Mot-clef : Joseph Haydn

Haydn, suite... et presque fin !

Haydn, suite… et presque fin !

La dernière parution de l’intégrale des quatuors à cordes de Joseph Haydn par le Quatuor Festetics est tout aussi éblouissante que les volumes déjà disponibles. Une fois achevé, l’ensemble constituera, avec celui du Quatuor Mosaïque, une référence dans l’interprétation de Haydn sur instruments d’époque. Soucieux d’authenticité, les musiciens des Festetics ont choisi de présenter les œuvres dans l’ordre de leur parution initiale qui «constitue sans doute l’ordre de la composition, ou ...
Haydn, en ouvertures !

Haydn, en ouvertures !

Manfred Huss aime Haydn et Haydn le lui rend bien. Après un disque consacré à Acide et un beau coffret dédié aux musiques pour le prince Esterházy et le roi de Naples, il récidive avec ce double album d’ouvertures du grand symphoniste. Enregistrées en 2004 et publiées éphémèrement chez le (regretté) label Koch, ces pièces nous reviennent chez Bis dans un bel écrin éditorial : le texte de présentation, signé de ...
Haydn d’écoles

Haydn d’écoles par George Szell et Bruno Weil

L’année Haydn voit de nombreuses célébrations discographiques, Sony qui possède un fond de catalogue des plus impressionnants, remet en coffrets économiques différents de ses trésors. Deux écoles d’interprétations, deux époques différentes mais des résultats excellents sont au programme de ces coffrets dirigés par George Szell et Bruno Weil. Le style n’est pas une question d’époque. Bien plus que Klemperer et Beecham, autres grands anciens qui pratiquaient Haydn en concert et ...
De main de maître

Haydn par Paul Badura-Skoda, de main de maître

Présente-t-on encore Paul Badura-Skoda ? Rappelons seulement que ce pianiste a consacré une grande partie de sa carrière à la musique des viennois (Haydn, Mozart, Beethoven, Schubert), qu’il interprète tant au piano que sur des instruments d’époque, sans négliger un répertoire plus moderne (Debussy, Ravel, Frank Martin). Le nouvel enregistrement qu’il nous propose est un heureux mélange d’œuvres puisées dans l’immense production pianistique de Joseph Haydn. La mise en rapport de pièces bien ...
Sept paroles apaisantes

Sept paroles apaisantes

La notoriété que Joseph Haydn a connu de son vivant est très impressionnante. La cour des Esterházy, Londres, Paris appartiennent à la liste des ancrages du compositeur que l’on cite en premier. Il s’avère que Cadix vit également la création d’une de ses œuvres les plus surprenantes. Les Sept Paroles du Christ en Croix ont été commandées par un chanoine de cette lointaine ville espagnole. L’homme d’église désirait un oratorio ...
En toutes saisons

Les Saisons par Harnoncourt : époustouflant !

Voici un enregistrement des Saisons de Haydn qui fera date. Dès les premières mesures, on reconnaît la griffe de Nikolaus Harnoncourt à la tête du Concentus Musicus Wien et du Chœur Arnold Schœnberg : les vents font état d’une émission incisive tout en nimbant la musique de Haydn d’atmosphères pastorales et les cordes, lumineuses, phrasent avec une articulation marquée qui n’entame pas le legato. On retrouve surtout toute une gamme de ...
Haydn / Bender, La création avortée

Haydn / Bender, La création avortée

Orchestre Régional de Cannes Le chaos originel ! C’est malheureusement ce qui convient le mieux à cette Création avortée de l’Orchestre Régional de Cannes. On aurait peut-être pu gloser sur l’interprétation pré-romantique ou classique de cette œuvre particulière du maître d’Esterhazy, s’il y avait pu reconnaître des choix clairs d’interprétation, mais l’uniformité de jeu ne laisse guère de doute. L’orchestre et les chœurs se sont contentés d’aligner des notes sans aucune unité. Certes ...
Bon Haydn de complément

Bon Haydn de complément

Bis remet sur le marché une série d’enregistrements édités au début des années 1990 sous l’étiquette de feu le label Koch Schwann. Ces différentes partitions sont le reflet de l’immensité de l'œuvre de Haydn. Les Scherzandi sont la réalisation d’un jeune homme de 29 ans qui vient d’entrer au service des Esterhazy en tant que vice-Kapellmeister. C’est déjà une importante consécration pour l’artiste, qui est alors employé par l’un des ...
vassilis_christipoulos1

Intimité et sobriété

Les sept dernières paroles du Christ en croix Avignon. ENMDT Conservatoire. 27-III-2009. Joseph Haydn (1732-1809) : Les Sept dernières paroles du Christ en croix. Roland Conil, piano ; Serge Barbuscia, récitant Avignon. Chapelle Saint-Louis. 01-04-2009. Joseph Haydn (1732-1809) : Les Sept dernières paroles du Christ en croix. Quatuor Léonis : Thomas Gautier, 1er violon ; Guillaume Antonini, 2nd violon ; Alphonse Dervieux, alto ; Jean-Lou Loger, violoncelle. Alain Timar, récitant Avignon. Eglise Saint-Pierre. 05-04-2009. Joseph Haydn (1732-1809) : Symphonie n°96 dite ...
Acide

Acide

Premier opéra italien de Haydn, Acide a été composé à l’occasion du mariage du fils aîné du prince Nikolaus Esthérazy. Suite aux cérémonies de mariage à Vienne et Eisenstadt, domicile de l’employeur de Haydn, un divertissement fut donné. Acide fut alors créé, le 11 janvier 1763. Après le banquet offret en l’honneur des mariés, les invités furent invités à prendre place pour cette «azion teatrale» donnée dans des décors et ...
Haydn « à Paris »

Haydn « à Paris » par Les Agrémens

«Forcé de devenir original». Cette conclusion au regard critique amusé d’un Haydn en plein épanouissement créatif et social revient à l’esprit en découvrant le choix d’une thématique fondée que l’intitulé de cet enregistrement annonce, non sans une pointe d’humour : l’intensification des liens avec Paris, de la surprise (premières éditions en 1764, Symphonie n°41 dirigée par Gossec en 1773) à la consécration (succès du Stabat Mater en 1781, commande des six ...
Jérémie Rhorer ressuscite Haydn

Jérémie Rhorer ressuscite Haydn

L’infedeltà delusa Le contraste est toujours aussi saisissant, une telle qualité, une si grande rhétorique musicale pour un sujet aussi léger, pour une burletta. Oui mais c’est Haydn et le maître d’Esterhazy ne sait pas faire dans l’à peu près musical. Et il est un fait que dans cette Infedelà delusa, la partie orchestrale se suffirait à elle-même, comme une symphonie de plus. Ce serait toutefois appauvrir non seulement l’intention, ...
Quand Joseph et Wolfgang se mettent au piano

Quand Joseph et Wolfgang se mettent au piano

Avez-vous déjà remarqué que l’association/binôme/couple/duo/paire est un regroupement constamment présent dans notre vie et ce, dans de très nombreux domaines ? Ces groupes de deux personnes ou idées sont constitués soit en opposition (Bien/Mal, blanc/noir, salé/sucré), soit en complémentarité (Yin/Yang, steak/poivre, Pierre Dac/Francis Blanche). En musique, activité humaine jouant énormément sur cette idée de contraste, il est donc assez fréquent de voir associer/comparer des compositeurs comme Bach et Haendel, Verdi et Wagner ...
Haydn révélé à lui-même

Haydn révélé à lui-même par Zhu Xiao-Mei

Décapées, restaurées, quelques sonates de Haydn rendues à elles-mêmes grâce à une interprétation exemplaire de Zhu Xiao-Mei. Enfin le toucher qui convient, rond, perlé, jamais lourd et parfaitement le même à la main gauche et à la main droite, qui met bien en évidence le chassé - croisé des motifs si fréquent dans les œuvres pour piano de Haydn, et un dosage homéopathique de la pédale. La pianiste pratique là un ...
Un Joseph Haydn lumineux par le Freiburger Barockorchester

Un Joseph Haydn lumineux par le Freiburger Barockorchester

2009 est l’année Joseph Haydn (1732-1809) et l’occasion est idéale de se replonger dans l’œuvre de l’illustre compositeur autrichien. De nombreux éditeurs l’ont bien compris, et la superbe « Haydn – The Harmonia Mundi Edition » dont fait partie ce disque, ne fait pas exception. À vrai dire, il s’agit ici d’une reprise d’une interprétation d’octobre 2001, mais elle est d’une qualité telle qu’il était impensable de ne pas la voir figurer ...
Neujahrskonzert 2009

Neujahrskonzert 2009 avec Daniel Barenboim

Pour son premier Neujahrskonzert Daniel Barenboim apporte incontestablement son style et sa personnalité à cette traditionnelle fête de la musique viennoise. Moins pétillant ou fulgurant que certains, moins carré, sombre et pesant que d’autres, il s’inscrit dans la lignée des symphonistes qui traitent ces musiques, particulièrement les grandes valses, comme des petits poèmes symphoniques avec leurs différents épisodes s’enchainant entre une introduction et un final. Cela donne un aspect plus ...
Pierre Monteux, un des chefs qui ont fait l’Histoire de la Musique

Pierre Monteux, un des chefs qui ont fait l’Histoire de la Musique

Pierre Monteux (1875-1964), en bâtisseur d’orchestre, prit en main l’Orchestre Symphonique de Boston de 1919 à 1924 ; il en fit la phalange d’élite que l’on connaît et dont son successeur Serge Koussevitzky aura l’opportunité de bénéficier, sans d’ailleurs lui rendre la politesse : ce n’est en effet qu’après le règne de ce dernier (1924-1949) que Pierre Monteux put renouer avec ses anciennes amours, grâce bien entendu à la complicité de son ...
Le style classique poussé à la perfection

Mariss Jansons et Haydn, le style classique poussé à la perfection

Les trois symphonies de Joseph Haydn gravées sur ce CD proviennent de deux concerts donnés à Munich en 2003 pour la Concertante et la Militaire, et en 2007 pour la Londres. A quatre années d’écart, le style de Mariss Jansons y est d’une remarquable constance, on notera tout juste une plus grande facilité apparente en 2007, après quatre années de collaboration entre le chef et l’orchestre dont il prit les ...
Des interprètes trop loin de leur base

Des interprètes trop loin de leur base

Orchestre de l’Opéra National de Paris Réunir au même programme Haydn et Bruckner fonctionne bien en général, les (toute proportion gardée) courtes symphonies du premier trouvant assez naturellement leur place en première partie d’un concert complété ensuite par un des monuments brucknériens. Mais une bonne idée ne suffit pas à faire un grand concert, l’essentiel reste la réussite musicale due, entre autre, au talent des instrumentistes et à l’inspiration du chef. ...
christophe_coin

Un bel hommage à Haydn

Haydn, Ensemble Baroque de Limoges Les « concerts anniversaire » ne manqueront pas en cette année 2009. Voici l’un d’entre eux, dédié à la musique symphonique de Haydn. Christophe Coin, l’Ensemble Baroque de Limoges : voici la promesse d’une interprétation de qualité, fidèle à la pensée du compositeur. Le concert débute par l’ouverture de l’Isola Disabitata. Au cœur de l’ensemble, parmi les autres violoncellistes, se trouve Christophe Coin : l’Ensemble Baroque de Limoges joue sans chef, ...
This is a french première (en français dans le texte)...

This is a french première (en français dans le texte)…

Rosamunde Quartett Avignon. Opéra-théâtre d’Avignon et des Pays de Vaucluse. 30-I-2009. Joseph Haydn (1732-1809) : Quatuor à cordes, en la majeur, opus 77, n°2. Claude Debussy (1862-1918) : Quatuor à cordes, en sol mineur, opus 10. Franz Schubert (1797-1828) : Quatuor à cordes, en sol majeur, opus 161. Rosamunde Quartett : Andreas Reiner, 1er violon ; Diane Pascal, 2nd violon ; Helmut Nicolai, alto ; Anja Lechner, violoncelle. «This is a french première. This piece was composed only ...
theodor_guschlbauer

La symphonie, de Haydn à Bruckner par Theodor Guschlbauer

Orchestre Philharmonique de Liège Le projet «LINZ, Capitale culturelle européenne 2009» résonnait à travers la salle philharmonie de Liège à l’occasion d’un concert associant Joseph Haydn, père de la symphonie classique et la musique de Bruckner (organiste à la cathédrale de Linz dès 1856). Dans le cadre de ce projet, les équipes artistiques de l’OPL avaient choisi d’inviter les spectateurs de Linz, mais aussi du monde entier à suivre ce concert ...
L’opéra bouffe selon Haydn

L’Infedeltà delusa, l’opéra bouffe selon Haydn

Bicentenaire de la mort de Joseph Haydn, la nouvelle année devrait être propice à la mise en valeur d’une partie de sa création encore méconnue : ses opéras. Ainsi, le théâtre de Sceaux remonte L’Infedeltà delusa (l‘Infidélité déjouée) donnée au Festival d’Aix-en-Provence en juillet dernier. Plantée dans un cadre champêtre, cette burletta per musica créée en 1773, met en scène un paysan (Filippo) imposant à sa fille (Sandrina) un mariage d’argent (Nanni) ...
Haydn opératique : Bonitatibus et spiritus

Haydn opératique : Bonitatibus et spiritus

Si Joseph Haydn est surtout reconnu, plus ou moins à juste titre, comme étant «le père de la symphonie», novateur également dans le domaine du quatuor à cordes, il est cependant moins mis en valeur à travers ses opéras. Pourtant, il en écrit plus d’une dizaine durant sa vie, puisqu’il en reste aujourd’hui treize. Ce CD offre un aperçu de cette facette quelque peu cachée du compositeur en proposant à l’auditeur ...
Une intégrale de l’œuvre pour instruments à vent de Haydn

Une intégrale de l’œuvre pour instruments à vent de Haydn

Pour célébrer les 200 ans de la mort de Joseph Haydn (qui auront lieu précisément le 31 mai 2009), Arion édite pour la première fois l’intégrale des compositions de Haydn pour instruments à vent. S’il existe déjà des enregistrements de pièces de ce répertoire, par exemple chez Arion, Hungaroton ou Warner Classics, c’est la première intégrale disponible à ce jour, qui regroupe les divertissements, les marches militaires et un extrait ...
Paroles du Christ revisitées

Les sept dernières paroles du Christ revisitées à l’orgue

Voici une idée originale : proposer l’une des plus célèbres œuvres de Joseph Haydn dans une version orgue. Eternellement, cet instrument reste celui de la transcription, capable de remplacer tous les autres. Mais ce que nous entendons ici se situe bien au-delà : Comment Haydn lui-même n’a-t-il pas pensé à l’orgue pour cette œuvre ? Pourtant ces « sept paroles » ont déjà fait l’objet dans le passé de diverses versions transcrites ou adaptées. L’orgue semble ...
Philippe Herreweghe

La Création par Herreweghe, valeur sûre… sous-dimensionnée

C’est un Haydn au sommet de son art et de sa renommée internationale qui composa à Vienne à partir de 1796 ce formidable chef-d’œuvre qu’est Die Schöpfung (La Création), décrivant le Grand Œuvre divin qu’est la création du monde depuis le chaos originel jusqu’à l’arrivée Adam et Eve dans ce qui était encore l’Eden. Organisé en trois parties, succession de récitatifs, airs (y compris duo et trio) et chœurs, cet ...
Adieu…  Bravo !

Alfred Brendel : Adieu… Bravo!

Lorsque Brendel monte sur la scène des Beaux-Arts, ce lundi 17 novembre, il se retrouve cerné… Par un public, une foule, dans la salle, sur la scène, devant, par-dessus, puis derrière… Partout. L’annonce d’un adieu fait salle comble… Non, Brendel fait salle comble. La dernière date d’un fidèle parcours bruxellois dont chaque étape était fêtée par ce public. Une dernière rencontre en multitude. Le pianiste s’avance, le buste penché, petits pas, ...
Retour au disque du prestigieux Trio Guilels-Kogan-Rostropovitch

Retour au disque du prestigieux Trio Gilels-Kogan-Rostropovitch

Les mystères de l’édition discographique sont insondables… à peu de choses près ! Voici des gravures réalisées à Moscou entre 1950 et 1958, que nous avons connues naguère en microsillons Melodya et Monitor, et qui réapparaissent actuellement en CD sous étiquette Deutsche Grammophon. La raison en est que DGG a hérité du légendaire catalogue Westminster qui lui-même avait repris ces enregistrements russes pour le marché américain. Il subsiste également un autre mystère : ...
Symphonies de Haydn : intégralement recommandables !

Symphonies de Haydn par Thomas Fey, intégralement recommandables !

En près de quarante ans, entre 1757 et 1795, Joseph Haydn a laissé 106 ouvrages symphoniques qui illustrent de magnifique manière l’évolution d’un genre qu’il a mené pratiquement de la naissance jusqu’à la maturité, de l’extrême fin de l’époque baroque jusqu’à celle de l’époque classique. Embauché en 1761 par la puissante famille Esterházy qu’il quittera en 1790, il a déjà une vingtaine de symphonies à son actif et continuera régulièrement ...