Mot-clef : Nina Stemme

Parsifal à Munich, la perfection musicale

Parsifal à Munich, la perfection musicale

Il n'y a rien à tirer de la mise en scène de Pierre Audi, mais ce Parsifal est un événement musical de tout premier plan grâce à une distribution exceptionnelle. Il suffisait au fond de lire la présentation de ce spectacle lors de la parution du programme de l'Opéra de Munich il y a quinze mois pour savoir à quoi s'en tenir : un chef au sommet de son art, une ...

Nina Stemme lauréate du Prix Birgit Nilsson 2018

Rutbert Reisch, président de la Fondation Birgit Nilsson, a annoncé aujourd'hui à Stockholm que le Prix Birgit Nilsson 2018 était attribué à la soprano suédoise Nina Stemme. Les lauréats précédents de ce prix très richement doté (1 million de dollars) sont Plácido Domingo (2009), Riccardo Muti (2011) et l'Orchestre philharmonique de Vienne (2014). La cérémonie de remise du prix aura lieu le 11 octobre à l'Opéra royal de Stockholm. À cette ...
Oper Zürich - Parsifal - 2018
© Danielle Liniger

Parsifal à Zurich, Kundry et Gurnemanz

Une mise en scène trop clinquante laisse toute sa place à la musique - Nina Stemme et Christof Fischesser avant tout. Inscrire Parsifal dans le temps long de l’histoire allemande, en voilà une idée féconde. Stefan Herheim l’avait fait à Bayreuth en 2008, avec son goût coutumier pour la multiplication de détails signifiants ; Claus Guth ne s’en est pas privé pour cette production, créée à Barcelone puis à Zurich en 2011 ...
Pascal Dusapin ou l’affectif qui vous élève

Pascal Dusapin ou l’affectif qui vous élève

Que la Philharmonie de Paris consacre un week-end à Pascal Dusapin est mieux qu'un devoir, un acte salutaire, car elle montre qu'il est possible de sortir des schémas de prêt-à-composer et d'être reconnu et apprécié pour cela, non seulement à l'étranger, mais même en France. La dimension affective assumée par Dusapin et incarnée dans une architecture brillamment pensée n'est pas la moindre force de sa musique. De l'intimisme onirique et pour tout dire assez ...
nina stemme

Elektra terrifiante de beauté à la Philharmonie de Paris

La Philharmonie de Paris proposait dans la grande salle Pierre Boulez, en version de concert, l’Elektra de Richard Strauss, dans une distribution vocale idéale à cette heure, sous la direction, à la fois dense et raffinée, de Mikko Franck à la tête d’un Orchestre Philharmonique de Radio France en grande forme.  Richard Strauss, dans Elektra, a sans doute atteint les limites extrêmes de son langage musical et opératique, avant un inévitable ...
Lady Macbeth de Mtsensk ou Salzbourg nouvelle formule

Lady Macbeth de Mtsensk ou Salzbourg nouvelle formule

Mariss Jansons et Nina Stemme sont à l'affiche d'une nouvelle production qui pour être une semi-réussite annonce une ère prometteuse pour le Festival de Salzbourg. Pour la première année de son mandat à la tête du Festival de Salzbourg, le pianiste Markus Hinterhäuser a choisi un programme ambitieux, avec trois œuvres du XXe siècle ; les créations, certainement, viendront plus tard. La Lady Macbeth de Chostakovitch, certes, appartient depuis longtemps au ...
0044007439371

Splendide Turandot de Riccardo Chailly

Vue la vidéographie copieuse de Turandot, une nouvelle version ne s’imposait peut-être pas. Mais la direction exemplaire de Riccardo Chailly justifie à elle seule cette parution. Qu’est-ce que Turandot ? Une œuvre monumentale aux chœurs imposants obligeant les chanteurs à se transformer en machines à décibels ? Un opéra facile d’accès misant surtout sur l’éblouissement du public et, par conséquent, le plus adapté aux espaces en plein air ? Tant de chefs et metteurs ...
turandot_stemme_munich

Une Turandot sacrifiée à Munich

Turandot est rare sur les scènes françaises depuis une dizaine d'années. Il faut donc se rendre à Munich pour entendre la grande tenancière actuelle du rôle, Nina Stemme. Hélas, le choix de la version purement puccinienne, amputée du final d’Alfano, prive la soprano suédoise du triomphe auquel elle pouvait légitimement prétendre. Nous ne reviendrons pas sur la mise en scène de la Fura Dels Baus, déjà commentée ici, si ce n’est ...
Fischer:Wagner.01

L’imposant Wagner d’Iván Fischer au Verbier Festival

Après un début de concert peu convaincant, le chef hongrois Iván Fischer impose un majestueux et prenant Wagner dans un collage réussi de pages choisies du Götterdämmerung. Les ouvertures d’opéra permettent souvent aux spectateurs de la soirée de s’installer dans leur siège, de s’y caler aussi confortablement que possible, de se préparer discrètement à l’entrée des solistes. Avec l’ouverture de Guglielmo Tell, Giacchino Rossini offre presque une dizaine de minutes à ...

Nina Stemme pour la première fois au Verbier Festival, en remplacement d’Anja Kampe

La soprano italo-allemande Anja Kampe devant annuler sa venue au Verbier Festival pour des raisons familiales, c'est la soprano suédoise Nina Stemme qui la remplacera pour le concert du 4 août dédié à Wagner, et qui participera ainsi pour la première fois au festival. Le programme de la soirée reste inchangé.
1-Nina Stemme-John Lundgren-car © Mats Bäcker

Avec Nina Stemme, Notorious, opéra noir à Göteborg

Inspirée des Enchaînés de Hitchcock (intitulé en anglais Notorious), classique du film noir, sorti en 1946, cette création semble encore plus noire que le film. Sombres lumières de John Bishop, décors et costumes de David Fielding, tout en multiples nuances de gris… Et la musique de Hans Gefors tournoie autour de sa proie, Alicia. Un rôle écrit spécialement par Hans Gefors pour la plus grande Isolde du moment (entendue en version de concert ...
alain paris dictionnaire des interprètes

Le nouveau Dictionnaire des interprètes, toujours essentiel

Le Dictionnaire des interprètes d’Alain Pâris est à nouveau disponible dans une édition complétée. Indispensable naturellement !  Publié pour la première fois en 1982, le Dictionnaire des interprètes n’avait pas connu de réédition complétée depuis 1995 ! C’est dire que l’attente était longue pour les mélomanes et les professionnels soucieux de parfaire leurs connaissances des interprètes passés et actuels. 3800 musiciens sont donc référencés dans cette somme. Désormais, Gustavo Dudamel, Lang Lang, Markus Stenz, ...
fanciulla2

La Fanciulla de Disneyland Paris

Quand l'Opéra national de Paris décide d'acheter une production au Nederlandse Opera d'Amsterdam, scène connue pour sa qualité, il faut que ce soit la plus mauvaise. Le Regietheater à l'allemande a aussi ses seconds couteaux et ses maîtres à bout de souffle. Nikolaus Lehnhoff, dans La Fanciulla del West de Puccini, a voulu dénoncer l'argent roi et la décadence de l'Amérique triomphante. Les mineurs du Far West à la recherche ...
DVD_ Euroarts_Brahms Wagner Strauss_Stemme Jansons

Mariss Jansons et les Wiener Philharmoniker à Salzbourg

Avec ce concert de festival, puisque nous sommes à Salzbourg, Mariss Jansons fait chanter le Philharmonique de Vienne dans son répertoire historique avec le Don Juan de Strauss et la Symphonie n°1 de Brahms, deux œuvres que cet orchestre a dû jouer plus souvent que bien d'autres, Berlin excepté peut-être, ajoutant entre ces deux pièces purement symphoniques, les Wesendonk-lieder interprétés par celle qui est certainement une des meilleures sopranos wagnérienne ...
opera munich63

1943-1963-2013: l’Opéra de Munich, passé et présent

Quatre minutes de Nina Stemme et trois minutes de Jonas Kaufmann auraient sans nul doute suffi à remplir les 2100 places de la principale maison d’opéra de Munich, et ce même si cette cérémonie avait été payante. Pourtant, on aurait tort de penser que le grand intérêt montré par le public munichois pour cette cérémonie ne vient que d’un quelconque star power. Au-delà des vingt minutes de musique et des ...
nina stemme2

L’Isolde de Nina Stemme à la salle Pleyel

Il est somme toute assez rare d'entendre en version de concert Tristan et Isolde tant ce drame du désir touchant aux profondeurs de l'âme réclame son huis-clos nocturne; et s'il nous fallut un certain temps d'adaptation à la lumière spéciale qui accompagnait ce soir cette Action Musicale en trois actes, le jeune chef finlandais Mikko Franck (33 ans) qui dirigeait ce soir son premier Tristan, et les forces vives du ...
Götterdämmerung Munich 2012 - Gabler, Gould, Paterson

Fin de Ring à Munich

Götterdämmerung est sans doute le plus périlleux des opéras de Wagner pour les metteurs en scène, et la dernière étape du cycle monté par Andreas Kriegenburg à Munich n’est sans doute pas la plus aboutie. Kriegenburg n’y abandonne pas son parti-pris narratif et ses jeux avec l’illusion théâtrale, mais il les ancre dans une époque plus nettement contemporaine : le premier acte, en particulier, ancre le monde des Gibichungen dans le ...
Rattle_Simon_2b_Monika_Rittershaus

A Berlin, Rattle peaufine sa Walkyrie

Cinq ans après sa Walkyrie aixoise (disponible chez BelAir) Sir Simon Rattle remet son ouvrage sur le métier, avec une distribution en partie renouvelée et le même Philharmonique de Berlin. Il nous en propose cette fois une simple version de concert, avec les petits jeux de scènes habituels à ce genre d’exercice, et si on retrouve encore de forte similitudes avec sa version de 2007, quelques détails ont changé, et ...
Stemme_Nina©Tanja_Niemann

Belle Walkyrie munichoise à Paris

Un an après leur Parsifal parisien, les mêmes troupes du Staatsoper de Munich emmenées par leur chef Kent Nagano revenaient au Théâtre des Champs Elysées pour une Walkyrie de concert qui, comme le Parsifal, bénéficiait d’une intéressante distribution vocale. Et de ce point de vue, le premier acte sera à marquer d’une pierre presque blanche tant les trois principaux protagonistes, mais surtout le duo des jumeaux, firent preuve d’une exceptionnelle vaillance, ...
4890_-DSC6594

Paris, un Wagner de haut niveau

Cette reprise de la production de Robert Carsen du Tannhäuser de Wagner dans sa version de Paris, avait l’avantage de présenter une nouvelle distribution, et on n’eut pas à s’en plaindre tant le cast réuni ici, avec en vedette Christopher Ventris en rôle titre encadré par la Vénus de Sophie Koch et l’Elisabeth de Nina Stemme, se montra, au moins pour cette troisième représentation de la saison, d’une qualité et ...
Tristan Munich 1

Tristan et Isolde de luxe à Munich ?

Surprise à la fin de cette représentation festivalière de Tristan, quand un homme que personne n’attendait vient saluer : Peter Konwitschny, treize ans après la première de cette production, est venu lui rendre visite, et on peut supposer que les huées qui l’ont accueilli, mêlées de bravos tout aussi vigoureux, ne sont rien à côté de celles qu’il reçut alors. Cette production connue depuis des années par le DVD, a pourtant de ...
L’Ondine prisonnière de l’aquarium

Rusalka à Munich : l’Ondine prisonnière de l’aquarium

Ni cet excès d’honneur, ni cette indignité : comme on pouvait s’y attendre, l’équipe de mise en scène a reçu des huées assez violentes ; comme on pouvait s’y attendre, les chanteurs de cette nouvelle production de Rusalka d'Antonín Dvořák ont été ovationnés. De ces deux réactions, aucune ne paraît justifiée par le niveau de cette première. Il est toujours gratifiant pour un chanteur d’être à l’affiche d’un opéra rare, surtout quand il ...
Thomas Dausgaard révolutionne Schumann

Thomas Dausgaard révolutionne Schumann

Rheingau musik Festival Situé sur les collines et dominant la vallée du Rhin, le monastère d’Eberbach, est au cœur d’un domaine viticole de haute réputation et de grande qualité. Sa basilique est l’un des centres principaux du Rheingau Music Festival offrant un cadre intimiste et méditatif pour des concerts des orchestres de chambre. En ouverture d’une mini tournée européenne qui devait également le conduire à Londres et Salzbourg, l’Orchestre de chambre ...
Fidelio, Abbado, Kaufmann, Stemme…

Fidelio à Lucerne : Abbado, Kaufmann, Stemme…

C’est Eros (le dieu de l’Amour), considéré dans la théologie orphique comme étant à l’origine de la création, qui fait l’entête de l’édition 2010 du Festival de Lucerne. Et c’est avec le Fidelio de Beethoven, triomphe de l’amour conjugal face aux instances de la cruauté et de l’injustice que Claudio Abaddo et les forces vives du Festival ouvraient cette manifestation accueillant, du 12 Août au 18 Septembre, phalanges, solistes et ...
La vie sauve pour Salome

La vie sauve pour Salome

Le résumé distribué dans la salle du Teatro Real lors des représentations actuelles de Salome de Richard Strauss prend soin de le préciser : l’action a été transposée du palais d’Hérode « dans l’ambiance kitsh de l’antichambre de la salle des coffres d’un casino de Las Vegas ». Et cette transposition surprenante sur le papier fonctionne parfaitement sur scène. Le palais d’Hérode est devenu un autre lieu de plaisirs éphémères, le casino. Depuis ...
De haute envergure !

De haute envergure !

Tristan et Isolde Musicalement, la matinée bénéficiait de la direction d’un Ingo Metzmacher miraculeux de respiration et de fluidité. Son travail sait se fondre avec limpidité dans le drame wagnérien et ce chef s’avère capable des moindres nuances pour accompagner ses chanteurs. Ainsi, des pianissimi infinitésimaux permettent au couple d’amants de ne jamais devoir forcer la voix et le duo d’amour de l’acte II ou l’agonie de Tristan à l’acte III ...
Tristan und Isolde

Tristan und Isolde à Glyndebourne, pour Jiří Bĕlohlávek et Nina Stemme

Un nouveau DVD de Tristan und Isolde pour le catalogue d’Opus Arte ne pouvait se justifier pleinement que par l’excellence de la production filmée. Il s’agit là d’une captation sur le vif, issue des représentations de Glyndebourne d’août 2007 qui reprenaient la production de Nikolaus Lehnoff du festival de Glyndebourne 2003. On se souvient en effet de cette production qui fit parler d’elle puisqu’elle rompait avec la tradition mozartienne du ...
Aida l’Ethiopienne qui venait du froid

Aida par Nina Stemme, l’Ethiopienne qui venait du froid

La raison de la parution de ce double DVD est la prise de rôle d’Aida par Nina Stemme, bonne occasion de se démarquer dans une vidéographie déjà bien remplie. L’opéra de Zurich a fait appel au metteur en scène Nicolas Joël, qui choisit de replacer l’action à l’époque de l’inauguration du Canal de Suez. Cela nous vaut une réalisation très esthétique, avec des décors splendides (Ezio Frigerio) et des costumes ...
Zerbinetta de feu

Jane Archibald, Zerbinetta de feu

Ariadne auf Naxos Lorsqu’un des rôles-clé est abandonné par sa titulaire, c’est la panique dans les rangs de la direction d’un théâtre. Trouver celle qui sera libre aux dates des représentations limite souvent le choix à un échantillon de cantatrices désœuvrées ou sans expérience. Ainsi lorsque la soprano Marlis Petersen, l’inoubliable Rossignol des Oiseaux de Walter Braunfels a déclaré forfait pour sa Zerbinetta genevoise, on imagine aisément l’agitation qui s’est propagée ...
La belle Meurtrière

La belle Meurtrière

Lady Macbeth de Mzensk « Rompre l’ennui par le crime ». Parce que Katerina s’ennuie auprès d’un mari insignifiant et d’un beau-père tyrannique, elle les tue car ils sont susceptibles d’empêcher une aventure amoureuse en laquelle elle croit. Dans un écrit de janvier 1934 que le Grand-Théâtre de Genève publie dans le programme de cette production, Dimitri Chostakovitch explique les tenants et les aboutissants de son œuvre, et y précise en quelques pages la ...