Mot-clef : Jean-Philippe Rameau

sabine_devieilhe

Premier grand récital parisien de Sabine Devieilhe

C’est à la Salle Gaveau que Sabine Devieilhe proposait son premier grand récital parisien. Celle qui fut repérée par Jean-Claude Malgoire n’a cessée depuis de confirmer auprès du public et de la critique les espoirs placés en elle. Avec, entre autres, un prix de l’ADAMI en 2011, un autre aux Victoires de la musique classique en 2013, une participation au concert de prestige donné à Versailles lors de la visite ...
platée carsen

Relecture contemporaine de Platée par Robert Carsen

Importante activité parisienne pour l’omniprésent (et souvent talentueux) Robert Carsen, en parallèle des représentations de La Flûte enchantée de Mozart dont il assure la mise en scène à l’Opéra de Paris, avec cette nouvelle production de Platée de Rameau, passée auparavant par Vienne avant d’aller à New York, commémoration du dijonnais oblige (250e anniversaire de la mort en 2014). Un compositeur qu’il n’avait guère abordé auparavant, et une œuvre également ...
rousset

Le général Rousset ouvre le feu ramiste à Dijon

Sollicité à la dernière minute pour ce concert Rameau qui ouvre la saison, dédiée comme il se doit au musicien dijonnais qu’est Jean-Philippe Rameau, Christophe Rousset nous fait l’honneur de dévier de sa trajectoire de Paris à Bordeaux, où il va diriger Les Indes galantes. Une soirée pour découvrir des pages instrumentales connues et moins connues, tirées de ses opéras, pages qui furent en leur temps déjà très appréciées. En effet, ...
Kudritskaya rameau

Un Rameau superbe et envoûtant par Natacha Kudritskaya

Il faut désormais compter avec cette interprétation de Jean-Philippe Rameau (la Suite en ré et la Suite en la), la plus neuve, la plus haute, la plus inspirée depuis celle de Marcelle Meyer. Si neuve qu’elle ne se livre pas immédiatement et qu’elle exige qu’on débarrasse l’oreille des convenances que l’on croit requises dans le domaine du rythme et du phrasé. Retards, rubatos  nombreux jusqu’à égarer l’auditeur avec des tempos ...
Platée Stuttgart Photo A. T. Schaefer

Avec Platée, du baroque à Stuttgart

L’opéra baroque français, en terre germanique, est une grande rareté. On avait parlé ici même d’un magnifique Phaéton de Lully, Platée a déjà fait quelques apparitions, et le Theater an der Wien dans la capitale autrichienne accomplit dans ce domaine une œuvre méritoire, mais pour le commun du public ce répertoire reste une terre presque inconnue. Cela n’empêche pas l’opéra de Stuttgart, dont la réputation d’inventivité n’est plus à faire, ...
rameau procopio paraty

Rameau et ses Pièces de Clavecin en concert : vivifiant

Bruno Procopio, ancien élève de Christophe Rousset et Pierre Hantai, offre ici une version soignée et raffinée des Pièces de Clavecin en concert, publiées par Rameau lui-même en 1741. Il a 58 ans. C’est l’unique œuvre de musique de chambre du compositeur qui offre une part de modernité évidente dans l’écriture et dans l’instrumentation. En effet, outre le fait que « le quatuor y règne le plus souvent » selon ...
Rameau in Caracas

Rameau à Caracas avec Bruno Procopio

Invité par le Orquesta Sinfónica Simón Bolívar, généralement habitué au répertoire des XIXe, XXe et XXIe siècles, Bruno Procopio propose un programme entièrement consacré à Rameau sur instruments modernes. L’objectif avéré était d’apporter une culture encore très peu prisée au Venezuela – la musique baroque française – tout en « modelant » l’orchestre. Le programme est fondé sur des parties instrumentales extraites de tragédies lyriques, et plus particulièrement autour d’une danse ...
William Christie entouré de ses jeunes chanteurs © Sylvain Mignot

Metz : Les Arts Florissants et le Jardin de Monsieur Rameau

Cette année encore, William Christie et les Arts Florissants se sont produits avec de très jeunes chanteurs, tous lauréats de la sixième édition (2013) du Jardin des Voix. Le programme, savamment articulé de manière à enchaîner divers extraits d’ouvrages du XVIIIe siècle, permet de faire entendre des morceaux des grands opéras de Rameau, mais également quelques pièces d’ouvrages moins connus. Si la première partie, en grande partie consacrée à L’Ivrogne ...
Passions+Capitole-main Vincent-20_12_2013@JJ Ader

Toulouse : les Passions, de la scène à la chapelle

L’exercice s’avère périlleux mais passionnant, tant pour les chanteurs que pour le public. Depuis quelques années, le chœur du Capitole, rompu au répertoire lyrique du XVIIIe siècle finissant à nos jours, élargit une fois l’an son univers musical vers de plus hautes époques en collaborant avec les excellents ensembles de musique ancienne du cru. Et Dieu sait que Toulouse et la région Midi-Pyrénées excellent en ce domaine ! Après de ...
lecot_rieti_quantum

Au concert spirituel avec Jean-Paul Lécot

Durant le règne de Louis XV, en plein milieu du XVIII° siècle, apparait le Concert spirituel, institution musicale dont l'ancien palais de tuileries à Paris fut le siège. En 1748, la grande salle de concert est dotée d'un orgue d'importance, vraisemblablement construit par Jean-Baptiste Micot, d'après de récents travaux musicologiques menés par Nicole Gros. On entend là tout d'abord une musique de chapelle, vite supplantée par un discours plus laïc. ...
rameau_sempe_hantai_mirare

Le duo de clavecins Hantaï Sempé au service des opéras de Rameau

Redécouvrir les opéras de Rameau sous les doigts de deux grands maitres du clavecin est une expérience peu banale. En effet, comment deux instruments aussi intimes pourraient rendre compte d’une musique aussi riche et bouillonnante ? Eh bien si justement. Et ce disque en est la preuve. Depuis leur création, les opéras de Rameau ont bénéficié immédiatement de transcriptions pour clavier, parfois de la main même de leur auteur. Par la ...
Beatrice Martin ©  DR

Soirée de clavecin français par Béatrice Martin

Où un tel récital de clavecin pourrait-il avoir plus sa place qu’à Aix, dans une ville où le XVIIIe siècle est présent à chaque coin de rue, et dans un théâtre qui témoigne, même à travers de multiples transformations, de l’importance des arts dans cette ville des Lumières ? La programmation de ce récital, sans doute, est un écho de la production de David et Jonathas de Charpentier dans laquelle Béatrice ...
a_french_soirée

Une soirée française au cœur du 18e siècle

Acceptons avec plaisir cette invitation à partager une soirée musicale française conçue autour de six compositeurs nés entre 1632 et 1697 et décédés entre 1687 et 1764, tous hautement représentatifs de leur époque. Le Trio Settecento constitué d’un violon, d’une viole de gambe et d’un clavecin, avec un soucis d’authenticité largement reconnu, décline ces musiques avec un art particulièrement sobre et délicat, avec un soucis affiché d’en respecter le climat ...
Les Indes galantes, photographie 1, Patrice Nin

Les Indes galantes à Toulouse, du très grand art

En 1952, l'opéra-ballet Les Indes galantes revivait, à l'Opéra Garnier grâce à la mise en scène de Maurice Lehmann, où triomphait une joyeuse futilité décorative. Depuis lors, toutes les productions de cette œuvre ont emprunté cette même voie et ont postulé que le livret de Louis Fuzelier était fade et avait pour seul mérite de permettre à Rameau d'épanouir sa théorie, post-cartésienne, du plaisir. Le premier mérite de cette nouvelle production, ...
marchand_rameau_ambronay

Mise en regard de Marchand et Rameau par Christophe Rousset

Décidément très actif tant au concert qu’au disque en ce moment, Christophe Rousset propose dans cet enregistrement sur un magnifique clavecin à deux claviers (et une étendue de cinq octaves) Pierre Donzelague (1716) préservé au Musée des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon, un programme mettant en regard deux compositeurs de la France du Grand Siècle attachés à un titre ou à un autre à la capitale des Gaules. ...
christophe_rousset1

Platée en version de concert

La Cité de la Musique articule sa saison autour de grands cycles thématiques qui se déclinent en concerts, tables rondes et projections. Elle recevait ici Les Talens Lyriques pour une version de concert de Platée, comédie lyrique de Rameau (1745), les déconvenues de la nymphe du marais au physique de batracien s’inscrivant parfaitement dans un cycle intitulé « L’animal ». Même si l’apport d’une mise en scène ou au moins d’une mise ...
balbastre_zimmer_encelade

Catherine Zimmer recrée l’opéra baroque au clavecin

Voilà un enregistrement qui en décomplexera plus d’un en matière de transcription musicale. De nos jours, on a tendance à trouver cette opération suspecte, capable de dénaturer l’original. Pourtant certains instruments, en particulier ceux à claviers s’y prêtent aisément, et même avec bonheur. L’histoire de la musique est parsemée d’exemples de ce type, depuis les polyphonies de la renaissance, jusqu’aux pièces les plus contemporaines. On en comprend aisément l’intérêt, ...
ligia_vernet_soultz

Olivier Vernet et l’orgue de Soultz

Après seize années, nous retrouvons Olivier Vernet auprès de l’orgue alsacien de Soultz pour un deuxième enregistrement consacré à cet orgue historique de 1750, à l’occasion de sa récente restauration. Le premier volume, paru en 1995 nous permis de découvrir un de ces très attachants instruments de la famille Silbermann installée en Alsace au XVIIIe siècle. Dans un somptueux buffet richement orné de ses fameuses tourelles trilobées, caractéristiques de cette ...
Nathalie Stutzmann_passions_montauban11

Festival Passions Baroques à Montauban : 1ère édition

Pour leur vingt-cinquième anniversaire et après vingt années de présence dans la cité d’Ingres, Les Passions Orchestre baroque de Montauban ont proposé fin octobre un premier festival à leur ville de résidence. Une juste gratitude pour une ensemble dont la renommée ne cesse de grandir en France et à l’étranger par des concerts plébiscités par le public et des enregistrements faisant référence. Se déroulant sur deux jours, la première édition se ...
raphael_pichon2_sable11

33e Festival de Sablé, une édition charnière (2)

Le Festival de Sablé accueillait lors du dernier jour de cette 33e édition deux ensembles dans des programmes originaux. Tout d’abord, en la Basilique Notre-Dame-du-Chêne de Vion, l’Ensemble Pygmalion du très en vue Raphaël Pichon présentait une vraie curiosité, la Köthener Trauermusik BWV 244a de Johann Sebastian Bach, une œuvre qui existe sans exister. Comme d’autres se sont penchés sur la Passion selon saint Marc, Raphaël Pichon, passionné par le ...
Exhumation ramiste

Naïs, exhumation ramiste par Hugo Reyne

Dans le cadre de son cycle «Le Pacifisme», La Cité de la Musique programmait la Simphonie du Marais dans une rareté lyrique de Rameau, Naïs. L’opéra était présenté en version de concert à l’occasion de la publication chez Bärenreiter de la nouvelle édition critique réalisée par la société Jean-Philippe Rameau (Sylvie Bouissou, Pascal Denécheau). Sous-titré «Opéra pour la Paix», il s’agit d’une commande destinée à célébrer en 1749 la ratification du ...
Rameau et Mondonville pour le Japon

Rameau et Mondonville pour le Japon

Une foule relativement nombreuse s’est déplacée vendredi soir à l’auditorium de Dijon pour applaudir à nouveau Emmanuelle Haïm et son Concert d’Astrée, des habitués du lieu. L’auditorium dijonnais était en effet rempli aux deux tiers. Le programme tout entier sous le signe du baroque français avec le Dijonnais Rameau et son contemporain Mondonville, plus connu pour ses œuvres instrumentales, a suscité une réelle ferveur. De plus, Emmanuelle Haïm a d’emblée ...
Rameau transcrit

Pierre Hantaï et Skip Sempé : Rameau transcrit

La Cité de la Musique invite régulièrement des interprètes à jouer en concert les instruments provenant des collections du Musée de la Musique. C’était le cas ici de Skip Sempé, sur un clavecin Goujon/Swanen (1749/1784) et de Pierre Hantaï, sur le célèbre Ruckers/Taskin (1646/1780), programmés à l’Amphithéâtre dans des transcriptions et des arrangements pour deux clavecins de pièces de Rameau tirées de ses opéras-ballets, tragédies lyriques, comédies lyriques, mais aussi ...
Un coup d’épée dans l’eau

Les Paladins version Konrad Junghänel, un coup d’épée dans l’eau

Comédie lyrique créée à l’Académie royale de musique le 12 février 1760, Les Paladins fait partie des dernières œuvres écrites par Rameau, et ne connut guère de succès, sans doute du fait du mélange des genres qui traversent l’opéra, mais aussi de la médiocrité du livret de Duplat de Monticourt. Il faut attendre 1967 pour que l’ouvrage renaisse en France (à Lyon), Jean-Claude Malgoire en a enregistré des extraits en ...
Poucette couv_des braques

La Poucette, version baroque

La soprano baroque Isabelle Desrochers, une des chanteuses créatrices du mythique Atys de Lully il y a 25 ans, a monté un spectacle pour enfants plein de charme, Poucette, d’après le conte d’Andersen, qu’elle présente dans toutes les régions de France depuis plus d’un an. Le présent ouvrage est une version papier de ce spectacle qui ravit tant les petits. Une toute petite fille, pas plus haute qu’un pouce – c’est ...
L’ancêtre baroque du cinéma

La lanterne magique de M. Couperin, l’ancêtre baroque du cinéma

Décidément, en cet automne, le Théâtre de Cornouaille, «Scène nationale – centre de création musicale», à Quimper, contribue joliment au spectacle vivant, puisqu’il est aussi le premier producteur de l’opéra Cachafaz d’Oscar Strasnoy qui tourne encore en France pendant quelques semaines. Également créé au Théâtre de Cornouaille, La lanterne magique de M. Couperin est qualifié de «concert optique». Long d’environ une heure, ce spectacle est original. Il conjoint un récital ...
Automne musical du Centre de musique baroque de Versailles

Automne musical du Centre de musique baroque de Versailles

Campra et Henri IV De la saison de concerts « Automne musical » que produit annuellement le Centre de musique baroque de Versailles, ResMusica.com avait déjà présenté un dimanche de musique de chambre à Trianon. La présente chronique s’attachera à rendre compte de presque tous les autres concerts. (Signalons que deux d’entre eux, voués à Campra, furent annulés : Le Carnaval de Venise, au Théâtre des Champs-Élysées, à cause des grèves nationales ...
La leçon de Rameau de William Christie

La leçon de Rameau de William Christie

Suite à la tournée d’un spectacle Rameau présenté sur différentes scènes (dont le festival d’Aix-en-Provence) et dans une chorégraphie de Trisha Brown, l’équipe des Arts Florissants poursuit l’aventure avec une série de concerts uniquement basés sur la «bande son». Il n’est pas sur que l’on perde au change tant cette production n’avait pas enthousiasmé la critique ! Mais William Christie et ses troupes ne se limitent pas à une version de ...
La jeunesse sort des marais

Platée, la jeunesse sort des marais

Il est assez audacieux pour ne pas dire culotté de la part d’une jeune troupe de s’engager dans un projet aussi ambitieux que Platée, alors que la production de Laurent Pelly et Marc Minkowski, largement reprise à l’Opéra de Paris, fait référence et qu’à Strasbourg, Mariame Clément propose une vision post moderne du chef-d’œuvre de Rameau. On notera avec malice le clin d’œil ou le pied de nez à Laurent ...
Vaine élégance

Vaine élégance pour Pygmalion à Aix

Avec son Orfeo bruxellois, Trisha Brown nous avait offert en 1998 un spectacle d'une absolue beauté, inégalé fusion entre la danse, le chant et la musique... Douze ans plus tard, rien n'a vraiment changé dans le vocabulaire chorégraphique, et visuel, de l'américaine. Seulement, la magie s'est complètement envolée et ce Pygmalion/Hippolyte et Aricie fait de bric et de broc n'ajoutera rien à sa gloire ! Il faut dire que cette production arrivait ...