Mot-clef : Jean-François Verdier

chaplin

De Mozart à Reich par l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté

Il n'y a pas de musique sans temps et donc sans rythme. Ce soir au Théâtre de Besançon, le XVIIIe siècle rencontrait le XXe sur cette thématique dont l'évidence touche davantage les trois auteurs contemporains que le divin Mozart, dont la conception temporelle est surtout liée à l'interprétation qu'on fait de sa musique. Mais avouons-le tout de suite : nous ne sommes pas allés ce soir au concert pour écouter Mozart. Paradoxe ...
k026couv

L’ombre d’Alma Mahler plane sur Isabelle Druet

Nous avions assisté aux prémices de ce disque lors de l’édition 2016 du festival de Besançon où la mezzo-soprano Isabelle Druet et l’orchestre Victor Hugo Franche-Comté avaient révélé une prestation spécialement brillante. Ce ne sera pas la qualité des interprètes qui sera la cause de notre déception mais plutôt une programmation ancrée dans une thématique franchement simpliste et des arrangements dont la pertinence ne semble pas toujours évidente. C’est qu’il nous ...
ovh-druet-y-petit_11

Le Festival de Besançon sort des sentiers battus

Des Lieder d'Alma Mahler avec Isabelle Druet ; la version originale du Stabat Mater de Dvořák par Bernard Tétu : bien que forcément frustrantes, deux soirées aussi originales qu'intenses . Orchestre Victor Hugo Franche-Comté / Isabelle Druet : l'osmose Aucun cinéphile n'a oublié les larmes rentrées d'Alma enterrant symboliquement ses partitions entre les racines d'un arbre dans le très beau Mahler de Ken Russell. Les voici vengées par l'humour distancié d'un Jean-François Verdier très en ...

Reconduction de Jean-François Verdier à la tête de l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté

Jean- François Verdier, directeur artistique et musical de l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté depuis 2010, a été reconduit dans ses fonctions pour un nouveau mandat de trois ans.
russes-le-feu-et-la-glace_alexandra-soummcbenjamin-ealovega

À Besançon, un dernier concert symphonique russe

Encore un programme original qui, malgré un caractère populaire a priori restreint, réussit à remplir la salle du théâtre bisontin : Jean-François Verdier termine cette saison en beauté avec des conditions extérieures qui lui ont échappé. La thématique russe réunit en une même soirée trois grands maîtres de l'écriture symphonique. D'abord une ouverture de la Khovantchina bardée de couleurs subtiles, évocatrices au possible d'un lever du jour au bord de l'eau. Les ...
maxresdefault

Nicolas Bacri et Les Quatre Saisons de la vie

Composées sur dix années, de 2000 à 2010, Les Quatre Saisons de Nicolas Bacri défilent enfin ensemble sous la baguette enthousiaste de Jean-François Verdier, dans cet album paru chez Klarthe Records. Adoptant un des titres les plus attachants du répertoire, qui, de Vivaldi à Glass, en passant par Charpentier, Tchaïkovski, Haydn et Piazzola, active aussitôt la nostalgie du mélomane, Nicolas Bacri intrigue immanquablement. Le compositeur déjà très fêté d'un corpus alignant ...
edito_2_ovhfcctheglint

Ciné-concert Carmen à Besançon

L'Orchestre Victor Hugo Franche-Comté a offert un ciné-concert Carmen pour son concert du Nouvel An. Pour beaucoup, la Carmen tournée en 1915 par Cecil B. DeMille est une découverte. Un film muet court dont il a été choisi d'illustrer les images par la musique homonyme de Bizet en plus de quelques compléments dont la fameuse Arlésienne. Précisons que le film n'est pas un copier-coller de l'opéra, que la musique n'est pas la partition ...
pierre-et-le-loup-suivi-du-canard-est-toujours-vivant-livre-cd

Pierre et le Loup : le retour !

Donner une suite, 80 ans plus tard, à Pierre et le Loup, est une magnifique idée qui ravira enfants et ex-enfants entrés en musique par la petite porte du chef-d'œuvre de Prokofiev. Pierre et le Loup, à l'instar des Variations et fugue sur un thème de Purcell de Britten, est un des gestes musicaux les plus intelligents qui soient à l'adresse des enfants, traditionnellement condamnés à la mièvrerie musicale. Inspiration comme ...
Les Enfants du Paradis (Saison 2014-2015)

Des Enfants du Paradis sans intensité à Garnier

Nouvelle reprise à l’Opéra Garnier des Enfants du Paradis, un ballet de José Martinez créé en 2008 d'après le scénario de Jacques Prévert et le film de Marcel Carné. Une fresque vivante, mais qui manque de ressort dramatique. Garance, Baptiste, Lacenaire, Frédérick Lemaître sont des personnages qui sont entrés dans l'imaginaire collectif grâce au film de Marcel Carné, sur un scénario de Jacques Prévert. En 2008, José Martinez relevait le gant ...
matin-midi-soir-vienne-642250053

Matin, Midi et Soir à Vienne par l’OVHFC et Anne Queffélec

Salle bondée pour cette soirée à thématique musicale viennoise qui s'est voulue une conclusion réussie pour la première partie de la saison bisontine. Après une mise en bouche légèrement sur la retenue de l'ouverture de l'Enlèvement au Sérail, les tourments mozartiens du concerto n°20 furent eux aussi bien atténués dans la version proposée par Anne Queffélec, propre à délivrer un message alliant pourtant simplicité et naturel. C'est comme si le passage ...
OVHFC

La symphonie pastorale à Besançon, ou l’orchestre à ses sommets

Une réussite dans la Pastorale qui n'est pas donnée à tous, même aux plus grands. L'originalité d'intention, l'engagement artistique, la construction d'une représentation font son succès. La recherche et le maintien d'un fil conducteur aussi. Quel rapport entre un dessin animé japonais des années 1980 – Goshu le violoncelliste – et la Symphonie pastorale de Beethoven ? C'est Isao Takahata qui donne lui-même la solution : « Je souhaitais que le spectateur ait envie de ...
jfverdier (c) ville de Besançon

Festival de Besançon : deux orchestres pour un Sacre

On ne pouvait regretter que deux choses hier soir au Théâtre de Besançon. D'une part un déséquilibre entre les deux parties du concert, déséquilibre temporel – une première partie d'à peine 30 minutes suivie d'une seconde de près d'une heure – et  que l'acoustique de la salle ne rendait pas justice au volume sonore des morceaux. En même temps, une logique s'y développait : centrée sur le Stravinsky des années 10, ...
orphee-eurydice-1910588185

Orphée & Eurydice à Besançon, ou le classicisme revisité

Voilà des spectacles comme on les aime. Aucune impatience, aucun trou mort, mais une attention soutenue, une oreille tendue et des yeux grands ouverts. Le choix de la version révisée par Berlioz, bien qu'étonnante, importe finalement peu, seul le résultat compte. Et cet apport discret du XIXe siècle trouve un logique écho au sein de l'orchestre moderne et nouvellement nommé Victor Hugo Franche-Comté, loin des sonorités à l'ancienne auxquelles nous sommes ...
51ICkUtf6YL._SL500_

Anna, Léo et le gros ours : rêves d’enfant

Un jour de pluie. Léo et Marie sont étendus, regardent le plafond. Ils ne savent pas quoi faire. Mais un gros bruit attire leur attention. Dans l’armoire, une grosse voix se fait entendre : un ours imposant à qui il manque une oreille et un bouton leur demande la permission de sortir. Permission accordée. Cet animal, le vieil ours en peluche de leur papa que les enfants n’avaient pas le ...
Les Enfants du Paradis (saison 2010-2011)

Les Enfants du Paradis : pour les beaux yeux de Garance

1840, boulevard du Crime. Le boulevard du Crime, c’est cette vaste avenue grouillante de monde où s’égosillent bonimenteurs, comédiens, équilibristes et cocottes pour attirer le badaud. C’est ce lieu, où se mêlent l’artifice et la vie de tous les jours, qui accueille l’intrigue des légendaires Enfants du Paradis de Carné et Prévert. L’idée d’adapter sur la scène de l’Opéra cette grande fresque populaire vient du réalisateur François Roussillon et de Brigitte ...
Orchestre et piano : un beau mariage

Orchestre et piano : un beau mariage

Contrairement au concert de la veille où l’auditorium de Dijon accueillait Krystian Zimerman salle comble, le concert de l’orchestre Dijon Bourgogne n’a pas fait déplacer les foules. Seul le parterre clairsemé était occupé. Et pourtant… D’entrée de jeu, l’orchestre Dijon-Bourgogne présente une version dynamique et enlevée de l’ouverture de L’Enlèvement au Sérail sous la baguette énergique et précise de Jean-François Verdier. L’atmosphère qui se dégage est réellement plaisante. Ensuite arrive le ...
Monteverdi version instruments à vent

Monteverdi version instruments à vent par les Sacqueboutiers

En lieu et place des cordes usuellement employées, place aux cornets à bouquin et sacqueboutes pour ce Combattimento di Tancredi e Clorinda. Aucune transgression dans la volonté de Jean-Pierre Canihac, directeur des Sacqueboutiers : la partition ne mentionne pas d’impératif d’orchestration. Ainsi traité le Combattimento gagne en puissance dramatique. L’inteprétation des trois rôles par Furio Zanassi, Juan Sancho et Adriana Fernandez ne fait qu’ajouter à la qualité de cet enregistrement. Voici ...
Gonflé…Mais maîtrisé !

Gonflé…Mais maîtrisé !

Verdi : Requiem Quelque 120 choristes, et un orchestre d’une centaine d’exécutants lors de la création du Requiem, sous la baguette du compositeur en 1874, et depuis, une tradition qui perdure : monter le requiem de Verdi, cela demande du monde ! A tel point qu’on craint parfois la surenchère, au moins dans les effectifs chorals. Et c’était bien le cas, ici, quand on prend connaissance de l’option : pas moins de 230 choristes ...
L’union fait l’amorce

L’union fait l’amorce

Orchestre Duo-Dijon avec la Camerata Si l’on évoquait, il y a quelques mois, l’éventualité de voir se constituer un jour un grand orchestre symphonique de Bourgogne / Franche-Comté (on peut toujours rêver) par la réunion des effectifs respectifs des orchestres de Dijon et de Besançon, plus réaliste apparaît aujourd’hui la réunion des deux formations spécifiquement bourguignonnes. Et ce concert, qui renouvelle l’expérience d’octobre dernier (concert Schumann, Strauss, Brahms, avec le concours ...
Un Barbiere di qualità

Un Barbiere di qualità

Le Barbier de Séville Le Barbier est à Rossini ce que La Flûte est à Mozart : sa pièce la plus populaire, la plus souvent représentée aussi ; et cela non sans raisons. L’énergie, la verve qui l’animent, la bonne humeur régnante, la somme des morceaux de bravoure : Arie, cavatines, duetti, ensembles et chœurs, tous ces éléments conjugués concourent à perpétuer le succès jamais démenti (en France) depuis la première représentation parisienne de ...
Hauteur de vue…et grandeur d’âme

Hauteur de vue…et grandeur d’âme

Dialogues des carmélites L’opéra de Francis Poulenc serait-il en passe de supplanter Pelléas dans les programmations lyriques? On est en droit de se le demander au vu de la multiplication, depuis quelques années, du nombre de Dialogues à l’affiche des productions d’opéras ; mais loin de nous la tentation de le déplorer… Notre collaboratrice Catherine Scholler rendait compte, il y a seulement trois semaines, d’une représentation fort bien réussie et perçue (à Saint-Etienne) ...
Un orchestre pour deux

Un orchestre pour deux

Tea for two Un cas de figure inédit pour l’ouverture de la saison symphonique à l’auditorium de Dijon : la réunion des orchestres de Besançon et du Duo/Dijon. En fait, ce concert d’« ouverture » à Dijon n’est qu’une avant-première du concert …de clôture du Festival de Besançon, programmé le samedi 2 octobre au Kursaal de la capitale franc-comtoise. C’est aussi, pour le public dijonnais, l’occasion de découvrir le nouveau directeur musical du Duo/Dijon, ...