Mot-clef : Joseph Haydn

Un bestiaire selon Haydn

Un bestiaire selon Haydn

Quatuor Manfred Quatuor Manfred : Marie Béreau, 1er violon ; Luigi Vecchioni, 2nd violon ; Emmanuel Haratyk, alto ; Christian Wolff, violoncelle. Le fait d’avoir choisi pour ce concert l’interprétation de trois quatuors animaliers, dont les titres ont d’ailleurs été donnés plus tard, peut être compris comme un effet de miroir renvoyant l’image d’un Joseph Haydn célèbre pour son sens de l’humour. En fait l’idée du Quatuor Manfred est plutôt de faire entendre les essais que ...
Vol. 2 : son oeuvre

Centenaire Herbert von Karajan : son oeuvre

Comme Beethoven, Karajan eu trois périodes stylistiques dans sa longue carrière. La première, qu’on peut qualifier de « classique » va de ses débuts jusqu’à peu près la création du Philharmonia de Londres. La seconde, correspondant aux années 50, sera celle du murissement et de l’approfondissement de son style, et la troisième prendra ses racines dans les années 60, lorsque le style typique et caractéristique du chef sera définitivement établi, ...
Gidon Kremer une Passion avant Pâques

Gidon Kremer une Passion avant Pâques

Kremerata Baltica Le programme proposé ce soir à la Philharmonie était plutôt dans la tradition classique du thème sacré de la semaine de Pâques. Heureusement, Gidon Kremer et sa Kremerata Baltica nous ont donné une interprétation tout à fait originale et intéressante, d’une réelle intensité et d’une grande virtuosité. Gidon Kremer est un des plus grands violonistes du XXe siècle. Son éblouissante technique, sa sonorité exceptionnelle, sa carrière peu conventionnelle et son ...
Haydn : mise en appétit

Haydn : mise en appétit

Quatuor Manfred Avec ce premier concert le Quatuor Manfred entame l’ambitieuse entreprise d’interpréter l’intégrale des quatuors de Joseph Haydn : comme l’a dit avec humour l’altiste Haratyk, « après ce jour, il en reste soixante-quatre » ! Les concerts s’étaleront probablement sur trois années, l’année 2009 étant celle du bicentenaire du compositeur. Les quatre œuvres judicieusement choisies pour ce début permettent d’embrasser une grande partie de la carrière du maître autrichien. La première ...
Fantaisie onirique

Il Mondo della Luna, fantaisie onirique

L’Opéra de Rennes aime sortir des sentiers battus et, pour les fêtes de fin d’année, nous propose, - plutôt que la traditionnelle opérette ou qu’un énième Offenbach - une nouvelle production d’Il Mondo della Luna, en association avec Angers Nantes Opéra et le Grand Théâtre de Luxembourg. Nous tenons personnellement ce dramma giocoso en trois actes, d’une finesse incomparable et d’une poésie absolue, pour le plus abouti des opéras de ...
Les Sept dernières Paroles du Christ de Haydn : un Message spirituel et esthétique

Les Sept dernières Paroles du Christ de Haydn par Savall

Jordi Savall dirige ici le Concert des Nations dans la version initiale pour orchestre seul des Sept dernières Paroles du Christ, de Haydn. L’enregistrement a eu lieu à l’endroit même de la création, donc dans l’église Santa Cueva de Cadix. Jordi Savall retrouve ainsi cette œuvre qu’il avait déjà superbement interprétée, en 1991 pour Auvidis-Astré. Sa vision musicale a évolué, avec des tempi globalement plus rapides, et toujours une ...
Un pont trop loin ?

Un pont trop loin ?

Ádám Fischer, frère d’Ivan Fischer, c’est un peu le Saint Bernard de la musique classique. Possédant un très vaste répertoire et une solide expérience, on l’appelle souvent pour sauver une production des suites d’un impondérable : c’est lui qui a conduit à terme le Ring de Bayreuth suite au décès de Giuseppe Sinopoli (2001-2004) ou repris le récent Parsifal (2006-2007) quand Pierre Boulez ne pouvait plus s’en charger pour cause d’agenda ...
Impressions soleil couchant

Impressions soleil couchant avec le Quatuor Ysaÿe

Habitué du festival de Perros-Guirec, le Quatuor Ysaÿe a rendu cet été sa quatrième visite à la station balnéaire bretonne. Ce festival, créé par Catherine Collard en 1985, se consacre au répertoire de musique de chambre, tandis que ses « voisins » trégorrois de Lannion et de Tréguier explorent l’orgue et les œuvres pour chœur ou pour orchestre. Le Palais des congrès de Perros-Guirec, bunker des années 1970 dissimulé sous une luxuriante ...
Armonia della Notte : redécouverte de la Pastorale morave

Armonia della Notte : redécouverte de la Pastorale morave

L’ensemble Philidor, ensemble français d’instruments à vent historiques, nous invite à suivre les chemins de la pastorale en Moravie. En cette fin du XVIIIe et début du XIXe siècle, règne en ce pays une grande effervescence musicale, encouragée par l’aristocratie et l’église. Puisant sa source dans le folklore, elle n’en est pas moins aristocratique. L’usage y encourageait l’apprentissage d’un instrument à vent, et des moyens parfois limités ont permis et ...
Haydn : les cinq premières

Haydn : les cinq premières par Patrick Gallois

Les premières symphonies de Joseph Haydn possèdent déjà toutes les qualités des chefs d’œuvre qui suivront : inventivité, brio de l’orchestration, humour, diversité de l’invention. Elles sont le témoignage de l’époque où le genre de la symphonie, de plus en plus florissant, s’émancipe de la sinfonia d’ouverture, mais n’est pas encore tout à fait fixé, comme le montrent l’absence de Menuet dans les Symphonies n°1, 2 et 4, et le premier ...
Face à face dramatique ?

Claire-Marie Le Guay, face à face dramatique ?

En une dizaine d’année, la pianiste Claire-Marie Le Guay s’est imposée comme l’une des valeurs sûres de la scène pianistique française. Sa discographie, dont voici le dixième titre, a accumulé les récompenses par sa qualité et par des choix de répertoire aussi rares qu’intelligents. Ce présent disque Mozart / Haydn est le second titre consacré à cette mise en perspective des deux géants autrichiens. Après un premier volume nommé De l’aurore ...
Rostropovitch : Compil’poil Anniversaire

Rostropovitch : Compil’poil Anniversaire

Après tant de succès et une si riche carrière, le temps du bilan est arrivé pour Mstislav Rostropovitch. Désormais octogénaire, ayant rangé son violoncelle depuis 2005 et entrepris à son tour la direction orchestrale, les récompenses et la reconnaissance internationale s’accumulent sans cesse et viennent enrichir une renommée trônant à son zénith depuis de nombreuses décennies. EMI Classics, pour fêter tout cela, propose un coffret de trois copieux CDs composés d’œuvres, ...
Une lune bien blafarde

Une lune bien blafarde

Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal Parmi les nombreux ouvrages pour la scène de Franz Joseph Haydn, opéras italiens, comédies populaires, opéras pour marionnettes ou singspiel, le seul ayant survécu est une comédie qui s’apparente au Cosi fan tutte de Mozart. Le livret, signé Carlo Goldoni, dramaturge vénitien dont on célèbre le tricentenaire de la naissance, regorge de dialogues savoureux et de scènes remplies de gaieté. C’est une bouffonnerie rehaussée d’airs ...
Très bonne version des plus célèbres quatuors de Haydn

Très bonne version des plus célèbres quatuors de Haydn

La collection « reference » de Berlin Classics nous présente des rééditions d’enregistrements qui ont fait date dans l’histoire du label. Ce disque nous présente trois des plus célèbres quatuors de Joseph Haydn dans une excellente interprétation du quatuor munichois Rosamunde. Le quatuor « L’Empereur », destiné au violoniste et impresario Peter Salomon, est l’exemple type du quatuor brillant qui fait la part belle au premier violon traité comme un instrument soliste. Une cadence est ...
Le baroque à l’heure du jardin des voix 2007

Le baroque à l’heure du jardin des voix 2007

Un jardin florissant La Cité de la Musique a eu l’heureuse idée d’organiser cette année un cycle de neuf jours consacrés à l’Europe baroque (du 5 au 13 mars 2007). Seize concerts et une table ronde se sont succédés dans une promenade baroque à travers l’Europe. C’est au cours de cette promenade que William Christie, en père attentionné, nous a présenté ses jeunes protégés du Jardin des voix. La troisième édition ...
(néo)classique

(néo)classique

SymfonieOrkest Vlaanderen - Etienne Siebens Ce concert anversois du SymfonieOrkest Vlaanderen débute par la Symphonie n°104 « Londres » de Haydn. Comme d’habitude dans le répertoire classico-romantique, le SOV et son chef Etienne Siebens abordent cette symphonie avec clarté, énergie, et senza vibrato. Effectif réduit et absence de vibrato mettent en lumière la structure de l’œuvre, ses contre-chants et ses équilibres instrumentaux, mais on peut regretter le manque de chair des sonorités, et ...
Quand Haydn rencontre Goldoni…

Quand Haydn rencontre Goldoni…

Il Mondo della Luna De l’immense œuvre de Joseph Haydn, la partie lyrique est injustement la moins populaire. Antal Dorati fit beaucoup pour sa diffusion en enregistrant pour Philips l’intégralité des opéras composés au château d’Esterhaza, alors que Nikolaus Harnoncourt nous a donné récemment Armida et Orlando Paladino. A la scène, ces opéras sont encore plus rares qu’au disque, Il Mondo della Luna de ce soir au Grand-Théâtre de Reims, faisant ...
Sons et Lumières

Sons et Lumières

Mozart Le choix de concert du 18 octobre porte sur trois œuvres dans lesquelles le Quatuor Manfred éclate ou s’adjoint des invités : différentes facettes sonores qui justifieraient le titre de « Prismes » donné aux concerts de cette saison. Les formations qui interprètent ces trois œuvres sont assez peu usuelles à cette époque. Le Trio K. 498 aurait été écrit pour la pianiste Franziska Jacquin, et composé à l’occasion d’une après-midi d’été de 1786 ...
La Création de Haydn

La Création de Haydn par Paul McCreesh

Ce concert faisait partie du cycle « Londres » organisé par la Cité de la musique du 20 septembre au 7 octobre. La Création est œuvre en partie londonienne parce qu’à Londres vint l’idée à Haydn de se mesurer au Haendel compositeur d’oratorios. Il en rapporta donc un livret inspiré de la Bible et du paradis perdu de Milton, dont le Baron Van Swieten, actif franc-maçon et membre éclairé de la noblesse ...
Iddo se donne à Haydn !

Iddo se donne à Haydn !

Toutes les œuvres présentées dans ce programme ont été écrites à l’intention de personnes proches de Haydn et sont donc pourvues de dédicaces. Les Sonates – pour clavecin d’après la page de titre – n°38 et 39 (1774), furent dédiées à son patron le prince Nicolaus Esterházy et font partie du premier recueil imprimé véritablement supervisé par le compositeur. La sonate n°54, quant à elle, fut destinée à la Princesse ...
Les Sept Dernières Paroles du Christ en Croix

Les Sept Dernières Paroles du Christ en Croix

Dans son œuvre écrite à l’origine pour orchestre, Haydn désirait traduire les paroles du Christ, et la destinait à accompagner une partie des cérémonies du vendredi saint. Michel Serres, le photographe Gérard Rondeau et le quatuor Ysaÿe ont voulu ajouter une dimension profane à l’œuvre, qui est pourtant un témoignage de la foi profonde du compositeur. C’est sûrement cette double vision, religieuse et profane, maladroitement entremêlée, qui gêne à la ...
La lumière du roman

Nicholas Angelich, la lumière du roman

Festival de Conques Très loin des rumeurs de la ville, dans un site privilégié qui mérite tous les détours, le petit village aveyronnais de Conques – aujourd’hui classé site protégé par les Monuments de France – distribue ses toits de lause autour de l’imposante abbaye Sainte-Foy abritant la communauté des frères Prémontrés, un somptueux édifice du premier âge roman mis en lumière par les vitraux de Pierre Soulages. Depuis douze années ...
De la musique de chambre à l’échelle d’un orchestre symphonique

De la musique de chambre à l’échelle d’un orchestre symphonique

Ne pas s’arrêter à la fâcheuse faute d’orthographe (« Guilini » au lieu de « Giulini ») figurant par trois fois sur la pochette et sur ce disque en hommage au grand chef d’orchestre italien Carlo Maria Giulini mort il y a tout juste un an, le 14 juin 2005. Ne pas s’arrêter non plus sur le fait que la Symphonie de Haydn passe de do à sol majeur du recto au verso du ...
L’Anima del filosofo

L’Anima del filosofo, Koopman au service de la musique classique

Après Gluck et Monteverdi, avant Offenbach, Joseph Haydn reprend à son compte le mythe d’Orphée et d’Euridice en 1791. Composé à Londres, cet opéra italien s’inscrit dans une série de commandes du King’s Theatre. L’incendie du théâtre londonien le 17 juin 1791 remit en cause l’exécution de certaines œuvres et c’est ainsi que L’anima del filosofo dut attendre 1950 pour être interprétée pour la première fois dans son intégralité à ...
Haydn-Mozart « de l’aurore au zénith »

Haydn-Mozart « de l’aurore au zénith »

En dehors des initiatives plus ou moins intéressantes des compilations ou d’intégrales Mozart liées à ce prestigieux et rentable 250ème anniversaire de la naissance du compositeur, il existe des tentatives plus convaincantes qui allient maîtrise de la partition, virtuosité et compréhension du contexte historique. Dans ce premier volume d’une série consacrée aux œuvres pour piano du couple d’amis mythiques Haydn-Mozart, la grande pianiste Claire-Marie Le Guay s’associe à Marc Vignal, ...
L’élégance de l’ébène

Quatuors de Haydn, l’élégance de l’Ebène

La musique de chambre serait-elle en train de retrouver sa place entre les grands solistes ou les grands orchestres ? Certainement. Il faut dire que depuis maintenant vingt ans - sous l’impulsion des Ysaÿe - au Conservatoire National Supérieur de Paris qui créa le poste de « la première classe de Quatuor »- Les jeunes musiciens sont maintenant nombreux a avoir reçu un enseignement de grande qualité. Citons Psophos, Amadeo Modigliani et maintenant ...
La Résurrection en sept paroles

Haydn : La Résurrection en sept paroles par Laurence Equilbey

Incontestablement, il est des enregistrements qui font date. Dans le flot actuel de concerts, de récitals et d’enregistrements de qualité relative, c’est un véritable bonheur de trouver une perle comme ces Sept dernières paroles du Christ en croix par Laurence Equilbey et son ensemble. Une perle haut perchée qui ne fait que creuser davantage l’écart entre les grands et … les autres. Il faut dire que de grands, Laurence Equilbey ...
La Création, encore et toujours

La Création, encore et toujours

On ne présente plus la Création, l’un des plus grands oratorios de tous les temps. Plus que les Saisons, oratorio terminé trois ans plus tard presque jour pour jour, il s’agit là de la plus grande œuvre de Joseph Haydn, régulièrement enregistrée. En ce qui concerne cette version, nous pouvons affirmer que c’est une très bonne interprétation. N’oublions pas que Klaus Tennstedt fait partie de ces remarquables chefs d’orchestre qui se ...
Jouer ou conduire, il faut choisir

Jouer ou conduire, il faut choisir

L’Orchestre de Paris sous la direction d’Heinrich Schiff On ne peut dénier à Heinrich Schiff, violoncelliste autrichien dont la carrière prestigieuse a débuté en 1971 à Vienne et à Londres, une véritable grâce sonore et un goût du jeu qui paraît intact malgré sa déjà longue carrière. Sur son fameux « Mara » (un Stradivarius de 1711) il a semblé survoler les difficultés techniques impressionnantes du concerto pourtant galant de Haydn, comme un ...
Tout cela reste bien gentillet !

Tout cela reste bien gentillet !

Le Directeur de Théâtre (W. A. Mozart), La Canterina (J. Haydn) « Chacun son métier et les vaches seront bien gardées », affirme un populaire dicton. Affirme? Affirmait plutôt! Aujourd’hui, il n’est certainement plus à la mode de demander à un flûtiste de jouer de la flûte, à un chef d’orchestre de diriger un orchestre ou à un metteur en scène de mettre en scène. Cédant à cette nouvelle voie, l’Opéra de Lausanne choisit ...