Mot-clef : Nicolas Courjal

aida-2017-8-c-philippe-gromellecopie-c547b

Quand Amneris vient troubler une Aida routinière à Orange

En programmant pour la énième fois Aida à un moment critique de son existence, les Chorégies d’Orange s’assuraient à la fois la séduction d’un large public mais aussi les foudres des aficionados qui attendaient une distribution à la hauteur du lieu. La défection de Sondra Radvanovsky et l’usure du temps sur la voix de Marcelo Álvarez n’ont pas rendu la tâche aisée. C’était toutefois sans compter sur l’immense Amneris proposée ...
Debuy-L-enfant-Prodigue-Ravel-L-enfant-et-les-sortileges

L’Enfant et les Sortilèges et l’Enfant Prodigue par Mikko Franck

L’Enfant et les Sortilèges de Maurice Ravel fait partie de ces rares œuvres dont une référence enregistrée il y a plus de cinquante ans rend aujourd’hui encore toute comparaison impossible, évidemment ici celle de Lorin Maazel pour Deutsche Grammophon. Pour autant, de nouveaux enregistrements apparaissent régulièrement et permettent de découvrir d’autres artistes dans des rôles aussi amusants ou grotesques que la Table, la Chaise, la Théière ou la Tasse Chinoise. En ...
Des Troyens de grand luxe à Strasbourg

Des Troyens de grand luxe à Strasbourg

Annoncés à grand renfort de publicité et faisant l’objet d’un enregistrement discographique par Warner, les deux concerts des Troyens d’Hector Berlioz par l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg se présentaient comme le point d’orgue de la saison musicale alsacienne. La distribution d’un luxe extrême, jusque dans les plus petits rôles, et la direction passionnée de John Nelson remportent effectivement la partie. Le principal maître d’œuvre de ce succès — de longues minutes d’ovations ...
pygmalion

Avec Zoroastre l’ensemble Pygmalion fait travailler notre imagination

Après le festival de Radio France à Montpellier, le festival international d’opéra baroque et romantique à Beaune puis le festival d’Aix-en Provence, voici Zoroastre à l’Opéra Royal de Versailles en mode Pygmalion. Malgré la sensibilité touchante de Katherine Watson en Amélite et un séduisant Zoroastre incarné par Reinoud van Mechelen, les partis-pris en fosse de Raphaël Pichon ne nous ont pas vraiment convaincus. Le choix d’une représentation en version de ...
orfeo-01

À Lausanne, Robert Carsen en poète d’Orfeo

Ouverture de saison colorée avec L'Orfeo de Claudio Monteverdi admirablement mis en scène par un Robert Carsen cultivant le beau, le rêve et l’humain. L’Orfeo de Claudio Monteverdi n’est certes pas l’opéra le plus populaire du répertoire. Bien sûr, le mythe d’Orphée, son amour pour Eurydice le poussant courageusement à affronter les enfers et enfreignant l’obéissance à Pluton pour finalement perdre son Eurydice, a été célébré sous toutes les formes d’art. ...
LSlatkin

L’Heure espagnole par Slatkin, une grande réussite

L'Orchestre National de Lyon poursuit son intégrale Ravel pour le disque, avec une Heure espagnole exquise. Difficile de trouver le ton juste dans une œuvre aussi déroutante et facétieuse que L'Heure espagnole. On n'a jamais fini de se demander à quel degré il faut prendre cette « comédie musicale » enrobée d'espagnolades, cette intrigue qui semble n'être jamais qu'un prétexte, ces vers faciles « au rythme qui se casse, à la rime cocasse » (de ...
H1

Herculanum renaît de ses cendres avec Hervé Niquet

Des résurrections du Palazetto Bru Zane, la musique de Félicien David est très certainement la meilleure pioche. Confirmation avec cet Herculanum de 1859. L'évidence : dès que l'on découvre une œuvre de Félicien David, on a aussitôt envie de recommencer. Ainsi l'on a écouté en boucle le magnifique enregistrement du Désert par Laurence Equilbey paru au printemps dernier. La même addiction se produit pour cet Herculanum, même s'il nous faut préciser ...
SASHA WALTZROMEO UND JULIETTEDEUTSCHE OPER BERLIN   Premiere: 18.04.2015

L’amour absolu selon Sasha Waltz

Roméo et Juliette, chorégraphié par Sasha Waltz, est une coproduction de l’Opéra de Paris datant de 2007, avec Aurélie Dupont et Hervé Moreau dans les rôles-titres. La chorégraphe s’est alors déjà mesurée à des mises en scène ambitieuses réunissant opéra et danse, comme Dido und Aeneas (2005) et Médée (2007). Pour cette reprise à la Deutsche Oper, Sasha Waltz a légèrement adapté la chorégraphie, créée originellement pour des danseurs classiques, à 25 des membres de sa compagnie… Dans ...
10959407_1609831002584276_4975687826212065855_n

Un électrisant Guillaume Tell au Théâtre des Champs-Élysées

Cette belle réussite du Guillaume Tell provenant de l'Opéra de Monte-Carlo, et repris pour un soir – en version scénique, hélas – au Théâtre des Champs-Élysées est avant tout celle d'un orchestre, et d'un chef. Sous la baguette de Gianluigi Gelmetti, grand spécialiste rossinien, l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo fait glorieusement sonner l'ultime partition du cygne de Pesaro. La palette de couleur, l'articulation, la dynamique rendent pleinement justice à cette œuvre majeure. Rien ...
IMG_6541 photo Christian DRESSE 2014

Moïse et Pharaon à Marseille, un évènement !

L'Opéra de Marseille a réunit une excellente distribution pour le rare Moïse et Pharaon de Rossini. Un événement. Moïse et Pharaon est une œuvre rare, synthèse entre les goûts de la première moitié du XIX° siècle, italien pour l’embellissement vocal, et français pour la déclamation, et par ce côté hybride, difficile et bien peu souvent montée. On se souvient de la production de l’Opéra de Paris en 1983 et de celle ...
IMG_3433 copie

La Damnation électrisante de François-Xavier Roth

Berlioz enfin ! Il était temps !! Rien que Berlioz pour clore la belle ouverture sur le Monde d'une 21ème édition du festival Berlioz conçue dans la plus grande intelligence au sein de la ville où naquit celui qui déclara en 1831: «Il y eut une Amérique musicale dont Beethoven a été le Colomb. Je serai Pizarre ou Cortez. » Autour du cœur de la ville qu'est devenu le passionnant Musée Berlioz (n'y manque, comme ...
IMG_1209 photo Christian DRESSE 2014

Le Roi d’Ys à l’Opéra de Marseille

Dans les notes d’intentions de ce Roi d’Ys, représenté pour la première fois en 2007 à Saint-Etienne, puis en 2009 à Liège (ce dernier ayant fait l’objet d’une captation DVD sous l’étiquette Dynamic) Jean-Louis Pichon décrit la légendaire cité courbée sous la religion d’Etat, envahie par la frustration, la haine, la jalousie et le culte effréné du pouvoir. Cela nous vaut une mise en scène sombre, dans des décors oppressants ...
pecheur-39189

Quatuor vocal d’exception pour les Pêcheurs de perles à Angers

La partition des Pêcheurs de perles comporte de réelles beautés mélodiques d’ailleurs saluées par Hector Berlioz qui y trouvait « un nombre considérable de beaux morceaux expressifs pleins de feu et d’un riche coloris », mais il faut convenir qu’elle ne brille pas toujours par sa subtilité dans le rythme obstiné ou dans le traitement des chœurs. En exagérant le contraste, la lecture de Mark Shanahan contribue à souligner ces faiblesses et ...
geneve1013-362x239

The Grand Théâtre de Genève revives Ernest Reyer’s Sigurd

Genevans had not heard Ernest Reyer's Sigurd for a century, since its last performance was during the 1911–2 season. It has often been described as a matching piece to Wagner's Twilight of the Gods, because of the many similarities between their respective libretti (both are taken from the Nibelungen epic, Sigurd's being more centered on the Edda) as well as their lengths (four hours of music). Yet, when he started ...
IMG_1751 photo Christian DRESSE 2013

Exceptionnels Troyens à Marseille !

L’opéra de Marseille, capitale européenne de la culture 2013, a frappé très fort en donnant ces Troyens comme point final de sa saison, qui plus est, dans une distribution presque entièrement hexagonale, et qui donne fort à espérer du renouveau de l’école du chant français ! Que de voix admirables, de diction châtiée étaient réunies ce soir du 12 juillet, pour rendre hommage à Hector Berlioz ! Entendons-nous bien. La perfection ...
MAROUF, SAVETIER DU CAIRE crédit photo Pierre Grosbois

Mârouf, délicieux cairote cake

L'Opéra Comique poursuit l'exploration de son patrimoine, mais Mârouf, l'un des plus grands succès de la salle Favart, ravive des souvenirs moins glorieux. Le nom d'Henri Rabaud reste entaché de sa responsabilité dans l'exclusion des élèves et professeurs juifs du Conservatoire, qu'il dirigeait en 1940. De l’œuvre elle-même, on pouvait craindre un pittoresque d'exposition coloniale ou un humour qui sent le rance. Ce n'est pas le cas, puisque le livret ...
pecheurs de perle pleyel alagna

Pleyel : Alagna dans Les pêcheurs de perles

Les Pêcheurs de perles reviendraient-ils à la mode ? Après une production le printemps dernier à l’Opéra Comique, et en attendant celle de l’Opéra du Rhin en mai prochain, la Salle Pleyel nous en offre une version de concert dans la série « les grandes voix », avec rien moins que Roberto Alagna en Nadir. Le personnage du coureur des bois n’est pas une découverte pour le ténorissimo, qui l’a déjà ...
14_MIGNONw

Mignon à Genève, le 19e siècle prend de l’âge

Inutile d’essayer de se convaincre que Mignon d’Ambroise Thomas est un opéra, au sens actuel que l’on donne généralement à ce mot. Un opéra, c’est-à-dire une intrigue, tragique ou comique, racontée en musique. Mignon n’est, sous son aspect de conte merveilleux et totalement improbable, que le prétexte pour Ambroise Thomas de nous servir une musique souvent charmante et plus souvent encore d’une joliesse plate. En fait, cette œuvre a considérablement ...
Le comte Ory, photo 1, Christian Dresse 2012

Le comte Ory à Marseille

Produire le trop rare Comte Ory est autant une bonne idée qu'un gageure. Bonne idée tant cet ouvrage est drôle et élégant, à certains moments proche du burlesque. Et gageure, sorte de forteresse, il ne se livre pas d'emblée et offre de portes d'accès, souvent inconciliables. Son socle historique et littéraire allie deux ères passées : la Renaissance que la Restauration célébrait comme le modèle d'une époque foisonnante et créatrice (les ...
semiramis2_montpellier

La Sémiramis de Catel à Montpellier

Programmée en coproduction avec le Palazzetto Bru Zane de Venise (Centre de musique romantique française), cette re-création du Sémiramis de Charles-Simon Catel proposée en version de concert sur la scène du Corum de Montpellier a d'abord le mérite d'éclairer un pan de l'histoire de l'opéra français demeuré étrangement obscur. Elève de François-Joseph Gossec, Catel, qui bénéficie en son temps d'une certaine renommée (professeur au Conservatoire de Paris puis membre de ...
Comme Clark Gable…

Aida à Avignon, comme Clark Gable…

Comme Clark Gable qui affirmait devoir songer à un bon steak pour se forcer à embrasser sa partenaire Vivian Leigh dans le mythique Autant en emporte le vent, à quoi aurait dû penser le ténor coréen Jeong-Won Lee pour manifester plus d’empressement auprès de la magnifique Indra Thomas ? Sa prestation vocale fut aussi sans couleur, sans chaleur, plate et fade ; et la première aria Celesta Aida, victime d’une tradition tenace, ...
Un Requiem Français

Thierry Lancino, un Requiem français

Mélanger poésie profane en langue vernaculaire et textes liturgiques est une tentation qui remonte aux soties et mistères du Moyen-âge. Mais dans le répertoire symphonique, seul le War Requiem de Britten – et dans une moindre mesure Dona nobis pacem de Vaughan Williams – s’est maintenu à l’affiche. Thierry Lancino, dans son Requiem, s’inscrit dans cette lignée, et plus largement dans un genre proche de «l’opéra en habits liturgiques». La religion ...
Fade Salomé

Fade Salomé

En 1905 Freud avait déjà écrit l’Etude sur l’hystérie, L’interprétation des rêves et Trois essais sur la théorie sexuelle. Le terme de psychanalyse est créé. Comment ne pas en prendre compte face à Salomé d’Oscar Wilde / Richard Strauss ? Une jeune fille érotomane, une vieille dame aigrie, un vieil homme impuissant et pédéraste, un mystique halluciné, … Non, Lev Dodin prend tout au premier degré. Salomé est une jeune fille capricieuse, Jokanaan ...
L’extase hors du temps

Saint François d’Assise, l’extase hors du temps

Messiaen 2008 Enfin le voila, ce sommet tant attendu d'Olivier Messiaen. Hélas pas dans toute sa splendeur : l’unique production scénique a eu lieu en juin dernier à Amsterdam. En version de concert, seulement à Paris ce 31 octobre et à Montréal en décembre, avec Marc Barrard en Saint François, l’Orchestre Symphonique de Montréal et Kent Nagano. Dommage que l’Opéra National de Paris, unique scène de l’Hexagone apte à produire cette œuvre, ...
Festif, avant tout !

Le Comte Ory, festif avant tout !

Alors que le marché de Noël bat son plein Place Royale, le Théâtre Graslin nous offre une nouvelle production parfaitement adaptée à l’esprit des fêtes de fin d’année. Le Comte Ory est un ouvrage heureux, sans prétentions, jouant de mélodies charmantes et d’une orchestration joyeuse ; un ouvrage qui garantit le succès d’un spectacle, pour peu qu’on évite la tentation d’une relecture impossible comme celle d’une trivialité grossière. Frédéric Bélier Garcia, ...
Une « Flûte » originale

Une « Flûte » originale

Opéra National de Montpellier Il fallait avant tout un spectacle grand public qui fonctionne. La production de la Flûte enchantée, donnée en ouverture de saison à Montpellier, a pour première qualité un travail esthétique toujours très soigné, léché même, pour l’homme de scène qu’est Jean-Paul Scarpitta. Il apprivoise habilement le grand espace scénique qu’offre le Corum. Ainsi l’on voit alterner de grands tableaux qui utilisent tout l’espace avec une scénographie sobre ...
N’est pas mozartien qui veut…

N’est pas mozartien qui veut…

Festival de Radio-France et Montpellier 2007 On connaissait Hervé Niquet chef d’ensemble baroque – lui qui avait présenté, en résidence à Montpellier, les tragédies lyriques Callirhoé de Destouches ou encore Sémélé de Marin Marais –, on découvre Hervé Niquet mozartien. En haut de l’affiche à Montpellier pour la direction musicale de cette production de Don Giovanni dans le cadre du festival de Radio-France 2007 (pour deux représentations à l’Opéra-Comédie), puis à ...
Pamina et… Papageno !

Pamina et… Papageno !

La Flûte enchantée Lorsque Mozart composa Die Zauberflöte sur un livret d’Emmanuel Johann Schikaneder, qui appartenait à la même loge que lui, la franc-maçonnerie était un sujet qui piquait d’autant plus la curiosité des contemporains que l’impératrice Marie-Thérèse en interdisait la pratique. Schikaneder s’inspira alors fortement du cérémonial maçonnique pour les épreuves que subissent Tamino et Pamina afin de devenir des initiés. Robert Fortune, metteur en scène de la production avignonnaise, ...
La leçon de Maître Baudo

La leçon de Maître Baudo dans le Roméo et Juliette de Berlioz

Nouvelle initiative commune d’Angers-Nantes-Opéra et de l’Opéra de Rennes, en coproduction avec l’Orchestre de Bretagne, Roméo et Juliette nous offre l’occasion de retrouver à la baguette un grand serviteur du compositeur : Serge Baudo, créateur naguère du Festival Berlioz à Lyon (déménagé depuis à la Côte-Saint-André) et dont les apparitions hexagonales ont été trop rares depuis quelques années. Son expérience n’est pas superflue pour faire miroiter tous les aspects de cet ...
Mimi, en toute simplicité.

Mimi à Tours, en toute simplicité

La Bohème de Puccini Le metteur en scène Gilles Bouillon, directeur du Centre Dramatique Régional de Tours, ouvrait la saison lyrique avec une reprise de Don Giovanni de Mozart sous la direction musicale du directeur du Grand-Théâtre, Jean-Yves Ossonce. Il la referme avec La Bohème, grand mélodrame puccinien, sous la baguette de Bruno Ferrandis. Cette nouvelle co-production entre les théâtres lyriques de Tours et de Reims (grâce au Conseil Général d’Indre-et-Loire, ...