Mot-clef : Orchestre du Gürzenich de Cologne

IMG_6285

Barbe Bleue et Voix Humaine à Cologne

Comme ce fut le cas au Palais Garnier en 2015, l’Opéra de Cologne couple Le château de Barbe-Bleue de Bartók avec La Voix humaine de Poulenc. Une soirée impressionnante grâce, notamment, à une distribution extraordinaire. « Études de cas féminins », c’est ainsi que l’Opéra de Cologne présente ce diptyque franco-hongrois. Et ce sont en effet les femmes qui dominent la distribution de cette production dont la première remonte à l’an 2010. Juliane Banse ...
_MG_5664

A Cologne Adriana Bastidas-Gamboa brille dans La Cenerentola

Annoncée en forme de concert, cette Cenerentola, savamment mise en espace, révèle la formidable Angelina d’Adriana Bastidas-Gamboa. Prévue pour novembre 2015, la réouverture de l’opéra de Cologne n’a pas pu se faire. Les travaux perdurent, et on parle désormais de fin 2017, voire 2018. La programmation, du coup, a dû être revue, plusieurs reprises ayant été remplacées par des opéras en concert. Pas de Billy Budd donc, ni d’Orfeo ed Euridice, ...
stage - icma

La cérémonie de gala des ICMA à Saint-Sébastien

La remise des prix et le concert de gala des International Classical Music Awards (ICMA) ont eu lieu vendredi dernier, le 1er avril, au Kursaal à Saint-Sébastien en Espagne, capitale européenne de la culture 2016. La cérémonie de remise des prix a été présentée par le Président du jury des ICMA, Remy Franck, et les trophées ont été décernés à : Dame Felicity Lott, Jordi Savall, Christian Lindberg, Pablo Ferrández, Nikolai Song, Marc ...
1

L’excellent Don Giovanni de François-Xavier Roth et Jean-Sébastien Bou

Emmanuelle Bastet, François-Xavier Roth, Jean-Sébastien Bou, Vannina Santoni – c’est un Don Giovanni très français que l’Opéra de Cologne montre en ce mois de mars. Si la partie musicale est globalement réussie, la mise en scène soulève bien des questions. Il neige à Séville. Un homme, vêtu tout de noir, est assis devant un bureau. Il sirote du whisky, il s’allume une cigarette. A quoi pense-t-il ? C’est une question d’importance ...
schoenberg blacher stenz

Schönberg à Cologne, un must

Markus Stenz et son orchestre du Gürzenich de Cologne offrent un disque magistral consacré à Arnold Schönberg. Au début de l’ère numérique, le poème symphonique Pelleas et Melisande de Schönberg avait eu les honneurs de plusieurs disques : Barenboïm (CBS), Mehta (Sony), Boulez (Erato), Eschenbach (Koch), Sinopoli (DGG), Inbal (Denon) ou encore Cambreling (Ricercar). Passée de mode, cette œuvre, à l’effectif orchestral gigantesque, est devenue une rareté au disque et même ...
kitaenko gert mothes

Dimitri Kitaenko, prix ICMA 2015 pour l’ensemble de sa carrière

"Un orchestre n'a pas besoin d'un directeur musical. Sauf s'il attend de lui qu’il s’adresse aux sponsors ou aux politiciens." Remy Franck :  Maestro, êtes-vous né dans une famille de musiciens? Dimitri Kitaenko : Pas du tout! Ma mère était enseignante et mon père ingénieur. Mais notre maison était à côté de l'école de chœur de la chorale des garçons de Moscou. Ma mère avait remarqué que j'avais des dons pour le chant ...
freire

Nelson Freire joue Chopin, la poésie même

Chaque nouveau CD de Nelson Freire est un événement ; celui-ci, entièrement dédié à Chopin, ne fait pas exception à la règle. Le pianiste brésilien compose un programme qui lui ressemble sans se croire obligé d’aligner les deux concertos, les quatre ballades, etc… On ne peut que saluer bien bas l’admirable sens du chant qui transfigure la simple Berceuse et fait de ces quatre minutes un pur enchantement. Que ce soit dans ...
iolanta

Iolanta conquiert Cologne

Grâce à une distribution de rêve Iolanta enchante le public rhénan. Rareté absolue il y a quelques années encore, l’ultime opéra de Tchaïkovski devient de plus en plus populaire – au moins dans les salles de concert. A Cologne aussi, on a opté pour une version concertante, sans céder, cette fois, à la mode des concerts mis en espace. Ici, les chanteurs, impassibles, se barricadent derrière leurs pupitres, sans entrer en ...
Katrin Wundsam_bradamante (c)Klaus Lefebvre

Alcina à l‘Opéra de Cologne : Tronquée, mais brillamment chantée

On croyait révolus les temps où les chefs d’orchestre retravaillaient les partitions de Haendel afin de rendre ses opéras plus accessibles aux oreilles d’un public moderne. Eh bien, non ! L’Alcina que présente l’opéra de Cologne ces jours-ci – une reprise, la production datant de juin 2012 – est tronquée d’environ 45 minutes de musique. Des numéros entiers ont été coupés (dont toutes les interventions du choeur), d’autres ont été replacés. ...
41Me-EcKNKL.__PJautoripBadge,BottomRight,4,-40_OU11__

Kitaenko au service de la 3e de Tchaïkovski

A en juger par le nombre de programmations au concert et à l’enregistrement des symphonies de Tchaïkovski on en déduit en toute logique que ce corpus romantique sait toujours et encore charmer, faire  vibrer les masses d’auditeurs fascinés par le pathos du Russe à la sensibilité exacerbée. Cependant la Symphonie n° 3, sous-titrée « Polonaise » se trouve mal à l’aise à la charnière des deux premières toute de fraîcheur prometteuse et ...
Tabarro Michele (Scott Hendricks), Giorgetta (Asmik Grigorian) © Bernd Uhlig

Trois mises en scène et un décor : Il Trittico à Cologne

Avouons-le : Nous étions sceptiques lorsque l’Opéra de Cologne annonça son idée de confier les trois opéras du Trittico puccinien à trois metteurs en scène différents, trois femmes pour l’occasion. Comment garder un minimum d’unité dans de telles conditions ? La réponse est simple : en choisissant un seul scénographe. C’est un décor divisé en trois étages que Dieter Richter imagina pour les trois opéras, suffisamment polyvalent pour représenter, tour ...
DieGez0168

Les Stigmatisés à Cologne

Un homme, Alviano, difforme, laid, qui ne croit plus en l’amour ; une femme, Carlotta, jeune, mais malade, peintre qui pourtant ne croit pas en la beauté ; un homme enfin, Tamare, beau, noble, qui, lui, ne croit pas qu’une femme puisse le refuser – voilà les trois personnages principaux de l’opéra « Die Gezeichneten », « Les Stigmatisés », de Franz Schreker. Alviano s’éprend de Carlotta qui semble voir l’être humain derrière la silhouette difforme. ...
Matti Salminen (Gurnemanz) © Karl Forster

Parsifal à Cologne : Où Wagner et Nietzsche rencontrent Ayrton Senna

Qu’est-ce que Parsifal? Un opéra comme tous les autres – juste un peu plus long ? Un drame mystique ? Un rite religieux mis en musique ? Même 133 ans après sa création l’ultime opéra de Wagner donne encore lieu aux interprétations les plus différentes. A Cologne, on attendait donc avec impatience ce qu’allait en faire Carlus Padrissa, co-fondateur de la troupe catalane « La Fura dels Baus » dont ...
anna_bolena2

A Cologne, Anna Bolena frôle la perfection

Cette fois, l’opéra aurait dû s’appeler Giovanna Seymour. Car c’est elle qui est au centre de la mise en scène à la fois sobre et passionnante signée Tobias Hoheisel et Imogen Kogge. Au moment où Henri VIII commence à se détourner d’elle, Giovanna se souvient de son ascension au trône et du destin tragique d’Anne Boleyn. Regina Richter, vêtue d’une robe rouge ravissante, incarne à merveille cette Giovanna rongée par ...
oehsm stenz mahler8

Markus Stenz poursuit Mahler à Cologne

Courageusement le chef d’orchestre Markus Stenz poursuit son intégrale des Symphonies de Mahler à la tête de son orchestre du Gürzenich de Cologne. Il ne reste plus que les Symphonies n°7 et n°9 pour boucler ce cycle reçu avec la politesse distancée qui semble caractériser tous les projets intégraux mahlériens de ces dernières années. Cet enregistrement de la  Symphonie n°8  prend place dans le cadre des célébrations des 25 ans de ...
tchaikovski_oehms

Dimitri Kitaenko et le Gürzenich de Cologne, du très beau et solide Tchaïkovski

La Symphonie n° 2 « diffère considérablement des autres symphonies de Tchaïkovski et ne saurait être admise dans son cycle du fatum », prévient Michel R. Hofmann dans son volume de la fameuse collection « Solfèges » (1959), ajoutant très justement : « C’est une de ses trop rares explosions de joie, nuancée quelquefois d’élégiaque douceur, chez un musicien qui s’en est allé vagabonder à travers champs et villages russes, ...
fidelio-cologne

A Cologne, Fidelio ou le manque d’émotion

Ce devait être une première pour le moins inhabituelle : Fidelio, donné loin des fastes d’un théâtre de l’opéra, dans une station de métro en construction. Malheureusement, l’idée s’avéra difficile à mettre en place, trop chère surtout en ces temps de crise. Ce fut donc l’Oper am Dom, plus connu sous le nom de Musical-Dome, refuge principal de l’Opéra de Cologne en cette période de rénovation, qui accueillit le chef ...
_MG_1218

Cologne : le meilleur et le pire pour la Force du destin

Cette nouvelle production fut attendue. Pour de longues semaines, l’Opéra de Cologne remplit les colonnes de la presse locale (voire nationale !), mais pour des raisons non-artistiques ! Suite à une interminable querelle sur le budget, la ville de Cologne licencia son directeur Uwe Erich Laufenberg, malgré un bilan artistique extraordinaire. A sa place fut nommé son ancienne adjointe, Birgit Meyer, qui avait évité, sagement, de prendre parti pour son ...
kitanko oehms

Dimitri Kitaenko met la Pathétique en conserve

Toute nouvelle gravure d’une œuvre aussi rabâchée que la Symphonie n°6 de Piotr Ilitch Tchaïkovski doit être motivée par la volonté d’apporter quelque chose de neuf à notre perception de la partition. Voilà ce qui fait malheureusement défaut à la vision de Dimitri Kitaenko qui, pour ne pas franchement démériter, n’entre pas dans la catégorie des indispensables. A la tête de l’excellent Orchestre du Gürzenich de Cologne – dont on regrettera néanmoins la ...
hgrimaud_vign

Cologne : fascinant Brahms par Grimaud et Stenz

Quelle belle tradition ! Pour l’ouverture de la saison, le Gürzenich-Orchester invite régulièrement des solistes de première catégorie. En 2008 par exemple, ce fut Alfred Brendel prenant en même temps ses adieux avec le public de Cologne. En 2009, Michael Volle et Christiane Oelze enchantèrent la salle avec un beau bouquet de lieder de Mahler. Et cette année ce fut le tour d’Hélène Grimaud choisissant pour l’occasion le deuxième concerto de Johannes Brahms. En grande ...
oehms-tchaikovski1-kitaenko

Le Tchaïkovski de parade de Dimitri Kitaenko

Le grand chef russe Dimitri Kitaenko poursuit son intégrale des Symphonies de Tchaïkovski pour le label Oehms. La barre est placée très haut pour le musicien, auteur de deux intégrales majeures des Symphonies de Prokofiev et Chostakovitch avec ce même orchestre de Cologne. Une précédente parution, consacrée la Symphonie n°5 de ce même Tchaïkovski ne nous avait pas convaincu par le côté grandiloquent, très « artiste des républiques soviétiques », de l’interprétation du ...
oehms_mahler_stenz

Markus Stenz et le Gürzenich de Cologne jouent un Mahler terrien

Le chef d’orchestre allemand Markus Stenz poursuit à la tête de son orchestre du Gürzenich de Cologne une intégrale des Symphonies de Mahler. Peu présent dans les pays francophones, ce chef est pourtant, à bientôt 50 ans, l’une des meilleures baguettes germaniques. Sous sa direction, l’Orchestre du Gürzenich de Cologne s’est hissé dans le peloton de tête des phalanges d’outre-Rhin. Historiquement la formation peut s’enorgueillir d’une longue tradition mahlérienne : elle ...
Der fliegende HolländerOper KölnPremiere im Opernhaus 04.05.2012

Le Vaisseau fantôme fait escale à Cologne

Encore du Wagner à Cologne. Une semaine seulement après la formidable reprise des Maîtres chanteurs, l’Opéra offre une nouvelle production du Vaisseau fantôme non moins réussie – et quelque peu surprenante. En effet, Dietrich Hilsdorf, ex-enfant terrible du Regietheater à l’allemande, signe ici une mise en scène tout à fait classique et d’un professionnalisme sans failles. Point de costumes gris contemporains ni de manteaux de cuir et même pas de ...
Meisters0587

Splendides Maîtres chanteurs à Cologne

La situation ne pourrait être plus absurde. Quelques jours seulement après la grande débâcle – Uwe Eric Laufenberg, directeur de l’opéra depuis 2009 ayant réussi à lui redonner sa renommée internationale, démissionne de son poste car la Ville de Cologne n’augmente pas son budget tel qu’il le désire – l’Opéra de Cologne offre des Maîtres chanteurs comme Bayreuth ne sait pas en offrir. Un grand chef, une distribution de haut ...
Rigoletto 1_cologne0312 (1)

L’émouvant Rigoletto de Thalbach et Altinoglu

Mantoue est renversée. Les rues, les maisons, voire le Palais du Duc, tout est disloqué dans cette ville où règnent le sexe et le crime. Dans ces superbes décors surréalistes imaginés par Ezio Toffolutti, Katharina Thalbach règle une mise en scène d’un naturel et d’une lisibilité parfaits. Sans s’éloigner un seul centimètre de l’histoire conçue par Verdi et Piave, sans chercher un quelconque « concept », cette production fascine grâce à une ...
oehsm_kitaenko

Tchaïkovski, artiste du peuple !

La Symphonie n°5 de Tchaïkovski est bien malheureuse en ce moment ! Après Manfred Honeck à Pittsburg (Oehms), qui jouait de l’orchestre jusqu’à la nausée, et après la crasse impéritie de Tugan Sokhiev à Toulouse, voilà une lecture bodybuildée, appuyée et décevante, en provenance de Cologne. Pourtant, sur le papier, l’équipe artistique composée de l’orchestre du Gürzenich de Cologne et du chef russe Dimitri Kitaenko avait tout pour séduire ! On doit à ...
CD_Cascavelle_Klemperer_Haskil_vign

Clara Haskil et Otto Klemperer jouent Mozart en 1956

Cet album Cascavelle reprend ce qui semble être l’intégralité d’un concert Mozart de Clara Haskil, Otto Klemperer et l’Orchestre du Gürzenich de Cologne en 1956, complété par le Concerto de Schumann de quelques semaines postérieur avec Ernest Ansermet et son orchestre de la Suisse Romande. Comme date d’enregistrement la notice indique le 09 septembre 1956 pour Mozart et le 10 octobre 1956 pour Schumann alors que trône en fronton de ...
Oper KšlnLa Clemenza di TitoPremiere 09.10.2011

A Cologne, une superbe Clémence de Titus

L’Opéra de Cologne ne cesse de bouger. Après une ancienne structure industrielle et un temple protestant, il fait, cette fois, escale dans l’escalier monumental d’un tribunal. Et, à vrai dire, y a t-il un lieu plus propice à la Clémence de Titus, opéra traitant essentiellement de trahison et de droit ? De surcroît, l’architecture du bâtiment, datant pourtant du 1911, semble nous plonger aux temps de Mozart. Voilà donc un décor naturel ...
mayer_cologne0611

Cologne recherche Don Giovanni, urgent !

Il y a un an cette mise en scène controversée de Don Giovanni , signée Uwe Erich Laufenberg, avait été créée à l’Opéra de Cologne, construite, pour l’essentiel, autour du formidable Don Giovanni de Christopher Maltman. Un autre interprète pourra-t-il s’intégrer à cette production ? La question était flagrante. C’est Thomas Johannes Mayer, baryton allemand au répertoire particulièrement vaste, qui a finalement relevé le défi. Physiquement moins avantageux que son prédécesseur, il ...
Réussite complète

Réussite complète pour le Tour d’Ecrou à Cologne

L’Opéra de Cologne bouge encore. Cette fois, c’est dans l’église protestante de la Trinité qu’il pose ses bagages pour une nouvelle production de The Turn of the Screw confiée au jeune metteur en scène allemand Benjamin Schad. Et quelle superbe production ! C’est l’église même qui constitue l’élément principal du décor à côté d’un immense miroir, d’un petit bureau et d’un bout de piano arrangés comme dans une peinture de Picasso. ...