Mot-clef : Michel Tabachnik

DSCF8346-6

Le Festival Musiq’3 entre claviers et émotions

Pour sa 7e édition, le festival bruxellois Musiq'3 (organisé par la chaîne de la radio belge francophone axée sur la programmation classique) se place sous le vocable anglais « touch » dans toutes ses acceptions : à la fois « touche » de clavier, et au sens figuré celle liée aux émotions sous toutes leurs formes. Une première soirée de bon augure Le vendredi 30 juin, la soprano belge Jodie Devos nous émerveille par un subtil et poétique ...
1507-1

Ma rhapsodie par Michel Tabachnik

L'actualité est dense pour le compositeur, chef d'orchestre et auteur Michel Tabachnik. Dans cette même année 2016, il voit son opéra Benjamin dernière nuit donné sur la scène de l'Opéra de Lyon alors qu'il signe et fait paraître Ma rhapsodie, le récit autobiographique d'un musicien qui nous parle de son expérience de terrain et livre ses réflexions sur son art. « Pour moi, se vouer à l'art contemporain fait partie intégrante de ...
Benjamin dernière nuit de Michel Tabachnik à l’Opéra de Lyon

Benjamin dernière nuit de Michel Tabachnik à l’Opéra de Lyon

Pour l'humanité : c'est la thématique qu'affiche l'Opéra de Lyon pour son festival annuel de printemps. Benjamin dernière nuit, le premier opéra de Michel Tabachnik sur un livret de Régis Debray en fait l'ouverture. En écrivant sa pièce de théâtre sur le philosophe Walter Benjamin - un texte en plusieurs langues avec des assonances et des rimes - Régis Debray vise une dimension expressionniste en mode cabaret. Michel Tabachnik, qui lui ...
45788_100613893332971_5652310_n

Requiem pour un jeune poète en ouverture de Manifeste

Coup d'envoi retentissant du Festival de l'IRCAM Manifeste, qui mettait à l'affiche de la Philharmonie le très rare Requiem pour un jeune poète de Bernd Alois Zimmermann, oeuvre monstre au sein de laquelle s'incarne la conception pluraliste du compositeur allemand. Ėtait-ce vraiment une bonne idée de préluder avec Photoptosis, oeuvre quasi contemporaine du « Requiem », dont on ne boudera d'ailleurs ni la qualité de l'interprétation ni l'intensité prodigieuse de la matière orchestrale ...
Gavriel Lipkind DR

Festival de Besançon : le Brussels Philharmonic et Gavriel Lipkind

Un temps maussade au rendez-vous du premier grand concert symphonique payant de la nouvelle cuvée du Festival bisontin, cru 2013, placé sous la thématique d' « un air de jeunesse. » Une salle dont les côtés et quelques rangées de fauteuils vides semblaient porter ombrage sur un programme qui, effectivement, si l'on s'en réfère au titre du morceau d'entrée de concert, présentait des mondes biens différents. Tout d'abord celui de la compositrice japonaise en résidence ...
Michel Tabachnik © Camilla van Zuylen

Berio structuré et Mahler orgiaque à Paris

La Sinfonia de Berio et la Symphonie n°1 de Mahler mises en regard, c'est un peu le Nouveau Roman comparé à Huysmans : d'un coté l'hommage à la forme dans un langage renouvelé, de l'autre l'expression finale d'un style. Force est de constater la montée en puissance du Brussels Philharmonic (l'orchestre "flamand" de la capitale belge) depuis que Michel Tabachnik en a pris les rennes. De Berio à Mahler la souplesse ...
stravinsky tabachnik

Le Sacre de Tabachnik

Michel Tabachnik se confronte au Sacre du printemps. Evènement logique tant le chef suisse, compositeur à ses heures perdues, est proche de toutes les musiques modernes et contemporaines.  Tabachnik privilégie les dynamiques et les rythmiques. Très précise, sa direction fait exploser un orchestre bruxellois affûté. Le Brussels Philharmonic n’est certes pas la plus démonstrative des phalanges mondiales, mais ses pupitres saillants rendent justice à la conception de leur directeur musical. ...
lyrinx_rachma

Katia Skanavi retrouve Rachmaninov

L’association semblait tenir toutes ses promesses : Skanavi dans son répertoire de prédilection sous la direction de Tabachnik sauf que la ‘réalisation’ au disque est parfois ingrate et ne permet pas toujours de marquer les esprits. Pourtant, dès les premières notes, l’alchimie est évidente dans cette nouveauté consacrée à Rachmaninov. La stupéfiante qualité du son est la première réussite de cet enregistrement. Usant des dernières technologies de pointe notamment avec le ...
steve_reich_2011

Le désert en plein Paris

La Salle des Concerts de la Cité de la Musique était comble pour cette soirée, la dernière du cycle Steve Reich – Pulsations. Et pour clore ce cycle, le Brussels Philharmonic nous présentait tout d’abord The Desert Music. Steve Reich, pionnier de la musique minimaliste et de la musique de phase (Music for 18 Musicians, Piano Phase) reprend ces concepts dans ce morceau pour grand ensemble. Dans The Desert Music, ...
etcetera_deboeck_soustrot

Magnifiques musiques issues du terroir flamand

Nous devons à deux de nos confrères d’avoir attiré l’attention sur la superbe série « Flemish Connection » du label néerlandais Etcetera, conçue en collaboration de la radio classique flamande Klara : Jean-Luc Caron nous en a chroniqué le volume IV relatif à plusieurs compositeurs flamands, tandis que Pierre-Jean Tribot nous a fait connaître le volume V consacré à la figure musicale attachante d’Arthur De Greef, pianiste virtuose et compositeur ami de Grieg. En ...
2001, l’Odyssée de l’espace

2001, l’Odyssée de l’espace

En clôture d’un cycle «La science-fiction» imaginé par la Cité de la Musique, la salle recevait une formation qu’on a souvent l’occasion d’écouter dans ses murs, le Brussels Philharmonic (Vlaams Radio Orkest). Alors que La Cinémathèque française présente cette saison une grande exposition Stanley Kubrick, les musiciens placés sous la baguette de Michel Tabachnik (directeur musical depuis la saison 2008/2009) proposaient un programme consacré aux musiques qu’utilisa le réalisateur pour ...
Les fruits du travail de Michel Tabachnik

Les fruits du travail de Michel Tabachnik

Il y a quelques temps, un orchestre moyennement médiatisé qui voulait se faire connaître, misait sur des raretés patrimoniales, histoire de frapper les critiques et d’engranger les prix et récompenses. Désormais, on observe plutôt le chemin inverse avec des phalanges qui n’ont pas froid aux yeux et qui se lancent à l’assaut d’Everest symphoniques. C’est dans ce contexte que l’on reçoit le premier disque du nouveau label autoproduit de l’Orchestre ...
michel_tabachnik_2009

Stockhausen et Beethoven par Michel Tabachnik

Brussels Philharmonic L’avantage des tubes, c’est qu’il est possible de les coupler avec des partitions contemporaines qui, en temps normal, feraient encore fuir les auditoires car le nom de Stockhausen fait toujours figure d’épouvantail face au public traditionnel ! Mais le commentateur se réjouissait de retrouver au concert Punkte pour grand orchestre. Moins mythique que Gruppen ou Carré, Punkte reste l’une des meilleures pièces de ce trublion de l’avant garde. La première version ...
michel_tabachnik_2009

Cycle Xenakis / Stravinsky : Perséphone aphone

Suite du cycle Xenakis / Stravinsky, porté par des chefs de renom tels que Pascal Rophé ou Yœl Levi. Place à un autre grand spécialiste de la musique du XXe siècle, Michel Tabachnik, et son «nouvel» orchestre, le Brussels Philharmonic, l’orchestre «flamand» de la capitale belge. Antikhton peut maintenant être oublié. Ballet sans argument pour le New York City Ballet, c’est un déluge non-stop de sons saturés à l’orchestre. Les multiphoniques ...
Les utopies sonores de Berio

Les utopies sonores de Berio

Festival Agora 2009 Dans le cadre de la 4e Biennale d’art vocal et du Festival Agora qui poursuit son hommage à Luciano Berio (Passaggio et Formazioni), la Cité de la Musique accueillait l’Orchestre Philarmonique de Bruxelles-Orchestre de Flandres sous la direction de son chef Michel Tabachnik pour un concert d’envergure liant étroitement l’appareil vocal et instrumental, tradition italienne oblige. En effet, à côté du chef d’œuvre de Luciano Berio, Coro, nous ...
Particules élémentaires

Particules élémentaires

Noord Nederlands Orkest Du chaos à l’ordre, tel pourrait être le fil conducteur de ce concert. Des harmoniques qui débutent le prélude de Lohengrin à l’accomplissement de l’Enchantement du Vendredi saint, en passant par l’organisation de la série dans Formel, la création de la polyphonie à partir d’une note pour Eridanos, ou le propos très darwinien de l’Universe Symphony de Ives. Les qualités évidentes du Noord Nederlands Orkest ont été une des ...