Mot-clef : Marianne Crebassa

Des Troyens de grand luxe à Strasbourg

Des Troyens de grand luxe à Strasbourg

Annoncés à grand renfort de publicité et faisant l’objet d’un enregistrement discographique par Warner, les deux concerts des Troyens d’Hector Berlioz par l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg se présentaient comme le point d’orgue de la saison musicale alsacienne. La distribution d’un luxe extrême, jusque dans les plus petits rôles, et la direction passionnée de John Nelson remportent effectivement la partie. Le principal maître d’œuvre de ce succès — de longues minutes d’ovations ...
FANTASIO

Jacques Offenbach

opera-comique en trois actes sur un livret de Paul de Musset
cree a l'Opera Comique en 1872

direction musicale Laurent Campellone 
mise en scene Thomas Jolly
collaborateur artistique Alexandre Dain 
decors Thibaut Fack 
costumes Sylvette Dequest 
lumieres Antoine Travert et Philippe Berthome

assistant direction musicale Claire Levacher 
assistant mise en scene Katja Krueger 
assistant mise en scene pour le choeur Pier Lamande 
assistant creation costumes Magali Perrin Toinin 
chef de Chant Martin Surot 
chef de choeur Mathieu Romano

Fantasio Marianne Crebassa
Le roi de Baviere Franck Leguerinel 
La princesse Elsbeth Marie-Eve Munger 
Le prince de Mantoue Jean-Sebastien Bou 
Marinoni Loic Felix 
Flamel Alix Le Saux 
Sparck Philippe Estephe 
Facio Enguerrand de Hys 
Max Kevin Amiel 
Hartmann Flannan Obe 
Rutten, le tailleur, le garde Suisse Bruno Bayeux

choeur Choeur Aedes
orchestre Orchestre Philharmonique de Radio France

production Opera Comique
coproduction Grand Theatre de Geneve, Opera de Rouen - Normandie, Opera national de Montpellier, Croatian National Theater in Zagreb
corealisation Theatre du Chatelet 

editeur d'apres l'edition critique de Jean-Christophe Keck OEK - Boosey & Hawkes-Bote & Bock, Berlin

Le Fantasio tendre et enchanteur de l’Opéra-Comique

Des travaux retardés ? Peu importe puisque pour le lancement de la nouvelle saison de l’Opéra-Comique, le public avait rendez-vous au Théâtre du Châtelet afin d’assister à la première représentation de Fantasio. Dans un univers sombre tout autant que féérique, menée d’une main de maître par Laurent Campellone et Thomas Jolly, cette nouvelle production révèle une musique bien moins fantasque que celle à laquelle nous a accoutumé le brillant amuseur du ...
_F9A0366©OlivierMetzgerModds

Thomas Jolly, incarnation d’une audacieuse réouverture pour l’Opéra-Comique

C’est un Thomas Jolly étonnamment serein et très épanoui que nous rencontrons à un peu moins d’un mois de la première représentation de la nouvelle production qui donnera le coup d’envoi de la nouvelle saison de l’Opéra-Comique. Après une entrée très remarquée dans le monde lyrique avec Eliogabalo de Cavalli à l’Opéra de Paris, à seulement 35 ans, voici le metteur en scène de retour avec Fantasio d'Offenbach.  « C’est un très ...
crebassa

Oh, Boy ! Les affres de l’adolescence avec Marianne Crebassa

Qui ne connaît, est, ou a été, un adolescent ? Marianne Crebassa, avec une grande délicatesse et beaucoup de musicalité, nous fait entrer dans cet univers rempli d'angoisse et défi, de fragilité et d'hormones bouillonnantes, de doutes et de désirs. Voici un programme harmonieusement concocté, qui alterne Mozart et certains compositeurs français des XVIIIe et XIXe qui ont confié des rôles de jeunes garçons à une mezzo-soprano. Avec une grâce et ...
http-_com-ft-imagepublish-prod-us-s3-amazonaws-com_81c8a8a4-9c43-11e6-8324-be63473ce146

A la Scala, des Noces de Figaro très rock’n’roll

Quand Mozart est donné comme on aime l’entendre, cela provoque des émotions profondes, que peu d’autres compositeurs parviennent à nous faire percevoir de la même manière. C’est le cas dans la toute nouvelle production des Noces de Figaro du Teatro alla Scala, dirigée par un parfait Franz Welser-Möst. Tout le pouvoir évocateur de la musique du compositeur est là, dans une nouvelle mise en scène plaisante, interprétée par un plateau ...
L'heure espagnole

A la Scala, Ravel en provenance de Glyndebourne

Après 40 ans d’absence des plateaux scaligères, le Festival de Glyndebourne débarque à Milan avec la production de 2012 aussi féerique qu’ironique de L'heure espagnole - L'enfant et les sortilèges. Bercé par la baguette énergique de Marc Minkowski, le public milanais se prête au jeu du talentueux Laurent Pelly, se laissant entraîner à travers 2h15 de pure insouciance entre comédie et conte de fées. Deux histoires différentes, deux livrets différents ...
fantasio-13

À Montpellier, la redécouverte d’un opéra sentimental d’Offenbach

On retrouve, avec cet opéra peu connu d'Offenbach, une veine trop ignorée de ce compositeur, l'opéra sentimental. Peut-être son tempérament de génial amuseur a-t-il occulté cet aspect, au profit d’œuvres tout aussi bien ficelées, mais dans le genre comique, ce que le public de l'époque – et d'aujourd'hui – réclamait. On se retrouve avec Fantasio plus près des Contes d'Hoffmann que de la Belle Hélène, avec un personnage en or d'étudiant ...
gatti

Roméo et Juliette par l’Orchestre National : la grande symphonie de l’amour

L'Orchestre national et Daniele Gatti en très bonne forme pour Roméo et Juliette au Théâtre des Champs-Elysées. On insiste fréquemment sur le caractère hétéroclite de Roméo et Juliette, peut-être pour justifier qu'on en extraie l'aérien Scherzo de la Reine Mab et les "Premiers transports". L'exécution sans entr'acte et ô combien passionnée a permis de saisir l’œuvre comme un tout. Le geste tracé par Daniele Gatti semble se poursuivre épisode après épisode. Même ...
Charlotte_Salomon_Ensemble_c_Ruth_Walz03

Charlotte Salomon à Salzbourg, un futur chef-d’oeuvre de Dalbavie

Connaissez-vous Charlotte Salomon ? Morte à Auschwitz à 26 ans, après des études inachevées à l’Académie des Beaux-Arts de Berlin et quelques années d’exil en France, cette jeune artiste laisse une œuvre sans pareille, plus d’un millier de gouaches réalisées en 18 mois, où se mêlent son histoire personnelle, celle de sa famille bourgeoise et suicidaire, et les grands moments de la folie de son temps. On en voit quelques-unes dans le ...
cosi1_mtp

Così mondain à Montpellier

Des jolies robes, des perruques, des minauderies... Selon Jean-Paul Scarpitta, l'esthétique XVIIIe siècle ressemble uniquement à du Watteau (enfin, ce qu'on veut bien y voir). Certes, nous sommes en période dite "galante", qui est aussi le Siècle des Lumières, de Voltaire, de Sade, de Choderlos de Laclos, de Marivaux, etc. Avec Così on est en plein empirisme / scepticisme prôné par les philosophes écossais des Lumières, David Hume le premier. ...
lakmé st etienne

La jeune Lakmé de l’Opéra de Saint-Étienne

La grande qualité de la mise en scène de cette Lakmé, coproduite avec l’Opéra de Lausanne (en octobre 2013) et l’Opéra-comique (en janvier prochain) est de ne pas succomber aux travers de l’orientalisme de pacotille. Ainsi assiste-t-on à un spectacle qui ne fera pas visuellement date, mais qui a le mérite de dépoussiérer un opéra trop souvent vu au travers du regard de nos grands-mères, et des prestations de Mady ...
salzbourg

Mozartwoche de Salzbourg, l’authenticité au service de l’excellence

Des orchestres et des artistes prestigieux sont présents et côtoient  ensembles et  jeunes talents de tous horizons. Trente concerts. Citons notamment : trois prestations de l’Orchestre Philharmonique de Vienne (Dudamel / Pires ;  Currentzis / Aimard ; Prêtre / Kulman), Le Mozarteum Orchester Salzburg pour la version de concert du Lucio Silla  de J.C. Bach (dir. : Ivor Bolton), le Mahler Chamber Orchestra (dir. : Orozco-Estrada), l’Ensemble Intercontemporain (dir. : George Benjamin), la Camerata Salzburg ...
lawrence_foster_2011

Halévy en ouverture du festival de Montpellier

On ne connait aujourd'hui Fromental Halévy qu'à travers La Juive, son premier ouvrage lyrique reçu avec un succès retentissant dès sa création en 1835 mais qui semble bien avoir occulté le reste de sa production: voilà un terreau fertile pour ce prospecteur obstiné qu'est René Koering ouvrant la 27ème édition du Festival de Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon avec un inédit, la dernière partition achevée du compositeur, La Magicienne: l'opéra ...
accord_friedericke

Une réalisation discographique peu utile

Lors du festival de Montpellier 2009, l’idée de produire cet ouvrage de Franz Lehár peu connu du public français était sans doute tout à fait louable. À en juger par les applaudissements fort nourris, le public présent dans la salle a de toute évidence rendu grâce à René Koering d’avoir remis à l’affiche cette assez jolie partition, orchestrée avec goût et raffinement, et sans doute plus ambitieuse sur le plan ...
Orphée en devenir

Orphée en devenir à Bobigny

Orphée et Eurydice Pour servir le nouveau visage que, à l’intention de Pauline Viardot, Berlioz donna au célèbre ouvrage de Gluck, Dominique Pitoiset et Stephen Taylor exposent qu’ils ont désiré conserver la distance allégorique qu’impose la mythologie grecque. En outre, à l’usuelle interrogation que pose Orphée («en quoi l’absence de l’être aimé est-il insupportable ?»), ils en ont ajouté une seconde («en quoi suis-je responsable de son absence ?»). Pour le premier point, cette ...
Déjà des pros !

Atelier Lyrique de l’Opéra de Paris, déjà des pros !

Être soliste de l’Atelier Lyrique de l’Opéra National de Paris n’est pas rien. Il faut pour y parvenir des années de travail acharné, et des sacrifices sans nombre. On est lors de ce concert abasourdi par la qualité d’ensemble de ces jeunes chanteurs, par leur maîtrise technique, et effrayé par la somme de ce qui leur reste encore à apprendre. C’est donc avec admiration que l’on se permettra quelques petites ...
Place aux jeunes !

Street Scene de Kurt Weill : Place aux jeunes !

Est-ce la création française de Street Scene à Toulon en mars 2010 qui a donné des idées à l’Atelier Lyrique de l’Opéra National de Paris ? Allez savoir ! Toujours est-il que l’intention est excellente, car non seulement l’œuvre est passionnante, mais elle propose une quinzaine de rôles et de nombreux ensembles, propres à laisser s’exprimer beaucoup de jeunes talents. Le livret raconte une journée ordinaire dans un immeuble new-yorkais à loyer modéré, peu ...
Phèdre à l’italienne

Phèdre vue par Ildebrando Pizzetti

Lors de sa création en concert en juillet 2008, nous appelions à un enregistrement de cette Fedra de Pizzetti. L’œuvre ne manque pas d’attrait, airs somptueux, mise en valeur des voix, parties orchestrales virtuoses, ensembles grandioses, … Mais le présent enregistrement déçoit et aura du mal à trouver un public, même pour les centaines de chanceux qui ont assisté à ce concert. Tout d’abord, cet album est sans livret inclus ! Un ...
Une ouverture tout en Bel Canto

Zaira de Bellini, ouverture toute en bel canto à Montpellier

Ouverture tout en Bel Canto pour cette 25ème édition du Festival de Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon ! Fidèle à ses affinités sélectives, son directeur René Kœring nous faisait découvrir en version de concert et en création française, la Zaira (1829) de Vincenzo Bellini, une tragédie lyrique commandée au compositeur italien pour l’inauguration du Teatro Massimo de Parme. Pierre Brunel, auteur d’un Vincenzo Bellini aux éditions Fayard, évoquait, dans sa conférence ...