Mot-clef : Julia Novikova

laboheme-03

Paolo Arrivabeni enlace La Bohème à Genève

La nouvelle production genevoise de La Bohème de Giacomo Puccini affirme l’incontestable magnificence de la musique à travers la superbe direction d’orchestre de Paolo Arrivabeni et la bouleversante Mimi de Nino Machaidze. Pourquoi cet opéra réussit-il toujours à émouvoir bien que presque tous les spectateurs en possèdent des incontournables références discographiques ? Peut-être parce que la musique de Puccini s’inscrit au-dessus de l’intrigue, de l’image, de la scène. Parce que cette ...
81vrkes1zxl-_sl1500_

Parsifal part en rando avec Tcherniakov

Le DVD immortalise toutes les productions de Dmitri Tcherniakov. Ce Parsifal de 2015 pour le Staatsoper de Berlin, malgré une conclusion inoubliable, et malgré une exécution musicale irréprochable, est un voyage aussi éprouvant pour ses héros que pour le spectateur. Un DVD est censé procurer un plaisir à répétition. Si l'on rêve chaque jour du moment où l'on aura le temps de remettre une fois encore sur le lecteur la trace ...
jolas

Les délices du Printemps des arts de Monte-Carlo

Par la variété et l'excellence de sa programmation, le festival du Printemps des arts de Monte-Carlo est l'un des grands moments d'ouverture de cette saison. L'édition 2016 n'a pas failli avec, autour d'un cycle Mahler de grande envergure, créations et récitals.  Comme chaque année depuis trente-deux ans, le Printemps des arts de Monaco éblouit ses auditeurs par une programmation inventive, variée et toujours exigeante, assurée par la curiosité infatigable de ...
10959407_1609831002584276_4975687826212065855_n

Un électrisant Guillaume Tell au Théâtre des Champs-Élysées

Cette belle réussite du Guillaume Tell provenant de l'Opéra de Monte-Carlo, et repris pour un soir – en version scénique, hélas – au Théâtre des Champs-Élysées est avant tout celle d'un orchestre, et d'un chef. Sous la baguette de Gianluigi Gelmetti, grand spécialiste rossinien, l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo fait glorieusement sonner l'ultime partition du cygne de Pesaro. La palette de couleur, l'articulation, la dynamique rendent pleinement justice à cette œuvre majeure. Rien ...
Solgerd Isalv_geneve11_vign2

66e Concours de Genève

Alors que deux jours auparavant, le jury du concours de quatuors décernait deux premiers prix ex-aequo aux Français du Quatuor Hermès et aux Allemands du Armida Quartett, celui du concours de chant ne couronnait d’ex-aequo qu’un troisième prix. Donc pour le chant, pas de premier ni de deuxième prix. Et c’est très bien ainsi au vu des prestations très moyennes des candidats en présence. Même si entre l’un ou l’autre ...
THEATER BONN: LA SONNAMBULA

Le triomphe de Julia Novikova à Bonn

Bizarre coïncidence : alors que la ville de Bonn réduit sensiblement les subventions pour son opéra, celui-ci présente une nouvelle production de La Sonnambula fêtée unanimement par public et presse. Et à raison ! Malgré les contraintes budgétaires, l’Opéra de Bonn a su réunir une distribution de renommée internationale, offrant, de surcroît, une mise en scène intelligente et bien faite. A vrai dire, seul l’orchestre nous rappelle que nous ne sommes pas ...
Sacrée sorcière

Hänsel und Gretel à Lyon, sacrée sorcière

Que serait une saison lyonnaise -opéra et théâtre confondus- sans Laurent Pelly ? Acclamé sur les scènes du monde entier, le fringant directeur du Théâtre National de Toulouse doit à la capitale des Gaules quelques notoires réussites (Le roi malgré lui, Orphée aux enfers, La voix humaine) mais aussi de bien laides Boréades en 2004 et une Vie parisienne hystérique et vulgaire. Sans être des « Pellyphiles» acharnés, nous attendions avec impatience cette reprise ...
Plein les oreilles

Ariane à Naxos à Strasbourg, plein les oreilles

Ariadne auf Naxos de Richard Strauss n’est pas une œuvre facile. Le projet initial d’un court opéra sur le thème mythologique d’Ariane abandonnée par Thésée devait servir de divertissement conclusif à une représentation du Bourgeois Gentilhomme de Molière, remplaçant la «turquerie» originale de Lully. Profondément remanié par le compositeur et son librettiste attitré, Hugo von Hofmannsthal, après l’échec de la création en 1912, il aboutit au singulier objet opératique qu’est ...