Mot-clef : Olga Pashchenko

beethoven pashchenko

L’étonnant et détonnant Beethoven d’Olga Pashchenko

Le nouveau disque de la pianofortiste Olga Pashchenko, consacré une fois de plus à Beethoven, est une vraie bombe : non seulement la multiclaviériste russe manie avec une prise de risque maximale le pianoforte Conrad Graf (1824) de la Beethovenhaus de Bonn, mais repense articulations, tempi et couleurs : le mélomane est invité à la redécouverte de chefs-d’œuvres qu’il croyait pourtant bien connaître dans des interprétations plus clémentes ou consensuelles. Jadis pianiste enfant ...
DSCF8346-6

Le Festival Musiq’3 entre claviers et émotions

Pour sa 7e édition, le festival bruxellois Musiq'3 (organisé par la chaîne de la radio belge francophone axée sur la programmation classique) se place sous le vocable anglais « touch » dans toutes ses acceptions : à la fois « touche » de clavier, et au sens figuré celle liée aux émotions sous toutes leurs formes. Une première soirée de bon augure Le vendredi 30 juin, la soprano belge Jodie Devos nous émerveille par un subtil et poétique ...
3760014192012_600

Beethoven : variations, par Olga Pashchenko

Après Transition : du classicisme au romantisme, la jeune russe Olga Pashchenko consacre intégralement son deuxième disque aux œuvres de Beethoven, en particulier à deux variations, qu'elle interprète à nouveau au pianoforte. Les 32 variations sur un thème original en ut mineur sont construites sur un motif baroque de chaconne, dont la basse obstinée, ou ailleurs les accents mélancoliques, sont particulièrement bien rendus ; les variations dites Prométhée, sur le thème ...
FugaLibera Pashchenko Transition

Transitions : du classicisme au romantisme

Ce disque regorge de surprises. Le programme, qui rassemble des œuvres représentatives servant de transition entre deux grandes périodes de l’histoire de la musique, classique et romantique, transmet des idées musicalement révolutionnaires qui bouillonnent sous une structure formelle plus ou moins rigoureuse. Dans ce sens, la Sonate « Elégie harmonique » que Dussek écrivit de 1806 à 1807 – à la fin d’une série de 35 sonates pour clavier solo – est ...