Mot-clef : Marina De Liso

Sonya Yoncheva dans Il Pirata à la Scala

Sonya Yoncheva dans Il Pirata à la Scala

Première soprano à interpréter le rôle d’Imogene sur les planches de La Scala depuis Maria Callas, Sonya Yoncheva touche par les couleurs du timbre d’un chant à la fois souple et ample. Aujourd’hui fantasmée sur la base du répertoire enregistré par Maria Callas, l’histoire d'Il Pirata de Bellini à La Scala présente en réalité peu d’occurrences depuis sa création triomphale sur cette scène en octobre 1827. L’opéra y tient à l’époque ...
Scarlatti

Enfin un opéra d’Alessandro Scarlatti

Des 114 opéras d’Alessandro Scarlatti, seule La Griselda semble avoir jusqu’à présent connu les honneurs de l’enregistrement discographique, même si Daniella Barcellona nous a gratifiés récemment d’un excellent disque d’extraits. C’est dire que cette nouvelle réalisation, qui nous arrive tout droit de Norvège, vient combler un trou béant dans la production lyrique d’une période finalement peu connue de l’opéra baroque, celle qui se situe à mi-chemin entre l’opéra vénitien finissant et ...
_DSC7604

Vichy : L’Italienne à Alger de bonne humeur

L’Italienne à Alger — ce titre suffit à faire sourire ceux qui connaissent l’opéra. Une intrigue invraisemblable, une bouffonnerie déjantée et tout cela mené autour d’une Italienne à forte personnalité, Isabella, plus haute en couleur que ces « Turcs » aussi originaux les uns que les autres. Et quand les scènes sont ornées de décors colorés, le plaisir s’en trouve accru. En effet, ce décor unique est ingénieusement pensé : sur les murs ...
Anna Caterina Antonacci (c) DR

Pénélope à Paris, tout de la fausse bonne idée

Certains opéras, sans le support scénique, ne fonctionnent pas en concert. Pénélope de Gabriel Fauré en est l'exemple flagrant. Livret inepte, lente progression dramatique, orchestration maladroite, longueurs, l'oeuvre ne manque pas de défauts malgré des instants magiques. Fauré, adepte de la petite forme, ne trouve pas ses marques dans le grand opéra. Quand la réalisation musicale accumule les maladresses, on dessert plus l'oeuvre qu'on ne la sert. L'Orchestre Lamoureux pêche par ...
MP_2013_dzien_drugi_3_fot_www.fotohuta.pl

Savall, Il Giardino Armonico, La Venexiana, Lezhnieva et autres à Cracovie

Les trois premiers jours de présence au festival ont permis de constater un changement de formule et la prise de quelques rides : contrairement au modèle antérieur, aucun concert n’a pris pour sujet le « mystère pascal », celui de la résurrection du Christ. Une nouvelle direction a donc été établie, et ce pour des raisons commerciales. Un peu dommage, car, du point de vue des chrétiens, si nombreux en ...
misteria_paschalia

Misteria Paschalia de Cracovie 2012

Cracovie pendant la Semaine sainte, une ville de 700 000 habitants située dans le sud de la Pologne, est devenue la capitale mondiale de l’interprétation de la musique ancienne. Les concerts eurent lieu soit dans la Philharmonie Karol Szymanowski, soit dans l’église Sainte-Catherine, soit dans la mine de sel de Wieliczka. Le festival fut inauguré par une présentation de l’oratorio volgare intitulé « La fenice sul rogo, ovvero La morte di S. Giuseppe » (« Le ...
Jonathan Guyonnet © Alexandra Berger

L’épopée de Giustino… en version concert

Le Théâtre des Champs-Elysées proposait une version concert de Giustino, dramma per musica délaissé de longue date par les salles de concerts françaises depuis la Représentation d’Alan Curtis (Opéra Royal de Versailles, 1985). L’épopée du jeune paysan sauveur de l’Empire d’Orient a pourtant plus d’un atout pour séduire : pour mettre en musique l’enchevêtrement d’intrigues amoureuses, de batailles, de jalousies et autres trahisons, Vivaldi mêle à une instrumentation originale -solo de ...
Saint-Saëns et le Prix de Rome

Saint-Saëns et le Prix de Rome

Deuxième volume d’une série consacrée aux «musiques du prix de Rome» – le premier était dédié à Debussy –, ce nouvel album que l’on doit également à la Fondation Bru Zane aura permis de découvrir deux aspects méconnus du jeune Camille Saint-Saëns. Les deux cantates profanes Le Retour de Virginie et Ivanhoé, datant respectivement de 1852 et 1864, permettent ainsi de mettre en valeur la veine dramatique d’un jeune compositeur ...
Domaine de Versailles, Grand Trianon

Automne musical du Centre de Musique Baroque de Versailles

Pour ouvrir ses annuelles «Journées» par lesquelles il dresse le portrait d’une importante figure de compositeur français à l’époque baroque, l’Automne musical du Centre de Musique Baroque de Versailles propose un dimanche à Trianon ; un pique-nique devant l’Orangerie édifiée par Bernard de Jussieu y partage un ensemble de quatre concerts de musique de chambre qui se tient dans la tendre galerie des Cotelle (de cette aile du Grand Trianon, on ...
Faramondo la flamboyance de la virtuosité vocale

Faramondo avec Max Emanuel Cenčić, flamboyance de la virtuosité vocale

Max Emanuel Cenčić, à l’origine de ce projet, relève au moins deux défis. Celui de nous faire découvrir un opéra de Haendel que l’on avait presque oublié, tant sa réputation était celle d’une œuvre mineure voir ratée. Et celui de réunir autour de lui une distribution de rêve, des stars qui loin de tous caprices expriment un vrai plaisir à tout donner à Faramondo. Le livret de Gautier de Costes ...
Philidor et Mozart sous la direction énergique d’Hervé Niquet

Philidor et Mozart sous la direction énergique d’Hervé Niquet

Après Montpellier, Paris, avec ce programme double entre un « oublié » (Philidor) et le célèbre Requiem de Mozart. Hervé Niquet a donné le ton dès l’Allegro liminaire du Te Deum : les onze volets se sont succédé avec entrain, sous une direction incisive et brillante. Ces lignes nous rappellent que Philidor, l’un des rares compositeurs à avoir concilié une carrière de musicien et une pratique professionnelle de joueur d’échecs, était d’abord un ...
sandrine_piau_2008

Une soirée baroque d’exception

Le Concert spirituel Avant un Requiem très attendu, donné à Montpellier à guichets fermés, après Metz et avant Paris, le Concert spirituel jouait en première partie de soirée une œuvre de François-André Danican Philidor, le Te Deum (1786) qui recquiert une formation similaire à celle de Mozart. L’œuvre, que Benoît Dratwicki rapproche des motets de Gossec ou Grétry, «caractérisés par un style pompeux, une écriture brillante et dynamique, et de larges ...
Fabio Biondi et Europa Galante

Fabio Biondi et Europa Galante jouent Bajazet

Même si les grands opéras de Vivaldi sont désormais accessibles en CD, les occasions d’entendre ces ouvrages en live sont particulièrement rares, autant à la scène qu’au concert. C’est ainsi qu’on saluera tout particulièrement l’initiative de Fabio Biondi et de son ensemble Europa Galante de faire entendre à leur public ce Bajazet, opéra pasticcio créé par le Nuovo Teatro dell’Academia de Vérone durant le carnaval de 1735. Le livret qui ...
Bajazet

Bajazet par Fabio Biondi à Montpellier

Festival de Radio France et Montpellier 2006 Le Festival de Radio-France et Montpellier, pour son édition 2006, réservait une part importante à la musique ancienne. En ouverture du festival était donnée la résurrection de Sémélé de Marin Marais par le Concert Spirituel, puis la cantate Alexander-Fest de Haendel dans sa révision par Mozart, en attendant Amadigi di Gaula en version de concert. Seul opéra baroque mis en scène, Bajazet était attendu ...