Mot-clef : Joseph Haydn

Un programme très « classique »

Un programme très « classique » pour Emanuel Ax et Christoph Eschenbach

Christoph Eschenbach entamait hier soir une série de deux concerts plutôt particuliers, puisque seule la pièce concertante changeait dans le programme, encadrée de deux symphonies. À regarder la composition d’un tel programme, il semble évident que l’objet pédagogique de ce concert entendait montrer un éventail de styles russes du XXe siècle, cependant que la pièce de Haydn faisait office d’élément de comparaison stylistique avec la symphonie de Prokofiev, un pastiche ...
EMI met Furtwängler en boite

EMI met Furtwängler en boite

Bayreuth, 29 juillet 1951, concert de réouverture. Quelques pas résonnent sur un parquet, soudain un crépitement d’applaudissements, secs comme une décharge électrique, saluent le chef. Le silence rapidement. Wilhelm Furtwängler, fidèle à sa manière, fait émerger des nimbes la musique de la Neuvième Symphonie de Beethoven pour, en quelques mesures, lui faire déclencher des éclairs jupitériens. Moment historique, enregistré par EMI par l’incontournable producteur anglais Walter Legge, celui-là même qui ...
Hans Knappertsbusch, le temps d’un titan

Hans Knappertsbusch, le temps d’un titan

Wagnérien illustre, Hans Knappertsbusch était un chef typique de la première moitié du vingtième siècle. Connu pour ses tempi retenus à l’extrême et sa phobie des répétitions, il reste pourtant un artiste majeur de l’histoire musicale. La parution d’un coffret d’archives est l’occasion de se replonger sur sa vie et son art. Hans Knappertsbusch voit le jour, en 1888, à Elberfeld (désormais un district de Wuppertal). Il étudie la philosophie ...
Photo-Credit-Michael-Pöhn-3

Franz Welser-Möst, le verre à moitié vide !

Le programme choisi par le chef autrichien Franz Welser-Möst pour son concert munichois est entièrement consacré au souvenir l’ancienne double monarchie austro-hongrois, à travers trois œuvres au caractère on ne peut plus contrasté. La symphonie de Haydn qui ouvre le concert est sans doute l’une de ses œuvres les plus étonnantes : en trois mouvements seulement, courte et dense, elle est d’un caractère particulièrement recueilli qui s’explique en particulier par l’utilisation ...
Les Hugo Wolf : un quatuor poétique et proche au service de Haydn

Les Hugo Wolf : un quatuor poétique et proche au service de Haydn

Le Quatuor Hugo Wolf se présente avec un pedigree intéressant et déjà bien fourni. Issu de l’Université de musique de Vienne en 1993 la formation s’enrichit du savoir et des conseils avisés de Quatuors aussi prestigieux que les Alban Berg, les Smetana, les Amadeus et les La Salle. Suivent peu après des récompenses flatteuses assurant leur installation reconnue en Autriche et à l’étranger. Ils se produisent avec les acclamations publiques ...
Sauvé par la seconde partie

Sauvé par la seconde partie

BBC Proms Certains concerts évoluent de la routine à l’inspiration dès que l’entracte est passé ! C’est ce qui s’est passé pour cette prestation du BBC Symphony et de son principal chef invité David Robertson. On ne voit gère d’intérêt à commencer un concert avec l’ouverture de la Flûte enchantée, surtout avec un tel effectif instrumental (XXL) et un tempo aussi lent ! Mais on se réjouissait d’entendre en concert, Richard Goode dans le ...
Quand Horowitz sert Haydn et Beethoven

Quand Horowitz sert Haydn et Beethoven

Voici un nouveau volume de The Private Collection at Carnegie Hall constituée d’enregistrements des années 40 de Vladimir Horowitz publié par Sony sous le label RCA Red Seal. La ligne éditoriale comme le packaging sont identiques au disque Moussorgski Liszt que nous avons chroniqué ici même. On y retrouvera le même type de son, fidèle aux timbres et à la dynamique du live d’époque, au prix de la conservation du ...
Haydn l’Européen

Haydn l’Européen par Stéphanie d’Oustrac

Découverte en 1998 dans le cadre de l’Académie baroque européenne du Festival d’Ambronay au cours de la renaissance de Thésée de Lully sous direction de William Christie, Stéphanie d’Oustrac est étiquetée baroqueuse, dans des rôles d’amoureuse blessée ou de déesse outragée, comme en témoigne son disque précédent, Médée furieuse (Ambroisie, 2008). Même si elle n’a pas renoncé à ce répertoire, la mezzo-soprano, qui chante également Carmen, a relevé le défi ...
Janowski en son jardin

Marek Janowski en son jardin

Marek Janowski dans Paul Hindemith et Joseph Haydn est une valeur sûre, la certitude d’entendre un grand moment de musique. Le chef d’orchestre débute par un Hindemith survolté. Les Métamorphoses symphoniques sur un thème de Weber est une pièce brillante, virtuose, très valorisante pour l’orchestre. Le danger est d’en faire un festival de forte, mais Janowski sait bien faire différentier à ses instrumentistes les plans sonores de l’œuvre. L’Orchestre de ...
L’opéra pour marionnettes

L’opéra pour marionnettes de Joseph Haydn

L’énergique Manfred Huss poursuit son exploration des œuvres rares de Joseph Haydn. En partenariat avec le festival Centropalia qui se déroule en Autriche et en Slovénie, le chef d’orchestre a enregistré Philemon et Baucis à la tête de son orchestre d’instruments anciens : la Haydn Sinfonietta. Créé le 1er septembre 1773 lors d’une visite de l’impératrice Marie-Thérèse au Prince Eszterházy, l’employeur de Haydn, Philemon et Baucis est une partition de circonstance. Conformément ...
Haydn ou leçon de délicatesse

Haydn ou leçon de délicatesse par Anne Queffélec

Il est difficile, pour un pianiste, de s’imposer en interprétant Haydn alors qu’il existe des enregistrements de référence réalisés par quelques géants tels qu’Alfred Brendel. Mais Anne Queffélec se distingue par la grâce qui lui est propre et affirme son caractère. Parmi les quatre célèbres pièces rassemblées ici, notre interprète excelle tout particulièrement dans les mouvements lents, avec des touches infiniment délicates : les Adagios des Sonates en mi bémol majeur et ...
Alfred Brendel dans son jardin

Les concerts d’adieux d’Alfred Brendel

En novembre 2007, à l’âge de soixante-seize ans, et en pleine possession de ses moyens, Alfred Brendel annonçait dans le Chicago Tribune son retrait de la scène internationale à la fin de l’année 2008. Lors de sa tournée d’adieux, après une carrière de près de soixante ans, le pianiste se produisit notamment à Vienne en concerto et à Hanovre en récital dans son répertoire de prédilection : Mozart, Beethoven et Schubert. ...
Première intégrale moderne des Quatuors à cordes de Haydn

Première intégrale moderne des Quatuors à cordes de Haydn

Decca, honorant généreusement le bicentenaire de la disparition de Joseph Haydn (1732-1809), nous propose, après la réédition de son intégrale des Symphonies par Antal Doráti, celle non moins légendaire des Quatuors à cordes que le label anglais réalisa dans les années 70 sous étiquette Argo avec la complicité de l’excellent Quatuor Aeolian. Affirmer, comme l’indique le visuel de l’album, qu’il s’agit d’une intégrale peut sembler un peu abusif, puisque n’y sont ...
Aimez-vous Haydn ?

Aimez-vous Haydn ?

Joël Rigal nous invite a découvrir les «Pièces et variations pour le pianoforte» de Haydn. Pratiquement inconnues, ces pièces, très colorées, viennent contredire les nombreux mélomanes qui ne verraient en Haydn que l’auteur de très nombreuses symphonies. Nombre de ces variations datent de la dernière période de maturité du compositeur, et leur esprit novateur témoigne à quel degré de maîtrise de son art celui-ci avait atteint. D’innombrables innovations chromatiques et ...
Enchanteresses Saisons

Enchanteresses Saisons

Orchestre Révolutionnaire et Romantique C’est une standing ovation qui a salué le retour en terre lyonnaise de John Eliot Gardiner, directeur musical de l’Opéra de 1983 à 1988, au terme de cette interprétation mémorable des Saisons de Haydn. Hormis un passage par Ambronay (« Bach Cantata Pilgrimage » avec The English Baroque Soloists), le chef anglais s’était fait plutôt rare dans la région alors que nul n’a oublié les superbes Chabrier, Gluck et ...
Haydn en 3 D !

Haydn en 3D par René Jacobs !

Après des Saisons exceptionnelles, René Jacobs s’attaque à l’autre oratorio de Joseph Haydn : La création. La lecture du chef belge est, comme toujours, très fouillée, avec un travail sur les contrastes et les dynamiques qui renforcent la dimension purement dramatique de ce chef d’œuvre. Se plaisant à ralentir ou accélérer certains passages, le musicien fait de la partition un monde de théâtre vivant. René Jacobs peut compter sur une équipe qu’il ...
Xavier de Maistre joue Haydn

Xavier de Maistre joue Haydn

On présente Xavier de Maistre comme l’une des figures de la harpe classique. Pour rendre hommage à Haydn d’une manière spéciale, il a fait le choix d’adapter à son instrument des symphonies initialement écrites pour clavier. Bien sûr, le choix est «musicalement correct», puisque de telles transcriptions étaient fréquentes à l’époque, et qu’Haydn lui-même avait l’habitude de transcrire ses œuvres. Mais le jeu de Maistre nous prouve tout au long ...
Antal Doráti pour la gloire de Joseph Haydn

Antal Doráti pour la gloire de Joseph Haydn

Lorsqu’à la fin des années 60, Decca annonça son intention d’enregistrer l’intégrale des Symphonies de Haydn, le monde musical avait déjà connu une tentative équivalente grâce au chef américain Max Goberman dont le désir était de graver sur son propre label (Library of Recorded Masterpieces) l’ensemble de ces œuvres avec l’Orchestre de l’Opéra d’État de Vienne ; toutefois le décès inopiné de Goberman en décembre 1962 coupa net ce projet qui ...
Le grand chic anglais

Le grand chic anglais de Rachel Podger

La violoniste Rachel Podger réalise une carrière discographique sans faute ! Après des sonates de Mozart avec l’excellent claveciniste Gary Cooper et surtout des sonates et partitas de Bach et des Fantaisies pour violon solo de Telemann, l’artiste se voit offrir, par son label Channel Classics un album concertant accompagnée de l’Orchestra of the Age of Enlightenment, l’une des Rolls des formations sur instruments d’époque. Les deux concertos pour violon de Haydn ...
Un anniversaire au petit pied

Un anniversaire au petit pied

Toulouse les Orgues Depuis des années, le festival Toulouse les Orgues ne se contente pas de récitals en solo de l’instrument roi et sait varier les plaisirs en utilisant les tuyaux comme instrument concertant ou assurant le continuo d’oratorios baroques et classiques. D’ailleurs, le festival avait ouvert la veille à la cathédrale Saint-Étienne avec la création d’un oratorio chorégraphique pour 8 danseurs, 10 chanteurs et orgue à 4 mains/pieds avec la ...
Maria Youdina, l’icône cachée de l’URSS

Maria Youdina, l’icône cachée de l’URSS

Maria Youdina (1899-1970) est une artiste légendaire de l’époque soviétique, qui pourtant ne manque pas de titans, d’Oïstrakh à Richter, de Mravinski à Chostakovitch. D’origine juive mais convertie à la religion orthodoxe deux ans après la révolution bolchévique de 1917, elle fut une farouche défenseure de la foi et de la liberté. Ouvrant ses concerts par un signe ostensible de croix, elle pouvait les conclure par une lecture des extraits ...
Deux soirées contrastées en compagnie du Chicago Symphony Orchestra

Deux soirées contrastées en compagnie du Chicago Symphony Orchestra

Orchestre Symphonique de Chicago La Salle Pleyel recevait pour deux concerts le fameux Chicago Symphony Orchestra et son chef principal Bernard Haitink à l’occasion de leur tournée européenne commencée le 11 septembre à Berlin, poursuivie à Lucerne et Vienne, en attendant Londres les 23 et 24 septembre. En tout huit concerts et cinq œuvres dans les bagages, car outre les quatre opus donnés à Paris, la Symphonie n°15 de Chostakovitch faisait ...
D’une éblouissante qualité musicale

Festival de Salzbourg 2009, d’une éblouissante qualité musicale

Le festival, construit comme une œuvre d’art, non seulement enchante mais fait penser et apprend à écouter. Salzbourg 2009, c’est le triomphe de l’intelligence au service de la beauté dans le plus grand respect du public. Pourquoi ? Parce que la manifestation la plus prisée d’Europe refuse de se considérer comme un phénomène de consommation parmi d’autres, ainsi que le précise d’entrée de jeu Helfi Schweiger. Il ne s’agit pas d’attirer le ...
Nuits Haydn et Bach

Nuits Haydn et Bach

Festival de piano de La Roque d’Anthéron 2009 La Roque d’Anthéron, Parc du Château de Florans. 07-VIII-2009. Joseph Haydn (1732-1809) : Sonate n°52 en sol majeur Hob. XVI.39, Sonate n°53 en mi mineur Hob. XVI.34, Sonate n°31 en la bémol majeur Hob. XVI.46, Sonate n°60 en ut majeur Hob. XVI.50 ; Hélène Couvert, piano. Sonate n°39 en ré majeur Hob. XVI.24, Sonate n°38 en fa majeur Hob. XVI.23, Andante et Variations en fa ...
Une nouvelle Création de Sir Colin Davis

Une nouvelle Création de Sir Colin Davis

Sir Colin Davis parvient dans cet enregistrement à nous communiquer la joie, la foi et l’enchantement propre à cet oratorio, qui ne relate rien moins que les six jours de la Création et les plaisir d’Adam et de Eve au jardin d’Eden. L’orchestre est précis, dynamique, électrisé sous la baguette de son chef. Les chœurs sont impliqués, ciselés, notamment dans les pages fuguées, hommages de Joseph Haydn à Haendel. Le ...
Ceci n’est pas une intégrale

Onze sonates de Haydn par Brendel, ceci n’est pas une intégrale

Une des choses les plus surprenantes concernant Joseph Haydn, c’est le nombre proprement pléthorique de ses œuvres. Pensez donc : 104 symphonies, 68 quatuors à cordes – on peut dire qu’il n’a pas chômé ! Pour autant, est-il nécessaire de tout écouter ? Nous ne le pensons pas, et la récente furie publique autour des intégrales de Mozart, Bach, Beethoven et même Brahms a fini par nous persuader que s’il est des chefs d’œuvres ...
Du chaos aux étoiles

Du chaos aux étoiles

Festival Pablo Casals 2009 Pour l’année mondiale de l’Astronomie célébrant le 400e anniversaire de la découverte de la lunette astronomique, le Festival Pablo Casals et son directeur Michel Lethiec regardent cette année vers le brillant de l’étoile. Baptisée Cosmophonia, cette 59e édition s’articulera donc autour de thèmes cosmiques – «Hommage à Galilée», «La tête dans les étoiles»… – en sollicitant sur la scène rien que des stars, de l’archet bien sûr ...
Haydn et la trompette

Haydn et la trompette d’Alison Balsom

Les percussions colorées de la Symphonie «Militaire» de Haydn évoquent la musique des janissaires. Cette symphonie qui ouvrait ce concert s’inscrit dans la vogue des turqueries du XVIIIe siècle, à laquelle ont sacrifié aussi Mozart et plus tard Weber. Les percussionnistes de l’Orchestre de Paris étaient donc à l’honneur ce soir, notamment à la fin de l’Allegretto qui fit résonner toute une «ferraille» turco-militaire, avec triangle, cymbales, grosse caisse et ...
Une œuvre ultime à l’orée d’un monde nouveau

Une œuvre ultime à l’orée d’un monde nouveau

Les Talens Lyriques Alors que Nikolaus Harnoncourt vient de sortir en CD une version de référence des Saisons de Haydn, Christophe Rousset et les Talens Lyriques nous ont offert une version inégale de cette œuvre en concert. Le testament de Haydn est avant tout un oratorio qui se présente comme une fresque. Où plus exactement comme une série de tableaux, où au-delà du côté pittoresque s’exprime le bonheur et le désarroi face ...
Le bonheur d’écouter Haydn

Le bonheur d’écouter Haydn par le Trio Hoboken

Ce disque regroupe les quatre trios que Haydn composa, tout comme ses dernières symphonies, lors de son second séjour à Londres, en 1794 et 1795. Ce qui frappe l’oreille de prime abord, c’est la qualité du son. Les musiciens interprètent sur des instruments modernes, mais cela sonne plus ou moins « ancien », surtout pour les cordes. La prise de son restitue la sonorité spécifique de chaque instrument, traité sur un ...