Mot-clef : Johann Sebastian Bach

Bach….  Avec la fougue de la jeunesse !

Bach…. Avec la fougue de la jeunesse !

Les œuvres que nous offrent cet enregistrement ont été maintes fois enregistrées que soit sur instruments anciens ou modernes et une fois de plus on pourrait être tenter de faire des comparaisons avec des versions préalables (comme celle de Jordi Savall et Ton Koopman chez l’Astrée pour les sonates pour viole de gambe et clavecin obligé), mais ne le faîtes surtout pas. Un souffle de vie pourrait vous échapper ! Bach est ...
Les suites de JS Bach … toute une histoire de violoncelliste

Les suites de JS Bach par Jean-Guihen Queyras

Il ne faudrait en aucun cas vouloir comparer cette nouvelle version avec les autres que nous connaissons, l’exercice serait sans élégance et bien fastidieux. Comment remettre en cause le témoignage du musicien qui enregistre les fameuses suites ? Plus connu pour ses prestations contemporaines, Jean-Guihen Queyras se livre entier dans ces pages d’émotion qu’il travaille et joue depuis maintenant près de trente ans, en a-t-il déjà 40 ? Après ses récents enregistrements de ...
bis_bach_suzuki

Bach, le triomphe de Masaaki Suzuki

Ce nouveau volume de l’intégrale Bach de Masaaki Suzuki et de son Bach Collegium Japan (BCJ) nous offre une version aussi inattendue que lumineuse de la messe en si. Alors que les enregistrements des cantates sont déjà de très hautes réussites, le chef nippon réussit ici un véritable tour de force dans une œuvre ou la discographie est aussi riche que variée tant sur instruments d’époque qu’avec des orchestres modernes. La ...
Les Folies Françoises rencontre Bach

Les Folies Françoises rencontre Bach

Il existe plus d’une vingtaine d’enregistrements de ces sonates de Bach qui nous sont proposées ici par Patrick Cohën-Akenine, de Glenn Gould en passant par Christophe Rousset, dont beaucoup sont considérés comme des références, tels ceux de Céline Frisch et de Pablo Valetti ou de Trevor Pinnock et de Rachel Podger, au risque d’ailleurs de déclencher des débats passionnels. Patrick Cohën-Akenine fait partie de ces violonistes actuels dont l’âme est si ...
Brahms et Bach pour violoncelle et piano : un enregistrement déséquilibré.

Brahms et Bach pour violoncelle et piano : un enregistrement déséquilibré.

Vouloir enregistrer l’intégrale des Sonates pour violoncelle et piano de Brahms est en soi une excellente chose. Si l’on sait que cet auteur n’a destiné à cette formation que deux œuvres originales, on peut penser l’entreprise réalisable sur un seul CD. Mais voilà, notre homme a également réalisé un arrangement d’une de ses sonates pour violon et piano (celle en sol, un bijou) qui tient lui aussi formidablement la route ...
Parfois l’enregistrement l’emporte haut la main sur le concert !

Parfois l’enregistrement l’emporte haut la main sur le concert !

La parution de cet enregistrement était assortie d’une tournée (Dijon, Bourges, Grenoble, Paris, Caen). Si certains doutaient que l’émotion éphémère et subjective qui naît lors d’un concert diffère largement de la perception d’un enregistrement, en voici une preuve flagrante ! Alors que le concert de Grenoble avait laissé le sentiment d’œuvres tellement proprement exécutées qu’elles en perdaient une partie de leur vivacité, l’enregistrement des mêmes œuvres par les mêmes interprètes conquit ...
L’Europe réunie, une interprétation propre mais un peu trop « claire »

L’Europe réunie, une interprétation propre mais un peu trop « claire »

Le tout nouvel ensemble Collegium musicum den haag, a souhaité donner à son premier disque les couleurs d’une « europe réunie » par la musique, ou plus précisément par ces concerts qui étaient organisés par des associations durant toute l’époque baroque et surtout au XVIIIe siècle et dont les membres aimaient à se réunir pour interpréter en bonne compagnie les nouveautés qui circulaient de salons en compagnies. Créé en 2006, le ...
Quand Jean-Sébastien Bach passe du café à l’auditorium

Quand Jean-Sébastien Bach passe du café à l’auditorium

Café Zimmermann et Gustav Leonhardt Du vivant de Bach, rue Sainte Catherine, à Leipzig, le café de Gottfried Zimmermann recevait chaque semaine les musiciens du Collegium Musicum, fondé par Georg Philipp Telemann, dirigé par Jean-Sébastien Bach entre 1729 et 1739. Ils donnaient des concerts devant des mélomanes attentifs et avertis. Cantates profanes et musique instrumentale était alors au programme. Il n’est donc pas étonnant que Gustav Leonhardt, dont on connaît la ...
Tubéry nous offre des cantates du temps de Noël incandescentes

Tubéry nous offre des cantates du temps de Noël incandescentes

Dès les premières mesures, dans une envolée des violons, vous le savez déjà, ce disque va vous emporter. Ces trois cantates de Noël, dans une interprétation faîtes de splendeur et d’une infinie humilité resplendissent de la joie et de l’émerveillement qui saisit tout chrétien devant le plus incompréhensible des mystères, l’offrande du fils de Dieu à l’humanité. Le chant et la musique expriment dans un ravissement extatique le plus grand ...
SWF : Les premiers enregistrements Polydor - Grammophon

Les premiers enregistrements Polydor de Furtwängler

La belle présentation de ce splendide coffret SWF associe quelques photos de Wilhelm Furtwängler à ce véritable anachronisme technique que représente le curieux montage photographique d’un microsillon à pas variable affublé d’une étiquette Polydor 78 tours ! Il est vrai cependant que si la carrière de Furtwängler fut essentiellement centrée sur l’époque du 78 tours, l’immense chef a connu non seulement les débuts de la bande magnétique, mais aussi les balbutiements ...
Thomas Quasthoff, Dorothea Röschmann et l’érotisme de la foi

Thomas Quasthoff, Dorothea Röschmann et l’érotisme de la foi

Thomas Quasthoff et Johann Sebastian Bach, c’est une longue histoire d’amour. Mémorable Christ dans les Passions selon Saint Jean et Saint Mathieu, il remporta le « Grammy » pour son enregistrement des Cantates BWV 56, 82 et 158. Cette fois, il s’associe à la soprano Dorothea Röschmann pour nous faire découvrir un genre quasiment oublié : les Cantates en dialogue, dans lesquelles Bach met en musique le dialogue amoureux spirituel entre l’âme du ...
Bach, l’expérience japonaise

Bach, l’expérience japonaise

Fondé en 1990 par Masaaki Suzuki, le Bach Collegium Japan (BCJ) a pour ambition de présenter au public japonais des interprétations des grandes œuvres de la période baroque sur instruments anciens. Comprenant un orchestre et un chœur, il bénéficie de la haute compétence de son chef formé, entre autre, au conservatoire Sweelinck d’Amsterdam sous la houlette de Ton Koopman et Piet Kee. Pilier du label Bis, le BCJ a gravé ...
Come Bach

Come Bach

Bien que formé à la rigueur des études classiques du violon cela n’a pas empêché Michel Ripoche de s’aventurer dans d’autres répertoires. Depuis trois décennies, il nous a permis de découvrir le violon électrique dans le monde du Jazz, alors même que Didier Lockwood en était encore à ses gammes et Jean Luc Ponty parti outre atlantique. Plus récemment il nous a livré avec son ensemble MishMash un disque de ...
I. Un projet commun de création

Voyage musical dans l’Allemagne de Jean-Sébastien Bach

Festival de la Tarentaise Les Arcs 2007 La réussite de certains concerts doit beaucoup à leur cadre. Les 160 angelots du retable baroque de Jacques Clérant, dont les ors ont accroché les yeux d’un public lassé par l’incertitude du temps, s’accordent parfaitement aux œuvres de Buxtehude, Bach et Telemann. Le faste de l’église Saint-Sigismond a pallié son acoustique trop réverbérante : incommodé par une angine lors de son passage au Festival des ...
Bach - Goldberg - Gould : version(s) de 2007

Bach – Goldberg – Gould : version(s) de 2007

Voici donc la version 2007 des Variations Goldberg de Bach par Glenn Gould. Il ne s’agit ni de la simple ressortie de la première version de cette œuvre (1955) ni d’un nouvel enregistrement du célèbre pianiste canadien, au comportement légèrement autistique, bien évidemment impossible à réaliser, ce dernier étant disparu il y a maintenant vingt-cinq ans, mais d’un astucieux mélange des deux. Ceux qui connaissent la version de 1955, en vinyle ...
Deuxième volet de la « sphère Bach »

Deuxième volet de la « sphère Bach » par Benjamin Alard

Nous retrouvons avec bonheur Benjamin Alard, dans un deuxième volet consacré à la « sphère Bach ». Ici aux claviers d’un somptueux clavecin de Philippe Humeau, d’après un original hambourgeois de 1720, l’interprète propose l’art de la transcription chez Johann Sebastian Bach, dont on sait qu’il fut aussi maître en la matière. Belle leçon pour nous qui considérons encore parfois aujourd’hui la transcription comme un peu suspecte. Bach se réfère à Reincken, ...
Ecologiquement compatible

Ecologiquement compatible

Figure marquante du hautbois moderne, François Leleux est le digne continuateur de l’excellente école française des vents et de l’illustre Pierre Pierlot en particulier. Ayant occupé les fonctions de hautbois solo à l’Orchestre de l’Opéra National de Paris et à celui de l’Orchestre de la Radio bavaroise à Munich, François Leleux est actuellement titulaire du même poste auprès du Chamber Orchestra of Europe. Professeur à la Hochschule für Musik und ...
JSB : ce « petit livre » devenu grand

JSB : ce « petit livre » devenu grand

Une nouvelle version du Petit livre d’orgue de Johann Sebastian Bach excite toujours la curiosité, même après tant de versions disponibles, chacune apportant un élément nouveau et différent, c’est bien là la magie de Bach dont la musique se renouvelle à chaque fois. Tenez, vous entrez dans une église à l’instant où l’organiste fait retentir les premières mesures de la célèbre Toccata en ré mineur, eh bien, vous êtes saisi, ...
Enterrement de première classe

Bach : Enterrement de première classe par Philippe Pierlot

À côté des « monuments » que constituent les deux Passions, la Messe en si et quelques cantates très connues, la musique sacrée de Jean Sébastien Bach recèle d’autres trésors moins courus comme les motets (d’accès assez difficile), les quatre messes « luthériennes » et d’autres œuvres apparentées au corpus des cantates. La Messe en la majeur BWV 234 fait partie de ces musiques injustement un peu moins célèbres. Comme ses trois sœurs, elle ...
Un Bach plus authentique que jamais

Le Bach plus authentique que jamais d’Amandine Beyer

Il ne faudrait pas que le « packaging » quelque peu baroque de ce nouveau disque Zig-Zag Territoires rebute ses auditeurs potentiels, car ils passeraient alors à côté de passionnants moments musicaux, si merveilleusement baroques dans un tout autre sens… Leur perte serait double, car ils manqueraient non seulement la très grande qualité musicale des interprètes, mais aussi le contenu savoureusement original de ce disque. Une originalité qui ne se caractérise pourtant ...
Tamestit ose Dieu et le Diable…

Tamestit ose Dieu et le Diable…

Ligeti a eu beau se défendre de n’avoir fait aucune référence à Bach dans sa Sonate pour alto, Antoine Tamestit n’a pas hésité, pour son premier disque solo, à faire cohabiter ce chef-d’œuvre aux accents diaboliques avec la rigueur divine de la Partita n°2 du Cantor… L’association est d’ailleurs loin d’être absurde, Ligeti ayant recours tout comme Bach à différentes danses populaires pour la structure de sa sonate, notamment ...
En priant le ciel…

Suite de Bach par Mstislav Rostropovitch en DVD

Haut lieu de la chrétienté du Moyen Âge, étape incontournable sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, la basilique Sainte-Madeleine de Vézelay, dont le tympan du narthex est un chef-d’œuvre de la sculpture romane, impose par sa majesté. Ses architectes ont voulu transmettre leur vision du monde cosmique et universel. Rostropovitch, très certainement touché par les forces émanant de ce lieu magique, accepta d’y enregistrer une nouvelle – et dernière – fois ...
Les bonnes recettes culinaires de JS Bach … aux p’tits oignons

Les bonnes recettes culinaires de JS Bach … aux p’tits oignons

Prenez le temps de choisir, pour un dimanche matin, par exemple, une bonne recette que vous allez préparer tout en finesse et talent, une de celles qui vous donnera au moins le temps de savourer ce double CD : nourriture spirituelle de choix avant d’autres nourritures, certes terrestres, mais à n’en pas douter tout aussi savoureuses ; on vous fait confiance. Tous les ingrédients nécessaires à votre préparation sous la main, abandonnez-vous alors ...
Jean-Sébastien Bach : L’Art de la Fugue

L’Art de la Fugue par Régis Allard

Le nouvel orgue de l’église Saint Louis en l’Ile, récemment construit par Bernard Aubertin, est décidément très convoité au disque. Après une très belle Klavierübung III proposée par Francis Jacob pour le label Zig Zag Territoires, un DVD d’improvisations de Michel Chapuis (Plenum Vox), et un Mozart à quatre mains avec Olivier Vernet (Ligia Digital), voici une gravure magnifique autour des contrepoints de l’Art de la Fugue de Bach, proposée ...
Sonates de JSB

Sonates de Johann Sebastian Bach

A l’écoute de cette nouvelle lecture des Sonates pour clavier avec violon obligé de Johann Sebastian Bach l’on est d’emblée frappé par l’homogénéité stylistique développée par Mira Glodeanu et Frédérick Haas, crédités de nombreux états de service et tous les deux actuellement professeurs au Conservatoire Royal de Bruxelles. Leur interprétation, habitée, relativement moins virtuose que d’autres lectures, souvent mûrement réfléchie voire proche à l’occasion d’une certaine méditation, constitue une nouvelle référence à ...
Des transcriptions imparables et bien trempées

Bach par Stokowski, des transcriptions imparables et bien trempées

Si les transcriptions de Stokowski ont pu être décriées, et même si elles l’ont moins été en France qu’en Allemagne ou aux Etats-Unis, ne peut-on s’attendre à des hommages en grande pompe pour le trentième anniversaire de sa disparition en septembre prochain ? Les chefs d’accusation qui pèsent le plus souvent sur les transcriptions de Stokowski pointent l’inéluctable modification du spectre sonore, voire la redistribution des équilibres entre les différentes voix. S’il ...
Les moines de l’Abbaye de Ligugé (à partir d’un entretien avec Dom Jean-Pierre Longeat, chef de chœur)

Les moines de l’Abbaye de Ligugé

Chant grégorien et Musique sacrée à partir d’un entretien avec Dom Jean-Pierre Longeat, chef de chœur. Les amateurs du genre savent bien que le Chant Grégorien recèle un fort intérêt esthétique au-delà de son usage rituel pour Noël, Pâques et la Pentecôte ! Le Chant Grégorien avec sa force d’évocation, mais aussi avec la ferveur propre au chant, avec la voix comme instrument parfait et la parole chantée comme communion, ne transmet-il pas ...
Le jeune pianiste se frotte aux trois grands BBB

Le jeune Nicolas Stavy se frotte aux trois grands BBB

Le jeune trentenaire Nicolas Stavy a décidé, pour son concert salle Cortot, de se frotter aux trois légendaires « B » de la musique allemande : Bach, Beethoven et Brahms. Ce programme ambitieux et alléchant ne pardonne pas l’approximatif, mais exige de l’interprète à la fois une grande rigueur structurelle qui met en lumière l’architecture de chaque œuvre, et une toute aussi grande imagination, afin de donner en permanence l’impression que l’œuvre vie, ...
Deux poèmes, quatre cantates. Graupner et Bach

Deux poèmes, quatre cantates. Graupner et Bach

Les Idées heureuses, Geneviève Soly Reconnaissons d’emblée, le travail minutieux de la claveciniste et musicologue québécoise Geneviève Soly, qui depuis plus de cinq ans et pour le bonheur de tous les mélomanes, s’active à rendre justice et à mieux faire connaître les œuvres de Johann Christoph Graupner, l’exact contemporain de Johann Sebastian Bach, dont les créations sont restées quelque peu dans l’ombre du géant. Cette excellente artiste est devenue avec le ...
Zhu Xiao Mei joue Bach

Zhu Xiao Mei joue Bach

Les Pianos du Nouveau Siècle Au cours des Pianos du Nouveau Siècle, la pianiste Zhu Xiao-Mei a joué deux fois les Variations Goldberg de Bach. D’origine chinoise, Zhu Xiao-Mei est installée depuis de nombreuses années à Paris, menant une carrière de professeur au CNSM de Paris, et de concertiste discrète, mais o combien précieuse. Les mélomanes lillois ne s’y étaient d’ailleurs pas trompés : le Salon Mozart était bondé d’un public aussi ...