Mot-clef : Nicola Beller Carbone

Création française du Cercle de Craie à Lyon : l’odyssée de Haitang

Création française du Cercle de Craie à Lyon : l’odyssée de Haitang

Le premier spectacle de l'année, à l'Opéra de Lyon, est un des projets dont cette maison a le secret : une aventure hors des sentiers battus, et un spectacle pleinement maîtrisé. Zemlinsky a souffert, au cours de sa vie, que sa notoriété insuffisante ne lui permette pas de consacrer plus de temps à la composition. L'estime que ses pairs vouaient au chef d'orchestre qu'il était a longtemps semblé bouder le créateur qu'il ...
© Wilfried Hösl

Kirill Petrenko trouve le son juste des Soldats de Zimmermann

Kirill Petrenko et Andreas Kriegenburg réalisent une vision classique de l'opéra-monstre de Zimmermann Comment faire, aujourd'hui, pour remplir une salle d'opéra ? Visiblement, monter une nouvelle production de Tosca ne suffit pas, comme l'expérimente avec douleur l'Opéra de Paris ces jours-ci ; non, mieux vaut monter Les Soldats de Zimmermann, œuvre réputée impossible mais qui, ces vingt dernières années, aura fait le tour de toutes les grandes scènes d'Europe et d'ailleurs ...
Rideau de scène © Christian Leiber / ONP

Deux visages de l’enfance à l’Opéra de Paris

Deux visions de l'enfance, voilà bien le seul lien entre deux oeuvres aussi dissemblables que Der Zwerg (Le Nain) de Zemlinsky et L'Enfant et les sortilèges de Ravel. Encore que l'enfance dans la première oeuvre est très relative : si l'infante dans l'originale de Wilde a douze ans, une fois mise en musique elle en a dix-huit. Quant à l'idée de ce couplage improbable, elle remonte à 1998 et est ...
salome2_bruxelles0212 (1)

Nicola Beller Carbone, superbe Salomé à Bruxelles

Après Elektra dont il signait également la mise en scène la saison dernière, Guy Joosten poursuit son étude des héroïnes straussiennes en s'attaquant à l'envoutante Salomé. Nouvelle collaboration entre la maison lyrique bruxelloise et le Liceu de Barcelone, cette production a su générer des opinions très divergentes dans l'esprit du public. Si elle ne choque pas au travers d'une esthétique trash, à l'image du travail proposé par Nicolas Brieger à ...
accord_friedericke

Une réalisation discographique peu utile

Lors du festival de Montpellier 2009, l’idée de produire cet ouvrage de Franz Lehár peu connu du public français était sans doute tout à fait louable. À en juger par les applaudissements fort nourris, le public présent dans la salle a de toute évidence rendu grâce à René Koering d’avoir remis à l’affiche cette assez jolie partition, orchestrée avec goût et raffinement, et sans doute plus ambitieuse sur le plan ...
Du chant de la mort au rituel de la danse

Salome à Montréal, du chant de la mort au rituel de la danse

De la salle plongée dans l’obscurité, on ne perçoit que la silhouette des soldats qui déambulent dans cet espace clos, et au fond de la scène, toujours dans la pénombre, accrochée au mur du fond, on devine l’entrée de la citerne de forme cylindrique, enfin à l’avant gauche, une ouverture circulaire d’où parviennent la lumière et les derniers effluves du banquet. Salomé apparaît, vêtue d’une longue robe blanche. Nicola Beller Carbone ...
Tiercé gagnant

Tiercé gagnant pour la Tosca de Tours

L’Opéra de Tours conclut sa saison en fanfare avec cette nouvelle production de Tosca, soutenue par le Conseil général d’Indre-et-Loire. Gilles Bouillon s’applique à souligner les lumières comme les noirceurs d’un ouvrage dont l’évidence dramatique s’impose à chaque instant. Sans renouveler notre perception de l’ouvrage, ce travail très professionnel séduit par la minutie de la direction d’acteurs et un goût infaillible, que l’on retrouve dans le décor sobre mais chargé ...
Sans le baiser de Tosca

Sans le baiser de Tosca

Retour aux sources à l’Opéra de Montréal, qui voulait souligner ses trente ans d’existence, en remettant à l’affiche l’histoire tragique de Floria Tosca. Force est de constater que cette production qui vient du San Diego Opera, a bien des défauts et déçoit. La production évolue – si l’on peut s’exprimer ainsi – dans des décors signés par le concepteur français Jean-Pierre Ponnelle, (toujours en service, apprend-on dans les notes du ...
Webern & Strauss

Webern & Strauss par Hartmut Haenchen

Orchestre Symphonique de la Monnaie Malgré une concurrence plutôt rude, le Palais des Beaux-Arts pouvait s’enorgueillir du nombre honorable d’auditeurs accueillis ce mercredi. Le copieux programme articulé autour de Richard Strauss est en effet parvenu à faire oublier, l’espace d’une soirée, la fièvre «Reine Elisabeth» de ce début de mois de mai. Au delà d’un très attractif Zarathustra, ce programme avait retenu notre attention par les débuts d’Hartmut Haenchen à la ...
Nicola Beller-Carbone, une Salomé pour l’Histoire

Nicola Beller Carbone, une Salomé pour l’Histoire

Déjà en février de l’an dernier, la belle Nicola Beller Carbone avait brûlé les planches du Teatro Regio de Turin avec son interprétation de la Salomé de Richard Strauss. A Genève, elle est une Salomé encore plus impressionnante. Particulièrement lorsque, dans le terrible air final, le metteur en scène Nicolas Brieger a eu le bon goût d’offrir le plateau à sa seule présence. Non pas que les excès d’hémoglobine qui ...
Une Tosca mise à nue

Une Tosca mise à nue

Patrice Caurier et Moshe Leiser sont désormais des habitués de la scène nantaise, où ils ont signé de probantes réussites comme cette Flûte enchantée réinventée de façon ludique, cette Jenufa primée par le syndicat de la critique ou ce sidérant Château de Barbe-bleue. Si Tosca nous réserve des satisfactions plus mitigées, on ne peut lui nier son originalité. En effet, les maîtres d’œuvre ont décidé de s’affranchir de la plupart ...
Robert Carsen sublime Salomé

Robert Carsen sublime Salomé

Teatro Regio de Turin C’est un tonnerre d’applaudissements qui salue l’extraordinaire Salomé de Richard Strauss du Teatro Regio. Des applaudissements et des bravos qui s’adressent indifféremment aux chanteurs ou au chef d’orchestre jusqu’au moment où apparaît le véritable héros de la soirée : le metteur en scène canadien Robert Carsen. Alors, le public lui offre un triomphe. Un triomphe largement mérité. Sa conception de Salomé est un chef d’œuvre d’intelligence, d’humour et d’ironie. ...
Vienne douce-amère

Vienne douce-amère

Opéra National de Lorraine Fidèle à l’éclectisme dont il a fait profession de foi, le directeur de l’Opéra de Nancy Laurent Spielmann propose en ouverture de la saison 2007-2008 une opérette viennoise du prince du genre : Johann Strauss fils. Ce Sang viennois est en fait un arrangement de diverses compositions antérieures de Strauss, réalisé avec efficacité par le directeur du Theater an der Wien, Adolf Müller, probablement avec la bénédiction de ...