Mot-clef : Orchestre philharmonique de Strasbourg

Des Troyens de grand luxe à Strasbourg

Des Troyens de grand luxe à Strasbourg

Annoncés à grand renfort de publicité et faisant l’objet d’un enregistrement discographique par Warner, les deux concerts des Troyens d’Hector Berlioz par l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg se présentaient comme le point d’orgue de la saison musicale alsacienne. La distribution d’un luxe extrême, jusque dans les plus petits rôles, et la direction passionnée de John Nelson remportent effectivement la partie. Le principal maître d’œuvre de ce succès — de longues minutes d’ovations ...
A Strasbourg, Salomé doit plus à Nietzsche qu’à Oscar Wilde

A Strasbourg, Salomé doit plus à Nietzsche qu’à Oscar Wilde

Abordant Salomé de Richard Strauss pour la première fois, Olivier Py déborde d’idées et d’intentions mais ne parvient pas à clarifier son propos. Un spectacle riche mais inabouti dans une réalisation musicale irréprochable. Ces deux-là étaient d’évidence destinés à se rencontrer. D’un côté, l’opéra noir de Richard Strauss, tiré de la pièce à scandales d’Oscar Wilde qui, sur fond d’histoire biblique, aborde des thèmes aussi dérangeants que les perversions adolescentes, l’inceste ...
A ONR_DONCARLO_photoKlaraBeck_2275

Très sombre Don Carlo à Strasbourg

La saison de l’Opéra national du Rhin se clôt en apothéose avec Don Carlo de Verdi. Une distribution d’un niveau extrêmement relevé et une direction d’une constante théâtralité conduisent au succès public un spectacle à peine amoindri in extremis par la relecture en contresens de Robert Carsen. Pendant les trois-quarts de la soirée, le metteur en scène canadien propose une mise en scène d’une étonnante sagesse et d’une inhabituelle littéralité. ...
Manifeste : rencontre de la création et du spectacle vivant

Manifeste : rencontre de la création et du spectacle vivant

ManiFeste-2016, le festival de l'Ircam porté par son directeur Franck Madlener, rencontre pour la première fois les arts visuels en s'associant à l'exposition « Un art pauvre » du sculpteur Giuseppe Penone au Centre Pompidou. « Mais de quelle pauvreté la musique se ferait-elle donc l'écho ? » s'interroge Laurent Feneyrou dans L'étincelle, le journal de la création à l'Ircam. C'est ce à quoi tente de répondre une programmation aussi éclectique qu'alléchante, de Thierry de ...
La Défense d’aimer : quand Wagner s’essayait à l’opéra-comique

La Défense d’aimer : quand Wagner s’essayait à l’opéra-comique

Rareté absolue à l’Opéra national du Rhin avec, en création française et scénique, le premier opéra de Richard Wagner ayant été représenté. Un véritable événement, qui plus est dans une présentation extrêmement soignée. En réalité, Wagner en était à sa troisième tentative lyrique ; Les Noces est resté inachevé et Les Fées ne sera crée que beaucoup plus tard en 1888, après la mort du compositeur. La Défense d’aimer est donc bien ...
L'Affaire Makropoulos (Strasbourg16)_2

A Strasbourg, reprise de L’Affaire Makropoulos

L’Opéra national du Rhin offre l’opportunité de revoir sa production de L’Affaire Makropoulos de Leoš Janáček, créée en 2011, dans la mise en scène de Robert Carsen. Si la distribution reprend en grande partie celle d’il y a cinq ans, l’intérêt est ravivé par des interprètes renouvelés pour les deux rôles principaux, dont le rôle-titre, un autre orchestre et une nouvelle direction. Étalé sur cinq saisons, de juin 2010 (Jenůfa) ...
Traviata (Strasbourg15)_8

Patrizia Ciofi, une Traviata toujours poignante

En programmant le tube de Giuseppe Verdi pour les fêtes de fin d’année, l’Opéra national du Rhin joue la sécurité tout en offrant à Patrizia Ciofi un écrin rassurant pour l’une de ses dernières (voire sa toute dernière) apparitions en Violetta. D’évidence, cette Traviata s’est construite autour et pour « la » Ciofi. En toute logique, Vincent Boussard en fait amoureusement le centre de sa mise en scène, se contentant d’accompagner et ...
tristan et isolde strasbourg

Tristan et Isolde démythifiés à Strasbourg

A l’Opéra du Rhin, Marc Clémeur poursuit un cycle Wagner jusqu’ici plutôt inégal avec un Tristan et Isolde bien plus équilibré et convaincant. Est-ce la proximité et l’attractivité sur le public allemand qui n’a que le Rhin à franchir ? Est-ce la germanophonie de tradition en terre d’Alsace ? Quoi qu’il en soit, Wagner est toujours bienvenu à l’Opéra national du Rhin et y est accueilli par des salles pleines et enthousiastes. Après ...
Amico Fritz-3

Paolo Carignani mène l’Amico Fritz au triomphe

A l’Est de la France, les raretés se poursuivent avec L’Amico Fritz de Mascagni proposé à Strasbourg. Décidément, l’Alsace-Lorraine est aventureuse en ce début de saison. Après Owen Wingrave de Britten à Nancy, c’est au tour de l’Opéra national du Rhin de présenter L’Amico Fritz de Pietro Mascagni, écrit juste après et cependant bien moins célèbre que son tube Cavalleria Rusticana. Et quoi de plus logique, en effet, que de monter ...
Fliegende Holländer (Strasbourg14)-9

Le Vaisseau Fantôme à Strasbourg, Wagner et le nazisme… encore

L’antisémitisme de Richard Wagner. Sa récupération par le régime national-socialiste avec la bénédiction de sa bru Winifred. A la lumière de ces faits bien connus, l’acteur et metteur en scène Nicolas Brieger revisite Le Vaisseau Fantôme et en fait une analyse de la culpabilité allemande dans la Shoah pour un spectacle décousu, où il s’égare – et nous perd – en cours de route. Pendant l’ouverture, Senta encore enfant assiste au ...
Rigoletto (Strasbourg13)-1HD

Strasbourg : Reprise du Rigoletto d’Aix

Après le Festival d’Aix-en-Provence l’été dernier et avant la Monnaie de Bruxelles en mai prochain, Rigoletto de Verdi sous la houlette du très demandé Robert Carsen fait une halte à l’Opéra national du Rhin, coproducteur du spectacle (Strasbourg en décembre puis La Filature de Mulhouse en janvier). Une distribution entièrement nouvelle en revivifie l’intérêt. Lors de sa présentation à Aix-en-Provence, la vision de Robert Carsen a été abondamment commentée par la ...
20130925 STRASBOURG

De la Maison des Morts à Strasbourg : Trop beau pour être vrai

Avec De la Maison des Morts, le metteur en scène Robert Carsen et le directeur de l’Opéra du Rhin Marc Clémeur parviennent au terme de leur cycle Janáček, initié à Anvers il y a quatorze ans avec Jenufa. Intégralement repris à Strasbourg et complété par L’Affaire Makropoulos et l’actuelle Maison des Morts, ce cycle aura ainsi présenté en cinq saisons et dans des conditions exemplaires les cinq opéras majeurs de ...
tosca_onr_photo-akaiser_dsc_69521371465696

Tosca à Strasbourg : Un retour aux sources de la mythologie Carsen

Tandis que le cycle Janáček mis en scène par Robert Carsen atteindra son terme en début de saison prochaine avec une toute nouvelle production de De la Maison des Morts, Marc Clémeur, actuel directeur de l’Opéra national du Rhin, présente au public alsacien quelques éléments du cycle Puccini qu’il avait monté avec ce même metteur en scène à l’Opéra des Flandres de 1990 à 1996. Après La Bohême en 2011, ...
tannhauser_strasbourg

Strasbourg : Tannhäuser, une première difficile

Présenter Tannhäuser sans Tannhäuser. Voilà sûrement une forme d’exploit dont Marc Clémeur et l’Opéra national du Rhin se seraient volontiers passés. D’autant plus que, comme le rappelle le programme de salle, c’est ici à Strasbourg que l’ouvrage connut sa première représentation en France en 1855, dix ans après la création à Dresde. Annoncé souffrant d’un refroidissement mais en voie de guérison avant le premier acte, le titulaire du rôle-titre, Scott MacAllister, ...
naive sacre sokhiev

Sokhiev face au Sacre

L’année du Centenaire du Sacre du printemps n’a pas encore commencé mais la vague des parutions s’est déjà amorcée. Ainsi, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse publie cet album hybride à la fois CD et DVD ou se côtoient deux lectures du Sacre du printemps par Tugan Sokhiev. Les orchestres français ont toujours honoré  cette partition, créée à Paris, en 1913. Ainsi  les deux premiers enregistrements de l’histoire sont à mettre ...
ferneklang-acte-2-photo-alain-kaiser-35251350674678

Der Ferne Klang en création scénique française à Strasbourg

L’Opéra national du Rhin fait l’événement en ce début de saison en présentant, pour la première fois en France, une production scénique de l’opéra Der ferne Klang (Le son lointain), de Franz Schreker. D’origine autrichienne, Franz Schreker s’imposa surtout comme le plus renommé et le plus représenté compositeur d’opéra allemand de l’entre-deux-guerres, aux côtés de Richard Strauss. Cette célébrité le conduisit à la direction de l’Académie de Musique de Berlin sous ...
Rosenkavalier (Strasbourg12)-6211

A Strasbourg, Mariame Clément dépoussière le Chevalier à la Rose

Pour sa quatrième mise en scène à l’Opéra national du Rhin, Mariame Clément revisite ce monument de l’art lyrique qu’est Der Rosenkavalier de Richard Strauss. Souhaitant le débarrasser des « couches de tradition, de sublime, de respect » qui, selon elle, « créaient presque un mur entre l’opéra et nous », elle a perçu dans cette histoire d’homme âgé désirant épouser une toute jeune fille et trouvant sur sa route ...
huguenots-photo-alain-kaiser-2

Après Bruxelles, les Huguenots triomphent à Strasbourg

Bien que ses opéras connaissent un relatif regain d’intérêt après des années de purgatoire, Giacomo Meyerbeer n’a pas encore bénéficié de la « Renaissance » qu’a connue dans les années 1980 son contemporain Gioacchino Rossini. Aussi le retour à Bruxelles sur la scène du Théâtre de la Monnaie des Huguenots, son plus mémorable succès dès sa création en 1836 et ouvrage emblématique du grand opéra historique à la française, fit-il l’événement en ...
FLEDERMAUS photo Alain Kaiser 1737

La Chauve-Souris fait danser Strasbourg

Trêve des confiseurs oblige, l’Opéra national du Rhin sort le strass, les paillettes et les bouteilles de champagne pour accueillir dignement La Chauve-Souris dans une nouvelle mise en scène du jeune Waut Koeken. On lui saura gré de nous avoir épargné les relectures historiques de ce chef d’œuvre emblématique de la Vienne de François-Joseph, sur le mode fin de règne, danse sur un volcan voire montée du fascisme. Rien de tout ...
LA NUIT DE GUTENBERG

Strasbourg, Philippe Manoury questionne l’écriture

En partenariat avec le Festival Musica de Strasbourg, l'Opéra National du Rhin ouvrait sa saison 2011-2012 avec la création mondiale de La Nuit de Gutemberg, une commande faite à Philippe Manoury qui signe là son quatrième opéra. Compositeur/chercheur investi depuis fort longtemps dans les processus d'application des logiciels électroniques à l'écriture instrumentale, Manoury conçoit son nouvel opus scénique avec l'assistance de la technique Ircam – comme il l'avait fait pour ...
marcalbrecht_2011

Schoenberg d’adieux pour Marc Albrecht

Excepté le sublime Lied der Waltaube (Chant du Ramier) dont Arnold Schoenberg donne en 1922 une version pour voix et dix-sept instruments, on a rarement l'occasion d'entendre les Gurre-Lieder; et pour cause! Cette vaste cantate (près de deux heures de musique) inspirée par les vers de l'écrivain danois Jens Peter Jacobsen, que Schoenberg conçoit dès 1900, convoque un orchestre monumental – les bois par cinq voire par huit! - un ...
Prisonniers de l’amour

L’Enlèvement au Sérail à Strasbourg : Prisonniers de l’amour

Des encadrements de portes vides qui tournoient ou enferment en un cercle carcéral. Des couples hésitants qui se cherchent, se perdent, se recomposent dans les transparences du décor et les effets de miroir de la scénographie. Des lits multipliés comme autant d’appels au passage à l’acte, charnel s’entend, dans un univers à la Fragonard par les couleurs, les matières, les costumes et les masques. Bien plus que les «turqueries» à ...
L’accomplissement

Le Crépuscule des Dieux à Strasbourg, l’accomplissement

Après une interruption d’un an, l’aventure de la Tétralogie wagnérienne répartie sur quatre saisons, commencée en février 2007 par l’Opéra national du Rhin sous la direction de Nicholas Snowman, s’est achevée avec le Crépuscule des Dieux sous les auspices de Marc Clémeur nommé en 2009 nouveau directeur général de l’Opéra alsacien. Cette conclusion était très attendue, en particulier pour la mise en scène de David McVicar qui avait enthousiasmé dès ...
Peter Eötvös dirige son cinquième opéra à Strasbourg

Peter Eötvös dirige son cinquième opéra à Strasbourg

Love and Others Demons L’Opéra national du Rhin poursuit son ouverture de saison avec un opéra contemporain, en parallèle du Festival Musica ; après le Richard III de Battistelli en 2009, c’est Love and Other Demons de Peter Eötvös qui est à l’affiche cette année, une commande de Glyndebourne où l’opéra a été crée le 10 août 2008 sous la direction de Vladimir Jurowski. Ce cinquième ouvrage lyrique du compositeur hongrois ...
Carte de visite à la française pour l’orchestre de Strasbourg

Carte de visite à la française pour l’orchestre de Strasbourg

Quatrième disque de Marc Albrecht et de son orchestre de Strasbourg et, enfin, on découvre un titre consacré à la musique française ! Le programme, en trois temps, vise à ménager la chèvre et le choux : graver des tubes, tout en mettant en avant une partition plus rare. Mais avant de commencer le commentaire du disque, il faut, encore une fois, regretter l’esthétisme des pochettes du label Pentatone. On peine à ...
Début de cycle

Début de cycle Janáček à Strasbourg avec Jenůfa

Alléchant projet ! L’Opéra national du Rhin entame un cycle Leoš Janáček, confié pour la mise en scène au toujours intelligent et souvent captivant Robert Carsen. En toute logique, Marc Clémeur le commence avec Jenůfa, troisième opéra, premier succès et œuvre la plus célèbre et jouée de Janáček, en amenant à Strasbourg la production qu’il avait montée avec un grand succès à l’Opéra des Flandres en 2004. Le travail de Robert Carsen ...
Berg à Strasbourg

Berg à Strasbourg

L’Orchestre philharmonique de Strasbourg peut s’enorgueillir d’une longue tradition musicale à la fois française et allemande. Fondé en 1855, ce qui en fait l’un des plus anciens orchestres d’Europe, il a été dirigé par Hans Pfitzner, Otto Klemperer, Gustav Mahler, George Szell…Son actuel directeur musical, l’Allemand Marc Albrecht se plait à rappeler la filiation germanique de son orchestre avec un album centré sur des pièces d’Alban Berg. Venant après un ...
Louise dénaturalisée

Louise dénaturalisée à Strasbourg

Après avoir ouvert la saison en fanfare avec Richard III, importé d’Anvers, le nouveau directeur de l’Opéra national du Rhin, Marc Clémeur, présentait sa première nouvelle production avec Louise. Le chef-d’œuvre de Gustave Charpentier a certes connu un immense succès public dans la première moitié du XXe siècle (1026 représentations à l’Opéra-Comique de Paris entre la création en 1900 et 1967) mais n’a pas depuis totalement déserté la scène (Paris, ...
Quand le respect de l’œuvre s’avère payant

Falstaff à Strasbourg, quand le respect de l’œuvre s’avère payant

C’est dans la bonne humeur que l’Opéra du Rhin a choisi de fêter sa fin de saison et le terme du mandat de son directeur, Nicholas Snowman, en reprenant sa production de Falstaff de 2004. Quelle heureuse idée, à la veille de la Fête de la Musique, que de présenter ce petit bijou d’humour et de mécanique comique, ultime chef-d’œuvre d’un Verdi octogénaire. La mise en scène de Giorgio Barberio Corsetti ...
Anti climax toute !

Marc Albrecht, anti-climax toute !

Orchestre Philharmonique de Strasbourg Voilà un programme plein d’énergie, de relief, puissamment expressif, du moins c’est ce qu’on croyait avant le concert de ce soir où les interprètes nous ont quelque peu surpris par une vision personnelle et originale, assez différente des canons habituels. Le plus surprenant, voire déstabilisant, a été le Concerto pour piano n°1 de Brahms qui avait perdu presque tout aspect héroïque, grandiose, survolté, contrasté, au profit d’une lenteur, ...