Mot-clef : Mark Shanahan

Katia Kabanova à Nancy ou l’implacable fuite du temps

Katia Kabanova à Nancy ou l’implacable fuite du temps

Dans un huis clos étouffant et en perpétuelle mutation, Philipp Himmelmann offre à Helena Juntunen l’écrin idéal pour une nouvelle incarnation transcendante. Quand s’ouvre le rideau sur cette nouvelle production de Katia Kabanova, due à Philipp Himmelmann et son équipe, on pense immédiatement à celle de Christoph Marthaler, créée à Salzbourg sous les auspices de Gérard Mortier et redonnée notamment à Paris. Dans le décor réaliste et détaillé de David Hohmann, ...
unspecified

La face sombre des Noces de Figaro à Nantes

Après Don Giovanni la saison passée, Patrice Caurier et Moshe Leiser poursuivent leur exploration de la trilogie Mozart / da Ponte avec Les Noces de Figaro et affrontent un double défi : faire oublier la séduisante production signée ici-même en 2006 par Stephan Grögler, et tenter de renouveler l’imagerie d’un des piliers du répertoire lyrique les plus rétifs à la relecture. De fait, le point de vue adopté est des plus classiques, ...
unspecified2

Caurier et Leiser dépoussièrent Don Giovanni

En 2008, sur cette même scène, Patrice Caurier et Moshe Leiser avaient tenté de mettre à nu Tosca en la dépouillant des repères imposés par la tradition. Leur réalisation nous avait alors inspiré des impressions contrastées. Guidée par la même ambition, cette mise en scène de Don Giovanni nous apparaît bien plus aboutie. Le mythe est transposé de nos jours avec pour décor l’entrée d’un hall d’immeuble avec son digicode, son ascenseur ...
flute-47320

Flûte enchanteresse à Nantes

Pour terminer la saison sur une note festive, Angers Nantes Opéra a eu l’excellente idée de reprendre la production de la Flûte enchantée signée par Patrice Caurier et Moshe Leiser, et créée ici-même en janvier 2006. A cette occasion, nous n’avions pas caché notre enthousiasme devant une mise en scène qui, sans occulter la dimension initiatique de l’ouvrage, met en avant la composante comique du singspiel mozartien. L’ensemble est soigneusement ...
pecheur-39189

Quatuor vocal d’exception pour les Pêcheurs de perles à Angers

La partition des Pêcheurs de perles comporte de réelles beautés mélodiques d’ailleurs saluées par Hector Berlioz qui y trouvait « un nombre considérable de beaux morceaux expressifs pleins de feu et d’un riche coloris », mais il faut convenir qu’elle ne brille pas toujours par sa subtilité dans le rythme obstiné ou dans le traitement des chœurs. En exagérant le contraste, la lecture de Mark Shanahan contribue à souligner ces faiblesses et ...
deuxveuves-145278

Les Deux Veuves, superbe ouverture à Angers

En ouverture de la saison, Angers Nantes Opéra propose la création scénique française du cinquième opéra de Bedřich Smetana, Les Deux Veuves, créé à Prague en 1874 et inspiré d’une comédie de salon française. Il est inexplicable qu’un tel joyau soit resté aussi longtemps ignoré car la partition est un régal d’invention mélodique, de science du coloris orchestral et de vivacité rythmique, avec un juste équilibre entre le rire et ...
boheme-128677b

A Nantes, une Bohème inventive

Précisons-le d’entrée, à Nantes la vaste nef de la Cité des Congrès ne constitue pas le meilleur écrin acoustique pour une représentation de La Bohème, obligeant plus d’une fois les chanteurs à forcer leurs moyens et remettant en cause les équilibres entre fosse et plateau. Aussi est-ce avec clémence que nous jugerons les performances vocales et orchestrales, sans doute plus convaincantes aux oreilles des auditeurs du quai d’Angers à la ...
Tous dupés

Véronique Gens mène le jeu dans Falstaff à Nantes

Cette nouvelle production de Falstaff suscitait beaucoup d’attentes du fait de la présence de Véronique Gens, dans un répertoire qui n’est pas celui auquel on l’associe habituellement même si elle a déjà chanté le rôle à Baden-Baden, mais aussi du tandem de metteurs en scène auquel Angers Nantes Opéra doit quelques unes de ses plus évidentes réussites depuis 2004. Ces attentes n’ont pas été trahies et le public nantais a ...
L’amour à quinze ans

Cosi fan tutte, l’amour à quinze ans

Nul n’a oublié la trilogie Mozart – Da Ponte montée par Pierre Constant pour l’Atelier lyrique de Tourcoing, il y a treize ans déjà. Cosi revient aujourd’hui à l’affiche d’Angers–Nantes–Opéra, dans les mêmes décors et costumes, mais en bénéficiant d’une réflexion nouvelle, inspirée au metteur en scène par d’autres rencontres avec le joyau mozartien. Si le dispositif opte pour le siècle des Lumières, Pierre Constant insiste sur l’actualité du thème, ...
Eclatante démonstration

Nouvelle production de Jenůfa à Nantes, éclatante démonstration

Si Jenufa est désormais solidement inscrite au répertoire des maisons lyriques, force est d’admettre que rarement la puissance du chef-d’œuvre de Janacek nous est apparue sur scène avec une telle évidence. Un an après avoir signé ici même une Flûte enchantée d’une irrésistible fantaisie, Patrice Caurier et Moshe Leiser nous transportent désormais dans une Moravie oppressante, marquée par la violence des caractères autant que par celle des actes. La scène ...