracaix_brill

Jean Françaix joué par Shirley Brill : le plaisir pur de la clarinette

Jean Françaix nécessite une aisance, une accointance totale avec cet univers si particulier, donc un grand talent. La clarinettiste israélienne Shirley Brill réussit son pari : aucune faiblesse. Le musicien Jean Françaix, dont on parle bien peu souvent, est pourtant une figure attachante de la musique française, d'autant plus attachante d'ailleurs que l'on en parle justement peu, et que sa musique est un énorme pied de nez humoristique aux modes et ...
Le gai madrigal

Le gai madrigal

Il Canto d’Arione Le jeune ensemble toulousain Il Canto d’Arione a choisi de se consacrer à l’art difficile du madrigal italien des XVIe et XVIIe siècle, sur une période allant de Monteverdi à Stradella, qui englobe de nombreux compositeurs méconnus, tout aussi représentatifs de ce style. Leur choix paraît exigeant en nos temps de paresse intellectuelle et de facilité, mais leur enthousiasme nous fait penser à l’époque où une certaine Nadia ...
Souffle impressionniste

Souffle impressionniste

Le trompettiste Eric Aubier et le pianiste Pascal Gallet, nous offrent un disque rare et original autour de l’impressionnisme. De manière toute personnelle, Eric Aubier a élaboré une relation subjective entre certains compositeurs et certains tableaux. Dans le texte de présentation, il justifie ce concept : l’impressionnisme « est aussi un parti pris de peindre et de composer la réalité jouissive, celle des loisirs, de la beauté de la nature, de l’exotisme, ...
Enregistrements précieux de compositeurs au clavier

Enregistrements précieux de compositeurs au clavier

Cet intéressant programme «The Composers Play» pourrait s’appeler en partie «The French Composers Play», puisqu’il met surtout à l’honneur, par sa durée, la musique française dans les années 30. Intéressant, il l’est également par l’opportunité d’entendre dans chaque cas l’auteur au clavier, et s’il a existé par la suite des enregistrements de ces œuvres par divers interprètes, force est de constater que rares sont ceux qui ont pu approcher le ...
cd_lenert_tiberghien1

L’alto français dans (presque tous) ses états

L’alto, rarement mis à l’honneur, n’a cependant pas été délaissé par les compositeurs du XXe siècle. Enesco, Françaix, Milhaud sont les têtes d’affiches du récital de Pierre Lénert, soliste et alto solo de l’Opéra National de Paris, accompagné de Cédric Tiberghien. Cet enregistrement nous ouvre autant à la richesse d’un ambitus que d’un répertoire. Français (à la quasi non-exception d’Enesco), ce dernier est aussi le témoin d’une époque et d’une sensibilité. ...
Gargantua : Que de plaisir entre textes et musique !

Gargantua : Que de plaisir entre textes et musique !

Orchestre de Chambre de Toulouse À nouveau, l’Orchestre de chambre de Toulouse bouscule les idées reçues et offre à son public un concert à la fois original et rare, particulièrement stimulant et plein d’humour. Nous ne pouvons que constater que nous vivons dans un beau pays quand musique, textes et interprètes sont à ce niveau de perfection. En entrée, un ordre de suite de danses adaptées d’un concert de violes du grand ...
Poulenc et Françaix : Musiques pour faire plaisir

Poulenc et Françaix : Musiques pour faire plaisir

Francis Poulenc et son cadet de treize ans Jean Françaix sont deux musiciens français qui ont traversé le XXe siècle sans trop prêter attention à toutes les innovations qui sont apparues au cours de cette période. Souvent gentiment méprisés par les tenants d’une avant-garde pure et dure, ils ont tous les deux composé dans un style résolument tonal, facilement accessible, des partitions très bien écrites, jamais mièvres, qui ne sont ...
Bonheur entre amis

Bonheur entre amis

Festival des Arcs 2007 Le Festival des Arcs prend son rythme de croisière avec ses concerts de musique de chambre « fourre-tout » où se mêlent les répertoires, les périodes, les instruments et les artistes. Les formations les plus hétéroclites sont donc de mises, tel deux cors et un quatuor à cordes, réunis non pour le meilleur mais pour le banal par Beethoven. Le Sextuor op. 81b reste une pièce d’ordre secondaire, quelles ...
Le pot de terre, de fer…de chablis

Le pot de terre, de fer…de chablis

Camerata de Bourgogne Heureux Dijonnais, à qui l’éventail des sorties culturelles du vendredi soir offre un large choix ! Et bien avisé le public qui aura arrêté le sien à ce concert donné en l’ancienne église des Dominicains ; un lieu particulièrement cher aux chambristes, musiciens et amateurs. Même qu’on eût souhaité, pour le bonheur des uns et des autres, affluence plus massive de ces derniers ; car outre l’attrait représenté par la notoriété ...
Eloge de la danse

Eloge de la danse

S’il restait quelques doutes, les voilà repoussés et anéantis : l’héritage musical de Jean Françaix stagne illégitimement dans un profond oubli qu’il est grand temps de combattre. Son raffinement, sa facilité d’écriture, sa fréquentation d’une voix esthétique médiane ont-ils eu raison de sa postérité ? Compositeur et excellent pianiste, élève de Nadia Boulanger (1922) puis du Conservatoire de Paris (1926), accompagnateur recherché, il affichera une étonnante assurance d’écriture faite d’élégance, de grâce et ...
Concert INA

Concert INA

Création mondiale Cocasse, rare et pas banal ce concert de musique « archives radio-télé ». Deux pièces musicales qui illustrent tour à tour, soit les archives radiophoniques, soit les images télévisuelles de l’INA. Une première pièce Nos vingt ans avec Pascal Contet à l’accordéon et Bruno Chevillon à la contrebasse. Puis une seconde pièce, Marée Noire, création vidéo musicale de Samuel Sighicelli, interprétée par son frère David Sighicelli, sur un texte de Tanguy ...