Mot-clef : Orchestre symphonique de Mulhouse

La Juive à Strasbourg : musique superlative pour mise en scène iconoclaste

La Juive à Strasbourg : musique superlative pour mise en scène iconoclaste

Une interprétation musicale de très haut niveau sauve La Juive d’une mise en scène visant à la désacraliser. Depuis qu’il a pris les rênes de l’Opéra national du Rhin, Marc Clémeur s’est fixé l’objectif d’y présenter chaque saison une rareté du répertoire français. Pour la saison 2016-2017, son choix s’est porté sur La Juive, parangon du « grand opéra » du XIXe siécle, dont il a fait venir la production de ...
Oppressant huit-clos à Strasbourg, avec Le Tour d’écrou de Robert Carsen

Oppressant huit-clos à Strasbourg, avec Le Tour d’écrou de Robert Carsen

Rarement le chef d’œuvre de Britten aura été donné dans une mise en scène aussi angoissante. Puisant ses références dans le cinéma hitchcockien des années 50 et 60, Robert Carsen rend à cet opéra de chambre toute sa force théâtrale. Une distribution hors-pair contribue à la réussite d’un formidable spectacle. Créée au Theater an der Wien en septembre 2011, la mise en scène du Tour d’écrou de Britten par Robert Carsen ...
IDOMENEO_ONR_photo A_Kaiser_0671

The new Idomeneo at l’Opéra National du Rhin

The new Idomeneo at l’opéra national du rhin was entrusted to Christophe Gayral, already known at the house for Il matrimonio segreto and Owen Wingrave. In his conception it prefigured Die Zauberflöte, premiered a decade later: Ilia and Idamante were equated with Pamina and Tamino, Elettra with the Queen of the Night, and the final deus ex machina with Sarastro, though this Oracle had been physically present throughout and played ...
c_idomeneo_onr_photo-a_kaiser_64131458119341

Idomeneo à Strasbourg, un opéra initiatique maçonnique

Bien que redevenu plus présent sur les scènes lyriques, Idoménée reste le mal aimé parmi les chefs-d’œuvre de Mozart. Œuvre de jeunesse, soumission aux codes surannés de l’opera seria, livret trop compliqué, trop long, que n’a-t-on pas écrit pour le dénigrer ? L’Opéra national du Rhin tente de contredire les détracteurs avec une nouvelle production. La mise en scène en a été confiée à Christophe Gayral, déjà connu in loco pour son ...
Pénélope (Strasbourg15)_8HD

Anna Caterina Antonacci est Pénélope à Strasbourg

Comme chaque année depuis qu’il a pris les rênes de l’Opéra national du Rhin, Marc Clémeur invite le public à redécouvrir une rareté du répertoire lyrique français, en l’occurence Pénélope, l’unique opéra de Gabriel Fauré. Après leur éblouissante réussite avec Ariane et Barbe-Bleue de Dukas la saison dernière, Olivier Py et Pierre-André Weitz sont de nouveau à la manœuvre. Comme à son habitude, Pierre-André Weitz a conçu une architecture complexe et ...
Sympho_Mulhouse _Y_Petit_9

Guillaume Connesson enthousiasme à Bâle et Besançon

Au Festival de Besançon, la nature était le sujet thématique du concert donné par l'Orchestre symphonique de Mulhouse placé sous la direction de Patrick Davin. On retiendra surtout Flammenschrift et le Concerto pour violoncelle de Guillaume Connesson.  Trois manière de la voir, de l'entendre et de l'écrire ou la décrire. De Schumann – Symphonie Rhénane – à Honegger – Pastorale d'été – pour conclure avec le Concerto pour violoncelle (2008) de Guillaume ...
aARIANE ET BB_photoAlainKaiser_6856

Fascinante phallocratie : Ariane et Barbe-Bleue selon Olivier Py

Quand l’univers d’Olivier Py rencontre le théâtre des âmes de Maurice Maeterlinck, cela donne un spectacle total d’une richesse et d’une profondeur prodigieuses. «Maeterlinck est un pur génie». Par ce cri du cœur dans le programme de salle, Olivier Py affirme son admiration pour la langue et les thématiques du poète et dramaturge belge. Qu’il soit convié à mettre en scène Ariane et Barbe-Bleue de Dukas après avoir abordé Pelléas ...
+clemenza-di-tito-onr_photoakaiser_51461423146426

La Clémence de Titus à Strasbourg ou l’usure du pouvoir

A l’Opéra national du Rhin, la nouvelle production de La Clémence de Titus s’avère passionnante. Katharina Thoma revisite en profondeur le livret avec acuité et précision tandis que Stéphanie d’Oustrac reprend son Sesto toujours plus intensément incarné. Pour sa première mise en scène à l’Opéra national du Rhin, Katharina Thoma frappe un grand coup. Transposé dans l’Italie postfasciste des années 50, où culpabilité et réconciliation n’étaient certainement pas des notions ...
+3la-vie-parisienne_onr_photo-akaiser_45331418502222

La Vie parisienne entraîne Strasbourg dans son tourbillon

L’Opéra national du Rhin sacrifie à la tradition des fêtes de fin d’année avec une nouvelle production de La Vie parisienne de l’inusable Offenbach. Et toujours fidèle aux jeunes talents qu’il a contribués à découvrir, Marc Clémeur en confie la réalisation scénique à son compatriote Waut Koeken, déjà en charge in loco de Aladin et la lampe magique, L’Enlèvement au sérail ou, pour rester dans l’univers de l’opérette, La Chauve-souris. Le ...
quai ouest3

La création de Quai ouest de Régis Campo

Régis Campo créé l'événement à Strasbourg en mettant en musique la langue cinglante et tragique de Bernard-Marie Koltès, en collaboration avec ses deux librettistes Kristian Frédric et Florence Doublet. Renouant avec ses bonnes habitudes, l'Opéra National du Rhin ouvrait sa nouvelle saison avec la création mondiale de Quai Ouest de Régis Campo (lire l'entretien accordé à ResMusica), un opéra donné en coproduction avec le Staatstheater de Nuremberg, qui s'affichait également au ...
berlioz14

Le Concert Monstre de 1844 au festival Berlioz

En 1844, à Paris, se tint l’Exposition des produits de l’industrie, un antécédent des Expositions universelles parisiennes, dont la première allait se tenir seulement onze années après, en 1855. Incidemment et tardivement, Hector Berlioz fut chargé d’organiser un grand concert et de « donner dans l’immense bâtiment où elle avait lieu et qui bientôt devrait être libre, un véritable festival dédié aux industriels exposants. […] J’engageai pour le grand concert à ...
Doctor Atomic (Strasbourg14)-10

Strasbourg : Succès pour la création française de Doctor Atomic

Presque neuf ans après sa première représentation au War Memorial de San Francisco le 1er octobre 2005, l’opéra Doctor Atomic de John Adams a enfin connu sa création sur une scène française. L’événement avait lieu à Strasbourg grâce à l’entreprise courageuse et louable de l’Opéra national du Rhin et de Marc Clémeur, son directeur. Doctor Atomic retrace les dernières heures du «Projet Manhattan», celles qui ont précédé l’explosion de la première ...
Roi Arthus (Strasbourg14)-11

Strasbourg échoue à réhabiliter le Roi Arthus de Chausson

Ernest Chausson n’a pas eu la chance de voir représenté son unique opéra, ce Roi Arthus dont la composition (livret et partition) l’occupa presque dix ans. En 1899, à seulement 44 ans, il se tuait dans un accident de bicyclette. Initialement conçu pour l’Opéra de Paris, l’ouvrage ne sera crée que le 30 novembre 1903 à La Monnaie de Bruxelles et fort peu repris depuis. C’est donc à une authentique ...
a LA CENERENTOLA photo Alain Kaiser 8878

A Strasbourg, une Cenerentola toute de fluidité

Où situer La Cenerentola, dénommée par son auteur dramma giocoso ? Du côté de la farce, de l’agitation permanente, en digne héritière de la commedia dell’arte comme y invitent notamment les ensembles humoristiques et débridés dont Rossini a le secret ? Ou, au contraire, dans les tons doux-amers de la nostalgie, de la poésie et du rêve néanmoins teinté de réalisme, comme le suggèrent la cruauté de la situation initiale de Cendrillon ...
pecheurs-de-perles-onr-photo-alain-kaiser

Strasbourg : Mise en scène sans passion pour Les Pêcheurs de Perles

Troisième ouvrage lyrique terminé par Georges Bizet, Les Pêcheurs de Perles n’a bien sûr pas connu le succès planétaire de Carmen. Pourtant, en dépit d’un livret « exotique » assez fade et approfondissant bien peu la psychologie des caractères, l’œuvre mérite notamment l’intérêt pour son invention mélodique et la richesse de son instrumentation. C’est donc avec une bienveillance teintée de gourmandise qu’on attendait cette nouvelle production de l’Opéra national du ...
20130206 STRASBOURG

Robert Carsen revisite la Petite Renarde Rusée à Strasbourg

L’Opéra national du Rhin poursuit son cycle Janáček mis en scène par Robert Carsen et dirigé par Friedemann Layer avec la Petite Renarde Rusée. Le metteur en scène canadien avait déjà abordé cette œuvre pour l’Opéra des Flandres en 2001 mais, la production ayant été détruite, c’est une nouvelle vision qu’il nous en propose, reprenant certains éléments et en modifiant de nombreux autres. La Nature est l’élément central du dispositif scénique ...
1-acte-i--zauberflote-photo-alain-kaiser_09131354814177

La Flûte à Strasbourg : trop rationnelle pour être enchantée

Sous les atours d’un conte pour enfants manichéen et presque simpliste, la Flûte enchantée de Mozart est une œuvre riche et profonde, dont les multiples niveaux de lecture autorisent des approches très variées. Quoi de commun en effet entre la luxuriance du livre d’images de Benno Besson au Palais Garnier et l’ascétisme kabuki de Robert Wilson à l’Opéra-Bastille, entre le hiératisme du cérémoniel franc-maçon d’Andreï Serban et la transposition colorée ...
katia-kabanova_strasbourg0212

Kát’a Kabanová de sang et d’eau à Strasbourg

Après Jenůfa en 2010 et L’Affaire Makropoulos en 2011, Marc Clémeur poursuit son cycle Janáček mis en scène par Robert Carsen avec Kát’a Kabanová, une production de l’Opéra des Flandres reprise à Milan ou Barcelone (où elle a fait l’objet d’une captation pour le DVD) mais offerte ici pour la première fois au public français. La flatteuse réputation et la fortune critique de ce spectacle ne sont certes pas usurpées car Robert ...
© Alain Kaiser

Reprise de La Bohème selon Robert Carsen

En 1990, alors qu’il venait d’être nommé directeur de l’Opéra des Flandres, Marc Clémeur eut la riche idée d’inaugurer un cycle Puccini et d’en confier la mise en scène à Robert Carsen, encore peu connu en Europe. Le retentissement de cette série de spectacles, débutée par Manon Lescaut et clôturée en 1996 par Il Trittico, contribua grandement à la renommée internationale du metteur en scène canadien. Désormais directeur de l’Opéra ...
Une vie d’artiste

L’Affaire Makropoulos à Strasbourg, une vie d’artiste

«Il m’arrive de penser que moi aussi j’ai trois cents ans à cause de tous les rôles que j’ai abordés, comme autant de vies différentes à travers le temps». Dans un entretien accordé à l’Avant-scène Opéra, Catherine Malfitano résumait ainsi ses affinités avec le rôle d’Emilia Marty, née Elina Makropoulos en 1575, cantatrice adulée mais vouée à une existence de plus de trois siècles par l’élixir de jouvence que son ...
Les Dieux d’Hollywood

La Belle Hélène à Strasbourg, les Dieux d’Hollywood

Le metteur en scène Calchas enrage. Pour le nouveau péplum qu’il réalise, les moyens que lui octroie le producteur Ménélas sont vraiment trop limités. Pourtant Ménélas est l’époux de la star Hélène, la vedette du film, et l’ami du politicien Agamemnon ! D’ailleurs, ce dernier souhaite renouveler le genre trop sclérosé et découvrir un nouveau talent pour le rôle du jeune premier. Ce sera le figurant Pâris… Dans cette Belle Hélène, créée ...
Bilan contrasté

Bilan contrasté pour Simon Boccanegra à Strasbourg

Crée sans grand retentissement à la Fenice de Venise le 12 mars 1857, six ans après Rigoletto, quatre ans après Le Trouvère et La Traviata, Simon Boccanegra est une œuvre à laquelle Giuseppe Verdi tenait beaucoup. Il y appliquait en effet les principes de sa rénovation de l’opéra, visant un flux musical continu, abandonnant la découpe trop marquée en airs et ensembles, creusant la psychologie des caractères ; c’est probablement ce ...
Meurtres en série au fond du puits

Macbeth à Strasbourg: meurtres en série au fond du puits

L’exploration du grand répertoire verdien se poursuit à l’Opéra du Rhin. Après Un Ballo in maschera en 2008 et la reprise de Falstaff en 2009, avant Simon Boccanegra annoncé pour la prochaine saison, voici Macbeth, chef d’œuvre de transition créé dès 1847, à l’époque d’Attila et de I Masnadieri, mais donné ici, comme à l’accoutumée, dans sa version de 1865 révisée pour le Théâtre Lyrique Impérial de Paris et traduite ...
Plein les oreilles

Ariane à Naxos à Strasbourg, plein les oreilles

Ariadne auf Naxos de Richard Strauss n’est pas une œuvre facile. Le projet initial d’un court opéra sur le thème mythologique d’Ariane abandonnée par Thésée devait servir de divertissement conclusif à une représentation du Bourgeois Gentilhomme de Molière, remplaçant la «turquerie» originale de Lully. Profondément remanié par le compositeur et son librettiste attitré, Hugo von Hofmannsthal, après l’échec de la création en 1912, il aboutit au singulier objet opératique qu’est ...
Quel théâtre !

Cosi fan tutte à Strasbourg, quel théâtre !

Quatre ans après sa création et après un détour par le Scottish Opera, la production de Cosi fan Tutte mise en scène par David McVicar revient dans la maison qui l’a vu naître. Avec une distribution entièrement renouvelée, qu’il a lui-même concoctée, Marc Clémeur rend ainsi hommage à une des grandes réussites du mandat de son prédécesseur, Nicholas Snowman. Même confié aux mains expertes de son assistant Chris Rolls, le spectacle ...
Halévy selon Pierre Audi

Richard III de Giorgio Battistelli, dans l’arène sanglante

Dans le cadre du Festival Musica 2009, l’Opéra du Rhin donnait en création française l’ouvrage lyrique de Giorgio Battistelli, Richard III, créé à Anvers en 2005 et sous-titré, à la manière de Monteverdi, dramma per musica : un projet ambitieux (le premier ouvrage lyrique directement inspiré de la pièce de Shakespeare!) qui se donne tous les moyens de sa réussite. Puisant au chef d’œuvre du théâtre élisabéthain dont il conserve bien sûr ...
Le grand style français

Werther dirigé par Michel Plasson, le grand style français

Antidote salutaire au récent Werther de l’Opéra de Paris, à sa distribution internationale générique et à son pathos exacerbé, la nouvelle production de l’Opéra du Rhin retrouve la mesure et les demi-teintes propres à cette interprétation tellement française du romantisme allemand, dont Les Souffrances du jeune Werther, écrit par Gœthe dès 1774, ne sont d’ailleurs que les prémisses. Le maître d’œuvre en est sans équivoque le chef Michel Plasson qui, à ...
De Piaf à la Shoah

De Piaf à la Shoah

Orchestre Symphonique de Mulhouse Depuis le mois de mars et jusqu’à la fin mai, l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, et son directeur musical Daniel Klajner, ont souhaité rendre hommage à un compositeur dont le nom parle à peu de gens, alors que sa musique a fait le tour du monde : Norbert Glanzberg. Compositeur d’innombrables chansons (dont les immortelles Padam… Padam… et Mon manège à moi, créées par Edith Piaf) ainsi que de ...
Pour les oreilles seulement

Un bal masqué à Strasbourg, pour les oreilles seulement

Certains spectateurs lui ayant fait le léger reproche de délaisser l’opéra italien au profit des œuvres de langue allemande ou française, le directeur de l’Opéra du Rhin Nicholas Snowman a carrément programmé deux ouvrages de Verdi, et non des moindres, pour sa dernière saison. Avant Falstaff en juin 2009, qui clora dans un éclat de rire son mandat à Strasbourg, c’est le plus mélodramatique Bal masqué qui est présenté dans ...
Calme plat sur la Mer Egée

Iphigénie en Aulide à l’Opéra National du Rhin, calme plat sur la Mer Egée

Créée en 1774, Iphigénie en Aulide est le premier opéra français que Christoph Willibald Gluck composa pour Paris. Alors âgé de cinquante-neuf ans, il était au faîte d’une renommée gagnée en Italie et à Vienne. Cette rencontre avec la tragédie classique française – le livret, adapté par Le Blanc du Roullet, est tiré de l’Iphigénie de Racine – lui donna l’occasion de mettre pleinement en action les principes de sa ...