Mot-clef : Nicolas Cavallier

Lohengrin à Saint-Étienne : duels aux sommets

Lohengrin à Saint-Étienne : duels aux sommets

Les wagnériens (et les autres) auront eu tort de laisser à l'abandon quelques fauteuils de l'Opéra de Saint-Étienne pour l'ultime représentation d'un puissant Lohengrin coproduit avec Marseille (séances de rattrapage l'an prochain) et dévolu, à l'exception de l'autrichien Nikolai Schukoff à une équipe 100 % française : Cécile Perrin, Catherine Hunold, Daniel Kawka… Mise en scène sobrement intense de Louis Désiré. Orchestre et chœur maison. Grosse impression. Oublions le très fugace frisson d'inquiétude ...
3-Opera-de-Vichy-credit-Christophe-Morlat-2

Le spectacle continue à l’Opéra de Vichy

Dans un style Art nouveau qui en fait un théâtre lyrique unique en son genre, l’Opéra de Vichy brille aujourd’hui de mille feux, avec sa sublime décoration d’or et d’ivoire qui a bénéficié d’une restauration complète en 1995, par sa programmation riche et exigeante, ou bien encore par sa saison d’été autant que par celle d’hiver. Mais l’Opéra de Vichy a bien d’autres spécificités que sa directrice artistique Diane Polya-Zeitline ...
2017-03-12 09_50_34-Henri-Lucien Doucet - Carmen - Carmen (opéra) — Wikipédia

Discographie comparée pour Carmen de Bizet

Malgré le grand nombre d’enregistrements, Carmen ne fait pas partie des opéras dont on puisse dire qu’il existe une version de référence. Œuvre ambiguë, elle reste difficile à appréhender. Faute de distribution parfaite, avec une diction perfectible ici, un style inadéquat là, l’auditeur devra d’abord choisir s’il préfère une Carmen soprano ou mezzo, provocante ou plus élégante et cela sans oublier que Don José doit bouleverser et que tous les rôles ...
La Juive à Strasbourg : musique superlative pour mise en scène iconoclaste

La Juive à Strasbourg : musique superlative pour mise en scène iconoclaste

Une interprétation musicale de très haut niveau sauve La Juive d’une mise en scène visant à la désacraliser. Depuis qu’il a pris les rênes de l’Opéra national du Rhin, Marc Clémeur s’est fixé l’objectif d’y présenter chaque saison une rareté du répertoire français. Pour la saison 2016-2017, son choix s’est porté sur La Juive, parangon du « grand opéra » du XIXe siécle, dont il a fait venir la production de ...
La Dalila d’Anita Rachvelishvili triomphe à Bastille

La Dalila d’Anita Rachvelishvili triomphe à Bastille

Damiano Michieletto double la mise à Bastille : Après un Barbier de Séville (2014) à l'humour bon enfant, son choix se porte aujourd'hui sur Samson et Dalila, immense blockbuster et ultime avatar du Grand opéra. Sa vision de l'épisode biblique est transposée dans l'univers assez chic et aseptisé d'un décor entre hall d'aéroport et chambre témoin d'une grande enseigne de design. La distinction sociale entre philistins et israélites se double d'une ...
fred6342_pelleas_suite

Serge Baudo revient diriger Pelléas à l’Opéra de Toulon

Rien de très inspirant dans la très illustrative mise en scène de René Koering, même si le plateau offre de belles surprises, c'est vers la fosse que nos oreilles se tournent. Mémoire musicale d'une époque où Karajan l'invitait à diriger Pelléas et Mélisande à la Scala, Serge Baudo offre un somptueux écrin sonore au chef d’œuvre de Debussy. Plongés pour l'essentiel dans une lumière noire, un enchaînement de décors abstraits alternent ...
le cid alagna

Alagna dans un Cid presque à la hauteur des attentes

Cette production du Cid, provenant de Marseille, dans une distribution éblouissante, était très attendue à Paris, tant les échos de sa création étaient favorables. Comme toutes les choses attendues avec ferveur, cette soirée n'a pas été tout à fait à la hauteur de nos attentes, mais peu s'en faut. La mise en scène est classique, mais pas pesante, L'action se situe à une époque indéfinie, avec des costumes qui évoluent au ...
10959407_1609831002584276_4975687826212065855_n

Un électrisant Guillaume Tell au Théâtre des Champs-Élysées

Cette belle réussite du Guillaume Tell provenant de l'Opéra de Monte-Carlo, et repris pour un soir – en version scénique, hélas – au Théâtre des Champs-Élysées est avant tout celle d'un orchestre, et d'un chef. Sous la baguette de Gianluigi Gelmetti, grand spécialiste rossinien, l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo fait glorieusement sonner l'ultime partition du cygne de Pesaro. La palette de couleur, l'articulation, la dynamique rendent pleinement justice à cette œuvre majeure. Rien ...
Roi Arthus (Strasbourg14)-11

Strasbourg échoue à réhabiliter le Roi Arthus de Chausson

Ernest Chausson n’a pas eu la chance de voir représenté son unique opéra, ce Roi Arthus dont la composition (livret et partition) l’occupa presque dix ans. En 1899, à seulement 44 ans, il se tuait dans un accident de bicyclette. Initialement conçu pour l’Opéra de Paris, l’ouvrage ne sera crée que le 30 novembre 1903 à La Monnaie de Bruxelles et fort peu repris depuis. C’est donc à une authentique ...
LAKME 06 © Philippe Gisselbrecht - Metz Métropole

Metz : Lakmé sans daturas

C’est sous le signe du dépoussiérage que semble avoir été placée la production de Lakmé récemment donnée à l’Opéra-théâtre de Metz. Débarrassé du kitsch et de la pacotille orientale qui entachent si souvent les mises en scène du chef d’œuvre de Delibes, ce spectacle coproduit avec le Theater Bonn ramasse l’action sur elle-même pour mieux se concentrer sur la vérité des personnages et sur la sincérité de leurs sentiments. Le contexte ...
20130925 STRASBOURG

De la Maison des Morts à Strasbourg : Trop beau pour être vrai

Avec De la Maison des Morts, le metteur en scène Robert Carsen et le directeur de l’Opéra du Rhin Marc Clémeur parviennent au terme de leur cycle Janáček, initié à Anvers il y a quatorze ans avec Jenufa. Intégralement repris à Strasbourg et complété par L’Affaire Makropoulos et l’actuelle Maison des Morts, ce cycle aura ainsi présenté en cinq saisons et dans des conditions exemplaires les cinq opéras majeurs de ...
Alagna-Gassian02vign

A Pleyel, une troisième voie pour La Navarraise ?

Il existe pour La Navarraise, deux principaux enregistrements en CD, qui donnent une vision de l’œuvre diamétralement opposée. L’une, musclée, décibellique, avec Marilyn Horne, Placido Domingo et Sherrill Milnes, fait la part belle au pathos. L’autre, avec Lucia Popp, Alain Vanzo et Gérard Souzay, mise sur l’élégance, et même une préciosité un peu hors propos pour ce qu’on présente généralement comme l’incursion de Massenet dans le vérisme. On attendait donc ...
romeo&juliette_op12

Le Roméo et Juliette épuré de Sasha Waltz

Repris pour la première fois depuis sa création en 2007, le Roméo et Juliette de Sasha Waltz est d’abord un hommage rendu à la version de Berlioz du drame de Shakespeare. Symphonie dramatique pour choeur, solistes et orchestre, la partition offre à Sasha Waltz une dramaturgie lisible et simplifiée. L’introduction chantée par le chœur de l’Opéra (remarquable) sert d’écrin aux scènes d’exposition : combats, tumulte et intervention du Prince qui ...
LA NUIT DE GUTENBERG

Strasbourg, Philippe Manoury questionne l’écriture

En partenariat avec le Festival Musica de Strasbourg, l'Opéra National du Rhin ouvrait sa saison 2011-2012 avec la création mondiale de La Nuit de Gutemberg, une commande faite à Philippe Manoury qui signe là son quatrième opéra. Compositeur/chercheur investi depuis fort longtemps dans les processus d'application des logiciels électroniques à l'écriture instrumentale, Manoury conçoit son nouvel opus scénique avec l'assistance de la technique Ircam – comme il l'avait fait pour ...
lawrence_foster_2011

Halévy en ouverture du festival de Montpellier

On ne connait aujourd'hui Fromental Halévy qu'à travers La Juive, son premier ouvrage lyrique reçu avec un succès retentissant dès sa création en 1835 mais qui semble bien avoir occulté le reste de sa production: voilà un terreau fertile pour ce prospecteur obstiné qu'est René Koering ouvrant la 27ème édition du Festival de Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon avec un inédit, la dernière partition achevée du compositeur, La Magicienne: l'opéra ...
1-hamlet-opera du rhin0611

Hamlet, confirmation et découverte à Mulhouse

Après Nice en mai et juin 2010, c’est au tour de l’Opéra national du Rhin, coproducteur du spectacle, d’accueillir Hamlet d’Ambroise Thomas dans l’originale conception du metteur en scène Vincent Boussard. Les deux soirées inaugurales à la Filature de Mulhouse seront suivies par cinq représentations dans la maison mère de Strasbourg. Vincent Boussard nous prévient dès l’entretien retranscrit dans le programme de salle : « Il faut d’une certaine manière ne pas être ...
Les cinq filles d’Orlamonde ont trouvé les portes

Ariane et Barbe-Bleue de Dukas, les cinq filles d’Orlamonde ont trouvé les portes

Olivier Messiaen parlait, à propos de l’unique opéra de son maître, de «chef d’œuvre incompris». Force est de constater que l’ouvrage demeure une rareté, malgré une production à l’Opéra en 2007 et deux enregistrements récents (dirigés par Bertrand de Billy et par Leon Botstein). On salue donc la programmation de l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, qui avait déjà assuré le premier enregistrement de l’œuvre avec Armin Jordan. C’est au tour du ...
La Mireille de Garnier en DVD

La Mireille de Garnier en DVD

On trouvera sur ce DVD le reflet de la mise en scène de Nicolas Joël donnée pour l’ouverture de la saison 2009-2010 de l’Opéra de Paris. L’ouvrage de Gounod, autrefois un des piliers de l’Opéra-comique, faisait ainsi, plutôt tardivement, sa grande rentrée au Palais Garnier… Il ne fait aucun doute que cette mise en scène de grand-papa aurait satisfait les abonnés de la salle Favart dans les années 1950 et 60, ...
Carmen pour Antonacci avant tout

Carmen pour Antonacci avant tout

Cette production de Carmen, qui fut un des évènements de la saison lyrique parisienne en 2008/2009, eut droit à une diffusion télévisée et même à une retransmission sur grand écran dans une cinquantaine de salles (France, Suisse…). De par la taille de la fosse, du plateau, de la salle, on peut parler d’une version chambriste qui correspond à peu près à ce qu’ont pu écouter et voir les spectateurs à ...
Chorégies 2010 : Mireille sous le mistral

Chorégies 2010 : Mireille sous le mistral

2010, annus horribilis ? Chacune des quatre programmations des Chorégies a été touchée. Pour Tosca, le chef Mikko Franck, souffrant, avait dû se faire remplacer au pied levé - mais excellemment - pour la Générale le 12 juillet par Emmanuel Joël. Dans le récital du 17 le mistral avait considérablement gêné le déroulement, sans pour autant l’annuler. Pour Mireille, la pré-générale et la générale avaient été annulées à cause d’un orage (dimanche 1er août) puis ...
L’unique opéra de Bernard Herrmann

Wuthering Heights, l’unique opéra de Bernard Herrmann

Festival des découvertes, Montpellier réservait cette année une belle surprise avec ce Wuthering Heights de Bernard Herrmann, compositeur exclusivement connu pour ses musiques de film. La genèse de l'ouvrage est elle-même chaotique. Le compositeur y a consacré 8 ans, désespérant de prouver au monde qu'il ne faisait pas que de la musique pour l'image. Mais Lucille Flechter, épouse d'Herrmann, n'a rien d'une scénariste d'Orson Welles ou Alfred Hitchcock... Son adaptation de ...
Les folies de Natalie Dessay

Les folies de Natalie Dessay

Natalie Dessay fait partie de ces gens qui pourraient captiver un public en lisant le Bottin du téléphone. Plus encore si elle le chantait. Natalie Dessay fascine. Dans cet album commercial, elle fait revivre quelques instants de sa déjà légendaire carrière. Une carrière en deux parties. Celle de la découverte stupéfiante d’une soprano aux aigus uniques. Celle qui a fait délirer le public avant que la découverte de polypes nécessite ...
Noircir les tableaux d’Offenbach

Olivier Py noircit les tableaux d’Offenbach

Lors de la saison dernière, l’Opéra de Genève présentait une Trilogie du diable confiée à Olivier Py. Der Freischütz de Weber, La Damnation de Faust de Berlioz et les Contes d’Hoffmann d’Offenbach la constituaient. Les spectacles d’Olivier Py suscitent souvent des controverses marquées. Une certaine crudité souligne le propos ou le parasite, selon que l’on adhère ou que l’on rejette le travail de l’homme de théâtre. Sa production 2001 reprise ...
Nicolas Cavallier, ou les vertus de la lenteur

Nicolas Cavallier, ou les vertus de la lenteur

ResMusica : Le public était particulièrement réactif aujourd’hui, il riait à chaque trait d’esprit, à la moindre situation un peu comique ! Aviez-vous déjà vu cela en France, vous qui avez souvent chanté Figaro ? Nicolas Cavallier : Non, pas à ce point, le public ici est incroyablement spontané, bercé par une sorte d’insouciance qui lui donne un regard presque enfantin face aux situations comiques de la pièce de Beaumarchais. Les surtitres ont été réactualisés ...
Hilarité générale aux noces de Figaro et Susanna

Hilarité générale aux noces de Figaro et Susanna

Le nozze di Figaro Sous l’influence de son Directeur Speight Jenkins depuis 25 ans, l’Opéra de Seattle est francophile et la production des Nozze di Figaro l’atteste. Après l’avoir entendu interpréter Philippe II d’Espagne à Strasbourg dans Don Carlos de Verdi, Speight Jenkins a proposé à Nicolas Cavallier de chanter Figaro à Seattle. Une proposition idéale pour le baryton français, grand habitué de ce rôle qu’il a interprété un peu partout ...
Un rendez-vous manqué ?

Un rendez-vous manqué ?

Les Contes d’Hoffman Quel défi que de monter cette œuvre inachevée, composite, voire hétéroclite, le seul opera seria d’Offenbach ! Eric Chevalier a choisi de fonder une homogénéité sur l’unité de lieu - le foyer d’un théâtre à l’italienne -, et sur les multiples clins d’œil mozartiens tissés comme autant de fils d’Ariane (avec notamment un bel hommage au Don Giovanni de Joseph Losey). Et c’est un choix excellent, à l’instar de ...
Le copier/coller d’Olivier Py.

Les Contes d’Hoffmann, le copier/coller d’Olivier Py

Après Der Freischütz et La Damnation de Faust, Les Contes d’Hoffmann d’Offenbach ferment le dernier volet du cycle de La Trilogie du Diable conçue par Olivier Py pour le Grand Théâtre de Genève. À l’heure du bilan de cette confrontation des trois œuvres au programme, Olivier Py apporte la confirmation que d’une mise en scène à l’autre, il opère un subtil copier/coller de son univers scénique et symbolique. Même noirceur, ...
Vade retro !

Vade retro !

Faust Le Faust de Gounod reste à l’évidence un des deux opéras français du XIXe siècle qui attirent le plus le public. S’il est vrai que mettre en scène la légende réécrite par Gœthe n’est pas une partie facile, sur les cinq actes écrits par les librettistes Barbier et Carré, trois auraient sans doute suffi ; d’autant que les auteurs ont choisi la solution d’une action continue, au contraire de Berlioz dans ...
capriccio_usher-300x4691

La résurrection de la maison Usher

Il était une fois une petite étudiante en musique, dans un conservatoire de banlieue. Il lui arrivait parfois, pour meubler les trous entre le cours de chant et le cours de solfège, d’emprunter une partition et de la lire. C’est ainsi qu’elle tomba amoureuse de Pelleas et Mélisande, sans même l’avoir jamais entendu. Le hasard faisait bien les choses, cette année là, l’œuvre était donnée à l’Opéra de Paris. La ...
Une audace gagnante

Une audace gagnante

Fidelio On eût pu craindre le pire. On eut le meilleur. Faire le pari de Fidelio, seul opéra de Beethoven, est à bien des titres une gageure, une audace qui ne peut que se désigner à la vindicte céleste. Or, de vindicte céleste, en ce mois d’avril 2007 à l’Opéra-Théâtre d’Avignon il n’y eut point. De vindicte des spectateurs, si. Du moins lors de la première représentation, le dimanche 15 avril. ...